En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

racaille

La racaille d’extrême gauche s’entraîne déjà à multiplier les scènes de violences au nom de l’antifascisme. De quoi imaginer à quoi vont ressembler les deux semaines de l’entre-deux tours…

Hier, c’était à qui annonçait une étape décisive dans la lutte contre le terrorisme. La prise d’une petite racaille, moins suicidaire que les autres, devenait un événement commenté par toutes les autorités et sur tous les médias. Son avocat lui-même, chevalier du droit, face à la police, devenait une vedette. L’arrestation sans bavure par les policiers belges avait sans doute empêché des attentats et permettrait un torrent d’informations. D’autres suspects avaient, comme par hasard, été identifiés afin que le rassurant feuilleton sécuritaire puisse se dérouler. Continuer la lecture

Bonjour,

Nous nous définissons comme étant apolitiques dans le contexte actuel de la conception de la politique, ce qui ne nous empêche pas d’être vigilants et proches du point de rupture quant au respect de la légalité républicaine. Nous sommes un certain nombre à penser qu’il est désormais temps, face à une menace qui qui monte en puissance, et ne se cache pratiquement plus, de revendiquer haut et fort nos racines.

Nous avons choisi d’afficher publiquement notre dégout et notre refus d’une politique collaborationniste française qui relève de la haute-trahison. Les coupables : tous les gouvernements, de droite, comme de gauche, qui se sont succédé depuis trois décennies. De Giscard d’Estaing, initiateur du regroupement familial en 1974, au personnage doté d’un charisme redoutable que chacun aura reconnu, et qui, actuellement, est censé être chef de l’état Français.

Nous avons choisi d’afficher notre résolution par le biais d’un symbole historique explicite, et le proposons à tous ceux qui, comme nous, refusent de subir le joug de la tyrannie étatique, de se couper de leurs racines, et de se suicider culturellement pour faire place à l’invasion imposée au nom du sacro-saint dogme du « vivre-ensemble ».

Rendez-vous sur le lien suivant : www.resistancecitoyenne.com

Peut être vous serait-il possible d’insérer ce lien sur votre site ?

Amicalement.

Résistance Citoyenne

PSG photo Le Point

Les scènes de guérilla urbaine qui ont eu lieu à Paris dimanche soir ont une cause principale ; il ne s’agit ni du football, ni du Paris Qatar Saint-Germain, ni des supporters Ultras, mais bien du résultat de la colonisation migratoire de notre pays. En effet, malgré les pitoyables tentatives de dissimulation du Ministère de l’Intérieur et des médias aux ordres, les émeutiers étaient manifestement, dans leur grande majorité, des jeunes voyous issus de l’immigration venus agresser, vandaliser, piller, et brûler tout sur leur passage, profitant comme souvent d’un événement festif afin de se livrer à leurs razzias.

Refuser de voir la réalité de cette colonisation migratoire par des populations inassimilables, hostiles au pays d’accueil, revanchardes et souvent islamisées conduit tout droit notre pays à une situation de pré-guerre civile si aucun changement radical de politique n’est rapidement entrepris.

Carl Lang et Le Parti de la France constatent que le ministre Valls est beaucoup plus agressif à l’égard des familles françaises qui manifestent pacifiquement contre le mariage homosexuel et l’infâme loi Taubira qu’à l’égard des voyous et casseurs de banlieue. Cela est parfaitement conforme à l’idéologie anti-nationale, anti-familiale et pro-immigrée véhiculée depuis des décennies par l’internationale socialiste.

Le Parti de la France appelle à la décolonisation de la France et de l’Europe par l’inversion massive des flux migratoires extra-européens, l’organisation du retour au pays, l’expulsion detous les clandestins ainsi que des délinquants et criminels étrangers à l’issue de leur peine, l’attribution des prestations sociales et familiales réservée exclusivement aux Français, au nom du patriotisme social et familial.

Le Parti de la France rappelle la nécessité de réformer le code de la nationalité en remplaçant le droit du sol par le droit de la filiation.

Afin de rétablir l’ordre et la loi sur tout le territoire national et pour que la France soit respectée et les Français protégés de la racaille étrangère, il faut d’urgence rendre la France aux Français !

