En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

éoliennes

Dans les zones protégées françaises, nous assistons à la prolifération de parcs éoliens qui menacent la biodiversité et les espaces naturels. Une énergie renouvelable qui met à mal la nature, c’est une absurdité sans nom, un non-sens écologique.

Dans certaines régions françaises, plus de 50% des éoliennes sont construites en zones Natura 2000 de protection des oiseaux, ce qui pose de sérieux problèmes de cohabitation avec les espèces locales : risque de collisions avec les pales qui dépassent les 250 km/h, déviation des couloirs de migration, ce qui demande plus d’effort pour les oiseaux, fragmentation des espaces naturels qui met à mal la biodiversité de ces zones, dépressions causées par les turbines qui font éclater les capillaires des poumons des chauves-souris… Pour certaines espèces menacées ou rares, chaque cas de mortalité peut avoir un impact irréversible.

Nous sommes un collectif citoyen qui lutte contre l’incohérence écologique de ces parcs éoliens construits en zones protégées.

En France, la capacité éolienne cumulée représentait 12 000 MW début 2017. A l’horizon 2020, selon les objectifs du Grenelle de l’Environnement, la capacité devrait passer à 25 000 GW. Si nous nous félicitons de la politique de transition énergétique menée par les gouvernements successifs, nous nous inquiétons des conditions dans lesquelles cette politique est menée.

Si rien n’est fait pour endiguer ce phénomène, la situation ne fera qu’empirer dans les prochaines années. Il est urgent que la France apprenne à concilier énergie renouvelable et développement durable !  

Nous demandons à cet effet :

  1. Un moratoire immédiat sur les constructions d’éoliennes dans les zones protégées ou sensibles ;
  2. Des mesures de protection pour les ouvrages existants : bridage ou arrêt des éoliennes en période de risque, installation de dispositifs d’effarouchement ;
  3. Une amélioration de la qualité et de l’accessibilité des études d’impact et de suivi des parcs éoliens ;
  4. Une enquête quantitative sur la mortalité causée par les éoliennes en France.

Vous aussi, joignez-vous à nous :

  • Signez la pétition qui sera remise à M. Hulot
  • Partagez-la
  • Interpellez directement le Ministre sur Twitter avec le message suivant : @N_Hulot, pour une vraie politique de #DéveloppementDurable, interdisez les éoliennes en zones protégées qui sont un non-sens écologique !

Facebook : https://www.facebook.com/LeSouffleDBS/
Twitter : https://twitter.com/LeSouffleDBS

Un parc éolien ne devrait jamais menacer les espèces locales !

Cette pétition sera remise à:

  • Ministre de la transition Ecologique et Solidaire
    Nicolas Hulot
  • Conseillère en charge de la biodiversité, de l’eau, de la mer et des territoires
    Justine Roulot

COMMUNIQUE SUITE AU PREMIER TOUR PRESIDENTIELLES 23/4/2017

Il y a aujourd’hui en France plus de 1000 associations existantes opposées à des projets d’implantation éoliens.

Celles-ci représentent entre 500 000 et 1 500 000 personnes proches participant au combat contre l’aberration de l’énergie intermittente du vent présentée de façon mensongère comme « propre et gratuite ».

Je m’adresse aux responsables de ces associations, à leurs proches, à tous ceux qui les soutiennent, à tous ceux qui partagent ce combat contre l’éolien, une illustration parmi d’autres de la décadence française :

Le 7 mai prochain, vous aurez à choisir le camp de la France et celui de l’étranger. Ne jugez qu’aux actes et aux faits, pas aux analyses de médias aux ordres du mondialisme.

EMMANUEL MACRON :

. A fait allégeance à Merkel avant le premier tour, à Berlin, elle qui supervise le dépouillement de la France souveraine et encourage l’implantation des consortiums éoliens allemands dans notre pays pour mieux contrôler notre énergie.

