En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

enquête

De nombreux soupçons de corruption pèsent sur Macron, et l’absence d’enquête semble démontrer une inégalité de traitement entre les citoyens : Macron semble être « protégé ».

c’est en tant que citoyens, électeurs, et contribuables lésés, que nous souhaitons que des enquêtes soient immédiatementouvertes sur :

_Macron à Las Vegas, 381000€ en une soirée de promotion sans appel d’offre. Favoritisme, précampagne. Voire… Détournement de fonds.

_soupçon de trafic d’influence du lobby pharmaceutique et notamment Servier. Son « expert santé » ayant été rémunéré par Servier, il convient de vérifier son programme et les dons qu’il a reçu, en liquidités ou en nature.

_déclarations suspectes pour l’impôt sur le revenu et l’ISF, ses avoirs ayant été « amputés de 2.800 000€ [source agoravox entre autres]. De même sa déclaration à la haute autorité pour la transparence est également suspecte. Les délits potentiels : faux & usage de faux, recel & fraude fiscale.

=> des citoyens ont saisi le parquet pour la 3eme affaire. Nous demandons à ce que des enquêtes soient ouvertes sur les trois affaires, et ce, dans l’urgence !

David van Hemelryck

Signez la pétition Ici !

Continuer la lecture

Une enquête a été ouverte pour irrégularités.

Voilà ce que nous apprend Euronews :

« En Autriche, une enquête a été ouverte pour irrégularités trois jours après la victoire à l’élection présidentielle du candidat écologiste Alexander Van der Bellen sur le candidat nationaliste Norbert Hofer.

Dans cinq bureaux de vote, le dépouillement des votes par correspondance aurait commencé trop tôt et sans la présence d’une commission de contrôle. Le FPÖ, le parti d’extrême droite, exclut pour l’instant toute contestation des résultats. “Les résultats démocratiques doivent être respectés”, a affirmé le chef du parti, Heinz-Christian Strache. “Il y a de nombreux soupçons de la part de la population, ils doivent être vérifiés par des juristes et des gens indépendants. Le peuple n’aime pas ce genre de choses, il veut avoir confiance en la démocratie et l’État de droit et nous devons nous en assurer.” Les bureaux concernés sont situés principalement dans la région de Carinthie, un bastion de l’extrême droite. Mais même si les bulletins étaient invalidés, cela serait sans conséquence sur le résultat de l’élection présidentielle : le candidat vert Alexander Van der Bellen a engrangé plus de 31.000 voix d’avance sur son adversaire Norbert Hofer. Le nouveau président de l’Autriche doit prendre officiellement ses fonctions le 8 juillet prochain. » Continuer la lecture

Energie eolienne l’hystérie des brasseurs de vent from Reinformation.tv on Vimeo.

Notre pétition contre les éoliennes est ici :

change.org/p/monsieur-le-premier-ministre-nous-vous-demandons-l-arr%C3%AAt-total-des-nouvelles-implantations-d-%C3%A9oliennes

Vous êtes à ce jour 1,5 millions d’internautes à avoir visionné notre première enquête « Energie Eolienne, la grande escroquerie », diffusée en exclusivité à l’automne dernier sur reinformation.tv. Distribuée dans un premier temps en France, cette première enquête est maintenant diffusée dans les pays francophones ainsi qu’en Angleterre, en Pologne, en Grèce et très bientôt en Allemagne.

Encouragés par la grande quantité de courriers reçus par mail ces derniers mois, interpellés par la détresse de nombre d’auditeurs qui subissent de près ou de loin de parcs éoliens, nous avons décidé de lancer une pétition pour demander l’arrêt total des nouvelles implantations d’éoliennes et nous avons poursuivi nos investigations.