Le Parti de la France

Un homme a été tué par balle cet après-midi lors de ce qui pourrait être un règlement de comptes à Villiers-le-Bel, en banlieue parisienne, selon un syndicat de policiers.

« Deux jeunes cagoulés ont ouvert le feu sur deux autres jeunes dans une voiture », a précisé à Reuters un délégué du syndicat Unité-Police dans le Val d’Oise.

Selon TF1, un jeune blessé s’est enfui de l’hôpîtal, où il avait été admis après la fusillade.

Des mesures de sécurité ont été prises pour la soirée dans plusieurs quartiers de la ville, déjà sous tension depuis le début du procès des jeunes habitants de Villiers-le-Bel accusés d’avoir ouvert le feu sur des policiers lors d’émeutes en novembre 2007.

Deux bus ont été caillassés à Sevran, en Seine-Saint-Denis, hier soir et les chauffeurs ont fait valoir leur droit de retrait à partir de ce midi, a-t-on appris de source policière.

Les incidents se sont déroulés vers 21h50 lorsque deux bus desservant les lignes 610 et 618 qui traversaient la cité des Beaudottes ont été la cible de de différents projectiles, a indiqué la police. Il n’y a eu ni blessé, ni interpellation, a indiqué la même source.

Les actes de vandalisme se sont multipliés ces derniers jours en banlieue parisienne contre des bus. Dans la nuit de jeudi à vendredi, 14 bus des Courriers d’Ile-de-France (CIF) ont été vandalisés à l’intérieur d’un dépôt de Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne.

Le 31 mars à Tremblay, un bus des CIF avait été partiellement incendié et un autre caillassé, à la suite d’un vaste coup de filet policier contre des trafiquants de drogue dans la cité du Grand ensemble. Deux semaines plus tard, dans la nuit de mercredi à jeudi, trois bus de la compagnie avaient été caillassés et les chauffeurs CIF avaient également fait valoir leur droit de retrait.

racaille1Une retraitée tuée par un rodéo urbain : les habitants de Saint-Cyr-L’Ecole sont terrorisés par les « amis » de l’auteur de l’homicide

Yvette, une retraitée de 69 ans, est décédée des suites de ses blessures dans la nuit de mardi à mercredi à l’hôpital Beaujon (Hauts-de-Seine). Mardi après-midi, alors qu’elle marchait sur un trottoir de Saint-Cyr-L’Ecole (Yvelines), cette femme a été percutée de plein fouet par une moto. Son conducteur, Youssof, roulait sur la roue arrière d’un deux roues non homologué pour circuler sur la voie publique.

Dans le cadre de l’enquête de police, plusieurs témoins ont vu Youssof percuter Yvette. L’auteur du drame est un habitué de ce type de rodéo urbain. En 2006, il avait percuté et blessé un enfant dans les mêmes circonstances. Youssof est également bien connu de la justice pour trafic de stupéfiants et pour des conduites sans permis de conduire. Mais un « comité de soutien » s’est organisé en faveur de… Youssof : « Dans le quartier de cette ville populaire, la tension est montée d’un cran. Et là peur s’est emparée des riverains qui n’osent pas commenter l’évènement de peur des représailles », relate Julien Constant dans Le Parisien du 21 mai. Dans la société multiculturelle, les Français peuvent mourir violemment, mais de préférence en silence…

Source: Novopress

racailles-noiresLes zoulous de Colombes étaient tellement fiers de leurs méfaits qu’ils les racontaient dans leur blog sur Internet. Un péché d’orgueil qui a facilité le travail des policiers. La semaine dernière, le noyau dur de cette bande à l’origine d’une vingtaine d’agressions autour des établissements scolaires de Colombes et sur la ligne SNCF Ermont (Val-d’Oise) – Paris-Saint-Lazare a été démantelé.

Quatre jeunes âgés de 14 ans à 18 ans ont été mis en examen et trois d’entre eux écroués.
Début janvier, un lycéen scolarisé sur Colombes est agressé près de la gare du Stade. Violemment frappée, la victime explique aux policiers que ses agresseurs se sont réclamés de la bande des Zoulous de Colombes et qu’ils s’en sont pris à lui parce qu’il est originaire de Seine-Saint-Denis. Ce même lycéen explique aux enquêteurs qu’il a déjà été rançonné par la même bande quelques jours plus tôt.
Pendant leurs investigations, les policiers de Colombes vont se rendre compte que cette bande frappe toujours dans le même secteur de la ville, entre la gare, un collège et le lycée Guy-de-Maupassant. Les Zoulous semblent aussi être à l’origine de plusieurs agressions et vols commis dans les trains entre les gares d’Ermont et de Paris-Saint-Lazare. Leurs opérations de racket visent des adolescents mais aussi des adultes. Deux employés de la société Thales basée à Colombes seront ainsi pris pour cibles.