. S’est allié à François de Rugy, l’opportuniste des écologistes, qui déclara le 18 janvier 2017 : « Nous visons une électricité issue à 100% d’énergie renouvelable en 2050 ». Ceci signifie la construction d’environ 50 000 éoliennes en France c’est-à-dire la défiguration du pays, la souffrance insupportable des riverains, le ralentissement économique de toutes les régions et la dépréciation immobilière considérable qui en résultera, un coût prohibitif de l’électricité produite et payée par chaque français, enfin, au plus grand bonheur des investisseurs étrangers qui se cachent derrière ce scandale d’Etat.

. Voue enfin à l’Europe une dévotion sans borne comme au mondialisme dont il souhaite être pour la France le grand-prêtre.

MARINE LE PEN :

Le 23 mars 2017, la candidate a déclaré : (…) je considère les éoliennes -terrestres et offshores- comme « une vraie pollution visuelle » et m’inquiète des éventuels effets que cette source d’énergie propre peut avoir sur la santé des riverains. « Certaines entreprises ont été très heureuses de nous les vendre. Je crois que nous découvrirons dans le futur les conséquences de cela sur la santé des habitants qui vivent autour » a-t-elle précisé.

La candidate porte une vision stratégique intelligente du « mix énergétique » nécessaire à la France.

Elle renoue avec la tradition nationale de troisième voie et d’opposition à l’Europe des marchands, dont Continuer la lecture

Portées aux cieux par de nombreux écologistes, les éoliennes rencontrent pourtant de nombreux opposants. Alban d’Arguin est un d’entre eux. Dans son ouvrage “Eoliennes, un scandale d’Etat”, l’auteur revient sur le modèle énergétique de la France et explique comment – selon lui – l’éolien est non seulement sans intérêt, mais préjudiciable à bien des niveaux.

L’ouvrage décrypte l’argumentaire des lobbyistes de cette énergie renouvelable, prêts à toutes les compromissions pour installer ces grandes hélices au beau milieu des paysages français, passant la plupart du temps sous silence les désagréments qui les accompagnent. Alban d’Arguin articule son opposition aux éoliennes autour de trois grands principes, le beau, le bien et le vrai et permet, grâce à son travail fouillé, de se faire une idée sur ce qui était longtemps présenté comme une véritable alternative à l’énergie nucléaire.

Source: TVL

« Le scandale des éoliennes » : émission du 16 février sur Radio Courtoisie

Pour cette émission diffusée en direct sur Radio Courtoisie le 16 février 2017 à 21h30, Thibaut de Chassey recevait :

  • Jérôme Bourbon, directeur de l’hebdomadaire Rivarol et du mensuel Ecrits de Paris.

Annonces :

♦  Samedi 4 mars, de 15h à 18h : Louis de Condé signera ses divers recueils de poèmes à la Librairie française.

Vous pouvez écouter la radio en direct sur son site ou sur la bande FM :

À Paris et en Ile-de-France : 95,6 Mhz et DAB+ (canal 6D) | Caen, 100,6 | Chartres, 104,5 | Cherbourg, 87,8 | Le Havre 101,1 | Le Mans, 98,8.
Sur les bouquets satellite Canalsat (canal 199 pour la mosaïque des radios et canal 641 pour l’accès direct à Radio Courtoisie) et TNTSAT.

source: contre-info

Alain CHANTRELLE Président Cantonal des PORTE-DRAPEAUX de GUISE, WASSIGNY et SAINS RICHAUMONT donne son avis quant à l’implantation d’EOLIENNES sur le SITE DE LA TERRE DU SANG, où sont tombés des milliers de jeunes SOLDATS, FRANCAIS et ALLEMAND en 1914-1918 . Ces sur TERRE LA que Le CIMETIERE HISTORIQUE DE LE SOURD-LEME, est le théâtre chaque année d’une GRAND CEREMONIE PATRIOTIQUE . Dans le carré allemand organisé selon les unités engagées dans la bataille, ont été élevées des stèles à la mémoire des membres de la noblesse impériale tombés dans ce secteur le 29 août 1914 : Witzleben, Plettenberg et Bismarck (Friedrich von Bismarck, petit-fils d’Otto, fondateur de l’unité allemande).
1433 morts

