En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

pétition

De nombreux soupçons de corruption pèsent sur Macron, et l’absence d’enquête semble démontrer une inégalité de traitement entre les citoyens : Macron semble être « protégé ».

c’est en tant que citoyens, électeurs, et contribuables lésés, que nous souhaitons que des enquêtes soient immédiatementouvertes sur :

_Macron à Las Vegas, 381000€ en une soirée de promotion sans appel d’offre. Favoritisme, précampagne. Voire… Détournement de fonds.

_soupçon de trafic d’influence du lobby pharmaceutique et notamment Servier. Son « expert santé » ayant été rémunéré par Servier, il convient de vérifier son programme et les dons qu’il a reçu, en liquidités ou en nature.

_déclarations suspectes pour l’impôt sur le revenu et l’ISF, ses avoirs ayant été « amputés de 2.800 000€ [source agoravox entre autres]. De même sa déclaration à la haute autorité pour la transparence est également suspecte. Les délits potentiels : faux & usage de faux, recel & fraude fiscale.

=> des citoyens ont saisi le parquet pour la 3eme affaire. Nous demandons à ce que des enquêtes soient ouvertes sur les trois affaires, et ce, dans l’urgence !

David van Hemelryck

Signez la pétition Ici !

Continuer la lecture

Jeudi 1er décembre, sera discutée au Parlement français la proposition de loi « relative à l’extension du délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse »
La Famille Missionnaire l’Evangile de la Vie appelle à une journée de prière et de jeûne, jeudi 1er décembre. Une journée appelant la bénédiction de Dieu sur nos familles et non la malédiction par cette loi qui se prépare. Demandons pardon pour les avortements commis cette année : confessons-nous ! Demandons la Nourriture dont nous avons besoin pour ce combat en faveur de la vie et de la famille : allons à la Messe. Repoussons le Mal de manière déterminée : « Va t-en Satan » ; rejoignons tant de femmes, d’hommes qui sont dans la détresse, l’abandon, la souffrance face à l’avortement : nous jeûnerons. Pour que l’Espérance leur soit rendue, à travers un regard de Miséricorde, la Vérité, sans compromis.
Signez également une pétition ICI

Continuer la lecture

Cher Ami,
comme moi, sûrement, tu soutiens Sandra Bertin, cette policière courageuse qui dénonce les manipulations du gouvernement. Je la soutiens sans réserve, mais j’ai décidé d’aller un cran plus loin : j’ai adressé ce courrier à Monsieur le Président du Sénat, Gérard Larcher, en soutien bien sûr à Sandra Bertin, parce qu’il a le pouvoir de faire inculper Mr Cazeneuve, qui la persécute injustement, devant la Haute Cour de Justice. A nous de le convaincre par cette pétition et nos efforts : nous avons fait annuler Black M, nous ferons tomber Cazeneuve !

A votre tour de le signer [envoi automatique] et surtout le diffuser / le faire tourner, Merci d’avance !

Monsieur le Président,

Je vous interpelle afin de soutenir la policière Sandra Bertin persécutée par Cazeneuve. Ne laissez pas cette courageuse policière devenir l’affaire Dreyfus du 21è siècle ! Cazeneuve devrait démissioner, avant d’être jugé pour avoir mis en danger la France par ses mensonges, la destruction intentée des preuves, et la persécution d’un agent de l’état pour l’empêcher de dire la vérité.

Sandra Bertin persécutée par les menteurs et les traîtres à la Nation

Sandra Bertin persécutée par les menteurs et les traîtres à la Nation

Dans le cas où Cazeneuve ne démissionne pas,il peut et doit être jugé par la Haute Cour de Justice de la République.

Monsieur le Président,

la constitution fait de vous le 2nd personage de l’état, président de la France si Hollande Démissionne. La constitution vous confie donc la permanence de l’état dans les crises graves. À ces attaques terroristes répétées, le gouvment de Hollande répond par le mensonge. Il ment pour cacher les demi-mesures, il ment pour cacher ses erreurs, il ment pour cacher sa complicité et ses hautes-trahisons (comme l’envoi d’armes aux islamistes en Syrie !) D’ailleurs, Cazeneuve a même encouragé le Djihad au début du quinquennat ! Ce seul scandale aurait déjà dû conduire à son inculpation.

