En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

civitas

Réservation obligatoire : secretariat@civitas-institut.com 

Merci de mentionner dans votre courriel :

- le nombre de places demandées ;
- l’identité de tous les participants (pas de pseudonyme) ;
- un numéro de téléphone portable. L’adresse exacte vous sera envoyée le matin même.

Entrée : 5 € à payer sur place‎.

Le 7 octobre à 20h à Paris: Civitas, la voix du pays réel
Présentation de Civitas et recrutement de toutes les bonnes volontés…
interventions d’Alain Escada et de Thierry Bouzard (responsable de la Fédération Île-de-France)

Salle Saint Honoré, 7 rue de l’Echelle, 1er arrondissement (métro Palais Royal) Continuer la lecture

La Pravda, célèbre média russe, a voulu contribuer à faire connaître Alain Escada, président de Civitas. La vidéo de l’entretien est diffusée en langue russe, en français, en espagnol et en anglais, accompagnée de l’article très positif que l’on peut lire ci-dessous.

Civitas n’a pas peur des affrontements et entend représenter la vraie France – pas celle du Fouquet’s où Sarkozy fêtait sa victoire le lendemain de l’obtention de son mandat, mais celle des simples travailleurs, des gens qui voudraient que leurs voix ne soient pas pesées à l’aune de cacahuètes – la France profonde, les « sans-dents » comme les appelle dans son milieu l’hôte actuel de l’Elysée. 

Quoi qu’on en pense ou qu’on en dise ce n’est pas l’énergie qui manque à Civitas et à son président Escada, désireux de se débarrasser du règne sans fin d’un pouvoir aussi corrompu que parasitaire.

Afficher la suite

Alexandre Gabriac vient de rejoindre les rangs de Civitas. Pour sa première action en tant que Civitas, il est venu soutenir les habitants de la petite commune d’Allex, dans la Drôme, qui s’opposent, derrière leur maire à l’invasion du magnifique chateau de Pergaud par un camp de migrants déplacés de la jungle de Calais.

Médias-Presse-Infos vous propose de suivre l’intégralité de la conférence de presse donnée hier jeudi 15 septembre à Paris par Alain Escada, président de CIVITAS, accompagné de ses principaux conseillers, Anne Brassié, Claude Meunier Berthelot, Marion Sigaut, Valérie Bugault, Claire Colombi, Jean-Michel Vernochet, Pierre Hillard, Youssef Hindi, ainsi que de Thierry Bouzard, délégué CIVITAS pour l’Ile-de-France.

L’équipe d’E&R Nord-Pas-de-Calais recevra Alain Soral, président d’Égalité & Réconciliation, et Alain Escada, président de l’institut Civitas, le dimanche 18 septembre 2016 à 15h à Lille pour une conférence sur le thème de l’enracinement.

 

Réservations : reservation.erlille@outlook.fr

Entrée : 10 euros.

Maître Damien Viguier nous présente les thèmes de la conférence organisée par ER Haute Savoie le 10 septembre prochain à 14h à Ferney Voltaire. Alain Escada, président de Civitas viendra parler des grandes figures du catholicisme social, des essais et des échecs. Pierre de Brague abordera le thème des cercles Proudhon, essai de conciliation entre catholiques et mouvements dits « sociaux ».

Alain Escada était l’invité de Radio Courtoisie le 31 juillet 2016 afin de présenter la mutation de Civitas en parti politique.

Le président de Civitas commente l’actualité, le développement du terrorisme, l’invasion migratoire, la mise en place du chaos, le rôle des forces occultes et des mondialistes. Alain Escada n’hésite pas à parler des nuisances de Georges Soros et ose transgresser toutes les règles du politiquement correct.

Il lance aussi un appel à rejoindre Civitas pour mener une offensive politique catholique et anti-système.

Source: egaliteetreconciliation.fr

Soutenons la policière Sandra Bertin – Bernard Cazeneuve doit démissionner
Les polémiques qui entourent l’attentat commis à Nice le 14 juillet 2016 confirment au minimum l’incurie gouvernementale.
Quand le Pouvoir en arrive à vouloir obtenir l’effacement des images de vidéosurveillance, il démontre qu’il a quelque chose à cacher. »

Continuer la lecture


Alain Escada, président de Civitas appelle les français qui le peuvent à se joindre à la manifestation qui aura lieu samedi 25 juin 2016 à Bruxelles pour la défense de l’école catholique, menacée en Flandre, mais aussi dans l’Europe entière.

Civitas a récemment diffusé un communiqué appelant à participer à une Marche pour l’enseignement catholique organisée à Bruxelles le samedi 25 juin à 14h. Nous avons posé quelques questions à Alain Escada à ce sujet.

MPI : Qui organise cette marche ?

