En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

fln

Pour certaines connues depuis plus de 60 ans, le FLN, MNA, OLP, FPLP, AMAL, GICM, FARL, GIA, DAESH et consorts, sont toutes des organisations terroristes musulmanes identifiées par les « services ».

Que ce soit à Madrid en 2004 jusqu’à Berlin ces derniers jours, en passant par Londres, Paris, Bruxelles ou Nice, à chaque fois le massacre est revendiqué au nom « d’Allah le très miséricordieux ».

Tous les gouvernements européens lèvent les bras au ciel et implorent leurs concitoyens de ne pas faire d’amalgame ni de rapprochement avec l’Islam (comme si les attentats étaient commis par des Catalans, des Bretons, des Flamands ou des Ecossais !).

Merkel, Hollande, Juncker & C° nous prennent pour des cons. Et ils voudraient que l’on accepte ces assassinats sans murmures, sans réactions, sans vengeances, avec abnégation, comme une punition bien méritée.

Laissons-les à leurs rêves. 

Partout en Europe, de Gibraltar à Oslo et de Brest à Bucarest, les peuples ouvrent les yeux et constatent avec stupéfaction l’état de délabrement matériel des forces de l’ordre et la décadence morale où se trouve l’administration qui gère nos pays.

Les Anglais, les Autrichiens et les Italiens ont réagi en votant massivement contre les gourous de l’euro-mondialisme et les bonimenteurs de l’Etat-Providence.  Continuer la lecture

Bienvenue pour ce nouveau numéro de Réinfo, le journal d’information du Parti de la France, du 31 octobre 2016.

Au sommaire de ce numéro : 

• Arnaud Montebourg se dit fier de son grand-père, un héros du FLN qui a combattu contre la France. Et il ne souhaite rien de moins que d’être le futur président de la république. Et oui, ça ose tout… et c’est même à ça qu’on les reconnaît.

• France télévision étrillée par la cour des comptes pour sa gestion du personnel, ses investissements et son manque de réforme technique. Mais ce qui préoccupe à France télévision, ce n’est pas l’argent public, c’est la surreprésentation de l’homme blanc, hétéro et de plus de cinquante ans.

Policiers en colère. Les manifestations qui ont fait suite à la terrible agression d’un véhicule de police dans l’Essonne, ont mis aussi en lumière les conditions indignes, dans lesquelles les forces de l’ordre sont obligées de travailler, et les contraintes juridiques qui ne leur permettent pas, d’assurer notre sécurité.

• Négociation du CETA. On a cru au miracle avec la résistance du parlement wallon en Belgique. Mais cela n’aura été que de la poudre aux yeux. Le nouvel ordre mondial est bien toujours en marche.

Et pour finir, l’actualité du parti de la France et les prochains rendez-vous du mouvement.

A l’occasion du 19 mars, date choisie par le Système pour commémorer la fin de l’Algérie française, Roger Holeindre exprime son point de vue à l’attention de François Hollande (Président de la République) : Continuer la lecture

L’ADIMAD COMMUNIQUE :

Le Conseil général du Gard (Damien Alary) (socialauds-communistes) ; la Région Languedoc-Roussillon (Christian Bourquin) (socialauds-cocos-verts) ; le Ministère de la Culture et de la Communication (Frédéric Mitterrand) le franco-tunisien (que quand y s’en va on dirait qui revient !) subventionnent le Colloque des 10 et 11 mars 2012, qui se tiendra à Nîmes, à l’initiative de la Fédération de France du FLN ! Sur le thème « Colloque historique franco-algérien », avec le collectif de diverses associations : Amicale des Algériens du Gard ; Association des Algériens du Languedoc-Roussillon… afin de « faire connaître au grand public l’organisation clandestine du FLN algérien, notamment par des débats anticolonialistes, et d’éclairer un moment de l’histoire des peuples français et algérien » !

Ils osent subventionner une manifestation à la gloire du FLN, à l’occasion du Cinquantenaire du bradage de quinze départements français ! Les avocats des terroristes, les porteurs de valises du FLN, les condamnés à mort bien vivants vont prendre la parole – avec notre fric – pour encenser leur sale terrorisme, leur racket, leurs bombes, leurs attentats aveugles ! En France ! En 2012 !

Comment les Français d’Algérie qui avaient le choix entre La valise ou le cercueil, les Harkis rescapés des massacres et leurs descendants vont-ils réagir à cette provocation ?

RENDEZ-VOUS SAMEDI 10 MARS – 9 HEURES – AUDITORIUM CONSEIL GENERAL

3, RUE GUILLEMETTE A NIMES POUR MANIFESTER CONTRE CETTE HONTE !


Chers Amis

L’année 2012 risque de nous valoir de gros déboires patriotiques et de nouvelles insultes envers nos morts, tombés en Algérie pour une plus grande France, et pour protéger la population.

