En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

terrorisme

Selon un ouvrage de Jean Fourastié (paru en 1979) l’Europe en général et tout particulièrement la France ont connu une période de croissance économique durable entre 1945 et 1975, dénommée les Trente Glorieuses.

Ce que l’on sait moins, c’est aussi que vers la fin de cette période on a assisté à la revanche des vaincus, à savoir l’Allemagne, l’Italie et surtout le Japon, pays qui avaient modernisé leurs outils industriels à toute vitesse. Pour leur part, les fils du Soleil Levant parcouraient le monde entier armés de leurs Canon et Nikon en mitraillant les chaînes de fabrications européennes, pour ensuite copier (et améliorer) les produits qu’ils allaient fabriquer made in Japan et revendre par la suite moins chers. De juteux partenariats leur ont permis de sous-traiter d’innombrables productions via Taïwan (ex Formose), la Corée du Sud, les Philippines et la Chine, afin d’inonder l’Europe et de concurrencer nos industries. Par manque de clairvoyance, d’anticipation et de naïveté, nous en payons encore les conséquences aujourd’hui. Merci le GATT, puis l’Organisation Mondiale du Commerce…

Terrorisme et guerre civile.

Partout en Europe on a été confronté à une multitude d’attentats depuis 60 ans, commis par le FLN, l’ETA, l’IRA, les Brigades Rouges, la RAF, Action Directe, le GIA, le GSPC ou autres commandos islamistes.

Mais voici quelques mois, nombreux sont les gouvernants, les hauts responsables des services de sécurité et les politiciens qui nous parlent de « guerre civile », sans trop s’étendre sur le sujet.

De quel type ? Sur le modèle de la guerre civile en Irlande du Nord de 1916 à 2005 ? Comme en Espagne, qui de 1936 à 1939 a connu l’affrontement entre Républicains et Nationalistes ? Ou encore comme au Liban où les combats avec les Palestiniens de 1970 à 1976 ont conduit à une guerre de religions jusqu’aux accords de Taïef en 1989 ?

QUI est notre ennemi ? OU se trouve-t-il ? QUELS sont ses moyens ?

A la guerre, il faut être prêt à tout ce qui est possible et non pas seulement probable. Nous devons être prêt (physiquement et psychologiquement) aussi à affronter des ennemis qui nous attaquent chez nous. Et ce n’est pas avec des pleurnicheries, des manifestations commémoratives grotesques avec des doudous et des fleurs, ni en mettant un bulletin dans l’urne, que nous vaincrons nos ennemis, leurs complices et leurs commanditaires. Il faut faire face : « si vis pacem, para bellum*», et cesser de se comporter en peuples castrés et asservis.

Manipulation des masses, mensonges et falsifications.

Afin de pouvoir encadrer les populations et de les orienter dans la direction souhaitée, le système adopte la stratégie suivante :

· Faire appel à l’émotionnel plus qu’à la réflexion.

· S’adresser au public comme à des enfants.

· Encourager l’opinion publique à se complaire dans la médiocrité.

· Distraire et détourner l’attention.

· Connaître les individus, mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes.

· Créer des problèmes, puis offrir des solutions.

· Différer les informations pour en faire perdre la cohérence.

· Remplacer la colère par la culpabilité et la révolte par la repentance. Continuer la lecture

Les thèmes abordés par les sociétaires de TVLibertés qui accueillent le géopolitologue et essayiste Français Alexandre Del Valle sur le plateau de TVLibertés.

Istanbul, Damas, Bagdad, Téhéran… quelle riposte au terrorisme de Daech ?

A Istanbul, Téhéran, Bagdad et Damas, les lignes bougent. Face au terrorisme de l’Etat Islamique, arrivent sur le devant de la scène Assad, Erdogan, Trump et Poutine. Ils obligent les européens à une révision rapide de leurs politiques étrangères et bousculent tous les schèmas de pensée véhiculés depuis de très nombreuses années.

La primaire de la Gauche : pschitt ? ? ?

La Belle Alliance accouche d’un casting d’acteurs de seconde zone où surnagent difficilement Montebourg, Hamon et Valls. Les vraies vedettes ont déclaré forfait ou font la course à l’extérieur. A l’image de Macron et Mélenchon qui rassemblent les foules et suscitent l’intérêt des médias.

Le Revenu universel : une proposition réaliste ?