Nous nous sommes rendus dans l’est de la France, plus précisément dans les départements français du Doubs et du Jura. Aujourd’hui au nombre de 5.000, le programme politique français prévoyait au départ l’installation de 25.000 éoliennes dans tout le pays. Mais un récent rapport de l’ADEME, l’Agence de l’environnement et de la Maitrise de l’énergie ferait état de la volonté gouvernementale d’implanter plus de 50.000 éoliennes en France

Dans l’attente de prochaines enquêtes et reportages, nous vous présentons « Energie éolienne, l’hystérie des brasseurs de vent ». Vous allez découvrir que le patrimoine français est directement menacé par des projets éoliens et notamment des sites classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco comme la saline d’Arc et Senans par exemple. Les intervenants qui ont accepté de répondre à nos questions n’hésitent pas à parler de « la destruction des paysages français » actuellement en cours.

Alors que les schémas d’installation prévoient la mise en place à brève échéance de plus de 10.000 éoliennes – et le doublement ou le triplement de leur nombre d’ici à 2020 – il est temps de dire « STOP » ! Halte au massacre de nos paysages !

Signez notre pétition ! Faites-la circuler, faites connaître nos reportages ! La protection de notre patrimoine français est l’affaire et la responsabilité de chacun. Ne laissez pas l’industrie des éoliennes imposer sa coûteuse dictature !

Ensemble, exigeons l’arrêt total des nouvelles implantations d’éoliennes.

Un reportage d’Armel Joubert des Ouches


En France et en Belgique existent des réseaux pédophiles intégrés aux plus hauts sommets de la hiérarchie politique.
En Belgique, ils sont moins discrets.
L’affaire Dutroux avait été présentée comme l’acte d’un fou isolé alors qu’il faisait très probablement partie d’un vaste réseau intégrant des personnalités bien placées.

Tout récemment, le député belge Laurent Louis a relayé un courriel que des anonymes ont adressé à l’ensemble des parlementaires de Belgique.
Semblant assez crédible, il contient la liste de tous les politiciens, hommes d’affaires et magistrats impliqués de près ou de loin dans le réseau pédophile et criminel de l’affaire Dutroux ; même des membres de la famille royale y sont explicitement mentionnés.
Bien entendu, Laurent Louis s’est fait traité de fou, on parle de lever son immunité parlementaire et de le poursuivre en justice, ce qui n’a rien d’étonnant quand on sait qu’en Belgique l’activiste Marcel Vervloesem a été jeté en prison pour avoir exposé le réseau pédophile belge.
Le site du député a été fermé, mais on peut trouver ici une partie de la liste.

Face au tollé politico-médiatique, Laurent Louis s’est défendu au cours d’une conférence de presse, ce jeudi matin.
Le député brabançon y a dévoilé les photos de l’autopsie de Julie et Mélissa. Et a mis en ligne le dossier d’expertise sur son site aujourd’hui fermé (par l’hébergeur français OVH).

« Oui. Ma volonté était de faire connaître ces photos au sein de la population. J’avoue qu’il y a un grand dilemme éthique qui se pose à moi entre la volonté de jouer la carte de la transparence pour que la population se rende compte du mensonge d’état que constitue l’affaire Dutroux, et entre le fait que je ne veux pas que ces photos tombent entre les mains d’enfants ou de personnes qui pourraient être choquées, ou pire, de pédophiles qui pourraient prendre du plaisir en les regardant… »

« Je vais mettre en ligne l’expertise médico légale qui ne constitue que du texte, et nous invitons les citoyens qui veulent voir les photos à les consulter à nous écrire. »

«Sur base de ces photos et de l’expertise, on va clairement que la thèse selon laquelle les fillettes seraient mortes de faim suite leur emprisonnement par Dutroux ne tient pas. »

Selon Laurent Louis, ces photos montreraient ainsi que soit « elles ont été violées post-mortem, or personne n’a jamais été condamné pour ces faits répréhensibles ; ou alors elles ont reçu des visites durant la détention de Marc Dutroux, et dans ce cas-là les criminels et les violeurs courent toujours. »

Quant à l’expertise médico-légale mise en ligne… « C’est clair qu’on peut voir qu’elles sont décédée de manière très proche après des abus sexuels graves et importants. »

spource: contre-info.com


En France et en Belgique existent des réseaux pédophiles intégrés aux plus hauts sommets de la hiérarchie politique.
En Belgique, ils sont moins discrets.
L’affaire Dutroux avait été présentée comme l’acte d’un fou isolé alors qu’il faisait très probablement partie d’un vaste réseau intégrant des personnalités bien placées.

