En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

terrorisme

Fin mai, au moins 3000 Occidentaux avaient rejoint les islamistes qui combattent en Syrie, selon le Soufan group, un organisme de renseignement basé à New York. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.0/5 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Share Button

Merci à Eric qui m’a envoyé cet article tiré lui –même d’un fanzine il y a quelques années… Bien sur il y a des inexactitudes mais j’ai trouvé l’ensemble assez intéressant, surtout dans une période ou le franc-maçon Norvégien fait couler beaucoup d’encre à tort et à travers.

Le terrorisme est un des grand mythe des milieux d’extrême droite. Il est devenu la grande excuse a ne rien faire. Pourquoi se fatiguer a chercher a obtenir le pouvoir ? Il vaut mieux attendre la grande révolution, La guerre ethnique, ou l’on va pouvoir enfin poser des bombes ! Ces conception imbéciles sont le fruit de comportement "réactifs" qui sont a des années lumière du comportement d’un terroriste ; Un terroriste est calculateur et réfléchi, il est un révolutionnaire et ne fait rien au hasard.

Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Un policier a été tué et six blessés par une explosion aujourd’hui dans un commissariat de police à Bugojno, en Bosnie centrale, a indiqué un responsable policier.

Plusieurs personnes, soupçonnées d’être à l’origine de l’explosion, ont été arrêtées, selon la radio nationale BHR1. Une vingtaine de policiers se trouvaient dans l’immeuble au moment de la déflagration, a-t-elle ajouté.

« Un policier a succombé à ses blessures et six autres ont été blessés, dont une personne grièvement », a déclaré un responsable policier de Bugojno qui a requis l’anonymat et n’a pas donné d’autres détails.

L’explosion tôt dans la matinée, dont l’origine n’a pas été déterminée immédiatement, a fait d’importants dégâts dans des immeubles situés près du commissariat, selon la télévision nationale FTV.

Il s’agirait d’un engin de forte « puissance destructrice », qui a été posé dans l’immeuble du commissariat, a ajouté FTV.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Deux soldats britanniques ont été tués aujourd’hui dans le sud de l’Afghanistan, l’un par une bombe artisanale et l’autre dans un accident de la route, a annoncé le ministre britannique de la Défense (MoD).

Un soldat servant dans la province méridionale du Helmand a été tué par une bombe artisanale à Nad-e Ali ce matin, a précisé le MoD dans un communiqué. « Il était en route pour rencontrer des entreprises locales afin de poursuivre la reconstruction quand il a été tué dans une explosion », a indiqué le porte-parole militaire James Carr-Smith.

Un autre soldat a été tué dans un accident de la route, également près de Nad-e Ali dans la province du Helmand. « Il faisait partie d’une équipe qui menait une opération de reconnaissance pour remplacer un pont sur un canal (…) pour que les Afghans puissent se déplacer plus facilement », a indiqué le porte-parole.

La force internationale de l’Otan (Isaf) avait annoncé plus tôt lundi la mort d’un soldat de la coalition en Afghanistan, tué par une bombe artisanale, sans préciser sa nationalité.
284 soldats britanniques au total ont trouvé la mort en Afghanistan depuis le début de l’opération de la coalition contre les talibans en 2001.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Un homme identifié comme un ressortissant américain d’origine pakistanaise a été arrêté dans le cadre d’une tentative d’attentat à la voiture piégée, samedi à New York, ont rapporté plusieurs médias américains ce mardi.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Al-Qaida a revendiqué les attentats à la mi-avril qui ont grièvement blessé un responsable d’une chaîne de télévision privée irakienne et tué un chef du département antiterroriste de la police.

Dans un communiqué daté du 1er mai et mis sur le site jihadiste Honein, cette organisation revendique 23 attentats commis en avril, notamment le 13 contre le « traître » Omar Ibrahim Rachid qui a eu les deux jambes sectionnées dans l’explosion d’une bombe magnétique alors qu’il se rendait à son travail. Omar Ibrahim Rachid, 40 ans, est le directeur des relations publiques de la télévision Rachid. Il est père de quatre enfants.