La crise est donc grave. Très grave. Nul besoin de vous rappeler le nombre de morts causés par les terroristes et les mensonges complices. Il vous appartient de défendre les Français en initiant le processus de la Haute Cour chargée de juger les traîtres de ce gouvment. C’est une décision que vous seul êtes en mesure de faire.

Avec cette pétition populaire, nous vous apportons, par nos signatures, la légitimité de la souveraineté populaire pour s’ajouter aux pouvoirs que vous donne la constitution : Monsieur le Président, agissez pour la France, soutenez la policière Sandra Bertin injustement persécutée et commencez l’enquête parlementaire, afin que monsieur Cazeneuve comparaisse devant la Haute Cour de Justice !

je signe :

David van Hemelryck
Lieutenant de réserve et citoyen responsable

Attendu que le gouvernement veut autoriser la collecte et l’utilisation des données enregistrées par les appareils électroniques embarqués dans les véhicules !

Attendu que cette modification du code de la route ouvre la voie à un contrôle permanent de la vitesse !
Attendu que cette surveillance permanente des conducteurs aura pour conséquence de faire exploser le nombre de contraventions et de retraits de points, donc de permis, privant ainsi des centaines de milliers de conducteurs, même les plus scrupuleux d’entre eux, de leur droit de circuler !
Attendu que ces enregistrement et usage des données personnelles des citoyens constituent une atteinte grave aux libertés individuelles !
Nous demandons le retrait immédiat de cette mesure de contrôle permanent des conducteurs, liberticide et sans fondement!

Mettez la pression sur les députés. Signez et faites signer la pétition « Non au contrôle permanent des conducteurs« .

Continuer la lecture

SIGNEZ la pétition de la Fédération Environnement Durable pour soutenir l’amendement des sénateurs BARBIER, VALL, REQUIER, FORTASSIN et CASTELLI destinée à sauver le patrimoine historique de la France du massacre par les éoliennes.

Les députés  risquent de refuser cet amendement qui a pour objet  l’obligation de recueillir un avis de conformité de l’Architecte des Bâtiments de France. Continuer la lecture

Monsieur le Président de la République, il ne vous reste que quelques jours pour dire NON à la GPA…

Monsieur le Président de la République, il ne vous reste que quelques jours, le compte à rebours arrive bientôt à sa fin : vous avez jusqu’au 26 septembre prochain pour faire appel des arrêts de la CEDH (Cour Européenne des droit de l’Homme) condamnant la France au sujet de la gestation pour autrui.

Vous vous étiez fermement engagés devant les Français contre la pratique des mères porteuses : « pas sous mon quinquennat » disiez-vous. Continuer la lecture

Femen
Appel de l’AGRIF

Considérant que le groupement de section d’assaut du lobby LGBT-OGM des « femhaines » ne cesse de se livrer à de violentes provocations antichrétiennes.

Observant qu’en Ukraine ces femhaines se sont très exactement comportées comme les talibans en Afghanistan, en démolissant des œuvres d’art religieux.

Rappelant l’évidence que nul ne saurait contester que si elles s’avisaient de faire de même irruption dans la grande mosquée de Paris ou dans la grande synagogue, elles seraient immédiatement mises hors d’état de nuire, incarcérées, jugées en flagrant délit et leur organisation dissoute.

N’acceptant pas que les chrétiens soient donc traités comme des citoyens de catégorie inférieure, comme véritables parias devant supporter indéfiniment non seulement les injures et la dérision mais désormais les voies de fait et les agressions délibérés.

Dénonce le climat de racisme qui se développe contre eux, rappelant les périodes annonciatrices des persécutions et exterminations perpétrées par le jacobinisme, le nazisme et le communisme, selon les cas contre les chrétiens ou contre les juifs.

Considérant que le groupe relève de l’article L212-1 du code de la sécurité intérieure stipulant que : « Sont dissous, par décret en conseil des ministres, toutes les associations ou groupements de fait qui, soit provoquent à la discrimination, à la haine ou à la violence envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, soit propagent des idées ou théories tendant à justifier ou encourager cette discrimination, cette haine ou cette violence. »

Réclame du gouvernement la dissolution du groupe raciste des femhaines.

Sans attendre, adressez à l’AGRIF vos signatures et celles de vos proches, en cliquant ici.

400.000
« Pour vérifier la véracité des nombreuses informations diffusées par mail, je me suis rendu personnellement au Chesnay dans la salle où sont dépouillées les pétitions qui arrivent de toute la France et ai recueilli des informations vérifiées auprès des responsables du dépouillement..