Tout récemment, le député belge Laurent Louis a relayé un courriel que des anonymes ont adressé à l’ensemble des parlementaires de Belgique.
Semblant assez crédible, il contient la liste de tous les politiciens, hommes d’affaires et magistrats impliqués de près ou de loin dans le réseau pédophile et criminel de l’affaire Dutroux ; même des membres de la famille royale y sont explicitement mentionnés.
Bien entendu, Laurent Louis s’est fait traité de fou, on parle de lever son immunité parlementaire et de le poursuivre en justice, ce qui n’a rien d’étonnant quand on sait qu’en Belgique l’activiste Marcel Vervloesem a été jeté en prison pour avoir exposé le réseau pédophile belge.
Le site du député a été fermé, mais on peut trouver ici une partie de la liste.

Face au tollé politico-médiatique, Laurent Louis s’est défendu au cours d’une conférence de presse, ce jeudi matin.
Le député brabançon y a dévoilé les photos de l’autopsie de Julie et Mélissa. Et a mis en ligne le dossier d’expertise sur son site aujourd’hui fermé (par l’hébergeur français OVH).

« Oui. Ma volonté était de faire connaître ces photos au sein de la population. J’avoue qu’il y a un grand dilemme éthique qui se pose à moi entre la volonté de jouer la carte de la transparence pour que la population se rende compte du mensonge d’état que constitue l’affaire Dutroux, et entre le fait que je ne veux pas que ces photos tombent entre les mains d’enfants ou de personnes qui pourraient être choquées, ou pire, de pédophiles qui pourraient prendre du plaisir en les regardant… »

« Je vais mettre en ligne l’expertise médico légale qui ne constitue que du texte, et nous invitons les citoyens qui veulent voir les photos à les consulter à nous écrire. »

«Sur base de ces photos et de l’expertise, on va clairement que la thèse selon laquelle les fillettes seraient mortes de faim suite leur emprisonnement par Dutroux ne tient pas. »

Selon Laurent Louis, ces photos montreraient ainsi que soit « elles ont été violées post-mortem, or personne n’a jamais été condamné pour ces faits répréhensibles ; ou alors elles ont reçu des visites durant la détention de Marc Dutroux, et dans ce cas-là les criminels et les violeurs courent toujours. »

Quant à l’expertise médico-légale mise en ligne… « C’est clair qu’on peut voir qu’elles sont décédée de manière très proche après des abus sexuels graves et importants. »

spource: contre-info.com


Il s’est vu signifier son placement en garde à vue pour « complicité de proxénétisme » et « recel d’abus de biens sociaux » à son arrivée à la caserne de gendarmerie, austère mais rénovée récemment, où il avait été convoqué.

L’ancien patron du FMI est arrivé assis à l’avant d’une voiture aux vitres teintées entourée de gendarmes et de très nombreux journalistes.

Son avocate Me Frédérique Baulieu est arrivée sur place environ une heure après, sans faire de déclaration à la presse, pour l’assister lors de la garde à vue qui peut théoriquement se prolonger jusqu’à 96 heures, mais devrait plutôt durer 48 heures. Continuer la lecture

L’ex-directeur général du FMI est visé par une plainte pour tentative de viol déposée en juin par la romancière.

