En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

mariage homo

Les apparences sont parfois trompeuses, et elles trompent parfois tout le monde. Qui sait aujourd’hui que le « mariage homosexuel » est en fait encore illégal en France ? Qui sait aujourd’hui que la loi Taubira n’a pas été votée ? Qui sait aujourd’hui que des fraudes prouvées et reconnues ont eu lieu pendant le processus électoral de la loi Taubira à l’Assemblée nationale, annulant de facto la légalité et la légitimité du vote ?

 

Avec ce genre d’information, il y a de quoi non seulement faire tomber le gouvernement, mais surtout de quoi mettre un coup d’arrêt à la marchandisation de l’humain qui se prépare : PMA, GPA, commerce des enfants et « location du ventre des femmes » (dixit Pierre Bergé). Toute affirmation réclame des preuves. Quelles sont-elles ? On les trouve étalées aux yeux de tous dans les comptes-rendus officiels des séances à l’Assemblée nationale des 3 et 5 février 2013.

 

Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Max Lebrun recevait Drieu Godefridi, philosophe, écrivain, fondateur de l’Institut Hayek interrogé par Marie de Langeais

Audio de 47 minutes de Radio Courtoisie

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

François HOLLANDE promet le mariage aux personnes de même sexe « au plus tard au printemps 2013″. Signez la pétition suivante pour dire Non au « mariage » homosexuel, non à l’adoption d’enfants par des duos homos. Osons le dire: « La famille, c’est sacré! »: www.nonaumariagehomosexuel.com

NON au »mariage » homosexuel

François Hollande et son gouvernement ont l’intention d’exaucer les attentes les plus folles du lobby homosexuel. Ces exigences du lobby homosexuel nient la réalité anthropologique. Elles contreviennent à la fois aux lois de Dieu, aux lois naturelles et au simple bon sens le plus élémentaire. Si elles venaient à être approuvées par le législateur, elles défigureraient la nature de la Famille, socle de base de la société, et conduiraient à un bouleversement qui affecterait toutes les familles de France.
Une loi doit servir le bien commun. Le mariage n’est pas une reconnaissance sociale de l’amour mais un engagement du couple à constituer une famille et, de manière biologique et anthropologique, à assurer la pérennité de la société et du pays

Non à l’adoption d’enfants par des duos homosexuels

Le « droit à l’enfant » réclamé par le lobby homosexuel ne correspond à rien sur le plan juridique et s’oppose au bien de l’enfant.
L’homoparentalité se ferait au détriment des enfants adoptables et des foyers souhaitant adopter ces enfants.
Il est fréquent d’entendre que « même si l’homoparentalité n’est pas une situation idéale, ce serait toujours mieux que de laisser un enfant dans un orphelinat  » C’est faux ! Car il y a plus de couples hétérosexuels demandeurs d’adopter un enfant que d’enfants adoptables et qu’autoriser l’adoption d’enfants par les duos homosexuels ne ferait que compliquer l’adoption d’orphelins

Quand on parle d’adoption, il faut en effet savoir :
. qu’un taux important des enfants français placés en institution n’est pas adoptable ;
. qu’un nombre important de pays (la Russie par exemple) proposant des enfants à l’adoption internationale refuse d’accorder le transfert de l’enfant vers un pays ayant légalisé l’adoption par des duos homosexuels.

L’homoparentalité est dangereuse pour la situation psychologique de l’enfant qui a besoin d’un double référent paternel/maternel. Une étude récente réalisée à l’Université du Texas par le Prof. Regnerus constate chez les enfants et adolescents élevés par des homosexuels un pourcentage bien plus élevé que la moyenne de cas de dépression, boulimie, anorexie, tentatives de suicide, consommation de drogue et abus sexuels.
. L’homoparentalité est dangereuse pour l’intégration sociale de l’enfant.
. L’homoparentalité risque de déterminer les enfants concernés vers l’homosexualité.
. L’homoparentalité est la négation du réel.

Bientôt des enfants avec quatre « papas » mais pas de maman (ou l’inverse) ?
Si les revendications du lobby homosexuel devaient être suivies, les notions de paternité et de maternité seraient remplacées par une notion tronquée de parenté fondée sur l’investissement affectif et le rôle d’éducateur et pouvant concerner un nombre de « parents » quasi illimité au gré des « recompositions familiales »(selon une étude des Pays-Bas, la durée moyenne d’un « mariage » homosexuel est d’un an et demi).

Pour toutes ces raisons, mobilisons-nous contre ce projet qui aura des répercussions graves pour les générations futures. Rien n’est joué. Tout dépend de notre détermination.

Pour signer la pétition, rendez-vous ICI

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

mariage-gayLa Cour suprême de l’Iowa a déclaré anticonstitutionnelle une loi limitant le mariage à l’union d’un homme et d’une femme, ouvrant ainsi la voie à la légalisation du mariage homosexuel.

L’Iowa pourrait dès lors devenir le troisième Etat américain à légaliser les mariages entre personnes du même sexe, après le Massachusetts et le Connecticut. La Californie l’a brièvement autorisé avant qu’un référendum ne revienne sur cette décision.

La Cour suprême de l’Etat a annulé une loi de 1998 intitulée « défense du mariage » au motif qu’elle empêchait une protection égale de l’ensemble de la population par la loi.

Les magistrats ont comparé le droit des couples homosexuels à se marier à « des précédents historiques tels que l’abolition de l’esclavage, de la ségrégation ou la reconnaissance des droits des femmes. »

Les premiers mariages homosexuels de l’Etat d’Iowa pourraient avoir lieu dans les prochaines semaines.

Susan Sommer, juriste au sein du cabinet new-yorkais Lambda Legal, partie civile dans le jugement de la Cour suprême de l’Iowa, a indiqué que plusieurs Etats, dont New York, le Vermont et le New Hampshire, avaient entrepris des procédures similaires pour permettre à terme les unions entre personnes de même sexe.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

homo3Le parlement suédois a adopté mercredi à une large majorité une loi permettant aux homosexuels de se marier civilement ou religieusement, législation qui entrera en vigueur dès le 1er mai.

« Le parlement a adopté mercredi la loi sur le mariage sexuellement neutre », annonce-t-il dans un communiqué.

Sur les 349 parlementaires, 261 ont voté pour, 22 contre, 16 se sont abstenus tandis que 50 étaient absents.

En Suède, les couples hétérosexuels peuvent choisir de se marier soit à la mairie soit à l’église, tandis que les couples homosexuels étaient jusqu’alors seulement autorisés, depuis 1995, à s’unir via un « partenariat » rendu légal par une cérémonie civile.

La Suède, déjà pionnière en matière de droit à l’adoption pour les couples homosexuels, va ainsi devenir l’un des premiers pays au monde avec la Norvège à autoriser la célébration de mariages homosexuels au sein d’une église majoritaire.
L’Eglise luthérienne, séparée de l’Etat en 2000, propose déjà depuis janvier 2007 aux couples homosexuels une bénédiction de leur union.

L’Eglise, dont 74% de Suédois étaient membres en 2007, a indiqué mercredi qu’elle soutenait cette nouvelle législation.

Mais elle doit entériner cette loi lors d’un synode en octobre.
Les pasteurs auront toutefois le droit à titre individuel de refuser de célébrer un mariage homosexuel, mais l’Eglise devra alors être en mesure de trouver un autre prêtre pour la cérémonie.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button
Connexion
Art. récents
juillet 2014
LMaMeJVSD
« juin  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Archives