Régulièrement, comme un vieux tube de chanson, le Revenu universel, appelé aussi revenu de base ou revenu minimum garanti, s’invite dans le débat public. Plusieurs candidats de la primaire de gauche mais aussi certains responsables de droite ont intégré son principe dans leur réflexion ou leur programme. Derrière l’idée à la mode, que cache le revenu universel et est-il réaliste ?

Toute personne curieuse aura pu constater que les attentats commis depuis 25 ans en Europe (et depuis 1956 par le FLN et le MNA en France) sont majoritairement le fait de musulmans prétendus intégrés dans la société « multiculturelle ».

Les tueries de Charlie Hebdo en janvier 2015 et du super casher à Paris, du Bataclan et des terrasses le vendredi « noir » 13 novembre 2015 toujours à Paris et des attentats dans le métro et à l’aéroport de Bruxelles, le 22 mars 2016 ne sont donc pas des faits « nouveaux » et « imprévisibles » comme les médias et les politiciens ont essayé de nous le faire gober.

Il y a eu en 2001 les trois tours du WTC et l’explosion au Pentagone, puis en 2004 les attentats de la gare Atocha à Madrid et ceux commis en juillet 2005 dans les transports publics à Londres. Il ne faut pas venir nous raconter que c’est une « surprise » …d’autant plus qu’au fil des multiples enquêtes, il apparaît que tous ces massacres, tueries et attentats ne sont pas du tout la conséquence d’actes isolés commis par des « radicalisés récents », des « déséquilibrés » ou encore des « êtres fragilisés » en proie aux affres d’une société « stressante ».

De Khaled Kelkal au duo d’assassins qui ont égorgé le prêtre dans son église de Saint-Etienne du Rouvray, TOUS sont des fidèles d’ALLAH « le plus miséricordieux ».

Continuer la lecture

La trêve humanitaire est entrée en vigueur ce matin à Alep. Le président russe Vladimir Poutine a évoqué la position de Moscou sur ce dossier avec Angela Merkel et François Hollande.

Mardi 18 octobre, les forces aériennes russes et syriennes ont suspendu leurs frappes à Alep, en Syrie, soit avant la date prévue, pour assurer la préparation d’une pause humanitaire.

Le cessez-le-feu à Alep a débuté ce matin à 08h00 (05h00 GMT). Cette mesure visa à donner la possibilité à la population civile ainsi qu’aux rebelles de quitter la région en proie au terrorisme. Hier, le dirigeant russe a rencontré à Berlin son homologue français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel. M. Poutine a notamment déclaré que son pays était prêt à maintenir le cessez-le-feu à Alep en Syrie aussi longtemps que nécessaire. Continuer la lecture

Francis Cousin sur la situation en Syrie, Daech, la Russie et l’OTAN.

« […] la synthèse américano-sioniste conduit l’ambiance du temps dominant.
[…]Toute la région autour d’Israël est indistinctement regardée comme un « espace vital » par cet État qui a placé l’espace de ce regard régional sous sa menace directe en en faisant un sujet spectaculaire de déstabilisation nécessaire pour mener à terme sa conquête poursuivie de nouveaux territoires et de richesses aquifères.
Israël n’est pas un État doté d’une soldatesque omni-présente, c’est la présence omni-étatique d’une armée qui constitue l’unique centralité spectaculaire d’une société factice qui ne peut se maintenir que par la guerre permanente puisque cette dernière permet seule d’unifier artificiellement les diversités si contradictoires des mondes sépharades et ashkénazes en leurs multiples clivages internes.
Dans le contexte stratégique et géopolitique du « Grand Orient », l’enjeu du secret chaotique est bien sûr israélo-américain.
Les pressions chaotiques et secrètes s’exercent donc en conséquence sur tous les fronts et dans toutes les directions d’un tel enjeu. Continuer la lecture

Des commentateurs qui ont appris à se méfier des explications officielles, tels que Peter Koenig et Stephen Lendman, ont soulevé des questions au sujet de l’attentat de Nice.

Les musulmans sont-ils les nouveaux communistes ?

Il semble vraiment étrange qu’une personne seule conduisant un gros camion ait pu accéder à des zones sécurisées où les Français s’étaient réunis pour regarder les feux d’artifice commémorant la prise de la Bastille. Il semble aussi étrange, que cet événement soit qualifié de terroriste lorsque la famille de l’auteur présumé soutien qu’il n’était pas du tout religieux et n’avait aucune motivation religieuse.

