En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

danger

Alain de Peretti, président de Vigilance Halal, revient sur le danger sanitaire que représente l’abattage halal en France.
Découvrez-vite une vérité que l’on ne souhaite pas vous montrer !

Source: vigilancehallal.com

LA LIBERTE EST EN DANGER
Soutien à Éric Zemmour

Déclaration des droits de l’Homme, article 10 : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses. »

Déclaration des droits de l’Homme, article 11 : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme. Tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Déclaration des droits de l’Homme, article 2 : « Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. »

Or, c’est pour avoir librement exprimé ses pensées et ses opinions, en dehors de toute incitation à la haine, de tout appel à la violence, qu’un journaliste français, Éric Zemmour, est aujourd’hui poursuivi.

Des ministres et des élus du parti actuellement au pouvoir ont souhaité au nom de la République qu’Éric Zemmour soit désormais interdit de parole et d’écrit.

Des associations subventionnées par les pouvoirs publics ont porté plainte au nom de la démocratie contre Éric Zemmour.

Des sociétés de journalistes ont demandé en toute confraternité l’interdit professionnel et obtenu une première sanction contre Éric Zemmour.

Les opinions d’Éric Zemmour lui appartiennent. On peut les partager ou les rejeter. La question n’est pas là, elle ne doit pas être là. La question est : en France, en 2014, la liberté d’expression, telle que la définit et la garantit la Déclaration des droits de l’homme, est-elle encore assurée ? La France est-elle toujours le pays des droits de l’Homme ?

Si vous pensez, comme nous, que ce droit naturel et imprescriptible est sujet à un nombre croissant d’atteintes, si vous pensez, comme nous, que le pluralisme, sans lequel il n’est pas de démocratie, n’est aujourd’hui qu’un leurre, si vous pensez, comme nous, que la liberté est en danger, signez et faites signer autour de vous cet appel.

BOULEVARD VOLTAIRE

OUI, j’apporte mon soutien à Éric Zemmour

OUI, je condamne les menaces, les attaques et les sanctions qui visent Éric Zemmour et, à travers lui, la liberté d’expression.
Signez Ici

tweet_berger
Jeudi, le président de la fondation Pierre Bergé -Yves Saint-Laurent a fait apparaître sur son compte twitter un message relativement ambigü. Il s’agissait d’un message retweeté, provenant d’un certain Andrea C., et dont voici le contenu : « Vous me direz, si une bombe explose sur les Champs à cause de #laManifPourTous c’est pas moi qui vais pleurer » .
En retweetant ce message, Pierre Berger reconnait donc sa légitimité, au point même de lui en faire publicité auprès des 11329 personnes qui le suivent sur le réseau social ! Nombreuses ont d’ailleurs été les réactions d’indignation face à l’initiative du président du conseil de surveillance du quotidien Le Monde, initiative qui s’apparente en effet à l’apologie d’une entreprise terroriste. Retweeter, c’est-à-dire le rendre davantage public encore, un message envisageant favorablement l’hypothèse d’un attentat lors de la « Manif pour tous » prévue le 24 mars, ce n’est, effectivement, pas très anodin…

Pierre Berger n’en est d’ailleurs pas à son premier dérapage : il avait en effet déclaré, lors d’une interview accordée au Figaro.fr, que « louer son ventre pour faire un bébé ou louer ses bras, quelle différence ? C’est faire un distingo qui est choquant » .

Mais c’est là toute l’arrogance de la gauche bien pensante qui juge ses adversaires politiques à sa propre aune, c’est-à-dire à partir de son nombril. L’homme peut être de droite pourvu qu’il pense à gauche : un bon homme de droite, c’est finalement un homme de gauche qui s’ignore… Ou bien c’est un fasciste, un nazi, un homophobe. Bref, degré zéro de la réflexion. Mais quand l’homme public devient précisément irrationnel au point d’encourager -fût-ce tacitement, de manière déguisée ou suggestive- le meurtre de ses adversaires qu’il semble avoir déposséder de toute humanité, il devient urgent de prendre des mesures pour le mettre hors d’état de nuire…

source Contre-info

Quel avenir voulons-nous pour nos enfants? Quelle société pour demain à l’heure du soit disant « mariage » homosexuel?
Mariage en danger = Famille en danger = paix sociale en danger !
« mariage homo » n’égale pas « plus d’égalité »….
MAIS
« mariage homo » = changement de définition du terme et du concept de mariage!

Le mariage = 1 homme + 1 femme = Livre V du code Civil = Loi Naturelle = développement durable et soutenable!


Comme vous le savez, Civitas lançait il y a une dizaine de jours une campagne « François Hollande, candidat nuisible aux catholiques » en réaction au discours prononcé par ce candidat au Bourget et à son intention de :

. légaliser le mariage homosexuel et l’adoption d’enfants par les homosexuels;

. légaliser l’euthanasie;

. faire inscrire dans la Constitution la séparation de l’Eglise et de l’Etat.

Pour l’occasion, Civitas a fait imprimer des affiches et des autocollants et a fait réaliser un clip vidéo. Un clip vidéo qui fait le buzz comme disent les jeunes, c’est-à-dire qui, en quelques jours, connaît un succès tel qu’on en parle. Au neuvième jour de sa mise en ligne, ce clip vidéo avait déjà été vu par près de 59.000 personnes (dont 78 au Vatican), soit plus que pour la vidéo officielle du discours de François Hollande au Bourget !!! Mais quelle ne fut pas notre surprise de constater que par l’effet d’une mystérieuse main cachée, ce clip vidéo a été supprimé au bout de ce neuvième jour de mise en ligne.

Notre campagne dérange ? C’est donc la preuve qu’elle prend une ampleur importante.

Très rapidement, nous serons à nouveau en mesure de proposer ce clip vidéo aux internautes et de continuer ainsi à mettre en garde les électeurs.

Les vaccinations obligatoires ou encouragées représentent un énorme pactole pour l’industrie pharmaceutique.
Pourtant, l’inocuité vacicnale est un mythe et les injections provoquent parfois de lourds dégâts sur la santé des enfants, entraînant à l’occasion séquelles ou même décès.
Ce documentaire, sans être hostile au principe de vaccination, s’interroge et met en garde.
Il est en tout cas certain que les enfants sont sur-vaccinés.
De nos jours, l’enfant nord-américain reçoit environ 48 doses de 14 vaccins différents avant l’âge de six ans, soit le double du nombre prescrit 25 ans auparavant.
Un documentaire qui donne la parole à des victimes de la vaccination, ainsi qu’à des chercheurs et des spécialistes des domaines médical et juridique au Québec, en France et aux États-Unis. Continuer la lecture

Connexion
Art. récents
mars 2017
MTWTFSS
« Feb  
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 
Archives