Il est encours d’inscription au PATRIMOIN DE L’UNESCO.

source: nous les ploucs

C’est l’ouvrage le plus com­plet sur la ques­tion des éo­liennes à ce jour. L’auteur en cerne les origines à travers l’écologie qui, dépouillée de ses oripeaux de la « bien pen­sance verte », apparaît sous son vrai visage de parti de l’étranger rassembleur des der­niers trotskys­tes à la solde du mondialisme. Il en démasque aussi la dialecti­que et les enjeux fondés sur trois affirmations hasar­deu­ses : la lutte contre le « réchauffement » climati­que, l’extinction « imminente » des énergies fossiles, et la « nécessaire » sortie du nucléaire.

La thèse de l’auteur est terri­ble : L’éolien est un scandale d’Etat qui conduira tôt ou tard les politiques français promoteurs de cette aberra­tion devant la Cour de justice de la Ré­publique.

Ce livre est une arme essen­tielle et exhaus­tive dans le combat, à la disposition des mé­dias objectifs, des politi­ques incorruptibles (il en reste sans doute) et de ceux qui luttent avec courage au quotidien partout en France où sortent de terre de nou­veaux parcs éo­liens.

Il y a une impérieuse urgence à rejeter les in­jonctions dic­tatoriales de la Commission euro­péenne si on ne veut pas assister à l’agonie de la France défigurée, la France infectée, la France spoliée… Continuer la lecture

Ils se disent victimes de la présence d’éoliennes et souffrent de maux de tête et de vertiges. Un sujet qui inquiète visiblement, samedi après-midi à Vervins, près de 300 personnes sont venues écouter un expert en prévention des risques des éoliennes.

Un projet de grand parc éolien en Thiérache du côté de Le Hérie-la-Viéville fait des vagues. Entre 250 à 450 machines seraient implantées près du Hérie-la-Viéville, ce qui déplaît aux habitants.

La résistance s’organise. A Vervins, une réunion d’information a regroupé près de 300 personnes, un succès pour les organisateurs. Elles sont venues écouter l’exposé d’Alain Bélimeexpert en prévention des risques, dont les travaux font autorité sur la question.

Certains riverains se disent malades : vertiges, maux de tête, acouphène… Ils ressentiraient les effects nocifs des infrasons, des ondes sonores imperceptibles provoqués par le passage des pales devant le mât.

36000 foyers sans électricité, à cause de la tempête Egon. La vague de froid qui va s‘abattre sur la France la semaine prochaine entraînera, de facto, des délestages – c’est à dire des coupures générales – sur plusieurs régions de France… C’est un des scandales liés à la production énergétique en France.

Le premier réside dans le fait qu’après la tempête de 1999, alors que tout était à refaire, aucun réseau n’a été enterré. Les Français ont payé des augmentations musclées sur leurs factures d’électricité et d’assurance. Pour refaire des réseaux aériens, qui sous le vent, sous le poids de la glace ou parce qu’un alcoolique embrasse un poteau, sont fragilisés. À chaque tempête, même scénario. Destruction, reconstruction, factures alourdies. Si la France avait alors fait l’effort d’enterrer ses réseaux, non seulement ils survivraient aux épisodes venteux ou neigeux, mais la fibre optique aurait pu être déployée à vitesse grand V sur l’ensemble du territoire. Continuer la lecture

Anne Brassié reçoit Valérie Bernardeau, propriétaire une jolie demeure dans l’Aisne, elle est aujourd’hui menacée par le projet d’un parc de 400 éoliennes.

Un danger pour la santé, pour le patrimoine, pour l’histoire de la région…

Soutenez sosdangereolien.com

Connexion
Art. récents
août 2017
MTWTFSS
« Jul  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Archives