En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

richard roudier

Richard Roudier est le président de la Ligue du Midi, un mouvement identitaire, patriote et citoyen qui connaît un développement significatif. La Ligue du Midi multiplie les actions sur le terrain. Il y a quelques jours, elle s’est opposée physiquement à l’ouverture d’un nouveau centre d’accueil à Montpellier, à quelques mètres d’un lycée de la ville. Pour amplifier la mobilisation citoyenne, Richard Roudier a appelé à une nouvelle manifestation dans la cité de l’Hérault. Il entend dénoncer la multiplication de coups d’Etat ou de coups de force migratoires qui, comme à Calais, portent cruellement préjudice aux populations locales.

Source: tvlibertes.com

Ca y est, la nouvelle est tombée le 13/09/16 : un document confidentiel du Ministère de l’intérieur concernant le démantèlement de la Jungle de Calais vient d’être rendu public par le Figaro : « Le schéma de mobilisation des places d’hébergement sur l’ensemble du territoire a été validé », annonce ce document. Dans les faits, cela signifie que partout en France, des CAO (Centres d’Accueil et d’Orientation) vont devoir être créés pour accueillir toujours plus de migrants.

Les places à créer devront être nombreuses, pour désengorger la « jungle » de Calais, afin de répartir les clandestins (de 7 000 à 18 000 selon les sources) sur l’ensemble du territoire. Au total, d’après Cazeneuve, 12 000 places sont à trouver en France. Sur l’ensemble du territoire ? Pas si sûr ! Selon les informations du Figaro, deux exceptions sont toutefois à noter dans la répartition : la région Ile-de-France déjà lourdement empêtrée sur la question de l’hébergement des migrants, et la Corse. Selon l’analyse du quotidien national, le gouvernement tient compte des récents évènements survenus sur l’île de beauté, et notamment l’épisode du saccage d’une salle de prière musulmane à Ajaccio et la rixe autour du burkini à Sisco. Rappelons que le burkini, le voile ou la burka, contrairement à ce que veulent nous faire avaler les islamo-gauchistes, ne sont pas de simples morceaux de tissu, mais des étendards de ralliement à l’islamisme. Les Corses ont compris ça! Comme quoi si l’on veut être pénard, rien ne vaut un bon trouble à l’ordre public.10 JNI R Roudier.jpg

Pour l’heure, les préfets sont en attente d’une liste des sites qui pourront être mobilisés pour faciliter l’accueil. Il s’agit notamment « des centres gérés par des grandes entreprises publiques ou des groupes de tourisme social ». « La liste devra être remontée sans que soit au préalable recherché l’accord avec des élus locaux » (sic), indique le document ministériel adressé aux préfets. Ce mardi, sur France Inter dans la matinale de Patrick Cohen, on a pu entendre le maire d’une commune de 2500 habitants qui voulait organiser un référendum sur l’obligation faite par le préfet d’accueillir 70 migrants. Le préfet rétorquait que le référendum était illégal parce que “cette question n’était pas une affaire communale “ (Quand va-t-on se débarrasser enfin des préfets ? Cette institution ringarde que le monde entier ne nous envie pas…).

La région Occitanie, sera la 3ème région de France qui devra accueillir le plus de migrants avec, d’ici la fin de l’année, 1 445 personnes, contre 354 accueillies à ce jour (chiffres officiels). Pour atteindre ces 1 445 places, il faudra donc 1 091 places supplémentaires à créer, et à répartir dans différents CAO. A Montpellier, deux sites sont à privilégier, le Centre situé derrière le lycée Mermoz et l’ancienne gendarmerie de la route de Lodève.

Une bonne nouvelle –il était temps- : la droite parlementaire en région semble se lever contre la dissémination de la jungle le Calais. On se souvient de la réaction, la semaine dernière, de Forges-les-Bains, cette petite ville de 4000 habitants de l’Essonne, où, à la suite d’une réunion houleuse, le futur Centre d’Accueil des Migrants était incendié. Dans un communiqué la municipalité, sans étiquette, expliquait que ”la commune n’avait pas été consultée” pour l’ouverture du centre et assurait subir un diktat de l’État.