Alain Escada : Cette Marche pour l’enseignement catholique est organisée par Pro Familia, une association catholique flamande avec laquelle nous sommes en contact depuis plus d’un an. Son président, Dries Goethals, était présent au défilé d’hommage à Sainte Jeanne d’Arc que Civitas organisait à Paris le 8 mai dernier. Il m’a recontacté il y a quelques jours pour m’exposer les raisons de cette Marche pour l’enseignement catholique – en l’occurrence, le projet d’ouvrir des salles de prières musulmanes dans les écoles de l’Enseignement catholique flamand – et me proposer d’y prendre la parole au nom de Civitas. Continuer la lecture

Dans le contexte tumultueux que connait la France, et tandis que politiciens et médias dominants entretiennent la confusion pour pouvoir manipuler plus facilement un peuple soumis au conditionnement d’un nouvel ordre mondial qui ne tolère ni Dieu, ni Patrie, ni Famille, il nous parait que le rassemblement d’hommage à Sainte Jeanne d’Arc le 8 mai prochain nous offre une belle opportunité pour tenter d’obtenir une véritable convergence autour d’un modèle de chef courageux et vertueux incarné par Jeanne d’Arc, à la fois sainte, héroïne et patronne secondaire de la France.

Depuis 2010, Civitas organise chaque deuxième dimanche du mois de mai un hommage à Sainte Jeanne d’Arc. Et, dès le début, la question s’est posée de savoir quelle forme donner à ce défilé très particulier qui n’est ni une procession religieuse ni une manifestation tumultueuse et désordonnée. J’ai providentiellement pu découvrir des numéros de L’Illustration et du Figaro des années vingt et trente qui, au mois de mai, dressaient un compte-rendu détaillé du cortège traditionnel de Sainte Jeanne d’Arc à Paris.

Le cortège démarrait avec les fanfares envoyées par des écoles catholiques. Ensuite prenait place la Fédération Nationale Catholique du général de Castelnau. Les Scouts de France en uniforme et tous leurs étendards défilaient avec à leur tête le général Guyot de Salins, le chanoine Cornette et le R.P. Doncœur. Il y avait là aussi les Guides de France. Et puis défilaient les anciens combattants de la première guerre mondiale, et notamment les Croix de Feu ovationnés par le public.
Suivaient toutes les organisations de la droite nationale et nationaliste, ensuite des groupes de jeunes filles en costumes provinciaux, des associations d’étudiants et, bien sûr, l’Action française conduite par Charles Maurras, Léon Daudet et l’Amiral Schwerer, et enfin les Camelots du roi qui fermaient la marche.

Tout au long du défilé, parmi différents groupes, on voyait des prêtres, certains étaient des anciens combattants et arboraient leurs décorations sur leur soutane. Des religieuses participaient également.
Cette manifestation grandiose symbolisait le culte des Français pour leur sainte patronne. Voilà le modèle de défilé dont Civitas veut s’inspirer pour convier tous ceux qui, en 2016, souhaitent à leur tour rendre hommage à Sainte Jeanne d’Arc.
Ce qui est frappant, c’est qu’à l’époque on ne rencontrait pas les exclusives auxquelles nous sommes trop souvent confrontés aujourd’hui. Ce défilé, à son apogée, réunissait plus de cent mille personnes. Le clergé, les écoliers catholiques, les scouts, les guides, les étudiants, les anciens combattants, les milieux associatifs et politiques (des royalistes aux nationalistes) ne formaient qu’un long et impressionnant cortège. On ne craignait pas la « confusion des genres » entre politique et religieux. Les différences (voire les rivalités) entre les organisations étaient surpassées au profit du bien supérieur.
C’est vers cette unité réussie autrefois autour de Sainte Jeanne d’Arc que veut tendre le défilé organisé par Civitas le 8 mai prochain. C’est le message que nous voulons faire passer : quiconque se reconnaît dans le triptyque Dieu – Patrie – Famille et veut honorer Sainte Jeanne d’Arc est le bienvenu.

N’ergotons pas, ne dévisageons pas le voisin, ne cherchons pas l’uniformité, laissons-là à la pensée unique. Ce 8 mai 2016, il y aura des scouts, des anciens combattants, des étudiants, des pensionnés, des prêtres, des élus, des chrétiens d’Orient, des ouvriers, des patrons, des artisans, des commerçants, des paysans, des royalistes, des électeurs du Front National, des sympathisants d’Egalité & Réconciliation, des sentinelles, des nationalistes et des anonymes, et ils viendront tous communier dans une même ferveur pour honorer Sainte Jeanne d’Arc.

Ce défilé a pu obtenir le soutien de gens aussi différents que Béatrice Bourges, Pierre Hillard, Marion Sigaut, Elie Hatem, Damien Viguier, Anne Brassié, Youssef Hindi, Stéphanie Bignon, Roger Holeindre,…
Et cette synergie a été obtenue autour d’un projet foncièrement catholique et patriote !

J’ajoute que nous avons encore besoin de volontaires, notamment pour l’accueil, le service d’ordre etc. Ils peuvent se signaler auprès de notre secrétariat (01.34.11.16.94). D’autre part, l’organisation de ce défilé coûte cher. Que ceux qui le peuvent veuillent bien nous aider à couvrir ces frais. Enfin, que ceux qui ne peuvent être des nôtres se joignent à nous par la prière.

Alain Escada, président de CIVITAS Continuer la lecture

Le traditionnel défilé organisé par CIVITAS pour rendre un hommage public à Sainte Jeanne d’Arc aura lieu dimanche 8 mai 2016.

Soyez très nombreux à nous rejoindre dès 12h30 place Saint-Augustin à Paris pour un mini-concert, des animations festives et une buvette avant le départ du défilé vers la Place des Pyramides.

Connexion
Art. récents
mars 2017
MTWTFSS
« Feb  
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 
Archives