En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Franc- maçon

Vidéo accablante de Boris Lelay qui accuse (preuves à l’appui) le député socialiste franc-maçon Jean-Paul Dupré d’être un prédateur qui abuse sexuellement de ses victimes et les fait chanter

Le dossier vidéo à télécharger : https://mega.nz/#!wvYiGZhD!obOKmI-zOV…

Faites-savoir ce que vous pensez au député PS Jean-Paul Dupré :

Téléphone : 04 68 31 01 16

Fax : 04 68 31 85 09

E-mail : mairie@limoux.fr

source: Boris Lelay

La maçonnerie mondialiste à l’œuvre.

Apparemment les cercles mondialistes ne semblent pas se contenter de la nomination d’un ancien membre de la triplette Young Leader, Rothschild, Bilderberg, à la présidence française. Celui qui pourrait être tout prochainement nommé Premier ministre n’est autre que le maire du Havre, juppéiste de longue date, Édouard Philippe. C’est en tout cas ce qu’annoncent de nombreux médias.

 

En 2016, il avait participé à la réunion de la maçonnerie mondialiste Bilderberg. Il semble qu’Emmanuel Macron ait son nom en tête depuis longtemps. On peut supposer que ce choix lui a été imposé par les cercles mondialistes qui ont besoin d’un tandem qui leur est fidèle à 100 %.

D’après le Grand Maître franc-maçon italien Gioele Magaldi, Emmanuel Macron serait effectivement initié à la franc-maçonnerie. Il appartiendrait aux loges « Fraternité Verte » et « Atlantis Aletheia ». Il y a une véritable démonstration de force de la maçonnerie locale et mondialiste. En avril dernier, sept obédiences maçonniques avaient appelé à voter contre le Front national.

Il faut dire que le jour de son élection, Emmanuel Macron avait déjà mis tout le monde dans le bain avec sa mise en scène de la Pyramide du Louvre. D’après le franc-maçon Serge Moati, « Macron est devenu président en marchant vers la lumière ».

Pour comprendre l’emprise de la franc-maçonnerie sur le pouvoir en France, rien ne vaut un petit résumé d’Alain Soral sur la question :

Source: E&R


Je bénis tous ceux qui coopèrent à la résurrection de la France. Je les bénis dans le but (laissez-moi vous le dire) de les voir s’occuper d’une œuvre bien difficile mais bien nécessaire, celle qui consiste à faire disparaître ou à diminuer une plaie horrible qui afflige la société contemporaine, et qu’on appelle le suffrage universel. Remettre la décision des questions les plus graves aux foules, nécessairement inintelligentes et passionnées, n’est-ce pas se livrer au hasard et courir volontairement à l’abîme ? Oui, le suffrage universel mériterait plutôt le nom de folie universelle ; et quand les sociétés secrètes s’en emparent, comme il arrive trop souvent, celui de mensonge universel. »

Pie IX. 5 mai 1874.

Toutes les loges, rassemblées le 1er mai, avaient appelé à voter Emmanuel Macron. Photos ici. Continuer la lecture

Pour un ministre socialiste pour qui la république se confond avec une France née en 1789, le martyre d’un prêtre est dérangeant.

Le 16 octobre dernier, à Rome, le pape François a canonisé sept nouveaux saints, dont les Français Élisabeth de la Trinité et Salomon Leclercq.

Il est d’usage, dans une pareille circonstance, que le gouvernement du pays d’origine des nouveaux saints soit représenté. En 2015, c’est Bernard Cazeneuve qui avait ainsi assisté à la canonisation de Jeanne-Émilie de Villeneuve. Le très laïc ministre de l’Intérieur, que certains disent franc-maçon, s’était plié de bonne grâce à cette tradition qu’il n’avait pas manqué de qualifier de « républicaine ».

Mais Cazeneuve aurait refusé, selon Le Canard enchaîné, de se rendre à Rome cette fois-ci. Toujours bien informé, le volatile du mercredi croit savoir que la personnalité de Salomon Leclercq ne permettait pas au premier flic de France d’honorer la cérémonie de sa présence. En effet, le nouveau saint a quelque chose de dérangeant pour un pur républicain.

Né le 14 novembre 1745 à Boulogne-sur-Mer, Nicolas (Salomon en religion) Leclercq était un Frère des écoles chrétiennes, institution fondée par Jean-Baptiste de La Salle pour l’éducation des enfants pauvres. En 1790, l’Assemblée nationale décréta la Constitution civile du clergé, sanctionnée par le roi le 24 août. Le texte rompait le concordat de Bologne de 1516 en faisant des ecclésiastiques des fonctionnaire de l’État, et contenait les germes d’un schisme que le pape Pie VI dénonça rapidement.

