En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Mondialisme

L’équipe d’E&R Lille accueillera Marion Sigaut le samedi 29 avril 2017 à 15h pour une conférence intitulée « Le plan mondialiste de destruction de l’enfance et de la famille ».

 

Réservations : reservation.erlille@outlook.fr

Entrée : 5 euros.

 

Découvrez la bande-annonce de l’événement en vidéo :

 

Français musulman et patriote,
je voterai Marine Le Pen aux élections présidentielles.

Une grande partie de mes coreligionnaires y voient une contradiction insoluble, usant d’un argumentaire qui est souvent une pure émanation de la longue mainmise du socialo-sionisme sur les esprits de cet électorat de remplacement que furent (et sont encore) les immigrés (et leur descendance) du Maghreb et d’Afrique subsaharienne pour la gauche parlementaire abandonneuse de sa base ouvrière depuis sa conversion libérale (1983 : virage de la rigueur, 1984 : création de SOS Racisme).

Toutefois, j’entends également des Français musulmans de bonne foi, aimant sincèrement leur pays – n’en déplaise à Éric « ex-Crémieux » Zemmour – prêts à voter Front national mais rebutés par certaines saillies islamocritiques un peu faciles de Marine. Je leur dis qu’il est parfois difficile de lui donner tort tant nous, Français musulmans, n’avons pas fait grand-chose pour nous rendre respectables aux yeux du camp national.

D’abord, je rappelle que traditionnellement les « musulmans » votent en masse pour le PS (86 % d’entre eux ont voté Hollande en 2012) ; ensuite, par facilité, désorganisation ou médiocrité chaque clan ethnique (Marocains, Algériens…) ou idéologique (Frères musulmans, salafistes…) au sein de cette abstraction qu’est la communauté musulmane s’est peu ou prou maintenu sous des influences étrangères suivant souvent un agenda contraire aux intérêts nationaux (réseaux FLN, Makhzen marocain, œuvres « bienfaitrices » qataro-saoudiennes…) ; enfin, quand bien même les esprits lucides ont compris que les attentats qui frappent la France sont pilotés par les services des États profonds impériaux, pour beaucoup exécutants et commanditaires sont de confession musulmane point barre, c’est là autant de coups de boutoirs contre la réconciliation nationale.

Par conséquent, je crois qu’il est plus que temps que les musulmans fassent eux-mêmes un peu le ménage dans leurs rangs notamment en s’autonomisant économiquement et intellectuellement, ce qui implique de rompre avec les influences précédemment citées, mais aussi en ne laissant plus voie au chapitre aux extrémistes de tout poil (quiétistes ou pas), ils sont un fardeau pour nous, leur autisme théologique et leur inculture crasse font d’eux (à l’insu de leur plein gré) des agents de déstabilisation et les jouets désignés de toutes les manipulations profondes ; en un mot, Français musulmans, chassons les brebis galeuses et montons le niveau, il en va de notre survie (physique) ! Continuer la lecture

Depuis longtemps je pense que le XXIe siècle ne sera pas la prolongation du XXe, mais un retour au XIXe. Deux guerres et une crise mondiales ont ouvert une parenthèse dans laquelle le communisme s’est engouffré. Là où il s’est imposé il a gelé des problèmes qui resurgiront plus tard, voyez les rivalités nationales en Europe orientale. Dans le monde, il a généré une géopolitique simpliste, l’opposition de deux blocs dotés de l’arme atomique et, pour l’essentiel, le gel des positions acquises.

La disparition de l’URSS fait naître le XXIe siècle et revenir le XIXe. La mondialisation reprend son cours. Comme autrefois la seconde révolution industrielle, la troisième fait naître des entreprises qui apportent la fortune à leurs créateurs. Les mouvements de capitaux retrouvent leur maximum (en pour cent du PIB). Les droits de l’homme et le devoir d’ingérence légitiment les interventions de type néocolonial comme autrefois la civilisation et le fardeau des « peuples supérieurs ». L’idéologie et les politiques libérales s’imposent presque partout. Les États-Unis qui les incarnent redeviennent la grande nation progressiste et la Russie la puissance conservatrice à l’est de l’Europe. Avec le Brexit le Royaume-Uni renoue le fil de son « splendide isolement » envers l’Europe, mais pas envers le monde. La France redécouvre les mêmes inquiétudes qu’autrefois face à une Allemagne réunifiée que deux défaites catastrophiques n’ont pas empêchée d’être le plus important État européen… Continuer la lecture

La Pravda, célèbre média russe, a voulu contribuer à faire connaître Alain Escada, président de Civitas. La vidéo de l’entretien est diffusée en langue russe, en français, en espagnol et en anglais, accompagnée de l’article très positif que l’on peut lire ci-dessous.

