En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Alors que jamais personne ne s’est intéressé à leur sort, depuis quelques mois, le martyre des chrétiens occupe nos médias et les colonnes de nos périodiques. Depuis fort longtemps les chrétiens, blancs pour la grande majorité, ont été persécutés sous toutes les latitudes et par tous les régimes politiques ou religieux.

Devoir d’oubli ?

Laïcistes, francs-maçons, socialo-marxistes et prétendus « chrétiens de gôche et humanistes », tous se sont tus et esquivés, quand les anglais en Afrique du Sud ont enfermé les femmes, les enfants et les vieillards dans les camps de concentrations – dont ils furent les inventeurs en 1899 – pour obliger les Boers à déposer les armes et à se rendre.

silence-on tue

Le régime communiste de Lénine, Staline, Zinoviev, Kamenev, Trotski, Beria et Vychinski, ne suscita que peu de réactions de la part des églises catholiques d’Europe, quand il organisait les exterminations de masse, le nettoyage ethnique, la famine en Ukraine (Holodomor) ou l’élimination des Koulaks. Aucune protestation du monde chrétien quand la Guépéou envoya des millions de déportés pourrir dans le Goulag.  Pas un murmure des Eglises lorsque le NKVD (« Commissariat du Peuple aux Affaires Intérieures ») puis le KGB -Komitet Gossoudarstevennoï Bezopasnotsi- (« Comité de Sécurité de l’Etat ») liquida des dizaines de milliers de déviationnistes. Même silence gêné, aucune déclaration ferme, pas de manifestations ni de condamnations quand 2 millions d’Ibos chrétiens ont été massacrés par les militaires nigérians, lors de la guerre du Biafra en 1967-1970.

Et durant les décennies 1970-2010, que ce soit en Chine, aux Philippines, en Indonésie, au Cambodge avec les Khmers Rouges, ou au Viêt-Nam, partout en Asie les chrétiens ont été persécutés et martyrisés. N’évoquons pas les meurtres, les massacres, les assassinats et les tortures, année après année, dont les victimes sont chrétiennes et vivent en Afrique, au Maghreb, au Proche & au Moyen Orient ou dans la Péninsule Arabique. La liste en serait trop longue.

Les médias en ont-ils parlé ? Y a-t-il eu des débats ou encore des émissions à ce sujet ? L’église de Rome est-elle montée au créneau pour clamer son indignation et appeler tous les chrétiens à faire face ? Les professeurs d’Histoire ont-ils enseigné ces faits réels à leurs élèves ? Pas un mot non plus concernant les crimes contre l’humanité de l’éthiopien Mengistu Haïlé Mariam, ci-devant conducator de l’ancien royaume d’Axoum de 1974 à 1991, qui transforma son pays (où vivaient plus de 75% de chrétiens) en République Populaire et Démocratique, allié de l’URSS et de Cuba.

Copie conforme.

Il devient de plus en plus évident pour chacun, que l’information diffusée par les chaines de radio et de télé est orientée vers l’émotion et la sensiblerie de manière à déclencher la compassion ou la pitié des auditeurs/téléspectateurs/internautes par le « poids des mots et le choc des photos ». C’est ainsi que les barbus de DAESH ont acquis une funeste renommée mondiale, grâce à leurs vidéos de décapitations.

Ce n’est certes pas un procédé nouveau, car les islamistes se sont inspirés des vidéos des cartels de la drogue mexicains.

Il suffit de s’informer sur : « cartel del Golfo » ; « cartel de Sinaloa » ; « cartel de Culiacàn » ou de taper « el Chapo Guzman » et « comandante Pitufo », pour regarder et écouter les méfaits de ces criminels qui, bien des années avant les djihadistes, ont mis en scène et diffusé leurs exactions.  L’ensemble sur des airs musicaux très entrainants, joyeux et communicatifs, les « Rancheras ». Sur l’une des vidéos ils montrent, dans une église, une pyramide de têtes coupées et un flot de sang dégoulinant sur les marches du parvis, avec un fond musical guilleret d’accordéon et de tambourins, en donnant les raisons de ce massacres, pour terroriser les paysans d’alentour : « si vous ne nous soutenez pas (ou n’appliquez pas l’omerta) contre les forces de l’ordre, alors préparez-vous à mourir dans d’atroces souffrances ! ».

