En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

matignon

La maçonnerie mondialiste à l’œuvre.

Apparemment les cercles mondialistes ne semblent pas se contenter de la nomination d’un ancien membre de la triplette Young Leader, Rothschild, Bilderberg, à la présidence française. Celui qui pourrait être tout prochainement nommé Premier ministre n’est autre que le maire du Havre, juppéiste de longue date, Édouard Philippe. C’est en tout cas ce qu’annoncent de nombreux médias.

 

En 2016, il avait participé à la réunion de la maçonnerie mondialiste Bilderberg. Il semble qu’Emmanuel Macron ait son nom en tête depuis longtemps. On peut supposer que ce choix lui a été imposé par les cercles mondialistes qui ont besoin d’un tandem qui leur est fidèle à 100 %.

D’après le Grand Maître franc-maçon italien Gioele Magaldi, Emmanuel Macron serait effectivement initié à la franc-maçonnerie. Il appartiendrait aux loges « Fraternité Verte » et « Atlantis Aletheia ». Il y a une véritable démonstration de force de la maçonnerie locale et mondialiste. En avril dernier, sept obédiences maçonniques avaient appelé à voter contre le Front national.

Il faut dire que le jour de son élection, Emmanuel Macron avait déjà mis tout le monde dans le bain avec sa mise en scène de la Pyramide du Louvre. D’après le franc-maçon Serge Moati, « Macron est devenu président en marchant vers la lumière ».

Pour comprendre l’emprise de la franc-maçonnerie sur le pouvoir en France, rien ne vaut un petit résumé d’Alain Soral sur la question :

Source: E&R

Jamais sans doute un Président et son gouvernement n’avaient, sous la Vème République, fini en pareille capilotade.

Jamais, sans doute, un Président et son gouvernement n’avaient, sous la VeRépublique, fini en pareille capilotade. Certes, les sondages remontent pour François Hollande, tant les Français sont heureux de le voir partir, mais quelle que soit l’habileté des thuriféraires des fausses gloires de la gauche qui encombrent notre Histoire, on aura du mal à faire passer une retraite contrainte et honteuse pour un geste magnanime de sacrifice à l’intérêt supérieur de la patrie.

De même, l’air placide, l’habit bourgeois et la parole mesurée de Cazeneuve rassurent, mais de manière trompeuse. Voilà le calme gestionnaire de la chienlit qui a proliféré sous le prétendu état d’urgence, le ministre de l’Intérieur qui a mobilisé contre lui les policiers ulcérés de ne plus pouvoir défendre leur propre vie contre des criminels que, placide, il nommait des « sauvageons », le comptable compatissant des centaines de morts victimes du terrorisme imprévu et impuni, le voilà donc enfin qui, en raison de son « sérieux », remplace le tumultueux Valls à Matignon.  Continuer la lecture

Mon cher Manuel,

Là, franchement, tu dépasses les limites. Les limites de la décence. Dans ton homélie contre le racisme (mais je croyais que les races n’existaient pas), l’islamophobie et l’antisémitisme, contre l’homophobie et quoi encore, tu as oublié de parler de tes racines. De tes racines chrétiennes, et même catholiques. Celles qui viennent de tes parents, de tes grands-parents pour qui le vrai Dieu (pas le dieu des musulmans) était la raison de vivre. Continuer la lecture


« Avec un montant de 362,2 millions d’euros en 2012, le budget de Matignon est plus de trois fois supérieur à celui de l’Elysée (112,8 millions d’euros). En hausse de 12,2 % par rapport à celui de l’année précédente. […] Ainsi, les effectifs (105 personnes) et le budget (26,5 millions) du service d’information du gouvernement (SIG) ont littéralement explosé:

les dépenses de fonctionnement du SIG sont passées de 4,9 millions d’euros en 2007 à 16,5 millions en 2010, et près de 20 millions en 2011 et 2012. »
source: le monde

Connexion
Art. récents
août 2017
MTWTFSS
« Jul  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Archives