En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Le président Bachar al-Assad a reçu aujourd’hui une délégation parlementaire belge présidée par le député Filip Dewinter.

Les deux parties ont échangé les points de vue en ce qui concerne les derniers développements en Syrie et sur la scène internationale.

La délégation belge a affirmé que les victoires de l’armée arabe syrienne à Alep avaient grandement contribué au changement de l’équilibre des forces dans la guerre antiterroriste et des attitudes de plusieurs responsables dans les pays occidentaux. « L’éradication du terrorisme en Syrie aidera inévitablement à limiter sa propagation à travers le monde », a-t-elle ajouté.

Les membres de la délégation ont précisé que l’Opinion publique dans un grand nombre de pays européens témoigne un changement remarquable à l’égard de ce qui se déroule en Syrie, qualifiant de « très utile » leur visite en Syrie, en particulier à Alep.1-166-660x330

Pour sa part, le président al-Assad a affirmé que dès le début de la crise la plupart des pays européens avaient adopté une politique irréaliste et procédé à isoler eux-mêmes et à limiter tout rôle qu’ils pourraient jouer à cette fin.

 Ces pays ont porté préjudice aux intérêts de leurs peuples via leur soutien  aux réseaux qui pratiquent toute forme de terrorisme contre le peuple syrien »

le président al-Assad a fait allusion à certains politiciens occidentaux qui œuvrent pour faire réussir les élections et non pas en faveur de l’intérêt de leurs pays et de leurs peuples.

ce qui crée des politiques européennes irréalistes à l’égard de certaines questions et porte atteinte à la positions et au rôle de l’Union européenne dans le monde »

Le vice-président du Conseil des ministres, ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Walid Mouallem, qui a également rencontré la délégation parlementaire belge, a affirmé que la Syrie va loin dans la lutte contre le terrorisme takfiriste au moment où elle soutient tout effort visant à trouver une solution politique à la crise, appelant à lever les sanctions unilatérales et injustes imposées par l’Union européenne à la Syrie.

Le chef de la délégation belge a insisté sur l’importance d’unifier tous les efforts internationaux pour se tenir aux côtés de la Syrie et éradiquer le terrorisme.

Raghda Bittar pour Sana 

 

Une réponse à Bachar al-Assad: « la plupart des pays européens ont porté préjudice aux intérêts de leurs peuples »

  • C’est en multipliant les visites d’élus européens à Damas, qui peuvent ainsi constater « de visu » la réalité de la situation, que petit à petit les responsables politiques et les médias de nos pays devront changer et adapter leur vison particulière de la guerre au Proche-Orient.
    OUI, il faut soutenir le soldat BACHAR et dénoncer les trahisons des USA et de leurs complices qui ont créé DAESH !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connexion
Art. récents
mars 2017
MTWTFSS
« Feb  
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 
Archives