L’ouvrage de Patrick Cockburn : « Chaos and Caliphate: Jihadis and the West in the Struggle for the Middle East » est publié ce mois-ci chez OR Books.

Après la capture de Salah Abdeslam, considéré comme le seul organisateur survivant du massacre de Paris, les médias se concentrent à nouveau sur la menace d’une attaque terroriste par l’Etat islamique. On s’interroge sur les raisons qui ont permis à l’homme le plus recherché d’Europe d’échapper si longtemps à la police, alors qu’il vivait dans son quartier natal de Molenbeek, à Bruxelles. La télévision et les journaux demandent nerveusement si l’Isis a des chances de perpétrer une autre atrocité visant à monopoliser les médias et à montrer qu’il est toujours aux manettes.