En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Jean-Marc Ayrault

Depuis l’élection de Donald Trump, le nouveau président des Etats-Unis, l’ensemble de la classe politico-médiatique bien-pensante et gauchisante semble prise de frénésie. Aucune initiative de Trump qui ne déclenche un tollé planétaire…Que ce soit l’interdiction d’accès aux USA pour des ressortissants de pays musulmans, que ce soit l’instauration d’une taxe à l’importation de marchandises ou encore la construction d’un mur à la frontière avec le Mexique.

Curieusement, ceux qui condamnent le Président des Etats-Unis pour son décret interdisant l’accès du territoire aux nationaux de pays arabes ont une mémoire à géométrie variable. En effet, les israéliens sont interdits de séjour en Algérie, en Arabie Saoudite, au Bangladesh, à Brunei, aux Emirats Arabes Unis, en Irak, en Iran, au Koweït, au Liban, en Libye, en Malaisie, à Oman, au Pakistan, au Soudan, en Syrie ou encore au Yémen. Si votre passeport comporte un tampon d’entrée en Israël vous serez également interdit d’accès à ces pays.

A l’inverse, si votre passeport comporte un visa d’entrée d’un pays musulman ci-dessus, vous ne pourrez pas séjourner dans l’état hébreu. Combien de manifestations ou de déclarations de chefs d’Etats européens à ce sujet ? Quels gros titres dans la presse ? Des condamnations ou des pétitions ?

Jean-Marc Ayrault et François Hollande ont manifesté leur désaccord et leur réprobation lorsque la société Lafarge-Holcim a manifesté il y a quelques jours son intention de participer à la construction du mur à la frontière entre la Mexique et les USA. Dans ce cas également, les deux dirigeants français font preuve d’une amnésie flagrante, car ce mur existe déjà en grande partie parce que sa construction avait débuté sous Bill Clinton et poursuivie par G.W. Bush… Trump ne pourra que le terminer.  Continuer la lecture

Une élection législative partielle aura lieu les 17 et 24 avril dans la 3ème circonscription de Loire Atlantique (Nantes, Saint-Herblain, Couëron) pour pourvoir au remplacement de Jean-Marc Ayrault, son suppléant étant décédé. Breizh-info a rencontré Eléonore Revel candidate du FN-RBM à cette élection.

Mariée et mère de 4 enfants, tout juste âgée de 35 ans, catholique pratiquante, la candidate Front national est titulaire d’un DEUG  de philosophie et, précise-t-elle,  grande lectrice des romanciers  Jean de la Varende et  Jean Raspail. Entrée en politique depuis deux ans,  Éléonore Revel est attachée de groupe FN-RBM au conseil régional des Pays de la Loire.  Elle fut la directrice de campagne de Pascal Gannat, candidat tête de liste du FN-RBM à cette  élection.

Interrogée sur les motivations de son engagement, Eléonore Revel répond « je ne peux pas rester les bras ballants devant l’état actuel de la France … Elle n’est pas finie, elle peut encore transmettre quelque chose… Je n’ai pas honte de son passé. J’en ai marre des ‘ mea culpa’ permanents », concluant sur ce point : « J’ai l’espérance que ça peut changer vite».
Continuer la lecture

Le chef du groupe UMP à l’Assemblée, Christian Jacob, a qualifié aujourd’hui « d’anciens repris de justice » Jean-Marc Ayrault et le premier secrétaire du PS Harlem Désir en raison de leurs condamnations dans le passé.

Jean-Marc Ayrault avait été condamné en 1997 à six mois de prison avec sursis et 30000 francs d’amende pour favoritisme dans l’attribution d’un marché public à Nantes, et 10 ans plus tard, il a bénéficié d’une réhabilitation pour cette condamnation, comme le prévoit le Code pénal.

Harlem Désir avait été condamné en 1998 à 18 mois avec sursis pour avoir reçu des salaires fictifs d’une association.

Connexion
Art. récents
mars 2017
MTWTFSS
« Feb  
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 
Archives