En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Roger Holeindre

Grand reporter et géant de la littérature patriote, Roger Holeindre est aussi un homme politique historique de la droite nationale. Tout au long de sa carrière d’écrivain, il en est à son 42e ouvrage.
Roger Holeindre, ancien député de la Seine Saint-Denis a mis en garde ses compatriotes face à la perte d’identité, de souveraineté et de libertés de la nation française. Dans son livre « Réconciliation nationale », l’auteur lance un cri d’alarme : alors que des gosses nés en France et élevés en France, crachent sur la France, il faut tendre une main amicale aux compatriotes musulmans en leur redisant que l’appartenance à la nation française n’est pas le communautarisme qui conduit inévitablement à la guerre civile.

Ecrit avec des mots qui sonnent comme le tocsin quand l’ennemi est à la porte, Roger Holeindre nous offre un livre percutant, un livre de résistance et de reconquête : « La Réconciliation nationale », c’est le pari à relever que lance l’ancien député à la tête de notre pays malade. Alors, à plus de 85 ans, celui qui a consacré tout sa vie à la France et à sa grandeur, reprend sa plus belle plume pour nous livrer un témoignage poignant de sincérité. Un livre à cœur ouvert !

source: tvlibertes.com


Émission spéciale consacrée au Conseil National du Parti de la France du 24 septembre 2016.
Avec les interviews de :

  • Roger Holeindre, président du CNC et président d’honneur du PDF
  • Myriam Baeckeroot, trésorière et mandataire financier du PDF
  • Thomas Joly, secrétaire général du PDF
  • Martine Lehideux, vice-présidente du PDF
  • Carl Lang, président du PDF

Mes amis,

Notre pays est en danger de mort car nous sommes “menés” par des sectaires et des idéologues prêts à tout pour être réélus, et gouvernés par des mondialistes apatrides inféodés à la haute finance.
Notre “Président” de la République, devant le résultat de plus en plus calamiteux des sondages s’accroche au pouvoir et à ses avantages, tel un bigorneau à son rocher. La simple honnêteté voudrait qu’il parte… Mais il préfère magouiller… tricher… mentir… pour revenir dans les palais nationaux
Pour cela, il n’hésite pas à dépenser des millions d’euros… de nos impôts… pour placer… récompenser… acheter… ou fidéliser ses amis de la “gauche” soi-disant prolétarienne… qui, en fait, méprisent le peuple… qu’ils accusent de faire du populisme…. Dorénavant du “trumpisme” (Sic). Ils s’alignent ainsi sur M. Jospin qui n’hésita pas, à son époque, à traiter les anti-socialistes de “populace”.
Ce même Jospin d’ailleurs, avec Chirac… décréta que… « l’Europe ne devait pas devenir un club chrétien » (Sic).
Tout ce que le peuple de France reproche à nos dirigeants et à leurs maîtres mondialistes est pourtant malheureusement VRAI et PROUVÉ !
M. Valls, se prenant pour “Benito” mais jouant le “républicain espagnol” (alors que sa famille était dans l’autre camp)… n’a pas hésité, le 23 janvier 2015, à déclarer à des étudiants… « Les jeunes Français doivent s’habituer à vivre durablement avec la menace d’attentats » (Sic).
— Cela ne l’a pas empêché…

Continuer la lecture

Dans le contexte tumultueux que connait la France, et tandis que politiciens et médias dominants entretiennent la confusion pour pouvoir manipuler plus facilement un peuple soumis au conditionnement d’un nouvel ordre mondial qui ne tolère ni Dieu, ni Patrie, ni Famille, il nous parait que le rassemblement d’hommage à Sainte Jeanne d’Arc le 8 mai prochain nous offre une belle opportunité pour tenter d’obtenir une véritable convergence autour d’un modèle de chef courageux et vertueux incarné par Jeanne d’Arc, à la fois sainte, héroïne et patronne secondaire de la France.

Depuis 2010, Civitas organise chaque deuxième dimanche du mois de mai un hommage à Sainte Jeanne d’Arc. Et, dès le début, la question s’est posée de savoir quelle forme donner à ce défilé très particulier qui n’est ni une procession religieuse ni une manifestation tumultueuse et désordonnée. J’ai providentiellement pu découvrir des numéros de L’Illustration et du Figaro des années vingt et trente qui, au mois de mai, dressaient un compte-rendu détaillé du cortège traditionnel de Sainte Jeanne d’Arc à Paris.

Le cortège démarrait avec les fanfares envoyées par des écoles catholiques. Ensuite prenait place la Fédération Nationale Catholique du général de Castelnau. Les Scouts de France en uniforme et tous leurs étendards défilaient avec à leur tête le général Guyot de Salins, le chanoine Cornette et le R.P. Doncœur. Il y avait là aussi les Guides de France. Et puis défilaient les anciens combattants de la première guerre mondiale, et notamment les Croix de Feu ovationnés par le public.
Suivaient toutes les organisations de la droite nationale et nationaliste, ensuite des groupes de jeunes filles en costumes provinciaux, des associations d’étudiants et, bien sûr, l’Action française conduite par Charles Maurras, Léon Daudet et l’Amiral Schwerer, et enfin les Camelots du roi qui fermaient la marche.

