En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

étudiant

tract_defends_ta_fac2

A imprimer et à diffuser massivement !Téléchargez le tract

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button


Contre la privatisation des facs, résistons à l’injonction libérale

Le 1er janvier 2009, entrera en application la loi relative aux libertés et responsabilités des universités, dite loi LRU ou loi Pécresse, promulguée le 10 août 2007.

Loi d’orientation de l’enseignement supérieur, elle vous est présentée comme une loi d’autonomie des universités.

Mais de quelle nature est l’autonomie octroyée par Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur, et le gouvernement Sarkozy ?

Il s’agit en fait que les universités recourent massivement aux financements privés afin d’échafauder la privatisation des facs.

Il s’agit de renforcer la logique libérale dont le caractère anarchique et erratique saute pourtant aux yeux avec la crise financière mondiale.

La loi est accompagnée d’un budget en peau de chagrin qui force les universités à se tourner vers le privé, ce qui constitue le ressort ultime de la « réforme ».

Cette loi s’inscrit dans la continuité de la standardisation internationale et de la marchandisation généralisée amorcées au niveau européen par le « processus de Bologne » en 1999.

Sur les 85 universités françaises, 20 accèderont en premier à cette « autonomie » au 1er janvier 2009.

Nous notons que les « sociaux-traîtres » de l’UNEF, comme d’aucuns les appellent, ont négocié la loi LRU avec le ministère : jugeant la loi « équilibrée » et n’obtenant d’autre modification que le retrait de l’idée de sélection, sans désavouer leur rengaine égalitariste…

Ce grand abandon de l’Enseignement supérieur porte le germe de conséquences innombrables.

Parmi lesquelles, le risque évident d’instaurer une dépendance dans le domaine de la recherche vis-a-vis du pouvoir économique, susceptible de borner les recherches et d’influencer les résultats.
Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Communiqué du RED

La manifestation lancée à l’appel du RED et du Comité antiblocage samedi 24 novembre fut à la hauteur de nos espérances et démontre à quel point la jeunesse étudiante en a aujourd’hui plus qu’assez des blocages imposés par les nervis d’extrême gauche.

Plus de 250 personnes se sont en effet mobilisées. Parmi eux beaucoup de militants nationaux et nationalistes mais aussi de nombreux étudiants à la base apolitiques mais aujourd’hui volontaires pour participer aux opérations antiblocages que mèneront les équipes du Rassemblement étudiant de droite.

Des heurts se sont bien évidemment produits dans un quartier traditionnellement occupé par la racaille gauchiste et qui tenta vainement de s’opposer à la descente de nos forces.

Désormais face au gaucho-syndicalisme, la riposte s’organise. Par conséquent nous invitons tous les étudiants de la droite nationale et sociale à s’organiser soit en rejoignant les sections RED partout où il y en a, soit en en constituant.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

red.jpgCommuniqué du Rassemblement étudiant de droite

La crise d’identité idéologique traversant l’UMP atteint désormais sa branche étudiante l’UNI.

Le recentrage opéré ces dernières années et les campagnes successives en faveur de la politique appelée pompeusement « Egalité des chances », c’est-à-dire la discrimination positive, le soutien à la Constitution européenne, le manque d’ambitions concernant la réforme universitaire de madame Pécresse, ont eu raison de ses dernières sections militantes.

C’est donc avec une joie non dissimulée que nous vous apprenons la récente dissolution de la section UNI Dauphine et le ralliement de ses militants au RED.

Cette nouvelle configuration favorisera bien évidemment la dynamique d’implantation de nos forces dans la perspective d’une reconquête universitaire.

Comme quoi, nous aussi savons faire preuve d’ouverture à gauche…

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Communiqué du Rassemblement étudiant de droite (RED) et du Comité anti-blocage

Le RED et le Comité antiblocage organisent samedi 24 novembre à 15h00 un rassemblement place de l’Odéon (métro Odéon, ligne 10 – 4).

Depuis maintenant deux semaines, la majorité des facultés est perturbée par les habituels nervis d’extrême-gauche.

Le droit d’étudier de plusieurs milliers d’étudiants est bafoué par une minorité non-représentative, violente et anti-démocratique.

Chaque fois que les étudiants ont eu l’occasion de se prononcer, ils ont rejeté à une large majorité les blocages.* Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button
Connexion
Art. récents
octobre 2014
LMaMeJVSD
« sept  
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 
Archives