En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

djihadistes

D’anciens hauts gradés de l’armée française interviennent de plus en plus en politique. Pourquoi ? Quels dangers veulent-ils contrer ? Sputnik a interviewé le Général Martinez. Un entretien choc.

L’expérience militaire précède-t-elle la sagesse politique ? Certains ont pu le penser mais la période récente pourrait les contredire. Nous avons en effet observé un phénomène ces derniers mois, phénomène associé à trois noms, ceux des généraux Tauzin, Picquemal et Soubelet. Ceux-ci semblent cependant avoir échoué à faire entendre leur voix.

Le premier en essayant de se présenter à l’élection présidentielle, le deuxième en participant à des manifestations contre l’accueil de migrants et le troisième en rejoignant Emmanuel Macron avant de le lâcher, déçu devant les ralliements de personnalités du gouvernement sortant.

Mais un quatrième haut gradé de l’armée française prend maintenant la parole : le Général Martinez vient tout juste de publier l’essai Quand la grande muette prendra la parole (publié aux éditions Apopsix). Son argument est clair : face à la crise que nous traversons, l’armée a un rôle à jouer.

Ceci pourra faire peur à certains, alors affrontons les choses… écoutez l’entretien dans son intégralité :

Briser le devoir de réserve

« Les forces armées exercent un sacerdoce. Bien sûr, elles sont à la disposition d’un gouvernement, mais le sacerdoce s’exerce avant tout au service du peuple. Nous avons dû subir des drames inacceptables sur notre sol. (…)

Je considère que le devoir de réserve à un certain moment doit être rompu, c’est le devoir d’expression qui doit avoir droit, compte tenu de la situation que nous connaissons (…)

Quel est le rôle du politique, au sens noble du terme ? D’assurer l’unité de la Nation et la protection de la collectivité dont il a la charge. Aujourd’hui, ça ne semble plus être la priorité de nos responsables politique. (…) je les rassure : les militaires sont légalistes et légitimistes, il ne faut pas voir en arrière-plan de ce titre des velléités de coup d’État ! [Mais] le moment est venu de briser le silence pour provoquer le sursaut qui est nécessaire. » Continuer la lecture

L’Aviation russe a montré peu de pitié aux rebelles djihadistes de Jaysh Al-Fateh (Armée de conquête) (1) tôt ce matin, en lançant plusieurs frappes aériennes puissantes dans la campagne au Nord-Ouest du gouvernerait d’Alep.

Les avions russes ont commencé leur campagne aérienne cette nuit en lançant des frappes aériennes sur plusieurs villages dans les plaines d’Anadan, en frappant des cibles de Jaysh Al-Fateh près de l’Autoroute Gaziantep-Alep.

Selon une source militaire à Damas, les frappes aériennes russes ont particulièrement frappé les positions de Jaysh Al-Fateh dans villages de ‘Anadan, Hayyan, Bayyanoun, Haritan, Khan Assad, Kafr Naha et Dard ‘Izza dans la campagne au Nord-Ouest d’Alep.

La source militaire a ajouté que plusieurs rebelles djihadistes ont été tués par ces frappes aériennes dans le Nord-Ouest d’Alep cette nuit, y compris un certain nombre de militants de Harakat Ahrar Al-Sham (1) et Jabhat Fateh Al-Sham (Al-Nosra) (1) Continuer la lecture

Des milices d’Al-Qaïda recrutées par Erdogan sont formées de « djihadistes » ouïghours chinois envoyées en Syrie

Le président turc Erdogan a utilisé son armée de mercenaires pour lutter contre les forces militaires du gouvernement syrien dans le but de changer le régime. Ce projet militaire de changement de régime en Syrie a été conçu, soutenu et établi par les États-Unis d’Amérique, qui est un proche allié de la Turquie, et membre de l’OTAN.