Il a également revendiqué la mort, le lendemain, également à l’aide d’une bombe magnétique, place Noussour dans l’ouest de Bagdad, d’un chef du département antiterroriste de la police, le général Arkan Ali Mohammad. Les deux chef d’al-Qaida en Irak, Abou Omar al-Bagdadi et Abou Ayyoub al-Masri ont été tués le 18 avril dans la région de Tharthar, au nord de Bagdad.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Le quartier new-yorkais de Times Square a été évacué et bloqué par la police samedi soir après qu’une bombe ait été retrouvée dans un véhicule qui dégageait de la fumée.

Le maire de la ville, Michael Bloomberg, a confirmé lors d’une conférence dimanche matin qu’il s’agissait bel et bien d’un véhicule piégé à la bombe. New York a peut-être évité un « évènement très meurtrier », a-t-il estimé.

Des équipes s’activaient à désactiver l’engin, selon le porte-parole de la police de New York Paul Browne, cité par l’agence de presse Reuters sur son site.

Selon une source policière citée Reuters, le véhicule contenait trois bombones de propane et deux bidons d’essence.

Selon un officier des pompiers cité par Reuters, un homme a été aperçu en train de s’éloigner de la voiture.

Le quartier de Times Square, très animé en ce samedi soir, a été vidé de ses milliers de promeneurs et touristes après qu’un policier a repéré une boîte fumante à l’arrière d’une Nissan Pathfinder.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Trois personnes ont été tuées et 19 blessées samedi soir dans un attentat contre une salle de billard à Bagdad, a annoncé une source du ministère de l’Intérieur. « Trois engins explosifs ont visé vers 21H30 (18H30 GMT) une salle de billard où se trouvaient des jeunes, faisant trois morts et 19 blessés, à Amel », un quartier à majorité chiite dans le sud de Bagdad, a précisé cette source.

Cette attaque survient au lendemain d’une série d’attentats visant la communauté chiite qui ont fait 54 morts et 201 blessés à Bagdad, selon un bilan définitif fourni samedi par le ministère de la Santé.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Soixante personnes ont été tuées vendredi dans l’explosion de plusieurs bombes qui visaient essentiellement des fidèles chiites en Irak, dont 27 près du bureau de l’imam radical Moqtada al-Sadr à Bagdad, ont annoncé les autorités.

Dans le quartier chiite de Sadr City, à Bagdad, deux voitures piégées, ainsi que deux bombes dans un parking, ont explosé à proximité du siège de l’imam radical Moqtada al-Sadr à 13h30 heure locale (9h30 GMT). Ses sympathisants utilisent le bâtiment pour leur prière du vendredi.

Deux responsables de la police et des médecins des hôpitaux Sadr et Imam Ali environnants ont fait état d’un bilan de 27 morts et quelque 150 blessés.

D’autres attentats se sont produits vendredi en Irak, visant notamment des mosquées chiites à l’heure où les fidèles se rendaient à la prière. L’explosion d’une voiture piégée a fait au moins 14 morts et 36 blessés près d’une mosquée chiite dans le quartier d’Amin al-Thaniyah, dans l’est de Bagdad. Un attentat du même type visant une mosquée chiite dans le quartier d’Hurriyah, dans le nord de Bagdad, a fait huit morts et 19 blessés. Une autre personne a été tuée par l’explosion d’une bombe dans le sud-est de Bagdad.

Par ailleurs, trois personnes ont également été tuées dans des violences à Bagdad.

Dans la province d’Anbar, dans l’ouest de l’Irak, sept personnes ont été tuées dans l’explosion de plusieurs bombes qui visaient des maisons de policiers près de Ramadi, selon les autorités.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Une puissante explosion a secoué jeudi soir le centre de Kandahar, chef-lieu de la province homonyme de l’Afghanistan, il y a des blessés, annonce la chaîne de TV locale Tolo.

L’explosion s’est produite devant l’hôtel « Herat » sur un parking. Selon un bilan provisoire, deux personnes ont été blessées, six voitures endommagées et les vitres des bâtiments avoisinants soufflées.