Le pouvoir socialiste qui voit se profiler à l’horizon la débâcle électorale de 2017 prend, chaque jour un peu plus, une posture autoritaire, voire dictatoriale, très éloignée de son discours lénifiant droit de l’hommiste. La Ligue du Midi invite les maires à utiliser tous les recours juridiques face aux oukases préfectoraux, et à ne pas hésiter à se tourner vers la population en organisant des consultations locales. N’oublions jamais que nous sommes la majorité et qu’aucun compromis n’est négociable pour la survie de notre peuple…

Pas de mini-jungle de Calais chez nous !

Une seule solution pour les migrants : le retour au pays !

Richard Roudier 

Ligue du Midi.

Continuer la lecture

Casse Toi Pov’ Cohn

Comité d’accueil de la Ligue du Midi lors de la venue de Daniel Cohn Bendit au cinéma Diagonal de Montpellier. Richard Roudier, président de la Ligue du Midi fustigeait cet individu issu des mouvements marxistes, anarchistes et gauchistes Mai 68 et frayant aujourd’hui avec l’ultra libéralisme.
Les pancartes « Casse toi pov’ Cohn » et Pédophiles defòra! » résumant tout le bien que la population pense de cet individu…

La ligue du midi s’indigne : avant même d’avoir été élu, Jean pierre Moure a déjà mis les Montpelliérains « à poil

On se souvient de l’indignation déclenchée le 24 juillet 2012 par la Ligue du Midi à l’occasion de l’inauguration, par le président de l’agglo, de la statue de Mao Tsé Toung. On se souvient également que Jean Pierre Moure avait vanté la « volonté de libération humaniste » (sic) du « Grand Timonier ». Quoi de plus naturel que de nous rappeler à son bon souvenir au moment où il présente sa candidature à la mairie de Montpellier.
La Ligue du Midi s’indigne en rappelant que la ville de Montpellier est la seule cité du monde occidental à avoir érigé une statue à la gloire de Mao, le plus grand assassin de l’histoire, responsable de l’exécution de 60 millions de personnes (Tibétains, chrétiens, opposants chinois divers, homosexuels…).
La Ligue du Midi s’indigne, car parmi tous « les bobos » -de gauche- qui versent aujourd’hui une larme sur papy Hessel, il ne s’en est pas trouvé beaucoup dans les rangs des supporters du président de l’agglo, pour dénoncer cette mascarade.
La Ligue du Midi s’indigne, car –à droite- un silence assourdissant entoure le côut pharaonique de cette pantalonnade, soit au bas mot la bagatelle de 4 à 5 millions d’euros, quand on ajoute au prix des statues (300.000 Euros pièce), la construction de l’espace-musée, l’équipement des statues avec flash-codes ainsi que toutes les réceptions et autres pince-fesses.
La Ligue du midi avait promis de ne pas en rester là… Chose promise chose due : malgré la gravité du sujet, ses adhérents ont choisi d’agir en utilisant la dérision contrastant avec la violence des gros bras de l’Agglo qui, l’été dernier, n’avaient pas hésité à agresser physiquement plusieurs manifestants. Devant les chalands médusés, dans le plus simple appareil, vêtus seulement d’un caleçon, ils se sont alignés au pied de la statue avec, peintes sur le dos et la poitrine, les lettres formant les slogans : « MAO ASSASSIN » et en signature « LIGUE DU MIDI »
A la fin de la manifestation qui s’est déroulée sans incident, Richard Roudier, président de la Ligue du Midi
– protestait contre cet étalage couteux de « Connerie Unlimited » (pour paraphraser le slogan de l’agglo).
– exigeait le déboulonnage de la statue de Mao Tsé Toung qui est la honte de notre cité.
– dénonçait le mille-feuille de la territorialité : communes, agglos, départements, régions dont l’empilement génère la magouille, le clientélisme et l’appauvrissement des habitants qui sont littéralement mis « à poil ».

Connexion
Art. récents
mars 2017
MTWTFSS
« Feb  
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 
Archives