« Ceci est un mémo qui décrit comment nous allons faire sortir sept pays en cinq ans, en commençant par l’Irak, puis la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan et, pour finir, l’Iran. « Démocratie maintenant » datée de 2007. http://www.globalresearch.ca/we-re-going-to-take-out-7-countries-in-5-years-iraq-syria-lebanon-libya-somalia-sudan-iran/5166

L’armée de mercenaires du Président Erdogan est formée de citoyens chinois provenant de la région la plus occidentale de Chine, la région autonome Ouïghour du Xinjiang (ancien Turkestan oriental). Ils sont musulmans sunnites et représentent une des cinquante-six nationalités reconnues officiellement par la république populaire de Chine. Les ouïghours parlent l’ancienne langue turque, qui est la racine de la langue turque moderne maintenant parlée en Turquie. Leur province est le Xinjiang, et leur capitale est Urumqi.

Continuer la lecture

Sur la chaine Democracy Now, le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, révèle que les emails d’Hillary Clinton diffusés sur son portail https://wikileaks.org/, montrent que la candidate à la Maison Blanche a encouragé la vente d’armes aux djihadistes en Syrie.

Dans une attaque bénie dont Allah a facilité les causes, un groupe de croyants du califat […] a pris pour cible la capitale des abominations et de la perversion […]». Le 14 novembre 2015, les combattants de l’Etat islamique revendiquent par communiqué de presse leur carnage du Bataclan et de Saint Denis. Pour ces guerriers d’Allah, cette déclaration grandiloquente est-elle vraiment justifiée ? On peut se poser la question. Continuer la lecture

Le Royaume-Uni prend acte de la plus sérieuse mise en garde, lancée par Europol, sur l’exacerbation des risques d’attaques terroristes, de djihadistes affiliés à l’Etat Islamique, qui se mobilisent dans le cadre d’une mission spéciale mise en place par l’organisation terroriste. Daech s’apprêterait à déployer des milliers de terroristes en Europe en provenance de Syrie.

L’alerte a été donnée par le premier responsable de l’agence européenne Europol, qui a, pour la première fois, évoqué une opération en cours, pour l’acheminement d’un grand nombre de djihadistes qui ont quitté la Syrie et qui tentent de se faufiler en Europe, se faisant passer pour des demandeurs d’asile et voyageant avec de faux passeports syriens.

Le patron d’Europol, Rob Wainwright, a, dans une déclaration au quotidien britannique du soir, l’Evening Standard, clairement indiqué que Daech parle carrément d’une «action stratégique» visant à instaurer un climat de terreur dans le Vieux continent, exécuté par des milliers de fanatiques.  Continuer la lecture

Lors de son second séjour à Damas début décembre 2014, invité par la Ministre de la Justice syrien, notre ami Pieter Kerstens a eu l’occasion d’être interrogé par la télévision syrienne, avec d’autres nationalistes européens, pour une émission en 7 parties, essentiellement en anglais. Mais quelques interventions l’ont été en français, sous-titrées en anglais.
Voici la seconde partie de cette série durant laquelle Pieter Kerstens s’exprime. Ce documentaire syrien retrace le parcours des djihadistes étrangers en Syrie.

Source: Pieter KERSTENS via SAA Reporter

Enquête. Selon Le Figaro, la justice a exigé aujourd’hui que soient supprimées toutes les preuves vidéo tournées sur la promenade des Anglais depuis le soir de l’attentat. Une décision incompréhensible et inédite, qui intervient alors que le gouvernement est critiqué pour les failles sécuritaires qui ont permis au terroriste de tuer plus de 80 personnes ce soir-là.

La décision est incompréhensible et risque de faire couler beaucoup d’encre. Dans l’enquête sur l’attentat de Nice, qui a coûté la vie à 84 personnes le 14 juillet, la justice vient de décider de se priver d’un atout considérable. Après le drame, de nombreux experts se félicitaient du réseau de caméras très développé de la ville de Nice, qui permettrait de faire avancer l’enquête à pas de géant. Sciemment, la sous-direction antiterroriste a décidé de faire disparaître définitivement de ces précieuses images. Celles du soir de l’attaque, et tout ce qui s’est passé depuis sur la Promenade des Anglais.

