En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

marche pour la vie

La Marche pour la Vie 2017 s’annonce être un grand succès, nous y serons tous unis pour défendre le respect de la vie humaine de sa conception jusqu’à sa mort naturelle.

De Mars voor het Leven 2017 zal een groot succesverhaal worden; we zullen er allen verenigd zijn om de eerbied voor het menselijk leven, vanaf de bevruchting tot zijn natuurlijke einde, te verdedigen.

Présent à la Marche pour la Vie, Alain Escada, président de Civitas, répond aux questions de MPI-TV. Il souligne qu’avec ses millions d’enfants mis à mort depuis l’instauration de la loi Veil, l’avortement est un génocide, un crime contre l’humanité, contre la Patrie et contre Dieu.

Alain Escada demande aussi aux participants à la Marche pour la Vie de faire preuve de cohérence. Il dénonce les « politicailleries » de François Fillon et consorts, qui prétendent être contre l’avortement à titre personnel mais pas en tant qu’élu politique.

Une marche pour la vie

Ils l’ont appelé « la marche pour la vie ». Ce dimanche 22 janvier 2017, au moins 50.000 personnes se sont rassemblées à Paris. Parti de la place Denfert-Rochereau jusqu’à la place Vauban, le très long cortège composé de jeunes et de parents s’était élancé dans les rues de la capitale afin de protester contre l’interruption volontaire de grossesse. Si la loi Veil a déjà 40 ans d’existence – 223.000 avortements chaque année dans le pays – le sujet reste plus que jamais très sensible à quelques mois du premier tour des élections présidentielles en France. Continuer la lecture

Dimanche 22 janvier, quelques jours après le vote à l’assemblée du fameux délit d’entrave, aura lieu la Marche pour la vie. Son porte-parole Nicolas Sevillia appelle les lecteurs de Boulevard Voltaire à s’y rendre en masse !

Rendez-vous à 13h30, place Denfert Rochereau.

Source: boulevard voltaire

Chaque enfant à naître nous interpelle collectivement :

Avez-vous suffisamment confiance en l’avenir pour m’accueillir ?
Etes-vous vraiment présents auprès de ma mère pour affronter avec elle les difficultés que provoque ma venue ?

N’en déplaise aux politiques, les Français souffrent de l’IVG et la considèrent comme un mal nécessaire et non comme un droit qu’il conviendrait de célébrer. Nous portons tous, et depuis trop longtemps, le poids de cet échec collectif lié à nos démissions et notre incapacité de garantir à une jeune femme que son enfant ne viendra pas gâcher sa vie …la nôtre.
La Marche pour la Vie veut promouvoir un modèle de société qui ne banalisera plus l’Interruption Volontaire de Grossesse et demande pour cela qu’une vraie politique d’éducation, de prévention et d’assistance soit mise en place pour les futurs parents afin de leur éviter à tout prix l’épreuve de l’avortement.
En prévision des élections présidentielles et législatives, alors que le gouvernement socialiste n’a cessé durant cinq ans de promouvoir l’IVG, la Marche pour la Vie invitent tous les Français à rejoindre la manifestation parisienne du 22 Janvier 2017.

Continuer la lecture

« Chers amis,

40 ans…Il y a 40 ans…était promulguée une loi, une loi qui allait engager notre société vers un bouleversement éthique sans précédent.

Il y a 40 ans, est entré dans nos lois, ni plus, ni moins que le PERMIS DE TUER.

La loi du 17 janvier 75, dite loi Veil, est venue, en effet, instituer l’autorisation d’éliminer, d’éliminer en toute impunité le plus fragile, le plus innocent d’entre nous tous : l’enfant à naitre.

Cette loi Veil, qui a fait, rappelons-le, 9 millions de petites victimes, sans compter les terribles souffrances et violences infligées aux femmes qui ont avorté, cette loi est bien la boite de Pandore qui conduit aujourd’hui à toutes les dérives que nous connaissons dont la dérive euthanasique qui menace la France aujourd’hui.

Hier, avec la loi sur l avortement, le permis de tuer a été instauré sous couvert d’une fausse liberté de la femme. Continuer la lecture

Julie Graziani est interrogée par Famille chrétienne.

L’an dernier cette initiative avait réuni 40 000 personnes.
La 10ème édition de la marche est axée sur le respect de la vie humaine. Au cœur des débats : l’avortement et l’euthanasie.

