En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Siel

Samedi 26 novembre, à l’initiative du Parti de la France et du SIEL, s’est déroulé à Péronne (80) un rassemblement anti-migrants afin de dénoncer la colonisation migratoire de nos campagnes.

Malgré un dispositif de gendarmerie délirant (et un fichage en règle de chaque manifestant), les nationalistes et patriotes ont pu se réunir pour démontrer qu’il existe encore des Français qui se dressent contre l’invasion. Parmi les participants, on a pu remarquer la présence de Sabrina Le Corronc (Déléguée départementale du PdF), Loic Perdriel (PEGIDA France), Laurent Spagnol (représentant des Comités Jeanne de Jean-Marie Le Pen), d’Yvon Flahaut (Conseiller municipal d’Abbeville) et du représentant départemental de Civitas. On notera l’absence regrettable du pathétique Conseiller municipal néo-FN de Péronne qui a décliné l’invitation sous prétexte de ne pas se mélanger à « l’extrême droite » (sic). A croire qu’il avait plus sa place avec les contre-manifestants d’extrême-gauche, venus d’Amiens pour la plupart, et qui ont tenté, en vain, de perturber la manifestation des patriotes.

David Martin, Délégué départemental adjoint du PdF, a été le premier à prendre la parole pour expliquer les raisons de ce rassemblement et présenter les deux autres orateurs. C’est tout d’abord Xavier Jésu, représentant régional du SIEL, qui a rappelé à l’assistance le danger que représente le remplacement de population organisé par nos gouvernants. Ce fut ensuite au tour de Thomas Joly, Secrétaire général du PdF, d’expliquer que les Français sont en droit de se révolter face à la submersion migratoire et qu’il s’agit avant tout d’un combat de civilisation que tous les patriotes ont le devoir de mener, pour que la France reste française.

A l’issue du rassemblement, des militants d’extrême-gauche, déambulant dans les rues de Péronne, ont tenté d’agresser les derniers participants qui regagnaient leurs véhicules, les membres du SEP sont alors intervenus avec sang-froid et efficacité avant que les gendarmes ne s’interposent.

Pour info, un article (très partisan) du Courrier Picard :

Source: Thomas Joly

Samedi 26 septembre, à 11h, devant la sous-préfecture de Péronne (25 Avenue Charles Boulanger), le SIEL et le Parti de la France organisent un rassemblement pour protester contre l’installation autoritaire par le gouvernement socialiste de migrants à Péronne et dans toute la France rurale en général.
986980317

Continuer la lecture

Le Siel, Souveraineté, indépendance, et liberté, un petit parti allié au Front national au sein du Rassemblement bleu marine (RBM), va se prononcer samedi sur la fin de cette alliance à l’initiative de son président, Karim Ouchikh.

« Je ne veux pas rompre avec Marine Le Pen. Nous continuerons à soutenir sa candidature pour la présidentielle », indique-t-il, interrogé par l’AFP.

Mais le conseiller régional francilien entend « mettre un terme à la mascarade » de l’alliance entre son parti, 2 000 adhérents revendiqués, et le FN: « il faut prendre acte de la fin du RBM », moribond depuis 2012, « et donc reprendre notre liberté vis-à-vis du FN ». Continuer la lecture

Communiqué de Résistance républicaine et Riposte Laïque

 Rassemblement au Trocadéro, vendredi 17 juin, à 19 heures

Nous serons avec le Siel, pour rendre hommage aux policiers assassinés, et dénoncer les coupables !

Dès l’annonce de l’assassinat des deux policiers, Jean-Baptiste Salvaing et sa compagne Jessica Schneider, nous avions publié un premier communiqué, appelant les Français à descendre dans la rue pour rendre hommage aux deux victimes, sauvagement assassinés par le musulman fiché, Larissa Abballa.

http://ripostelaique.com/francais-dans-la-rue-hommage-aux-policiers-assassines-dehors-ce-gouvernement.html

Nous appelions, partout où cela est possible, nos compatriotes, lors du week-end du 17-18 et 19 juin, à multiplier les rassemblements. Nous annoncions que sur Paris, des contacts étaient en cours pour finaliser un projet, le vendredi 17 juin, dans la soirée.

Nous nous félicitons donc que le Siel, présidé par Karim Ouchikh, ait pris courageusement l’initiative, comme il l’avait fait devant l’ambassade d’Allemagne, puis quelques semaines plus tard, devant celle de Hongrie, d’appeler les Parisiens à un rassemblement, place du Trocadéro, vendredi 17 juin, à 19 heures. Riposte Laïque et Résistance républicaine soutiennent, naturellement, cette nécessaire démarche, et espèrent qu’en province, d’autres collectifs prendront le relais.
Pour le moment, interviendront, lors de ce rassemblement, le président du Siel, Karim Ouchikh, le vice-président, Frédéric Pichon, la présidente de Résistance républicaine, Christine Tasin, le fondateur de Riposte Laïque, Pierre Cassen, le président de Polemia, Jean-Yves Le Gallou, ainsi que le policier Sébastien Jallamion. Le maire de Béziers, Robert Ménard, enverra un message de soutien, tandis que d’autres intervenants seront annoncés dans les prochaines heures. Continuer la lecture

Karim Ouchikh m’a sollicité pour être vice-président du SIEL et soutenir sa candidature à la présidence à l’occasion des élections internes qui doivent se dérouler le 25 octobre. C’est bien volontiers que je lui apporte mon soutien. J’ai été touché tant par ses qualités humaines que par son parcours, notamment sa conversion au christianisme, et sa vision de la France charnelle et enracinée si chère à Péguy. Continuer la lecture

Connexion
Art. récents
mai 2017
MTWTFSS
« Apr  
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 
Archives