Tout au long du défilé, parmi différents groupes, on voyait des prêtres, certains étaient des anciens combattants et arboraient leurs décorations sur leur soutane. Des religieuses participaient également.
Cette manifestation grandiose symbolisait le culte des Français pour leur sainte patronne. Voilà le modèle de défilé dont Civitas veut s’inspirer pour convier tous ceux qui, en 2016, souhaitent à leur tour rendre hommage à Sainte Jeanne d’Arc.
Ce qui est frappant, c’est qu’à l’époque on ne rencontrait pas les exclusives auxquelles nous sommes trop souvent confrontés aujourd’hui. Ce défilé, à son apogée, réunissait plus de cent mille personnes. Le clergé, les écoliers catholiques, les scouts, les guides, les étudiants, les anciens combattants, les milieux associatifs et politiques (des royalistes aux nationalistes) ne formaient qu’un long et impressionnant cortège. On ne craignait pas la « confusion des genres » entre politique et religieux. Les différences (voire les rivalités) entre les organisations étaient surpassées au profit du bien supérieur.
C’est vers cette unité réussie autrefois autour de Sainte Jeanne d’Arc que veut tendre le défilé organisé par Civitas le 8 mai prochain. C’est le message que nous voulons faire passer : quiconque se reconnaît dans le triptyque Dieu – Patrie – Famille et veut honorer Sainte Jeanne d’Arc est le bienvenu.

N’ergotons pas, ne dévisageons pas le voisin, ne cherchons pas l’uniformité, laissons-là à la pensée unique. Ce 8 mai 2016, il y aura des scouts, des anciens combattants, des étudiants, des pensionnés, des prêtres, des élus, des chrétiens d’Orient, des ouvriers, des patrons, des artisans, des commerçants, des paysans, des royalistes, des électeurs du Front National, des sympathisants d’Egalité & Réconciliation, des sentinelles, des nationalistes et des anonymes, et ils viendront tous communier dans une même ferveur pour honorer Sainte Jeanne d’Arc.

Ce défilé a pu obtenir le soutien de gens aussi différents que Béatrice Bourges, Pierre Hillard, Marion Sigaut, Elie Hatem, Damien Viguier, Anne Brassié, Youssef Hindi, Stéphanie Bignon, Roger Holeindre,…
Et cette synergie a été obtenue autour d’un projet foncièrement catholique et patriote !

J’ajoute que nous avons encore besoin de volontaires, notamment pour l’accueil, le service d’ordre etc. Ils peuvent se signaler auprès de notre secrétariat (01.34.11.16.94). D’autre part, l’organisation de ce défilé coûte cher. Que ceux qui le peuvent veuillent bien nous aider à couvrir ces frais. Enfin, que ceux qui ne peuvent être des nôtres se joignent à nous par la prière.

Alain Escada, président de CIVITAS Continuer la lecture

A l’invitation du Parti de la France, dont il est le Président d’Honneur, et du NON (au changement de peuple et de civilisation), Roger Holeindre, Président du Cercle National des Combattants, militant historique de la droite nationale, sera, samedi 23 avril à 12h30, à Ailly-le-Haut-Clocher dans la Somme (entre Amiens et Abbeville) pour un déjeuner-débat où il dédicacera également ses livres.

La participation aux frais est de 25 € (payable sur place)

La réservation est obligatoire au 07.81.69.58.73 ou davidmartin280574@gmail.com
Continuer la lecture

L’entrée, pour l’ensemble de la journée, est de 10 € ! Gratuit pour les moins de 14 ans.

Il n’est pas nécessaire de s’inscrire, il suffit de venir !

www.congres-nationaliste.fr

Continuer la lecture

L’événement nationaliste tant attendu revient cette année le dimanche 17 avril !

DERNIÈRES NOUVELLES :

– Le prix d’entrée pour toute la journée sera de 10 € seulement !
Payables à l’entrée du lieu.

– Le programme a été précisé : voir ici.

Continuer la lecture

 

A l’invitation du Parti de la France, dont il est le Président d’Honneur, et du NON (au changement de peuple et de civilisation), Roger Holeindre, Président du Cercle National des Combattants, militant historique de la droite nationale, sera, samedi 23 avril à 12h30, à Ailly-le-Haut-Clocher dans la Somme (entre Amiens et Abbeville) pour un déjeuner-débat où il dédicacera également ses livres. Continuer la lecture

A l’occasion du 19 mars, date choisie par le Système pour commémorer la fin de l’Algérie française, Roger Holeindre exprime son point de vue à l’attention de François Hollande (Président de la République) : Continuer la lecture

