En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

ramadan

Nous apprenons que ce lundi 4 juillet, le maire de Paris, Anne Hidalgo, et son adjoint Bruno Julliard, commémoreront le ramadan, qui est le quatrième pilier de l’islam, dans les salons de l’Hôtel-de-Ville. C’est un viol fragrant des principes laïques et de la loi de 1905 qui rappelle, dans son article 2, que « L’Etat ne reconnaît, ne salarie et ne subventionne aucun culte ». Tous les ans, cette petite fête, avec orchestres et buffet, coûte aux contribuables parisiens la somme de 100.000 euros. Continuer la lecture

Polémique. Dès l’an prochain, le ramadan, période sainte des musulmans, empiétera sur le mois d’août. Faut-il avancer les Fêtes de Genève en juillet? Une question à 100 millions de francs qui divise la ville.

C’est un sujet sensible. Un tracas inextricable lié aux dates du ramadan et à celles des Fêtes de Genève, qui vont bientôt se chevaucher. Dès 2009, et pour la première fois depuis une trentaine d’années, la période sainte des musulmans, dont les dates suivent le calendrier lunaire, aura lieu pendant une partie du mois d’août, avant d’intervenir toujours plus tôt les années suivantes (voir l’encadré).

Or, pendant cette période de jeûne et de recueillement, les musulmans ne partent pas volontiers en vacances. Et il se trouve que les mois de juillet et août sont traditionnellement ceux que choisissent les touristes arabes pour venir dans les palaces genevois, loin des grandes chaleurs du Golfe et au milieu des Fêtes de Genève – début août – qu’ils adorent.

Lire l’article

Connexion
Art. récents
mars 2017
MTWTFSS
« Feb  
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 
Archives