La police rapporte qu’un explosif posé par des inconnus entre les voitures a été actionné à distance.

La province de Kandahar est une sorte de bastion des talibans dans le sud de l’Afghanistan. Les talibans y organisent régulièrement des attentats.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Cinq puissantes explosions ont été endendues aujourd’hui à Peshawar, la grande ville du nord-ouest du Pakistan, quelques heures après un attentat qui a fait au moins 38 morts plus au nord.

A Peshawar, au moins six personnes, dont quatre assaillants et un policier, ont été tuées:

Le consulat américain était la cible des explosions a annoncé une porte-parole de l’ambassade des Etats-Unis à Islamabad. « Nous pouvons confirmer qu’il y a eu une attaque visant les installations du consulat des Etats-Unis à Peshawar », a déclaré Ariel Howard, porte-parole de l’ambassade américaine à Islamabad, sans pouvoir préciser si les bâtiments du consulat avaient ou non été touchés, ni pouvoir dresser de bilan d’éventuelles victimes.

Une série de trois à cinq explosions a été entendue, suivie de tirs d’armes automatiques, dans un quartier militaire de Peshawar, qui abrite également le consulat. Ni la police, ni l’armée n’ont été en mesure de confirmer la ou les cibles de ces attaques.

Selon certains médias, les explosions se seraient produites près du consulat des Etats-Unis. Des témoins voyaient de la fumée s’élever du centre de Peshawar.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

christian-clavierLe Journal Corse Matin revèle que quinze gendarmes sont mobilisés pour garder jour et nuit la villa de Christian Clavier à Porto-Vecchio.

En dehors des édifices publics, aucune villa, aucun lotissement, aucune personnalité n’a jamais fait l’objet d’une telle surveillance en Corse.

Rappelons que la villa de l’ami personnel du Président de la République avait été le théâtre d’une occupation pacifique par des séparatistes.Clavier n’avait pas porté plainte. Le 21 novembre dernier, dix participants, dont trois élus de l’assemblée de Corse (Jean-Guy Talamoni, Rosa Prosperi et Véronique Sciaretti) avaient été condamnés à 500 euros d’amende. Un jugement dont ils ont fait appel.

Signe anecdotique du dysfonctionnement de l’Etat en Corse, le dossier Clavier a disparu au tribunal d’Ajaccio

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

CUBA GUANTANAMO PRISONLe président américain Barack Obama souhaite fermer le centre de détention de Guantanamo d’ici à fin janvier 2010. Comme le président de France ne lui refuse rien, notre pays s’est officiellement mis sur la liste des pays prêts à accueillir des prisonniers considérés comme « terroristes. »

Un premier algérien qui a été capturé en Bosnie devrait bientôt être accueilli.

La France évoque les «liens historiques entre la France et l’Algérie», pour expliquer sa démarche,(sic) a assuré un responsable américain.

C’est vrai qu’en France, on manque d’activistes islamistes!

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

FRANCE-STRIKEL’étau se resserre sur le « groupe Coupat » présumé saboteur d’installation SNCF, après la découverte d’un manuel de fabrication de bombes sur l’ordinateur de la compagne de Julien Coupat, Yldune Levy. celle-ci a été mise en examen pour destructions et associations de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

Ce fichier informatique d’une soixantaine de pages détaille les méthodes de fabrication et d’emploi de ces engins, selon ces sources. « On se demande ce que cela fait sur l’ordinateur d’une étudiante en archéologie » confie une des sources.

Les policiers ont par ailleurs mis la main sur un CD-Rom appartenant à un autre des neuf mis en examen. Il contient une matrice de facture EDF pouvant servir selon eux à la fabrication de faux justificatifs de domicile.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

FRANCE-ITALIE-TERRORISME-BATTISTIDeux anciens membres des Prolétaires armés pour le communisme se sont insurgés contre les propos de Cesare Battisti, rejetant sur eux la responsabilité dans plusieurs homicides commis en 1978 et 1979 en Italie.