Au 5 Février, 295000 pétitions avaient été vérifiées et validées. La date limite pour le retour des pétitions a été fixées au 12 Février prochain (cachet de la poste faisant foi). Il reste donc une petite semaine pour convaincre que se trompent ceux qui imaginent qu’il est trop tard ou que cela ne sert à rien.

Le rythme d’arrivée des pétitions est compris actuellement entre 30 000 et 50 000 par jour. Le seuil de 500 000 peut être atteint. Il serait dommage que les défaitistes fassent qu’il manque 10 000 signatures. Plus de 100 bénévoles se relaient de 9 h à 23 h pour ouvrir le courrier, le trier, le vérifier et le classer. La ruche est impressionnante. Les pétitions doivent être remplies complétement et acheminées par voie postale ( mails ou télécopies ne peuvent être pris en compte)

Au 6 Février, 350 000 pétitions avaient été vérifiées et validées. La date limite pour le retour des pétitions a été fixées au 12 Février prochain (cachet de la poste faisant foi). Il reste donc une petite semaine pour convaincre que se trompent ceux qui imaginent qu’il est trop tard ou que cela ne sert à rien.

Ce qui est faux : La Poste ne fait aucune rétention de courrier et les postiers qui apportent chaque jour des centaines de kg de lettres sont très désapointés que l’on puisse imaginer qu’ils se préteraient à une telle manœuvre.Les mails qui circulent à ce sujet sont des hoax et il ne faut pas les rediffuser. »

On apprend que hier soir, 7 février, les 400 000 ont été atteintes… Il en faut encore. Vous avez tous un voisin, un ami ou un membre de votre famille qui n’a pas signé ! Cliquez ici.

Pétition

Frigide Barjot est intervenue aux états généraux de la famille et a bien insisté en disant qu’il est essentiel que 500 000 personnes
envoient cette pétition citoyenne à l’adresse indiquée
, à l’intention du Conseil économique, social et environnemental. En effet s’il y a 500 000 signatures, le conseil doit saisir le dossier du mariage pour tous avec le projet inhérent de la réforme de la filiation, et le travail durera deux ans en moyenne ! les citoyens peuvent ainsi bloquer une loi.

On peut vraiment voir les choses évoluer favorablement, avec un vrai travail de réflexion en perspective possible, et peut-être derrière une victoire pour la famille, l’enfance, et disons-le, toute la France même si certains en doutent !

Il est donc essentiel de prendre un peu de temps, même si on en a MARRE, et de signer, d’envoyer, et de faire circuler !!!
On tient le bon bout même si on doute, nos enfants nous remercieront (ou pas…mais ce n’est pas cela qui compte…) Nous marcherons la tête haute fièrement.

Donc : j’imprime, je remplis, je mets sous pli timbré, et j’envoie ! Plus efficace que nos pétitions classiques, c’était clair dans le
discours de Frigide.

arme braquée
Le quotidien Le Monde est en train de réunir des signatures pour obtenir de François Hollande la libération de Mahmoud Philippe El Shennawy.
Nous devons être plus nombreux pour obtenir qu’il RESTE en prison.

Merci de signer d’urgence la pétition ici et de transmettre ce message le plus largement possible.

Je compte sur vous, car ce criminel multirécidiviste est considéré par les professionnels de terrain comme un « fou furieux très dangereux ».1

Voici les faits :
• 1970 : premier holdup à 16 ans.
• 1972 : condamné pour la première fois à 3 ans de prison pour vol avec violence.
• 1975 : Philippe El Shennawy change de dimension en opérant un braquage à main armée avec prise d’otages. Avec un complice, il séquestre les employés d’une banque pendant plusieurs heures, avenue de Breteuil à Paris, et exige 6 millions de francs. La rançon est payée et ne sera jamais retrouvée2 !
• 1977 : il est condamné à la perpétuité.
• 1986 : cette peine est réduite à 20 ans et il bénéficie d’une libération conditionnelle en 1990 !
>

Dès sa sortie, il commet un nouveau braquage à Limoges (pour lequel il sera condamné en 1993).
• 1997 : il bénéficie d’une permission de sortie ! Il en profite pour s’évader et braquer à nouveau une banque, le Crédit agricole de Rouen. Après 5 mois de cavale, il est à nouveau arrêté.
• 2004 : il s’évade à nouveau, mais cette fois dans un flot de violence. Sous la menace d’une arme, El Shennawy et son complice ligotent quatre infirmiers et en prennent un autre en otage. Et lorsque le malheureux a réussi à s’enfuir, les deux criminels ont alors pris en otage un couple de Marseillais, pour se faire conduire à Paris3.
• 2004 : les braquages se succèdent : 3 holdupsdans des banques des Pyrénées-Atlantiques au cours desquels des employés et des clients sont mis en joue. Et traumatisés à vie.

