En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

morale

L’extraordinaire défiance de couches de population toujours plus larges envers les « partis de gouvernement » et la classe politique en général, au profit de mouvements d’un type nouveau, qu’on appelle « populistes », est sans nul doute le fait le plus marquant des transformations du paysage politique intervenues depuis au moins deux décennies. Le phénomène tend même à s’accélérer, comme l’a montré l’élection de Donald Trump, survenant quelques mois après le « Brexit » britannique. Continuer la lecture

François Hollande ou la destruction des valeurs

Ludovine de La Rochère revient le mardi 17 mai 2016 sur le bilan de François Hollande, en matière d’éducation et de politique familiale.

Le constat est alarmant, il faudra donc tout repenser.

La représentante de la Manif pour tous évoque un travail de réparation morale de la France. Un appel du pied aux partis, qui sont en train de composer leurs programmes pour 2017…
Continuer la lecture

Continuons le combat contre la folie du socialisme ! Prions pour que les enfants ne puissent jamais être achetés comme une vulgaire marchandise par une paire de gays ou une paire de lesbiennes.

L’Église italienne a sévèrement critiqué hier les comportements privés de Silvio Berlusconi. Le cardinal Angelo Bagnasco, président de la Conférence épiscopale transalpine, aaffirmé :

« Nous dénonçons des styles de vie difficilement compatibles avec la dignité humaine, le respect des institutions et de la vie publique. Nous sommes mortifiés de devoir prendre acte de comportements intrinsèquement tristes et vains. Qui choisit de s’engager dans la vie politique doit être conscient de la mesure, de la discipline et du sens de l’honneur que cela implique. »
Il a appelé à une « purification de l’air afin que les jeunes générations ne soient pas empoisonnées ».

Néanmoins, Mgr Bagnasco s’étonne de la mobilisation de la justice pour une seule enquête alors que tant d’autres délits ne sont pas poursuivis. Mais :

« En dépit d’un certain acharnement judiciaire, il existe une évidente hiérarchie des responsabilités morales. »
source: Le Salon Beige

L’Église italienne a sévèrement critiqué hier les comportements privés de Silvio Berlusconi. Le cardinal Angelo Bagnasco, président de la Conférence épiscopale transalpine, aaffirmé :

« Nous dénonçons des styles de vie difficilement compatibles avec la dignité humaine, le respect des institutions et de la vie publique. Nous sommes mortifiés de devoir prendre acte de comportements intrinsèquement tristes et vains. Qui choisit de s’engager dans la vie politique doit être conscient de la mesure, de la discipline et du sens de l’honneur que cela implique. »
Il a appelé à une « purification de l’air afin que les jeunes générations ne soient pas empoisonnées ».

Néanmoins, Mgr Bagnasco s’étonne de la mobilisation de la justice pour une seule enquête alors que tant d’autres délits ne sont pas poursuivis. Mais :

« En dépit d’un certain acharnement judiciaire, il existe une évidente hiérarchie des responsabilités morales. »
source: Le Salon Beige

Alors que le Président des Jeunes Populaires se déplaçait dans l’Ain, à Bourg-en-Bresse, dans le cadre de ses fonctions celui-ci a consommé de l’alcool à outrance.

Le Président des Jeunes Populaires, déjà controversé, a adopté une attitude obscène, sexuelle et dégradante, dans un restaurant de la région, vis à vis de son subordonné, le Responsable Départemental des Jeunes de l’Ain devant l’ensemble des militants, en le « branlant » et en ayant des attouchements sexuels.

Arrivé à l’hôtel, le « Terminus » de Bourg-en-Bresse, à la suite de son excès d’alcool, Benjamin Lancar a vomi et a eu un malaise.

Ce dernier a alors été raccompagné dans sa chambre dans laquelle il a vomi sur les moquettes et le matelas.

Le lendemain matin, alors que les services de l’hôtel devaient le réveiller, celui-ci était dans un état de coma éthylique. L’hôtel s’est vu dans l’obligation de prévenir les pompiers.

Une fois sur place les pompiers ont réussi à réveiller Benjamin Lancar.

Selon une source sur place le Président des Jeunes Populaires a alors adopté « une attitude agressive, très violente ! »
Les pompiers ont été dans l’obligation d’appeler la Police Nationale pour calmer le représentant des Jeunes UMP.
Selon la même source, l’hôtel a été dédommagé à hauteur de 245€ par virement bancaire.

Source: Les Indiscrets

medef_3.jpgPar Altermédia

Plus ça va plus le grand patronat français se montre sous un jour peu flatteur.
Après le pacte de corruption présumé, organisé de l’aveu même de ses auteurs pour « fluidifier le dialogue social » (sic), après les échanges publics de noms d’oiseaux, voilà que Laurence Parisot fait état de menaces plus ou moins voilées directement liées à l’affaire de l’IUMM.

Rappelons que les anciens dirigeants de l’IUMM comme Denis Gautier Sauvagnac ou Michel de Virville, qui apparaissent à la périphérie de ce dossier d’utilisation de sommes en liquide à des fins contestables, sont à l’origine de hauts fonctionnaires.

Ces développements qui prennent un tour sordide, tendent à montrer l’urgence d’un retour à des pratiques conformes à l’éthique et la morale dans le monde patronal y compris lorsque celui-ci est issu de la haute fonction publique.

Connexion
Art. récents
mars 2017
MTWTFSS
« Feb  
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 
Archives