Civitas n’a pas peur des affrontements et entend représenter la vraie France – pas celle du Fouquet’s où Sarkozy fêtait sa victoire le lendemain de l’obtention de son mandat, mais celle des simples travailleurs, des gens qui voudraient que leurs voix ne soient pas pesées à l’aune de cacahuètes – la France profonde, les « sans-dents » comme les appelle dans son milieu l’hôte actuel de l’Elysée. 

Quoi qu’on en pense ou qu’on en dise ce n’est pas l’énergie qui manque à Civitas et à son président Escada, désireux de se débarrasser du règne sans fin d’un pouvoir aussi corrompu que parasitaire.

Afficher la suite

L’équipe d’E&R Pays de la Loire recevra Alain Escada à Nantes ce samedi 23 avril 2016 à 17h pour une conférence sur le thème de la résistance au Nouvel Ordre mondial.

 

Réservations : conference.nantes@outlook.fr

Entrée : 7 euros.

Continuer la lecture

Dimanche 17 avril 2016 se tenait le traditionnel Congrès Nationaliste organisé par le Renouveau Français.
Voici l’intervention d’Alain Escada, président de CIVITAS.

Soyez nombreux à nous joindre au défilé en l’honneur de Sainte Jeanne d’Arc le dimanche 8 mai 2016 au départ de l’Eglise Saint-Augustin à Paris.

Le 19 mars 2016 Civitas organisait un colloque ayant pour thème : « De la guerre au Proche-Orient à l’immigration et au terrorisme en Europe ».
À cette occasion, Pierre Hillard (géopolitologue et ancien professeur en relations internationales) est intervenu pour évoquer : « Le plan mondialiste de remodelage des frontières du Moyen-Orient ».

Pierre Hillard est l’auteur de « Chroniques du mondialisme » (2ème édition augmentée, octobre 2015) : http://www.leretourauxsources.com
Source de la vidéo : https://www.facebook.com/noashow/videos

Le Retour aux Sources Éditeur :
Scriptoblog : http://www.scriptoblog.com/
Boutique en ligne : http://www.leretourauxsources.com/

Activité de Think Tank
En Italie, c’est avec le centre d’études Polaris – une école de cadres atypique parce que non seulement théoricienne mais opérationnelle –  que nous avons réalisé des progrès importants : transversalité politique et sociale, établissement et diversification de nos relations et donc accroissement de notre capacité d’influence.
Maintenant le centre d’étude européen EurHope est né,

je vais le diriger depuis Bruxelles et il sera en grande partie francophone. »

Autour de ce centre étude nous nous promettons d’entreprendre:

  1. une formation commune pour la naissance d’une nouvelle classe dirigeante nationaliste/révolutionnaire dans toutes les entités nationalistes européennes;
  2. une ensemble d’études utiles pour l’action politique (immigration, communication, évolution des pouvoirs, etc…);
  3. une plateforme ouverte à toutes les composantes dynamiques en Europe;
  4. la réalisation commune d’un programme homogène qui soit d’actualité mais en même temps ancré sur une Idée du Monde ancestrale et immuable.

A cette fin nous allons ouvrir une table ronde permanente qui s’appellera Imperium. Continuer la lecture

Claire Séverac donnera deux conférences, à Avignon puis à Nice, les 23 et 24 janvier 2016 pour présenter son ouvrage La Guerre secrète contre les peuples, publié aux éditions Kontre Kulture.

La bande-annonce :

 

 

Conférence à Avignon le 23 janvier 2016

 

Claire Séverac donnera une conférence à Avignon le samedi 23 janvier 2016 à 15h.

 

Réservations :

- en remplissant directement le formulaire de réservation ;

OU

- en envoyant un courriel à cette adresse : severac.avignon@gmail.com

La demande de réservation par courriel doit obligatoirement mentionner le nombre de places demandées ainsi qu’une adresse électronique (ou numéro de téléphone portable).

Le lieu de conférence sera indiqué par courriel (ou SMS) quelques heures avant l’horaire indiqué.

 

Entrée : 7 euros, à payer sur place en espèces.

Les organisateurs se réservent le droit de refuser l’entrée pour des raisons appropriées.

