En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

défilé de jeanne d’arc

12 mai

jeanne2013B

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

12 mai Paris

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Jean-Marie Le Pen, a affirmé samedi lors de son discours du 1er mai, à Paris devant plus de 8.000 , que le redressement du Front National aux élections régionales de mars n’était qu’un « prologue ».

« Un autre avenir est possible, il a commencé à naître aux dernières élections qui ne sont que le prologue des batailles à mener », a-t-il lancé à la foule, plus nombreuse que l’année dernière, environ 5.000 personnes pour ce traditionnel hommage à Jeanne d’Arc.

Lors des régionales, le FN est parvenu à se maintenir dans douze régions sur 22 en métropole, recueillant 2,2 millions de voix au premier tour, contre à peine un peu plus d’un million aux européennes de 2009.

« Nous n’entendons pas en rester là! », a ajouté M. Le Pen, qui faisait son dernier discours du 1er mai en tant que président du mouvement fondé en 1972.

Sur le podium dressé place des Pyramides (Ier arrondissement), derrière Jean-Marie Le Pen, se tenaient les candidats aux régionales parvenus au second tour, dont Marine Le Pen (Nord-Pas-de-Calais) et Bruno Gollnisch (Rhône-Alpes), tous deux prétendants à la succession. Les militants devront trancher lors d’un congrès les 15 et 16 janvier.

Jean-Marie Le Pen n’a fait aucune allusion à cette succession durant son intervention de près d’une heure. Dans un discours à tonalité sociale, il a surtout concentré ses attaques sur la « religion des marchés », le « libre-échange mondialisé », la « spéculation massive » et « l’immigration », « cette traite négrière, clé de voûte du système ».

Revenant sur la situation européenne, il a affirmé qu’« après la Grèce, ce sera le Portugal, l’Espagne, l’Irlande, l’Italie et notre tour viendra ». « Ce qui nous attend, ce n’est pas la reprise mais la recrise! », a-t-il rappelé.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button
Connexion
Art. récents
décembre 2014
LMaMeJVSD
« nov  
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 
Archives