En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

patriotisme

Pour ce 69ème numéro de L’Heure la plus sombre, Vincent et Xavier recevaient Roger Holeindre, auteur de l’ouvrage La réconciliation nationale.

Au sommaire :

Introduction
1’25 : La résistance à 15 ans
12’10 : Délit de patriotisme !
14’50 : C’est quoi être français ?
18’10 : La question algérienne
20’15 : Quand les banlieues s’enflamment…
24’10 : Mœurs et compétences de nos gouvernants
26’30 : Tranche de vie d’un soldat français pendant la guerre d’Algérie
40’25 : « J’accuse le gouvernement de ce qu’il se passe dans les banlieues »
46’25 : La France respectable
51’40 : Réponse d’un patriote aux youtubeurs excités
53’40 : Philippe Guêpe, « Mam Mamyvonne », album Le Retour du roi, Kontre Kulture Musique

Commenter cette vidéo : http://www.egaliteetreconciliation.fr…

Pour soutenir ERTV : http://www.egaliteetreconciliation.fr…

source: E&R

Grâce à son livre, Ivan Blot, ancien parlementaire et haut fonctionnaire au ministère de l’Interieur, permet aux Français de mieux connaître la Russie et donc de favoriser l’amitié franco-russe dont le pays a besoin.

Pour l’auteur, la nouvelle Russie de Poutine jouera à l’avenir le rôle qu’ont pu jouer les Américains d’autrefois pour défendre les traditions et le patriotisme, le christianisme et la démocratie.

http://www.tvlibertes.com/
https://www.facebook.com/tvlibertes
https://twitter.com/tvlofficiel

mahometane-france

Il m’a semblé, après avoir participé à de nombreux débats sur l’islam, que la ligne à promouvoir pour une relation apaisée entre musulmans et non-musulmans est celle de l’acculturation des Français d’origine maghrébine, de la défense de la laïcité, de l’enracinement dans la terre et de la réhabilitation du patriotisme.

S’acculturer, ce n’est pas faire des concessions à la France ; s’acculturer est un phénomène naturel. Il s’agit de « désethniciser » l’islam, de le purifier de ses influences maghrébines afin qu’il puisse prendre les teintes de la culture du pays où il est implanté. L’islam, n’en déplaise à certains, ce n’est ni le thé à la menthe, ni la chorba, ni le couscous. J’ai une amie qui s’appelle Marie. Lorsqu’elle a embrassé la religion islamique, elle a voulu changer de nom pour Ibtissem (« sourire », en arabe). Elle a troqué le nom de la Vierge Marie — la femme la plus citée dans le Coran — pour un nom commun. Elle est passée d’un nom religieux à un nom profane dans l’idée de faire plus musulman. Elle s’est trompée.

S’agissant de la laïcité, il faut se garder de prendre exemple sur les Anglais ou les Américains, au risque de s’enfermer dans un communautarisme clivant. Nous sommes français, et en tant que tels, nous avons un contrat à respecter envers notre pays. Je ne suis pas de ceux qui argumentent à coups de versets et de hadiths, mais ceux qui ont lu le Coran et la vie du prophète (paix et bénédiction soient sur lui) savent l’importance des contrats en islam.

Un mot sur l’enracinement. Je m’étonne de voir tous les jours des Français d’origine maghrébine se revendiquer de la Tunisie, de l’Algérie ou du Maroc. Comment les libérer de leur « pays de cœur », pays imaginaire, fantasmé, où ils n’ont jamais vécu, et où ils ne pourraient pas tenir six mois ? Il faut peut-être les forcer à y faire escale pour les convaincre qu’ils n’y sont pas à leur place.

Ces dernières années, nous avons vu l’émergence de musulmans patriotes, comme s’il s’agissait d’un genre nouveau, d’une espèce inédite. Que s’est-il passé ? Rien, sinon que les Français de confession musulmane, après des décennies de refoulement, ont soudain pu exprimer leur rapport charnel à la patrie, leur amour de la France. Prions pour qu’il y en ait davantage qui sautent le pas.

Yacine Zerkoun dans Boulevard Voltaire


Philippe Ploncard d’Assac – Le nationalisme Francais, la réponse au mondialisme

Les thématiques abordés :
Jean-Jacques Rousseau, la Vendée, 1789, franc-maçonnerie, histoire du nationalisme, révolution, complot, république dite française, droit de l’homme, mondialisme cosmopolite et apatride, patriotisme, monarchie, socialisme, marxisme…

« Par "patriotisme", j’entends l’attachement à un lieu particulier et à une manière de vivre particulière, que l’on croit supérieurs à tout autre mais que l’on ne songe pas pour autant à imposer à qui que ce soit. Le patriotisme est par nature défensif, aussi bien militairement que culturellement. » (« Notes sur le nationalisme »)

Continuer la lecture

courtoisie1

A l’Espace Champerret, dimanche 14 juin, de 14h à 19h, les écrivains qui se sont exprimés à Radio Courtoisie vous dédicaceront leurs œuvres. Venez compléter votre bibliothèque. Venez acheter d’irremplacables cadeaux : offrez des livres dédicacés ! Venez à la rencontre de ces auteurs, et de toute l’équipe de Radio Courtoisie qui vous invite à partager ce moment d’intelligence et d’amitié.

Entrée : 10€ ; 5€ pour les étudiants ; gratuit pour les enfants de moins de 12 ans escortant leurs parents

drapeau4 par Bruno Cautrès et Céline Belot
Point de vue publié par le Monde

En 2008, la France présente d’apparents paradoxes : alors que la norme antiraciste progresse et que les valeurs de tolérance s’affirment, le sentiment de fierté nationale se raffermit et l’ouverture à l’Europe est la source de profondes inquiétudes. Paradoxe ou facettes opposées d’un même phénomène ?

Amenés à se prononcer sur les groupes d’individus qu’ils n’aimeraient pas avoir comme voisins, seuls 3 % des Français citent en 2008 « des gens d’une autre race » (ils étaient 9 % en 1990 et en 1999) et seuls 4 % mentionnent « des travailleurs étrangers ou des immigrés » (contre 13 % en 1990 et 12 % en 1999). De même, alors que, en 1990, 61 % déclaraient que « quand les emplois sont rares, les employeurs devraient embaucher en priorité des Français », ils ne sont plus que 41 % à l’affirmer en 2008.

Suite de l’article

obama.jpgContrairement à Hillary Clinton et aux autres candidats à l’élection, on ne voit jamais Barack Obama porter un petit drapeau américain sur le revers de sa veste ni porter la main sur le cœur comme le font beaucoup d’américains lorsqu’on joue l’hymne national. Plus récemment, sa femme, Michelle, a été au centre d’une belle polémique en déclarant qu’elle était « fière d’être américaine pour la première fois de sa vie. »

Pour les conservateurs, le fait qu’Obama ne montre pas ouvertement son patriotisme risque d’être un lourd handicap face à John Mc Cain, ancien héros du Vietnam.

Connexion
Art. récents
juillet 2017
MTWTFSS
« Jun  
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 
Archives