 

Conférence à Nice le 24 janvier 2016

 

L’association Culture Populaire est heureuse de vous annoncer la venue de Claire Séverac en conférence à Nice le dimanche 24 janvier 2016 à 14h.

Les thèmes qui seront abordés : la géo-ingénierie clandestine, les armes bactériologiques, les implants, les nanotechnologies, les manipulations mentales, etc.

Claire Séverac a mené trois ans d’enquête pour écrire son dernier livre. À l’instar de Sylvie Simon, elle a le courage de chercher des vérités que le pouvoir et les médias dissimulent, ridiculisent et renient. Pierre Hillard, docteur en sciences politiques et dénonciateur connu du nouvel ordre mondial, a préfacé son dernier livre, La Guerre secrète contre les peuples. Une vingtaine d’exemplaires de cet ouvrage seront proposés à la vente le jour de la conférence et dédicacés par l’auteur.

L’intervention de Claire Séverac sera suivie d’une séance de questions-réponses avec le public.

 

Pour réserver votre place, rendez vous directement sur : www.cultpop.fr

Vous serez informé 48h à l’avance de l’adresse exacte de la conférence. Pensez à réserver rapidement car les places sont limitées.

 

Entrée : 7 euros.

Un bar avec des rafraîchissements ainsi que des produits sucrés et salés (gâteaux, quiches, pissaladières, etc.), le tout bio, acheté chez des producteurs locaux et préparé par nos membres, seront à votre disposition. Nos artistes peintres et caricaturistes, membres de l’association Culture Populaire, exposeront leurs œuvres ; certaines seront proposées à la vente. Toutes ces initiatives serviront à financer l’activité bénévole de l’association.

Merci pour votre aide et votre générosité !

Soros a-t-il parié sur une chute économique due à l’impact migratoire ?

Comme l’a récemment soulevé le journaliste de guerre Arnold Karskens dans le journal NRC, repris par 7sur7 à propos de la situation en Europe dans les mois à venir, « Tous les éléments sont présents pour un soulèvement de foule ». Il y fait le parallèle entre des troubles possibles en Europe et les Printemps arabes.

 

Depuis les attentats de Paris de janvier 2015, une certaine tension est palpable en Europe. Cette tension s’est amplifiée avec les attentats du 13 novembre. Le dernier événement qui est venu pourrir un peu plus ce climat déjà tendu est celui des vols, attouchements et viols ayant eu lieu la nuit de la Saint-Sylvestre dans plusieurs villes d’Europe, particulièrement en Allemagne.

Les Musulmans sont identifiés comme les ennemis et les prémices d’une guerre civile sont observables. La Finlande a vu se créer sur son sol des groupes d’autodéfense citoyenne et des débordements sont prévisibles.

« Printemps européen  »

Le lien fait par Arnold Karsken entre la situation européenne et les Printemps arabes est très intéressant car il nous amène à nous poser la question de la cause des troubles qui menacent la paix en Europe. Les soulèvement populaires dans le cadre des Printemps arabes nous ont d’abord été décrits comme spontanés mais peu à peu, il est apparu comme claire que ces soulèvements étaient en fait soutenus par les États-Unis par l’entremise du Qatar. (Explication ci-dessous de Naoufel Brahimi El Mili, professeur à Science Po Paris et auteur du livre Le printemps arabe : une manipulation ?) Alors si il est indéniable que les Printemps arabes étaient soutenus voir pilotés de l’extérieur, qu’en est-il d’un éventuel « Printemps européen » ?

 

Immigration massive

L’immigration massive sans précédent des derniers mois et qui sera l’une des cause d’un éventuel conflit a été soutenue par des ONG, souvent américaines et ayant leur ramifications dans la haute finance à Wall Street. L’ONG Open Society de George Soros ne se cache pas et dit soutenir «  les associations œuvrant à apporter des solutions relatives à la sécurité et au bien entre migrants légaux et illégaux  ».

 

Crise économique

À noter que le même George Soros joue les oiseaux de mauvaise augure en venant nous prévenir d’une possible crise financière semblable à celle de 2008 lors d’un récent discours à Colombo. L’un des ingrédients important pour le déclenchement d’un conflit est la mauvaise santé économique d’un pays ou d’une région, souvenons-nous du Krach de 1929 et de la crise économique qui s’en est suivie qui allait être l’une élément déclencheurs de la Seconde Guerre mondiale. Une telle déclaration de la part de Soros peut avoir une influence sur les marchés, même si elle était injustifiée car il est très écouté par les milieux financiers. Ce n’est évidemment qu’une hypothèse mais l’on peut imaginer un George Soros ayant parié sur la baisse des index européens et asiatiques. Dans ce cas, son soutien aux ONG favorisant l’immigration ne serait finalement qu’un investissement. De plus, les conflits sont une aubaine pour les banques car les pays ravagés par les conflits doivent contracter des dettes afin de financer leur reconstruction.