Pourquoi se tirer ainsi une balle dans le pied ? Contacté par Le Figaro, qui a révélé cette information, le parquet de Paris s’est justifié : « Cela a été fait dans ce cas précis pour éviter la diffusion non contrôlée et non maîtrisée de ces images ». La police nationale rappelle également que « sur les mille caméras installées à Nice, 140 présentaient des éléments d’enquête intéressants. La police judiciaire a récupéré 100% des vidéos de ces dernières. La PJ et le parquet ont donc demandé d’effacer les images de ces 140 caméras afin d’éviter l’utilisation malveillante de ces dernières par souci de la dignité des victimes et pour éviter la reprise de ces images par les sites internet djihadistes à des fins de propagande ».

« C’est la première fois que l’on nous demande de détruire des preuves »
Il n’empêche, la décision ne passe pas auprès des agents du centre de supervision urbain de Nice. « C’est la première fois que l’on nous demande de détruire des preuves. Continuer la lecture

Le 416e Régiment de l’Armée arabe syrienne (Garde républicaine), soutenu par le Hezbollah et l’Armée de libération de Palestine (ALP) a mené une opération spéciale dans la région de la Ghouta-Est, dans le Damas rural, hier, samedi soir. Cette offensive a visé les terroristes du Front Al-Nosra (Al-Qaïda syrien), dans les villages d’Al-Bahariyah et Al-Nashabiyah.

Les forces armées syriennes et le Hezbollah ont attaqué les terroristes dans l’axe est d’ Al-Bahariyah, tuant 9 membres du Front al-Nosra, avant d’avancer plus à l’ouest en direction du centre du village. Continuer la lecture

Durant des décennies, le Royaume-Uni avec l’IRA et l’Espagne avec l’ETA ont connu un terrorisme ayant pour obectif essentiel l’avènement d’Etats indépendants.

Si les attentats commis par ces deux organisations avaient pour cibles des objectifs militaires dans leur grande majorité, nombreux furent les civils, victimes innocentes de tueries ou d’explosions aveugles dont le but était de mettre en péril les institutions des états.

La France a été confrontée elle aussi à d’innombrables attentats durant la période 1956-1963 lors de la guerre d’Algérie et ensuite 30 ans plus tard à ceux commis par le FIS et le GIA.

On ne peut donc pas prétendre que ces Etats et leurs gouvernements successifs ignorent les causes et les conséquences du terrorisme, d’autant plus que les services de renseignements, de l’armée et de la police avaient été mobilisés de longues années contre ce fléau. En outre, et depuis longtemps, différents systèmes de protection et de sécurité ont été installés dans le domaine public.

Tout ceci n’a pas empêché les attentats de Madrid à la gare Atocha en 2004, ni ceux du métro de Londres en 2005, capitale qui comptait plusieurs dizaines de milliers de caméras.
Continuer la lecture

Le chef de l’Office fédéral de protection de la constitution (BfV, le service de contre-espionnage allemand), Hans-Georg Maassen, reconnaît dans une interview pour le Welt am Sonntag que les services allemands ont commis une grosse erreur en croyant que l’Etat islamique n’utiliserait pas l’afflux d’immigrants clandestins pour infiltrer ses combattants en Europe.

Continuer la lecture

On aura beau dire et répéter que l’Islam « n’est pas radical », n’importe quel enfant de 8 ans aura constaté que : TOUS LES IMMIGRES NE SONT PAS MUSULMANS – TOUS LES MUSULMANS NE SONT PAS DES TERRORISTES – MAIS TOUS LES TERRORISTES SONT DES IMMIGRES !

Et l’aveu d’Angela Merkel : « le multikulti a échoué, lamentablement échoué », le samedi 10 octobre 2010, devant le Congrès de la CDU confirme aujourd’hui que l’Islam « modéré », version light des prêcheurs de la Nouvelle Religion Droits-de-l’hommiste n’est pas compatible avec nos sociétés. La caste au Pouvoir a beau nous asséner ses délires dogmatiques, la réalité s’impose à elle tôt ou tard et tous les princes qui nous gouvernent ne peuvent plus se justifier par une pirouette ou une habile esquive. La 5ème colonne existe !