« Nous avons été condamnés et nous avons payé pour les événements dramatiques dans lesquels nous avons été impliqués il y a 30 ans. Nous n’avons pas marchandé notre liberté contre celle des autres. Nous jugeons infamant que Battisti nous traite de repentis. »

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

sarkozy6 La pratique des vrais faux passeports continue

Le terroriste italien d’extrême gauche, Cesare Battisti, condamné dans son pays pour de multiples assassinats et en fuite en Amérique du Sud, a affirmé au magazine brésilien Istoe que des membres des services secrets français l’ont aidé en 2004 à fuir la France pour trouver refuge au Brésil.

Il prétend que des fonctionnaires français auraient soutenu sa fuite et que les services français lui aurait même fourni un passeport.

Ces déclarations qui méritent une enquête, ne peuvent qu’accréditer la thèse d’un soutien en haut lieu ce qui constituerait une affaire d’Etat.

Les Sarko: un couple infernal

La presse italienne s’était scandalisée du rôle attribué à la « première dame de France » dans cette nauséabonde affaire lui prêtant une vraisemblable intervention directe auprès du Président Lulla lors de la visite touristique au Brésil. Les déclarations fanfaronnantes du criminel Battisti sur l’appui de l’appareil d’Etat semblent même indiquer un soutien actif du mari de Mme Bruni.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

FRANCE-ITALIE-TERRORISME-BATTISTILe ministre de la justice brésilien, Tarso Genro, a décidé d’accorder, mardi 13 janvier, le statut de réfugié politique à l’ex-activiste italien d’extrême gauche devenu écrivain, Cesare Battisti, 52 ans. Après avoir fui la France en 2004, Battisti s’était réfugié au Brésil où il avait été arrêté en 2007. Il était écroué dans l’attente d’une éventuelle extradition vers l’Italie où il avait été condamné à la prison à perpétuité par contumace pour l’assassinat de quatre personnes entre 1977 et 1979.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Moscou (Altermedia)

Le directeur du FSB (service de renseignement russe), Alexander Bortnikov, vient de déclarer que 9 agents des services spéciaux géorgiens avaient été arrêtés sur le territoire de la Fédération de Russie.

Ils avaient pour mission de préparer des attaques terroristes destinées à déstabiliser Moscou. Les neuf protagonistes ont tous avoué.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

L’alerte terroriste est toujours en vigueur, indique Peter Mertens, du Centre de crise du SPF Intérieur. Selon lui, la situation est toujours la même que le 3 janvier.

Ce jour-là, le niveau d’alerte était passé de 4 (très sérieux) à trois (sérieux). « Les mesures ont été modulées depuis lors, ce qui veut dire qu’elles sont adaptées en fonction du nombre de personnes en rue, notamment« , explique Peter Mertens. Il ne sait pas encore quand l’alerte terroriste sera levée. « Cela dépend des nouveaux éléments que les organes spécialistes du terrorisme reçoivent. »

Suite…

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Le dirigeant libyen, qui doit rencontrer Nicolas Sarkozy lundi, recevra ses invités sous une tente bédouine installée dans le parc de l’hôtel Marigny.

Mouammar Kadhafi entend bien respecter la «tradition du désert». A l’occasion de sa visite en France, désormais officiellement annoncée du 10 au 15 décembre, le dirigeant libyen installera sa tente dans la résidence officielle de l’Hôtel Marigny à Paris, pour y recevoir ses invités.

Le colonel Kadhafi effectuera ainsi sa première visite en France depuis 34 ans. Même s’il ne s’agit pas d’une visite d’Etat, il sera reçu par le président Nicolas Sarkozy lundi et mercredi. Les entretiens entre les deux hommes porteront sur «le renforcement des liens entre la Libye et la France», conformément aux vœux exprimés par les deux dirigeants lors la visite de Nicolas Sarkozy à Tripoli en juillet. Une visite au lendemain de la libération des cinq infirmières bulgares et du médecin palestinien incarcérés depuis 1999, qui avait ouvert la voie à une normalisation entre les deux pays. Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button
Connexion
Art. récents
novembre 2014
LMaMeJVSD
« oct  
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Archives