Lire la suite de l’article sur lapravda.ch

Conférence de Pierre Hillard et Alain Soral donnée à Lyon le 15 mai 2015 sur le thème : « Nouvel ordre mondial : ordre ou chaos ? »

 
L’intervention de Pierre Hillard :

 

L’intervention d’Alain Soral :

Conférence de Maurice Gendre à Nantes

 

La section E&R Pays de la Loire recevra Maurice Gendre à Nantes le samedi 13 juin à 15h30 pour une conférence sur le thème :

« ANI, loi Macron, loi Renseignement, ou comment le gouvernement prépare le terrain pour le Traité transatlantique »

 
Continuer la lecture

Censée occuper le fauteuil du chroniqueur « de droite » (fonction longtemps incarnée par Éric Zemmour, puis Natacha Polony) de l’émission phare de France 2, On n’est pas couché, Léa Salamé est l’expression même du journalisme libéral-libertaire (également incarné par son alter ego Aymeric Caron). Dès sa nomination, elle assurait donc que « les réponses qu’apportent Zemmour et Polony ne sont pas les bonnes, ce pays est très dur à réformer, même si je suis très heureuse en France et très pro-européenne ». Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’elle n’est arrivée là ni par hasard, ni parce qu’elle aurait fait « péter le décolleté » (i>Télé, 28 août 2013) : toute son histoire, à commencer par celle de son père, membre du Siècle et des réseaux de George Soros, démontre qu’elle appartient à l’hyperclasse mondialisée.

 

« De sa bouche entrouverte, souriante, à l’américaine, sort par exemple ceci : “Le jour de l’élection, d’Obama, j’étais là-bas pour France 24 et c’est moi qui ai dit en direct : ’Le premier président noir américain est élu.’” Le vocabulaire n’est jamais tout à fait à la hauteur de la présence ni de la notoriété. Il accompagne les rondeurs vives et l’ingénuité carrossée de Léa Salamé, nouvelle reine intermédiaire des ondes et de l’image. […] Elle aime Bret Easton Ellis “à ses débuts”, Dalva de Jim Harrison et Emmanuel Carrère comme tout le monde. Quand elle parle de Lydie Salvayre, qu’elle interviewe le jour du Goncourt, elle emploie une expression à la mode et à la con : “C’est une grande dame.” » Continuer la lecture

E&R Toulon et E&R Nice organise le samedi 25 octobre et le dimanche 26 octobre à 14h une projection du documentaire L’oligarchie et le sionisme – 2ème partie : la déroute du mondialisme suivie d’un débat avec la réalisatrice Béatrice Pignède. Continuer la lecture

Le Cercle Politzer a le plaisir de recevoir Pierre Hillard et Michel Drac pour une conférence le samedi 7 juin 2014 à 15 h à Bordeaux sur le thème :

« Le mondialisme : enjeux et perspectives »

mondialisme

Pierre Hillard est docteur en sciences politiques et a écrit des ouvrages capitaux sur le mondialisme, notamment : Minorités et régionalismes dans l’Europe fédérale des régions, La Marche irrésistible du Nouvel Ordre mondial, La Fondation Bertelsmann et la gouvernance mondiale. Récemment il a publié Chroniques du mondialisme aux éditions Le Retour aux Sources.

Michel Drac est cofondateur du site internet Scriptoblog et de la maison d’édition Le Retour aux Sources. Il a récemment publié un recueil de ses essais, qui comprend Céfran, De la souveraineté, La Question raciale, Crise ou coup d’État ? et Crise économique ou crise du sens ?. Il a également participé à la rédaction du roman d’anticipation Eurocalypse et de Choc et simulacre, qui traite du choc des civilisations.

À l’issue de leur intervention, nos deux conférenciers répondront aux questions du public et dédicaceront leurs ouvrages.

Adresse : Athénée Municipal, Place Saint-Christoly, Bordeaux.

Entrée : 7 euros.