Le saurons-nous jamais ? Encore une fois l’auteur présumé est mort, ayant laissé, complaisamment, derrière lui sa carte d’identité.

Il semblerait qu’une des conséquences pour la France sera l’instauration permanente de l’état d’urgence. Cette mise au pas de la société servira également à la marionnette capitalise Hollande d’évacuer les protestations contre l’abrogation des protections du droit de travail en France. Ceux qui protesteront contre la perte, si durement gagnés, de leurs acquis seront restreints par l’état d’urgence.

Continuer la lecture

Je ne parlerai pas des martyrs de Charlie. Car je risquerais de parler de l’Islam, et l’Islam est une religion de paix et d’amour.

Je ne disserterai pas sur les massacres du Bataclan et d’ailleurs. Car je risquerais de parler de l’Islam, et l’l’Islam est une religion de paix et d’amour.

Je n’évoquerai pas les tueries de Boko Aram, de l’AQMI, d’Al-Qaida, d’Al-Nosra et d’une foule d’autres groupes d’assassins organisés, en Syrie et ailleurs, au nom du Prophète, sur lui la paix et la lumière. Car je risquerais de parler de l’Islam, et l’l’Islam est une religion de paix et d’amour.

Je ne dirai rien des 200 et quelques morts tués dans un attentat à Bagdad le 3 juillet, ni des 15 autres tués dans la même ville le 25, ni… Car je risquerais de parler de l’Islam, et l’l’Islam est une religion de paix et d’amour.

Et j’ai eu tort de parler ici-même des infidèles tués au musée du Bardo l’année dernière. Car j’ai pris le risque de parler de l’Islam, et l’Islam est une religion de paix et d’amour.

Je ne rappellerai pas, pas même pour mémoire, les centaines de viols perpétrés à Cologne, entre autres, au dernier Jour de l’An — Bonne année ! Car je risquerais de parler de l’Islam, et l’Islam est une religion de paix et d’amour.

Je ne gloserai pas sur les attentats commis en Arabie saoudite, au Yemen, en Syrie, en Irak, en Turquie. Car je risquerais de parler de l’Islam, et l’l’Islam est une religion de paix et d’amour.

Ni même ne comptabiliserai-je les 80 morts de Kaboul de samedi dernier — les derniers dans une très longue liste. Car je risquerais de parler de l’Islam, et l’l’Islam est une religion de paix et d’amour.

Ne comptez pas sur moi pour condamner les attentats à la hache, à la machette, et autres procédés ingénieux perpétrés en Allemagne ces derniers jours. Car je risquerais de parler de l’Islam, et l’Islam est une religion de paix et d’amour.

De même ne commenterai-je pas l’utilisation d’acide au Pakistan pour défigurer les jeunes filles « impudiques » — la dernière a été étranglée par son frère. Car je risquerais de parler de l’Islam, et l’Islam est une religion de paix et d’amour.

Je ne dirai rien, oh non, sur le prêtre octogénaire égorgé aujourd’hui 26 juillet dans une église normande pendant la messe par deux courageux « soldats » de Daesh — tout comme d’autres valeureux combattants de Daesh avaient fixé au sommet d’une colonne romaine le corps décapité du conservateur octogénaire de Palmyre — ce sont des hommes qui aiment les vieillards, et ils ont prouvé à Nice la semaine dernière qu’ils aiment aussi les enfants. Car je risquerais de parler de l’Islam, et l’Islam est une religion de paix et d’amour.

Continuer la lecture

Une fois de plus, la France est plongée dans le deuil à la suite d’un acte abominable mené par un barbare.
Nos premières pensées vont naturellement aux victimes et à leurs familles auxquelles nous présentons nos sincères condoléances et que nous assurons de nos prières.
Mais il faut aussi appeler les Français à la lucidité. Ni les bougies, ni les dessins ne sont une réponse à ce qui se déroule sous nos yeux.
Il est impératif d’identifier les responsabilités en remontant aux causes de ce terrorisme et de tout ce qui l’accompagne.

Continuer la lecture

peut-être une centaine de morts selon Eric Ciotti
Un camion blanc, lancé à pleine vitesse, a foncé sur la foule sur la Promenade des Anglais lors du feu d’artifice.

Le chauffeur a été abattu.