Le fil rouge de cette édition : la « défense de la vie là où elle est la plus vulnérable, c’est-à-dire au début et à la fin ». Là où selon Julie Graziani, la vie est la plus fragile.

La Marche pour la vie est l’occasion pour les citoyens d’exprimer une opposition au dérèglement bioéthique initié par la loi sur l’avortement, et de rappeler que le principe du respect de la vie humaine fonde notre civilisation.

En 2015 une menace particulière pèse sur les personnes âgées, malades, handicapées : un projet politique va être proposé pour légaliser l’euthanasie ou des gestes euthanasiques.

Le plus important selon Julie Graziani est de réveiller les consciences, d’informer la population et de poser les bases du débat pour bousculer une société qui s’endort. Il faut se faire entendre de la classe politique même si elle ne prend pas directement des mesures.
La Marche pour la vie appelle les citoyens à manifester le dimanche 25 janvier, à 13h30 au départ de la place Denfert-Rochereau, pour dire non à l’euthanasie.

Pour en savoir plus :
http://enmarchepourlavie.fr/

Aujourd’hui, j’ai appelé le numéro vert du Planning Familial. Je suis enceinte de deux mois, une « grossesse non désirée », comme on dit. Que me propose-t-on ?

La réponse ne se fait pas attendre : tout d’abord, j’ai le choix. Le choix entre deux méthodes d’IVG, médicamenteuse, ou par aspiration. La seconde est « identique à la pose d’un  stérilet : sauf qu’au lieu de poser, on aspire ». Me voilà rassurée. Je demande s’il est possible de discuter avec des femmes qui ont vécu la même situation que moi. Bien sûr ! La dame me donne le numéro d’un autre Planning dans lequel des femmes qui vont avorter se réunissent afin d’en discuter, « et d’avorter ensemble ». Comme c’est convivial ! Remarquons dès l’abord qu’il s’agit de femmes qui vont avorter, et non de femmes qui en ont déjà fait l’expérience. Continuer la lecture

La Marche pour la Vie le 25 janvier, 13h30, Bastille, à Paris

Le 25 janvier, la Marche pour la Vie appelle à la protection des vies fragiles!

A l’heure où le débat sur la fin de vie s’ouvre à l’Assemblée Nationale à l’initiative du Président de la République François Hollande, la Marche pour la Vie entend dénoncer la menace qui pèse sur les plus vulnérables (personnes âgées, malades et handicapées) : la légalisation de gestes euthanasiques.

Préoccupée par le destin du jeune Vincent Lambert dont la vie dépend d’une décision de la CEDH, la Marche s’ouvrira avec Madame Viviane Lambert, mère de Vincent, Maitre Jérôme Triomphe, avocat de ses parents, Professeur Xavier Ducrocq, neurologue, membre du comité d’experts qui a examiné Vincent Lambert.

Cette présence de proches de Vincent Lambert vise à rappeller à la conscience collective la valeur de la vie humaine et l’urgence de la protéger d’une culture de mort.

C’est pourquoi, la grande mobilisation nationale Marche pour la Vie appelle les citoyens à manifester ce dimanche 25 janvier à 13h30 place de la Bastille.

Contact presse : Sophie Alonso – presse@enmarchepourlavie.fr

La MARCHE POUR LA VIE est une mobilisation annuelle qui depuis 10 ans appelle les citoyens à manifester à Paris au mois de janvier, pour exprimer leur opposition au dérèglement bioéthique initié par la loi sur l’avortement.

Julie Graziani, qui avait déstabilisé Alain Juppé sur le plateau des Paroles et des Actes, explique sur son compte twitter pourquoi elle a accepté de mettre son talent au profit de la Marche pour la Vie en tant que porte parole :

Julie Graziani

La Marche pour la vie est l’occasion pour les citoyens d’exprimer une opposition au dérèglement bioéthique initié par la loi sur l’avortement, et de rappeler que le principe du respect de la vie humaine fonde notre civilisation. En 2015 une menace particulière pèse sur les personnes âgées, malades, handicapées : un projet politique va être proposé pour légaliser l’euthanasie ou des gestes euthanasiques. La Marche pour la vie appelle les citoyens à manifester le dimanche 25 janvier pour dire non à l’euthanasie et l’avortement. Continuer la lecture

Connexion
Art. récents
mars 2017
MTWTFSS
« Feb  
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 
Archives