Renseignements : cerclepolitzer@gmail.com

Pierre Hillard est docteur en sciences politiques et essayiste français. Dans cette conférence, il dresse une vue d’ensemble des méthodes et projets du mondialisme.
Partant de ses travaux sur les minorités et les indépendantismes, il remonte progressivement jusqu’aux sources messianiques les plus anciennes de ce projet. Il nous livre ici une analyse encore inédite des ambitions et des visées mondialistes. L’avènement d’un État mondial est-il inéluctable ? Quelle métaphysique sous-tend cette ambition totalitaire ? Qui veut rebâtir Babel ? Qu’est-ce que le « Noachisme » ? Qui veut une nouvelle religion mondiale ? Après avoir exploré les arcanes des organisations supra et infra-étatiques qui veulent dissoudre les nations, il oriente maintenant ses travaux sur ce qu’il estime être le cœur et la matrice du mondialisme mais aussi son but final : l’établissement d’une religion mondiale pilotée par un peuple de prêtres de l’humanité.
Cette religion, le Noachisme, ne pouvant pleinement s’étendre qu’après la destruction du principal obstacle sur son chemin : la religion catholique romaine.

drapeau europe brule
Il y a déjà 15 ans, en mars 1997, la fermeture brutale de l’usine Renault à Vilvoorde en Belgique avait vu se profiler le consensus politique du lobby mondialiste. Depuis, le groupe Général Motors, Ford, Peugeot-Citroën ou Renault ont multiplié les fermetures de sites de fabrication et ce n’est pas terminé, étant donné que sur une centaine d’unités de production automobile en Europe, plus de 40 sont en surcapacité depuis de longs mois.

Pour les élites politiques, il ne s’agit pas de vilipender la fermeture d’une usine, mais bien de stigmatiser hypocritement la manière inélégante, sans référence au monde ouvrier, des patrons de ces marques automobiles, MM Varain, Goshn & C°.

N’oublions pas que depuis de très nombreuses années, les chefs d’Etats ou de gouvernements, les Chirac, Dehaene, Prodi, Zapatero, leurs copains de la Commission Européenne et leurs successeurs, ont été les complices d’une politique d’ensemble qui s’est traduit par de larges et drastiques suppressions d’emplois, ainsi que par une atomisation des marchés nationaux au sein d’une conjoncture mondiale toujours plus contraignante. Mais ce que ces valets du Nouvel Ordre Mondial ont réussi à nous cacher pendant des décennies éclate au nez et à la figure des peuples européens maintenant que la crise affecte profondément les familles et les structures de nos économies : le village mondial est une chimère et l’Organisation Mondiale du Commerce (ex-Gatt) l’instrument du bradage de produits de mauvaise qualité vendus à vil prix…dont le résultat est le chômage en Europe !

Semaine après semaine, mois après mois, les travailleurs se rendent compte que « l’Europe du bien-être et de la prospérité », vantée par les charlatans qui nous gouvernent depuis plus de 30 ans, n’est qu’un vaste leurre et bien évidemment que notre avenir et celui de nos enfants sera loin d’être rose. Bien au contraire, ces imbéciles aux commandes s’obstinent à gaspiller les deniers publics dans de fumeuses politiques « sociétales » et de « solidarité » afin de capter le vote de clients/électeurs qui seraient redevables de ces prébendes, pour les maintenir plus tard dans leurs fonctions rémunératrices.

Pour ces saltimbanques de la gestion à courte vue, l’austérité ou la rigueur sont des anathèmes, des « provocations », des « insultes » aux travailleurs, bref en d’autres termes, inadéquats et impensables pour redresser la barre des finances publiques mises à mal par leur faute. Pourtant, ce sont quand même ces pourriticards et ces socialauds-humanistes qui ont conduit nos économies au fond du gouffre financier où nous sommes aujourd’hui. Ils ont et ont toujours eu la faculté d’imposer, à temps, des mesures drastiques et certes impopulaires, mais indispensables au redressement des entreprises nationales ou européennes.

Il n’est pas trop tard pour tenir un langage de vérité ni de sauver l’essentiel des structures sociales dans les pays européens, encore faudra-t-il trouver un certain courage politique pour éviter une catastrophe. En effet, peut-on refuser l’austérité pour favoriser la facilité ?

En 1860, Abraham Lincoln déclarait devant le Congrès américain : « Vous ne pouvez pas aider le salarié en anéantissant l’employeur. Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche. Vous ne pouvez pas éviter les ennuis en dépensant plus que vous ne gagnez. »

Pieter Kerstens

Connexion
Art. récents
avril 2017
MTWTFSS
« Mar  
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Archives