Une semaine après son retour sur le sol français, Dominique Strauss-Kahn s’est à nouveau retrouvé face à des enquêteurs. L’ex-directeur général du FMI, visé par une plainte pour tentative de viol déposée par Tristane Banon, a été entendu en qualité de témoin par les services de police, ont annoncé ses avocats. L’audition s’est déroulée entre 8h et 11h dans les locaux de la brigade de la répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne. «A la demande de Dominique Strauss-Kahn, cette audition a eu lieu aussitôt que possible au regard du calendrier de l’enquête», ajoutent Me Frédérique Baulieu et Henri Leclerc.

En juin, après l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn à New York, Tristane Banon avait déposé une plainte contre DSK pour une tentative de viol qui remonterait à 2003. Une enquête préliminaire diligentée par le parquet de Paris a été ouverte dans la foulée. La BRDP a déjà entendu Tristane Banon. L’entourage de la romancière et celui de DSK ont également dû témoigner, ainsi que plusieurs responsables socialistes que la plaignante dit avoir informés de l’agression, dont François Hollande.

Vers une requalification des faits ?
L’audition de DSK était donc attendue. Selon ses proches, elle doit permettre de «solder cette affaire», qui empoisonne le retour en France de l’ex-patron du FMI. Dominique Strauss-Kahn a toujours réfuté fermement les accusations formulées par Tristane Banon, qualifiant d’«imaginaire» la scène d’agression. L’ancien ministre des Finances a porté plainte pour dénonciation calomnieuse contre la romancière.

A l’issue de l’enquête préliminaire, qui n’est soumise à aucun délai, le parquet peut décider d’ouvrir une information judiciaire, confiée à un juge d’instruction, ou de classer l’affaire sans suite. Les faits allégués, datant de 2003, pourraient également être requalifiés en agression sexuelle présumée : ils seraient alors prescrits depuis 2006 et l’enquête serait classée sans suite. Passible de 15 ans de réclusion, la tentative de viol est un crime prescrit au bout de dix ans. L’agression sexuelle est en revanche un délit, prescrit trois ans après les faits.

Réagissant au retour de DSK, Tristane Banon a regretté dimanche que la France ait accueilli «en héros un homme qui n’a pas été blanchi». «Je ne peux pas croire que mon pays accueille en héros un homme qui n’a pas été blanchi», écrit-elle dans un message posté sur Facebook. «J’entends les gens me dire leur écoeurement, j’avale leur soutien pour tenir debout et pourtant c’est moi qui baisse la tête et longe les murs quand d’autres sourient aux caméras.»
Source: LeFigaro.fr

1-ue-elections_174 Plus on s’approche du scrutin et moins les gens ont envie d’aller voter. Le phénomène est inhabituel, mais les dernières études semblent indiquer que l’on battra certainement un record d’abstention le 7 juin, avec une participation aujourd’hui estimée dans une fourchette de 35 à 39%.

En terme de rapport de force, le classement se précise dans la dernière ligne droite, avec des listes UMP (26%) et PS (20%) en baisse mais toujours assez loin devant les listes Modem (13%) et Verts (10,5%). En retrait, les liste NPA, Front de Gauche, MPF et FN sont créditées de 5 à 7% d’intentions de vote.

Si elle devaient s’avérer, ces conclusions montreraient l’ineptie du découpage artificielle circonscriptions électorales insensées, ces grandes régions bâti sur l’inspiration des « landers » allemands.

Le plus étonnant, c’est que pas un seul candidat, même ceux se revendiquant d’une vision nationale, n’a demandé le retour à la circonscription France.

En dehors même du fait qu’elle s’impose pour tout partisan de la nation, c’est cette mesure qui peut seule redonner une vraie visibilité à l’enjeu européen. En positive, le peu d’intérêt démontre que « l’Europe des régions » que nous construit artificiellement Bruxelles n’intéresse pas grand monde.

Connexion
Art. récents
mai 2017
MTWTFSS
« Apr  
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 
Archives