En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

sos chrétiens d’Orient

 

Une chrétienne sur une terre martyr

Priscille est âgée de 23 ans. Elle a passé neuf mois en Irak. Avec plusieurs autres volontaires de l’association SOS Chrétiens d’Orient, elle a voulu soutenir ses sœurs et frères chrétiens d’Irak, victimes des bourreaux de l’Etat islamique. Priscille logeait dans une petite maison située au pied de la montagne à Al Koch. Al Koch est une « forteresse » chrétienne fondée en 640 par un ermite. Centre d’études religieuses très réputé, cette ville a été le siège patriarcal de l’Eglise d’Orient. Lorsque les combattants de Daesch sont arrivés dans la ville, plus de 15.000 habitants quittèrent en toute hâte leurs maisons pour se réfugier dans des villages voisins.
 

« Vous allez vivre la même chose que nous » rapporte Priscille des Minières de SOS Chrétiens d’Orient

« Ce sont des gens qui ont beaucoup souffert, alors quand on les voit, ils ont besoin de beaucoup parler, de raconter ce qu’ils ont vécu. Il y a souvent des pleurs ». La persécution des chrétiens là-bas, elle l’a touchée de près. Elle a vu des villages entièrement détruits, des maisons en ruines, des églises incendiées ou saccagées après le passage des « fous d’Allah », les soldats de Daesch. « Il est possible qu’un jour, en France, nous vivions la même chose. C’est d’ailleurs le message qu’ils nous livrent. … Ils m’ont dit que nous connaîtrons la même chose en France ».
 

« On va tous vous exterminer » : la haine contre Dieu en Irak et à Al Koch

Priscille raconte ce jour de Noël où elle s’est rendue à Karakoch avec ses amis. C’est alors la première fois qu’elle découvre un village libéré. Les musulmans de Daesch ont laissé derrière eux, un peu partout sur les mûrs de la ville et des églises, des tags de couleurs différentes, à l’attention des chrétiens d’Irak. « Personnellement, je ne comprends pas l’arabe mais on m’a dit ce que cela signifiait : « On va tous vous exterminer, on reviendra pour vous tuer jusqu’au dernier ; on veut que coule votre sang… ».

Priscille des Minières avoue avoir ressenti beaucoup de tristesse mais aussi l’envie de se battre pour la Vérité. « Il faut se battre, il faut continuer, ce n’est pas pour rien que nous sommes attaqués ».
 

Entretien avec Armel Joubert des Ouches

Source: Reinformation.tv

La vitalité de l’association française SOS Chrétiens d’Orient témoigne de la vocation supérieure de notre pays. Depuis trois ans et demi, elle accomplit un devoir qui n’est pas simplement humanitaire mais aussi culturel et civilisationnel, et qui concerne tous les Français conscients de cette histoire.

Le 29 juin, rejoignons Patrick Buisson, Éric Zemmour, Jean-Christophe Buisson et d’autres grands auteurs pour une soirée festive et communautaire.

On y lira un texte magnifique de Richard Millet qui nous rappellera que, par-delà leur souffrance, les chrétiens d’Orient sont le « sel de la terre » et nous adressent un message.

Vous pouvez prendre vos places en cliquant ici (2 séances, à 21 h 30 et 22 h 30).

Comme beaucoup le savent déjà, le 6 mars 2016, des volontaires de SOS chrétiens d’Orient ont réuni plus de 1000 coureurs aux couleurs des chrétiens d’Orient : du jamais vu pour une association au Semi-Marathon de Paris ! (une association réunie généralement au maximum 100 coureurs)

L’objectif est faire entendre la voix de ces populations persécutées!
1000 coureurs parrainés par 1000 entreprises : un défi qui vous concerne !  Continuer la lecture

monasteremaloula_Nic6327527_0

Les associations Chrétiens de Syrie pour la Paix et SOS Chrétiens d’Orient organisent à Paris une conférence au cours de laquelle s’exprimera le Père Toufic, moine de l’ordre basilien du Très-Saint-Sauveur et prieur du monastère grec-catholique des Saints-Serge-et-Bacchus (incendié) de Maaloula, la “ville sainte” de Syrie qui était tombée aux mains des djihadistes, puis en a été délivrée mais où tous les sanctuaires chrétiens ont subi d’énormes dégâts. Le Père Toufic est le pasteur des catholiques de Maaloula et le témoin privilégié des souffrances et des joies de ses habitants, de leurs espoirs et de leurs deuils (le propre assistant du Père Toufic, Antoine Saalab a été décapité par les djihadistes en septembre 2013à. Au cours de cette soirée, SOS Chrétiens d’Orient fera le point sur les travaux de reconstruction en cours, à son initiative, d’une église de Maaloula.

Cette soirée se déroulera donc le mardi 10 février, à partir de 20 h, en la salle Saint-Alexandre de la paroisse Saint-Christophe-de-Javel, 75015 Paris (entrée par le 8/10 de la rue Saint-Christophe). L’entrée est libre. Venez-y nombreux.

Pour tout renseignement : 01 83 92 16 53 et contact@chretiensdorient.fr

Source: http://feedproxy.google.com/~r/Christianophobie/~3/1KkiK7MSQso/a-paris-conference-du-pere-toufic-cure-de-maaloula

Connexion
Art. récents
août 2017
MTWTFSS
« Jul  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Archives