En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

civitas

L’institut Civitas organise le rassemblement du 10 novembre à 19 heures place de Bretagne contre la pièce blasphématoire envers Jésus Christ de Roméo Castellucci jouée au TNB les 10, 11 et 12 novembre. Il s’élève vigoureusement contre les intentions qui lui sont prêtées qui insinuent que cette manifestation pourrait être violente.

Le rassemblement du 10 novembre se fera dans le calme et la dignité, à moins bien sûr, qu’une marche suivie de la récitation d’un chapelet par une foule de pères et mères de famille accompagnés de leurs enfants passe pour de la violence…

De Dieu on ne se moque pas (St Paul Galates 6-7)

A l’heure où dans le monde tant de chrétiens sont persécutés pour leur foi en Jésus Christ, alors qu’en France les actes christianophobes se multiplient dans l’indifférence des pouvoirs publics, le peuple catholique ne peut plus se taire.

Loin des allusions à la violence supposée de cette foule, ce sera par une marche empreinte de dignité que les catholiques feront savoir aux autorités civiles et à l’opinion publique leur indignation devant des spectacles injurieux envers la personne de Jésus-Christ.

A offense publique, réparation publique.

Cette offense au fils de Dieu étant publique, c’est par une réparation publique que de nombreux catholiques viendront manifester leur attachement à la personne Christ. Au spectacle blasphématoire de la pièce de Roméo Castellucci, ils offriront en réparation leurs prières dans la rue.

Une indignation croissante
Un ressentiment de plus en plus fort anime les catholiques : ils s’étonnent qu’en France la seule religion dont on puisse se moquer soit la religion catholique. Imagine t-on un seul instant une image de Mahomet ou d’un rabbin barbouillée d’excréments, comme c’est le cas d’un portrait du Christ dans la pièce de Castellucci, quel serait alors le tollé dans les médias…

Les pouvoirs publics restant dans l’attentisme, des catholiques fiers de leur foi tiennent à manifester publiquement leur réprobation : seraient-ils les seuls à ne pas avoir le droit d’être des « indignés » ?

Contact régional : 07.80.02.32.26

Halte aux mensonges et à la désinformation
Contrairement aux bruits malveillants qui courent aucun des manifestants interpelés place du Châtelet à Paris n’a été condamné à quoi que ce soit.

Essayer d’apeurer les « indignés » catholiques ne prendra pas : ce sont là des méthodes de barbouzes qui ont fait leur temps et qui retombent toujours sur leurs auteurs.

Civitas a une dizaine d’avocats qui se sont volontairement portés au secours des jeunes qui ont été placés en garde à vue comme s’il s’agissait de terribles terroristes qui avaient commis d’horribles actes de violence.

Cette soi-disant violence est un mensonge montée de toutes pièces par le système qui commence à paniquer. Le premier à tomber dans le panneau a été Mgr Vingt-Trois dont la référence suprême semble être le journal Le Monde ou son autre avatar La croix.

Il devrait plutôt prendre conseil auprès de ses pairs, entre autres Mgr Centène, évêque de Vannes, qui a déclaré :

« Je félicite et j’encourage tous ceux qui, en cohérence avec leur foi, n’hésitent pas à agir publiquement, et qui, bien que n’usant pas de violence, aussi bien verbale que physique, sont emmenés par les forces de police et placés en garde à vue, alors qu’ils manifestent, en toute justice, leur désapprobation face à des spectacles dont l’ignominie dépasse l’entendement même.»

Alain Escada, secrétaire Général de Civitas

Daniel Hamiche recevra ce jeudi 20 octobre en 2ème partie de son Libre-Journal (18h-21h), donc à partir de 19h30, Alain Escada, Secrétaire général de l’Institut Civitas, afin d’évoquer le déferlement de christianophobie (spectacles blasphématoires Sur le concept du visage du fils de Dieu et Golgota picnic en tournée dans différentes villes de France dès ce jeudi) et la riposte qui se développe.

Les fréquences de Radio Courtoisie : Paris et Ile-de-France, 95,6 | Caen, 100,6 | Chartres, 104,5 | Cherbourg, 87,8 | Le Havre 101,1 | Le Mans, 98,8. Vous pouvez également écouter Radio Courtoisie sur le bouquet satellite Canalsat (canal 179 pour la mosaïque des radios et canal 496 pour l’accès direct à Radio Courtoisie) ou via internet.

Daniel Hamiche recevra ce jeudi 20 octobre en 2ème partie de son Libre-Journal (18h-21h), donc à partir de 19h30, Alain Escada, Secrétaire général de l’Institut Civitas, afin d’évoquer le déferlement de christianophobie (spectacles blasphématoires Sur le concept du visage du fils de Dieu et Golgota picnic en tournée dans différentes villes de France dès ce jeudi) et la riposte qui se développe.

Les fréquences de Radio Courtoisie : Paris et Ile-de-France, 95,6 | Caen, 100,6 | Chartres, 104,5 | Cherbourg, 87,8 | Le Havre 101,1 | Le Mans, 98,8. Vous pouvez également écouter Radio Courtoisie sur le bouquet satellite Canalsat (canal 179 pour la mosaïque des radios et canal 496 pour l’accès direct à Radio Courtoisie) ou via internet.

La première session jeune de l’année se tiendra à TOULOUSE le week-end 19 et 20 Novembre 2011. Au programme, des conférences, des débats, de la pratique, de la camaraderie, le tout dans une ambiance catholique militante.

. enracinement spirituel contre matérialisme vagabond

. relocalisation contre mondialisation

. préférence communautaire contre nomadisme mercantile

. valeurs rurales contre melting-pot urbain

. refuge des familles contre individualisme débauché

samedi 19 novembre à 18h : participation à la manifestation locale contre la christianophobie organisée par Civitas à Toulouse

Les intervenants (Professeur Claude Polin – Abbé Philippe Toulza – Professeur Claude Rousseau – Abbé Xavier Beauvais – Alain Escada – Abbé de Cacqueray) aborderont les aspects de la vie chrétienne que nous devons nous efforcer de cultiver contre la société apatride de consommation. Inscrivez-vous dès maintenant et retrouvez des jeunes des différentes régions de France !

N° spécial de la revue Civitas consacré à la christianophobie

Edito – Déferlement christianophobe : Civitas prépare la riposte
Dossier : Répondre à la christianophobie
. Intro
. La christianophobie en France : analyse détaillée d’un antichristianisme multiforme
. Collectivités locales et financement du Hellfest
. Du journal Libération au Golgota Picnic : Pierre Bergé et quelques réseaux d’influence
. Observatoire de la christianophobie : un chrétien est tué pour sa foi toutes les 5 minutes dans le monde

+ des articles de géopolitique, des brèves d’actualité, un entretien avec Arnaud de Lassus, etc.

Un numéro réalisé grâce à la collaboration de François Burle, Jean-Yves Clouzet, Alain Escada, Daniel Hamiche, Pierre Hillard, Pierre Martin, Jean-Claude Philipot,…

Prix : 7 euros (+ 2 euros de frais d’envoi)

A commander auprès de Civitas : 17 rue des Chasseurs – 95100 Argenteuil – 01.34.11.16.94 – secretariat@civitas-institut.com

Connexion
Art. récents
mars 2017
MTWTFSS
« Feb  
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031 
Archives