La Caisse d’épargne de Pontacq est braquée à deux reprises en septembre et novembre 2004. Jean-Michel Bonis, l’employé de banque braqué deux fois, a raconté lors du procès :

« Aujourd’hui, j’ai peur tout le temps. Je vis avec un stress permanent. Je ne tournerai jamais la page »4.

Deux fois, le malheureux employé a vu une arme pointée sur lui. Deux fois, à quelques semaines d’intervalle, il a vu sa mort en face.
• 2005 : El Shennawy est enfin arrêté alors qu’il faisait des repérages autour d’une banque avec une voiture volée. On a retrouvé à son domicile un véritable arsenal, ainsi que de fausses cartes de police et de fausses pièces d’identité5.
• 2008 : condamné à 13 ans pour vol à main armée, enlèvement et séquestration.

>

Alors dites-moi, sincèrement :
• Pensez-vous vraiment que ce criminel a « passé beaucoup trop de temps en prison » ?
• Croyez-vous qu’il a subi un « acharnement judiciaire et pénitentiaire » contre lui ?
• Souhaitez-vous que, demain, vos proches puissent croiser El Shennawy dans la rue ?

D’après le spécialiste du monde judiciaire, Philippe Bilger, ancien avocat général près la cour d’appel de Paris, « François Hollande cèdera » à la pétition diffusée par le journal Le Monde6.

Aidez-nous à faire en sorte que ce ne soit pas le cas !!!

La Justice, en toute indépendance, l’a condamné à rester en prison jusqu’en 2032. S’il est gracié, cela signifierait que les peines prononcées par les tribunaux n’ont plus aucun sens.

Déjà, aujourd’hui, la perpétuité dure 20 ans seulement en moyenne. Déjà, un condamné à 20 ans ne purge que 10 ans de prison en réalité. Simplement du fait des lois en vigueur.

Si en plus nous, citoyens de France, laissons le président de la République libérer des criminels ENCORE PLUS TÔT, nous courons à la catastrophe.

POUR REFUSER LA GRÂCE DE MAHMOUD PHILIPPE EL SHENNAWY, SIGNEZ ICI.


SIGNEZ LA PETITION

Le collectif « tous pour le mariage » compte désormais 18 parrainages de députés à ce jour, avec plusieurs promesses devant se formaliser, 10 évêques, et se rapproche des 90 000 signataires.

De nombreux hommes politiques n’arrivent pas à faire le pas de s’opposer au projet de loi. Lorsque la barre des 100 000 signataires aura été dépassée, un grand nombre d’entre eux manifesteront leur désapprobation face à ce projet.

29193Le site médiapart qui a été très en pointe depuis plusieurs mois sur les scandales bancaires fait l’objet d’une offensive démente des Caisses d’Epargne et de François Pérol, l’ancien collaborateur direct de Nicolas Sarkozy.

Derrière la série impressionnante de procès en diffamation, le site y voit, non sans raisons, la main invisible de l’Elysée.

C’est Médiapart qui avait notamment révélé la potentielle illégalité de la nomination de François Pérol, fonctionnaire chargé du dossier, à la tête de ce groupe bancaire. C’est encore Médiapart qui avait mis en lumière le mensonge de Nicolas Sarkozy sur le prétendu feu vert de la commission de déontologie. Très clairement, on reproche au site Médiapart d’avoir mis en lumière la consanguinité du pouvoir politique et du pouvoir financier.

Cette affaire est évidemment à rapprocher du vote de la loi Hadopi qui vise à filtrer internet au profit des puissantes sociétés de distribution.

Pourtant, au moment où Nicolas Sarkozy propose de « moraliser le capitalisme », ce journalisme d’investigation est plus que jamais nécessaire pour mettre à jour les potentielles turpitudes de certaines puissances financières.

Pour faire face à l’offensive d’une ampleur conséquente qui met en péril un site d’information encore fragile, Médiapart a lancé une pétition et une souscription.

Connexion
Art. récents
mars 2017
MTWTFSS
« Feb  
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 
Archives