Comme la quasi-totalité des évêques et la moitié des prêtres, le frère Salomon refusa le serment rendu obligatoire le 26 novembre. Devenu réfractaire, démis de toute fonction cléricale, il subit alors comme tous les autres la persécution du nouveau pouvoir révolutionnaire.

 

Continuer la lecture

L’équipe d’E&R Pays de la Loire recevra Jacob Cohen à Nantes le samedi 12 mars 2016 à 15 heures pour une conférence sur le thème : « Itinéraire d’un franc-maçon »

Jacob Cohen exposera son parcours dans la franc-maçonnerie (Grand Orient de France) et l’influence des différentes loges sur les institutions françaises.

Réservations : conference.nantes@outlook.fr Entrée : 6 euros.

La bande-annonce de l’événement :

Laurent Fabius est un vieux routier de la politique. Le temps est loin où, jeune énarque normalien, il avait concouru pour une très ancienne émission de télévision, « Cavalier seul », en bombe de velours et bottes de cuir. C’était quand il hésitait à faire carrière chez Giscard, avant de rencontrer Jacques Attali et de trouver en Mitterrand le meilleur des princes.

Quand, le dix mai 1981, la France passa de l’ombre à la lumière (ainsi disait-on alors), comme le socialo-communisme (ainsi disait-on aussi) régularisait les clandestins et nationalisait le crédit, il fallut rassurer un peu Passy, et l’on nomma cet enfant de Janson-de-Sailly au Budget. Il s’y distingua, honorant son père qui était l’un des plus riches antiquaires de Paris, en retirant les objets d’art de l’assiette de l’impôt sur les grandes fortunes. Continuer la lecture

Lu sur ce blog franc-maçon :

« Le long passage de Manuel Valls au Grand Orient de France, de 1989 à 2005, est très étonnant à au moins deux titres. Primo le fait que l’actuel Premier ministre n’en parle jamais, pas plus que les journalistes qui signent des biographies ou des portraits de lui dans la presse écrite ou audiovisuelle. Deusio, par le choix de sa loge-mère, « ni maîtres ni dieux», où il fut initié en 1989, un atelier de trublions, de rebelles, de libertaires, d’anarchistes, de socialistes autogestionnaires ou de communistes… Surprenant pour ceux qui voient en lui à Matignon l’incarnation du social-libéralisme sécuritaire. Au terme de plusieurs semaines d’enquête, L’Express publie ce 20 mai un dossier de couverture titré «Un franc-maçon nommé Valls Continuer la lecture

Dites NON au projet du gouvernement qui permet :

       1. d’ouvrir les portes au travail dominical,

       2. le remplacement des jours fériés chrétiens par des jours fériés locaux.

Sous le prétexte de tenir compte des « spécificités culturelles, religieuses et historiques » des territoires d’Outre-Mer… Continuer la lecture

Les francs-maçons du Grand Orient de France (GODF) ont demandé jeudi «que tout soit mis en oeuvre pour que le délit de blasphème, qui existe encore sur le territoire d’Alsace-Moselle, soit supprimé sans délai».

Continuer la lecture

Degaze
Manuel Valls vient en visite à la sous-préfecture de Céret près de Perpignan demain vendredi à 10h30. Il sera accueilli comme il se doit. Manifestement ses services se sont inquiétés toute la semaine de savoir si un comité d’accueil serait présent …

Rendez-vous à Céret à la sous-préfecture dès 10h. D’autres manifestants pour d’autres causes se sont annoncés !

haine-maçonniqueTémoignage d’un manifestant :

« Étant présent a la manifestation a Versailles hier, ce qui s’est passé est hallucinant. Partie place d’armes pour un bref parcours avant d’arriver devant la Prefecture, la manifestation était bon enfant avec beaucoup de jeunes. Le dispositif policier était très important dont beaucoup de policiers en civil dans la manif. Arrivée devant la préfecture action des HOMMEN ! Pétards et fumigènes créant une ambiance plus tendue mais contrôlée, printemps français et manif pour tous main dans la main !

A cet instant, des policiers en civil portant drapeaux de la manif et sans brassards ont volontairement donné des coups a 2 jeunes créant un mouvement de foule. N’ayant aucun signe distinctif, les manifestants ont pris a parti les policiers pour défendre ces 2 jeunes. La manifestation est partie en confrontation et les policiers ont continué leur provocation par des arrestations sans signe distinctif et sans raison. Les policiers ont chauffé la foule par des slogans et des attitudes hostiles aux forces de l’ordre, voulant faire dégénérer la manif pour faire des interpellations, objectifs de leur soirée.