Le dimanche 20 mars 2016 de 13h30 à 19h
327 Rue de Charenton, 75012 Paris

Ce 20 mars, jour et messe des Rameaux, jour du printemps, la perspective d’une très bonne après-midi parmi cent auteurs dans l’Amitié Française dont vous pourrez acheter et vous faire dédicacer les livres ! Continuer la lecture

Invité : Roger Holeindre, président du CNC. (38 rue des entrepreneurs 75015 Paris)

Tout à tour soldat, grand reporter, député, écrivain, Roger Holeindre a été un acteur et un commentateur de l’actualité française de ces 70 dernières années. Il présente aujourd’hui son dernier ouvrage, ÇA SUFFIT !, où il se charge de démontrer toutes les impostures politiques, médiatiques et culturelles qui sévissent en France, au nom du politiquement correct imposé par des lobbys aussi puissants que secrets pour assouvir leurs desseins mondialistes.
À 86 ans, le baroudeur de la Résistance, de l’Indo, de l’Algérie, des salles de meetings reprises aux Rouges par la force des poings, ne cherche ni le pardon ni la repentance… Il tape fort, n’épargne personne et surtout pas les soumis de la dédiabolisation…
Attention, l’écrivain-combattant prend la parole…

Vous pouvez commander directement le dernier livre de Roger Holeindre ci-dessous :

 

 Roger Holeindre présente son dernier livre : ça suffit !

 

• Les livres de Roger Holeindre sont disponibles ici  pour une commande en ligne sécurisée,
• ou au siège de son éditeur : Les Editions d’heligoland. BP2. F27290 Pont-Authou pour un règlement par chèque.

Roger Holeindre, président du CNC.

Les livres de Roger Holeindre sont disponibles ici pour une commande en ligne sécurisée, ou au siège du CNC (38 rue des entrepreneurs 75015 Paris) pour une commande par chèque.


Carl Lang, Président du PdF


Thomas Joly, secrétaire général du PdF

Samedi 25 octobre, une centaine de militants se sont retrouvés dans une brasserie parisienne pour le banquet d’automne du Parti de la France en présence de nombreux cadres du mouvement. On notera également la présence remarquée de Dominique Morel, Conseiller municipal d’Issoire, de Dominique Chalard, Conseillère municipale de Lempdes, ainsi que de Pierre Sidos, fondateur de l’Œuvre Française et figure historique du nationalisme français.

Myriam Baeckeroot, trésorière du PdF, s’est chargée de l’accueil et de la présentation des différents orateurs. C’est tout d’abord Thomas Joly, secrétaire général, qui est intervenu sur les activités militantes et l’implantation locale du Parti de la France. Puis Gilles Arnaud, réalisateur des différentes vidéos et journaux du PdF, a indiqué à l’assistance la mise en place d’un pôle communication dont il aura la charge. Ce fut ensuite au tour de Roger Holeindre, Président du CNC, membre du Bureau politique du PdF, de prononcer un discours vibrant dont il a le secret. Enfin, Carl Lang, Président du PdF, s’est livré à une analyse sans concession de l’actualité politique nationale et internationale en fixant les grands axes du mouvement. Toutes les interventions seront très prochainement diffusées.
A l’issue du banquet, nouvelles affiches, autocollants et tracts ont été massivement distribués aux militants qui en faisaient la demande.

Salon du livre

Avec : Marie-Aude Albert, Bernard Antony, Père Argouar’ch, Abbé Paul Aulagnier, Francine Bay, Stéphanie Bignon, Christophe Bilek, Grégoire Boucher, Thierry Bouclier, Anne Brassié, Cyril Brun, Anne Buisse, Judith Cabaud, Arnaud de Cacqueray, Louis Chagnon, Yves Chiron, Gabrielle Cluzel, Jean-Marie Cuny, Yves Daoudal, Alexandre Del Valle, Patrick Delon, Charles-Henri d’Elloy, Froidefont Marc, Christophe Geffroy, André Giovanni, Pierre Godicheau, Daniel Habrekorn, Jean-Louis Harouel, Vivien Hoch, Roger Holeindre, L. Hourcade, Laurent Lagartempe, Anne Le Pape, Henry de Lesquen, Marc Lucazeau, Brigitte Lundi, Xavier Martin, Jean-Claude Martinez, Paul-André Maur, Jean Monneret, Houchang Nahavandi, Fatima Oujibou, Abbé Pagès, Alain de Peretti, Gérard Pince, Steeve Philippe, Jean Raspail, Paul Rignac, Marc Rousset, Alain Sanders, Reynald Sécher, Nicolas Tandler, Abbé de Tanouärn, Guillaume de Thieulloy, Thibaut de la Tocnaye, Alain Toulza, Jacques Tremolet de Villers, Pascal Voisin, Bernard Zeller…

Forum de Grenelle
5 Rue de la Croix Nivert
75015 Paris
PAF : 5 euros – Buvette à l’intérieur

Connexion
Com. récents
Art. récents
février 2017
MTWTFSS
« Jan  
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728 
Archives