La confusion règne : certains évoquent une prise d’otage en cours, et des coups de feu ont été entendus. Continuer la lecture

Voici un résumé du colloque qui a été organisé au Parlement Européen de Bruxelles par le groupe « Alliance for Peace and Freedom » le 2 mai dernier, au retour de Syrie d’une délégation parlementaire européenne avec Udo Voigt. L’ambassadeur de Syrie en Belgique avait honoré de sa présence ce colloque. Nous vous donnons ici un large extrait de son intervention.

Patrick Calvar, patron de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a été auditionné le 10 mai par la Commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale. Extraits :

« La France est aujourd’hui, clairement, le pays le plus menacé. Je vous rappelle qu’un des numéros de la revue francophone de Daech, Dar al Islam, titrait en une : « Qu’Allah maudisse la France ». De leur côté, Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), en tant qu’organisation héritière du Groupe islamique armé (GIA) des années 1990, considère toujours la France comme l’ennemi numéro un et Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA) nous stigmatise de la même façon. La menace est par conséquent, j’insiste, très forte ainsi que l’ont montré les attentats de janvier et de novembre 2015. Elle est très forte également hors du pays ainsi que nous avons pu le constater avec les attentats de Bamako, de Ouagadougou et, plus récemment, de Bassam, en Côte d’Ivoire. […]

Nous savons que Daech planifie de nouvelles attaques – en utilisant des combattants sur zone, en empruntant les mêmes routes qui facilitent l’accès à notre territoire – et que la France est clairement visée. Daech se trouve dans une situation qui l’amènera à essayer de frapper le plus rapidement possible et le plus fort possible : l’organisation rencontre des difficultés militaires sur le terrain et va donc vouloir faire diversion et se venger des frappes de la coalition. Continuer la lecture

Manuel Valls vient de présenter son nouveau plan gouvernemental visant à lutter contre le terrorisme et la radicalisation. Pas moins de 80 mesures ont été dévoilées ce lundi matin. Qu’en pense Xavier Raufer, spécialiste en géopolitique et en criminologie ? Boulevard Voltaire est allé à sa rencontre.

Terrorisme / Le retour d’Abdeslam

Salah Abdeslam incarcéré à Fleury-Mérogis ! Impliqué dans les attentats de Paris du 13 novembre, le terroriste a été remis par la Belgique à la France dans la nuit de mardi à mercredi. Mis en examen et placé en détention provisoire, Salah Abdeslam a été immédiatement placé en isolement dans la prison francilienne, réputée pour sa haute sécurité. De nombreux détenus ont réagi à son arrivée, certains en l’acclamant au cri de “Allah Akbar”, d’autres en le sifflant, lui reprochant de ne pas s’être fait exploser le jour des attentats. Continuer la lecture

1) Attentat / L’UE, première complice du terrorisme
2) Attentat / Déflagration économique à Bruxelles
3) Sécurité / Le trafic d’armes a le vent en poupe
4) Union européenne / La Turquie dicte sa loi
5) L’actualité en bref

http://www.tvlibertes.com/

Ce 22 mars 2016 restera un cas d’école pour la plupart des responsables de la Police, des Services de Renseignements, de l’Armée et de la Justice. Leurs carences se paient dans le sang.

Preuve a été faite (malheureusement) que malgré les mises en garde, les niveaux de sécurité maximum, les plans « Vigipirate » ou « Sentinelle » et malgré les chamailleries autour de la déchéance de nationalité, le terrorisme frappe où il veut, quand il veut et comme il veut.

RESTEZ CHEZ VOUS ! 

Ce fut la consigne donnée le matin du 22 mars à l’ensemble de la population belge par le gouvernement, en charge de la sécurité première de nos libertés. Et l’on est maintenant en droit de se demander si réellement les Ministres, les responsables de l’Administration, les Chefs des Services de Renseignements, de la Sécurité, de la Justice et l’ensemble de la classe politico-médiatique sont compétents, expérimentés et efficaces. Comment l’ennemi n°1 en Europe, Salah ABDESLAM a-t-il pu échapper aux recherches durant plus de 4 mois ? Comme Superman ?

A croire le criminologue Xavier RAUFER qui s’exprimait ce 22 mars sur Boulevard Voltaire

« Les services en charge du terrorisme sont une véritable usine à gaz, en France, comme en Belgique ». Et selon Johan LEMAN (ex-président du Centre pour l’Egalité des Chances) « c’est vrai qu’il existe depuis longtemps une nébuleuse terroriste à Molenbeek »- le Figaro du 23/03 –
Continuer la lecture

Connexion
Art. récents
juin 2017
MTWTFSS
« May  
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 
Archives