Sachant qu’au Mexique TOUT s’achète et TOUT se vend, mêmes les consciences, et ce depuis Pancho Villa jusqu’au président Fox, en passant par Venustiano Carranza, Alvaro Obregon et Emiliano Zapata, il n’est pas étonnant que la corruption, la prévarication, la perversion ou le chantage puissent soudoyer les dépravés et les tarés à tous les niveaux de cette société, très catholique au demeurant.

« Pas d’amalgame s.v.p. : il ne faudrait pas stigmatiser une communauté en particulier ! »

Avec le recul, on peut constater que les différents papes depuis Pie X – de 1903 à 1914 – n’ont pas montré un réel enthousiasme à mener une croisade contre les ennemis de la Chrétienté, que ce soit en Europe ou par delà les mers.

Les musulmans se sont implantés en nombre en Europe ces 40 dernières années et ils comptent des dizaines de millions de fidèles. C’est pourquoi maintenant certains états et quelques églises semblent sortir de leur léthargie face au danger : le renard est dans le poulailler !

Mais quand mes camarades d’Ordre Nouveau et moi-même avions organisé le meeting du 21 juin 1973 à la Mutualité sous le thème « Halte à l’immigration sauvage », TOUS nous ont traités de « racistes », de « fascistes » et de « nazis ». Pourtant, les inspecteurs des R.G présents dans la salle ont tous confirmé au ministre de l’Intérieur, Raymond Marcellin, qu’ils n’avaient jamais entendu un propos raciste dans les différents discours. C’est après une campagne de presse haineuse et nauséabonde contre Ordre Nouveau, par les laquais du mondialisme comme Thierry Pfister du « Monde » ou comme Maurice Clavel dans « Le Nouvel Obs » soutenus par les ministres Pierre Messmer, Jean Taittinger et Bernard Stasi, que la dissolution d’O.N est prononcée le 28/6/1973. Et le Régime n’a pas changé de stratégie quatre décennies plus tard : « Quand on veut tuer son chien, on l’accuse de la rage ».

Par ailleurs, ce Pouvoir incompétent, qu’il se prétende de droite ou se réclame de gauche, s’obstine depuis 41 ans dans ses chimères et se berce d’illusions.  Nous allons droit vers une guerre de religions et la guerre civile : autant savoir et se préparer. Mais il n’y a pas d’islamisation de nos quartiers, sans immigration dans nos villes. C’est clair ?

Et pourtant l’Eglise, les syndicats chrétiens, les écoles libres, le Secours Catholique, et une multitude d’organismes liés au christianisme ont manipulé la réalité en occultant les massacres de chrétiens blancs, partout dans le monde au prétexte qu’il ne faudrait pas « condamner » ou « stigmatiser » les musulmans ou les marxistes. Sans doute au nom de l’œcuménisme frelaté et pervers que nous vendent les marchands du temple ? Parce que l’œcuménisme, c’est l’union de toutes les églises chrétiennes en une seule et non cette réunion entre l’Islam, la Chrétienté, le Bouddhisme et le Judaïsme, hallucination des laïcistes anti-blancs.

Ces ennemis de l’Europe, alliés aux gnomes de Wall Street, aux lobbies sionistes, aux sodomites pervers, aux rois du pétrole, aux khmers verts, aux francs-maçons et aux banksters cosmopolites, ont depuis plus de 70 ans vidé les églises pour remplir les mosquées !

Aujourd’hui, le réveil des Chrétiens d’Orient qui appellent à l’aide (en plus de prières, ils ont AUSSI besoin d’armes et de munitions pour défendre leur famille et leurs biens), devrait permettre aux Européens d’ouvrir un œil et imposer rapidement si possible, le rapatriement des immigrés inassimilables (de la 1ère, 2ème, 3ème, 4ème, ou 5ème génération peu importe) dans le pays d’origine de leurs aïeux.

Il est intolérable et particulièrement révoltant de voir un ministre de la Justice qui excuse les délinquants et les criminels et ignore les blessures et le calvaire des victimes. Cette politique imbécile a pour objectif de vider les prisons et par conséquence de pousser encore plus la racaille à commettre des agressions de plus en plus violentes et envers les plus faibles de notre société (jeunes femmes, enfants, vieillards). Les meurtres crapuleux de ces dernières semaines en sont la preuve évidente. Le ministre devrait pouvoir être poursuivi par la Justice Immanente et puni par le doigt de Dieu, puisque la justice humaine reste vaine.

Mes meilleurs vœux pour 2015 : «  La vie pour les Innocents. La mort pour les Assassins ! »

 

Pieter Kerstens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connexion
Art. récents
juin 2017
MTWTFSS
« May  
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 
Archives