De 14 ans à 18 ans

Pour résoudre leur enquête, les policiers vont bénéficier du soutien bien involontaire des agresseurs eux-mêmes. En effet, les Zoulous disposent d’un blog sur Internet où ils se prennent en photo et relatent leurs exploits. Tout est là, même leurs surnoms, Kamikaze, Alligator ou encore Daka-T.
En début de semaine dernière, quatre membres actifs du gang sont interpellés. Le plus jeune a 14 ans et le plus âgé à peine 18 ans. En garde à vue, certains revendiquent ouvertement leur appartenance à la bande et affirment avoir constitué cette PME du racket pour « défendre leur territoire ». Tous les quatre ont été mis en examen pour « vols avec violence » et « extorsions avec violence ».
Les trois plus âgés ont été incarcérés et l’adolescent de 14 ans a été placé sous contrôle judiciaire. Selon un premier comptage des policiers, la bande aurait pu faire une vingtaine de victimes depuis l’automne dernier.

Source: Le Parisien

Ce docu-fiction reflète particulièrement bien l’état d’émasculation de l’homme occidental moderne. C’est aussi une invitation à quitter cette mentalité soixante huitarde qui paralyse les capacités d’autodéfense de chacun d’entre nous.

Merci à JHO pour cette vidéo

facebookDepuis quelques jours une vidéo dénonçant les violences anti-françaises dans les transports parisiens a créé l’événement sur internet, à tel point que les grands médias ont été obligés d’en parler.

Le jeune policier suspecté d’être à l’origine de la diffusion sur Facebook de cette terrible vidéo présentant l’agression d’un jeune Français par une bande de racailles dans un bus de nuit est toujours à cette heure inquiété par la justice.

Sous le motif officiel expliquant cette procédure (la diffusion illégale d’enregistrements provenant d’une enquête), on reproche en réalité à ce jeune policier d’avoir montré la réalité à des centaines de milliers d’internautes.

Puisque toute cette affaire semble avoir démarré sur le réseau Facebook, c’est ici que nous avons décidé de lancer un groupe de soutien à ce policier.

Nous exigeons l’arrêt de toutes les poursuites engagées contre ce policier qui a simplement révélé le lot quotidien des chauffeurs et des usagers des transports publics parisiens. Au lieu d’être licencié, il devrait au contraire être félicité pour son action civique qui a permis au grand public de prendre conscience de l’ampleur de l’insécurité et du racisme anti-français dans notre pays.

Contact: contact@bloc-identitaire.com

logoagrifCommuniqué de Maître Fréderic Pichon

Maître Frédéric Pichon, avocat de l’AGRIF, s’étonne de l’attitude du Ministère de l’Intérieur et de la rétention d’informations dans l’affaire de l’agression de racisme anti-français du 7 décembre dernier, alors qu’en d’autres circonstances celui-ci n’hésite pas à communiquer dans les affaires d’ « anti-sémitisme » ou les autres affaires de « racisme ».

Il s’étonne également des poursuites et des sanctions contre le policier qui a divulgué ces infos, alors que par ailleurs les associations anti-racistes sont fréquemment tenues informées par les policiers dans le cadre des enquêtes policières ou judiciaires.

Il y a à l’évidence deux poids, deux mesures !

Et comme le disait Jean de la Fontaine : « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir »…

Écoutez attentivement l’ensemble de la conversation entre une racaille quelconque et une jeune fonctionnaire de police et faites nous part de vos impressions.

Petit sondage: Êtes-vous favorable à l’assimilation, à l’intégration ou avez vous des penchants plus inavouables?

Le site Dailymotion a cru bon de censurer ces 13 minutes. Profitez en avant toute nouvelle censure!

Connexion
Art. récents
mai 2017
MTWTFSS
« Apr  
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 
Archives