Le calme est revenu vers 22h. 5 gardes a vue en cours. De nombreuses plaintes ont déjà été déposées pour violence policière. A priori les organisateurs ne veulent pas en rester la et vont exiger des comptes a la Préfecture. Une prochaine manif devrait être organisée sur Versailles. »

source Le Salon Beige

Message reçu d’un gendarme (évidemment anonyme dans notre démocratie apaisée) :

« Nous avons la preuve, photos et vidéos à l’appui, que le 19 janvier, comme le 24 mars ou plus récemment hier soir à Paris et à Versailles, ce sont bien les services du sinistre gazeur de la place Beauvau qui jouent les casseurs professionnels. Hier soir, la préfecture a avoué avoir disséminé pas moins de 70 policiers en civil dans la manifestation pour faire dégénérer la marche pacifique et provoquer des heurts. A Paris, ces bien curieux « policiers en civil » étaient plus d’une centaine à jouer les casseurs, les provocateurs, contre les forces de l’ordre en tenue !

Répression

A quoi jouez-vous, monsieur Manuel Gaz ? Que recherchez-vous ? Pensez-vous que le peuple de France, en ce doux Printemps français n’est pas assez malin pour démasquer ces grotesques pourrisseurs de manifestation professionnels ? Qu’attendez-vous, Monsieur le gazeur d’enfants ? qu’il y ait des morts ? Les exactions de vos « agents » très spéciaux, déguisés en manifestants, ne se comptent plus et vont bientôt remplir les tribunaux. Le 24 mars, un jeune homme tabassé sans raison par vos nervis a été trainé, inconscient, comme un vulgaire sac de pommes de terre. Hier soir, on a vu vos agents tirer une jeunes fille par les cheveux… Vous jouez un jeu dangereux, monsieur Gaz. Très dangereux. Et votre responsabilité n’en sera que plus grande. Vous faites honte à tous les professionnels de l’ordre et gardien de la paix et de l’autorité légitime, policiers, mobiles, CRS et gendarmes. Oui, monsieur le ministre de l’Intérieur, vous nous faites honte, et nous ne vous laisserons pas faire. Alors à tous les manifestants de ce soir, de demain, qui ne lâcheront rien, jamais : soyez sur vos gardes ! Soyez vigilants et n’hésitez pas à démasquer ces agents en civils qui veulent vous faire passer pour des « groupuscules extrémistes ». »

source Le Salon Beige

Il y a encore quelques mois le « frère » Melenchon (Front de gauche) feignait de ne pas connaitre le diner du « siècle ». Désormais c’est officiel (Mélenchon le plébéien, une biographie fouillée, écrite par les journalistes Lilian Alemagna de Libération et Stéphane Alliès de Mediapart) il appartient au Grand Orient de France.
Il est donc « frère » avec les grands capitalistes qu’il fait semblant de combattre. Comment justifie-t-il cette appartenance ? C’est simple, la maçonnerie est la colonne vertébrale de la république. Extrait : « J’y suis entré en 1983 après le tournant de la rigueur qui l’a mis K.O. debout ». « Quand tout s’est cassé la figure, que reste-t-il? La République. Donc, in fine, la liberté et l’égalité », souligne l’ex-trotskiste, dont le père était également maçon.

« Je comprends non pas la vision trotskyenne de la franc-maçonnerie, c’est-à-dire une machine à corrompre la classe ouvrière, mais je vois l’inverse: le lieu où se conserve le fil d’or. Où traverse notre histoire. Les temps profonds »
source: contre-info

sarko-macon1Nicolas sarkozy aurait-il fait son coming ou maçon dans une lettre adressée au bâtonnier Christian Charrière-Bournazel. sur la transposition en droit français d’une directive de Bruxelles relative à la lutte contre le blanchiment de fonds?

Les puristes se sont en effet, focalisés sur la signature du Président. A l’œil nu, son paraphe comporte trois points en forme de triangle, signe distinctif des françs-maçons quand ils s’adressent à un « frère » ! Habituellement, la signature présidentielle est vierge de tout clin d’oeil de ce type.

L’Elysée dément même si dans l’entourage, de Xavier Bertrand à Brice Hortefeux, on reconnait être bien logé.

Le mystère demeure donc : pourquoi le président de la République a-t-il apposé ce qui ressemble à un signe maçonnique aux côtés de sa signature ? Etait-ce un signe à l’Ordre des avocats, peuplé de nombreux frères ? Ou bien un simple hasard?

Les hasards en politique à ce niveau là, vous y croyez???

Connexion
Art. récents
août 2017
MTWTFSS
« Jul  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Archives