Sans aucune honte, une association d’anciens combattants dirigée par des communistes, la FNACA, demande à notre gouvernement d’autoriser la venue chez nous, sur les Champs-Élysées, à l’occasion du 14 juillet, d’une unité de l’Armée FLN.
Ces messieurs, propagandistes acharnés de l’instauration d’une journée de mémoire pour honorer nos morts… proposent… bien sûr… la date du 19 mars…

Chacun sait, tous ceux qui ont véritablement fait la guerre d’Algérie et qui se sont intéressés au combat qu’ils menaient, savent très bien… qu’après le 19 MARS il y a eu plus de morts par assassinats ignobles que pendant les années de conflit.

C’est pourquoi je vous appelle à une « MOBILISATION GÉNÉRALE »
afin de lancer une campagne de tracts, et un affichage national, pour tenter de contrer l’initiative honteuse de ces traîtres en puissance. Mais, aujourd’hui, vous le savez, on ne peut rien faire sans un minimum d’argent.

C’est pourquoi je vous demande à tous un petit effort financier…

Envoyer ce que vous pouvez… les petits ruisseaux font les grandes rivières, mais sur votre chèque n’oubliez pas de préciser au crayon « Pour la Campagne de respect envers nos morts ».

Mettez-vous aussi au travail en ce qui concerne la recherche, dans votre région, des adresses de tous les anciens d’Algérie que vous avez pu connaître et l’adresse personnelle des responsables locaux d’associations patriotiques, afin de leur envoyer nos consignes quand vous les recevrez du CNC.

Faites appel aussi à toutes les associations et journaux amis pour qu’ils nous rejoignent dans ce combat.
Une fois de plus, courage et confiance… car vous savez bien que, si nous ne faisons rien… il n’y aura aucune réaction sérieuse.

Croyez en ma fraternelle amitié de soldat toujours à vos côtés pour défendre, la France… son honneur… son armée… et nos morts.

Roger HOLEINDRE

Entouré de ses proches et de ses amis, Jean François Collin, Président national de l’ADIMAD, a reçu, le mardi 1er novembre 2011, les insignes de chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur, des mains du Capitaine Jean Biraud, chef de commandos OAS en Oranie, et condamné à mort par contumace, par un tribunal d’exception gaulliste.

Déjà détenteur de la Valeur militaire avec palme, il a obtenu le grade de Chevalier de la Légion d’Honneur, avec traitement, à titre militaire, en tant que mutilé de guerre en Algérie.

Jean-François Collin avait été blessé au combat en Algérie, dans l’Ouarsenis, en 1960, contre les fellagas, par un élément rebelle du Front de libération nationale. Après avoir été soigné, il est parti à Paris où il a pris contact avec l’Organisation de l’Armée Secrète et a intégré l’OAS Métro avec le Capitaine Sergent. Il a été arrêté le 18 février 1962 puis condamné à douze années de réclusion criminelle et en a effectué cinq, à la Santé, à Fresnes, et à l’île de Ré. Puis, le 14 juillet 1968, De Gaulle a amnistié l’ensemble de l’OAS, mais la véritable amnistie avec réintégration des grades et des retraites, a eu lieu sous Mitterrand ».

C’est devant la stèle de l’ADIMAD à Marignane que le capitaine Jean Biraud a remis la décoration soigneusement rangée sur un coussin avec les photos de Roger Degueldre, Albert Dovecar, Jean Bastien-Thiry et Claude Piegts.

Puis Jean-François Collin a déclaré : « Je tiens à ajouter que cette Croix, je la dédie à tous les Combattants de l’Organisation Armée Secrète qui sont morts les armes à la main, ou ont été fusillés par le plus grand traître de l’Histoire de France. Ce sont eux, aujourd’hui, qui devraient être honorés à ma place ! Et pour que les choses soient limpides je vous promets que je ne porterai jamais cette Croix tant qu’il y aura un gaulliste ou un ami du FLN à l’Elysée ! Jamais je n’aurai la marque du collier ! « .
Nos félicitations à notre ami Jean-François Collin, surtout pour les 51 années de patience avant de recevoir cette décoration méritée.

Il y a à peine un mois, une colère noire a saisi le président Abdelaziz Bouteflika lors du Salon international du livre à Alger. Il feuilletait un manuel scolaire pour juger comment l’histoire était enseignée, quand il s’est rendu compte que l’hymne national avait été amputé d’un long couplet évoquant la France.

Le passage manquant interpelle la France en ces termes : « Ô France ! Le temps des palabres est révolu./Nous l’avons clos comme on ferme un livre/Ô France ! Voici venu le jour où il faut rendre des comptes ! Prépare-toi ! Voici notre réponse !/ Le verdict, notre Révolution le rendra/Et nous avons juré de mourir pour que vive l’Algérie /…»

Furieux, Abdelaziz Bouteflika a parlé de la « nécessité de poursuivre en justice les responsables de l’amputation ». Ce qui est en cours actuellement. Apparemment, il ne savait pas qu’au milieu des années 1980, un de ses prédécesseurs, Chadli Bendjedid, avait demandé que les couplets de l’hymne algérien ayant un caractère guerrier et critiquant la France soient supprimés. Un choix politique décidé alors pour favoriser le rapprochement de l’Algérie avec l’ancienne puissance coloniale.  Suite »

Connexion
Art. récents
mars 2017
MTWTFSS
« Feb  
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 
Archives