TOUT EST POSSIBLE, TOUT EST PERMIS !

On aura beau argumenter, démontrer l’inverse, polémiquer ou démentir les agressions, les attentats, la dérive ou la radicalisation, le constat demeure : c’est bien l’Islam, les musulmans et les djihadistes qui sont responsables et coupables des diverses tueries et attentats depuis longtemps! Que l’on se rappelle donc l’attentat commis par Carlos « Illich Ramirez Sanchez »le 15 septembre 1974 à Paris. Ce jour-là, Carlos en personne attaque le Drugstore Saint-Germain, à « l’algérienne » en lançant 2 grenades au milieu des consommateurs (2 morts et plus de 30 blessés), puis disparaît tranquillement et revendique son action. Cela pour obliger la France à libérer l’un des dirigeants de l’Armée Rouge Japonaise -Yukata Furaya-, laquelle A.R.J s’était intégrée au Front Populaire de Libération de la Palestine « opérations spéciales » (FPLP-OS de Waddi Haddad). Déjà des attentats arabes, sous « faux drapeau ». Et au fil des années, quarante ans plus tard, ce n’est pas en qualifiant les djihadistes de « nazislamistes » ou « islamofascistes » que les politicards, les médias et les analystes vont pouvoir régler le problème de l’invasion de nos quartiers et l’infiltration dans les esprits de l’Islam conquérant.

Mais ce qui est absolument stupéfiant c’est que Continuer la lecture

Le patron d’Europol Rob Wainwright a mis en garde sur le nombre de djihadistes.
Il a estimé entre 3.000 et 5.000 les combattants entrés en Europe après avoir été formés par ISIS au Moyen-Orient et a averti que l’Europe est actuellement confrontée à la menace la plus élevée depuis 10 ans. Continuer la lecture

Conformément à l’accord conclu en vue d’un règlement pacifique de la guerre civile en Syrie, il a été créé un Groupe international de soutien pour la Syrie (ISSG : International Syria Support Group), qui comprend la Ligue arabe, l’Union Européenne, les Nations Unies et 17 pays, dont les Etats-Unis et la Russie. Le cycle des négociations, qui a pris fin le 29 Janvier 2016 à Genève, n’ayant fait aucun pas en avant, est considéré comme un échec, en raison de l’attitude totalement non constructive de l’Arabie Saoudite, qui ignore la résolution 2254 de l’ONU et continue à soutenir le renversement de Bachar Al Assad par la force [1]. En outre, tous les groupes terroristes composés d’étrangers, armés et soutenus par l’Arabie Saoudite, le Qatar, la Turquie, qui ont envahi et ruiné la Syrie, veulent être représentés dans la nouvelle formule gouvernementale. Continuer la lecture

Un communiqué de la Communauté syrienne de France :

Jusqu’à quand le monde va continuer à soutenir et armer ces barbares que la France appelle « opposition modérée » ?

Jusqu’à quand la Turquie va être encouragée à entraîner et à laisser passer les djihadistes en Syrie ?

Jusqu’à quand va t-on continuer à prendre les peuples pour des naïfs leur disant que la coalition internationale combat l’état islamique, alors qu’elle leur largue des armes ?

Jusqu’à quand la Syrie va continuer à combattre SEULE ces montres ?

Jusqu’à quand les syriens vont continuer à pleurer leurs proches ? Continuer la lecture

Je ne suis pas Charlie. Je suis français.

Moi et les miens avons été traités de beaufs, de racistes, de paranos, de brutes, de pro-Bachar, voire d’assassins haineux, par Charlie Hebdo. Aujourd’hui Charlie Hebdo est mort, décapité par de vrais assassins nourrissant contre lui une haine véritable. Continuer la lecture

Connexion
Art. récents
juillet 2017
MTWTFSS
« Jun  
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 
Archives