En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

caucase

Moscou (Altermedia)

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a appelé mardi à la création d’un tribunal international chargé d’enquêter sur les crimes commis par les autorités géorgiennes en Ossétie du Sud.

« Les crimes commis par le régime géorgien en Ossétie du Sud méritent d’être examinés par un tribunal international », a-t-il souligné lors d’une conférence de presse à Moscou.

« Nous avons la Cour internationale de justice et la Cour européenne des droits de l’homme. D’après les informations dont je dispose, des ressortissants russes victimes de l’agression géorgienne envisagent de saisir l’une de ses instances », a-t-il affirmé.
Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Vladikavkaz (Altermedia)

Selon la chaîne de télévision Vesti-24, les forces armées de l’Abkhazie ont lancé mardi matin une opération de grande envergure appuyée par l’aviation russe visant à déloger les unités géorgiennes qui contrôlent la haute vallée du fleuve Kodori, à la frontière abkhazo-géorgienne.

Lundi, le ministre abkhaze des Affaires étrangères Sergueï Chamba, avait déclaré que les civils résidant dans la vallée auraient une possibilité de quitter la zone et que leur sécurité serait garantie.

De son côté, l’ambassadeur russe auprès de l’OTAN, Dmitri Rogozine, a assuré sur les ondes de Vesti-24 que le scénario sud-ossète ne se répéterait pas en Abkhazie. C’est en effet en ayant cédé aux sirènes de pseudo-négociations que les Russes se sont laissés surprendre en Ossétie et que des opérations de nettoyage ethnique avaient été entrepris par les géorgiens.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Moscou (Altermedia)

Dans un entretien accordé à la chaine de télévision russe Vesti, le président de la république abkhaze Sergueï Bagapch a annoncé que l’Abkhazie entamera une opération militaire de grande envergure contre la Géorgie, si celle-ci ne retire pas ses troupes de la haute vallée du fleuve Kodori qu’elle contrôle au mépris des accords de 1994.

« Nous lancerons une opération en vue d’en déloger toutes les forces géorgiennes. Ce sera une opération où tous nos arsenaux seront mobilisés ».

Dimanche, la loi martiale a été instaurée dans les districts frontaliers de l’Abkhazie, l’autre république séparatiste, liée à l’Ossétie du Sud par un accord d’assistance mutuelle militaire.

En mai 2006, la Géorgie a occupé la haute vallée de la rivière Kodori, à la frontière abkhazo-géorgienne, violant l’accord de cessez-leu de 1994, poussant l’Abkhazie à suspendre le processus de paix.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

New York (Altermedia)

L’ambassadeur russe à l’ONU, Vitaly Tchourkine, a accusé, dimanche 10 août, les Etats-Unis d’entretenir un grand nombre de conseillers militaires en Géorgie.

Il a ajouté qu’il espérait que Washington n’avait pas donné son « feu vert » à l’offensive géorgienne contre l’Ossétie du Sud. Le diplomate faisait référence aux manoeuvres qui ont eu lieu en juin et début juillet sur la base de Vaziani, près de Tbilissi : 1 200 soldats américains et 800 géorgiens se sont entraînés pour des exercices prévus de longue date, selon les officiels géorgiens.

Depuis 2002, Washington entretient une présence militaire en Géorgie. En 2005, des marines et des commandos des forces spéciales y ont stationné.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Moscou (Altermedia)

Lors d’une conférence de presse, le général Anatoli Nogovitsyne, chef adjoint détat-major général des forces armées russes a annoncé que les troupes russes étaient en train de désarmer les formations géorgiennes encerclées.

« Encerclés par les troupes russes en Ossétie du Sud, les combattants géorgiens rendent les armes et se constituent prisonniers », a-t-il affirmé.

Selon le chef adjoint d’état-major général, les forces aériennes russes disposent d’une maîtrise totale du ciel.

Les avions russes frappent les ouvrages d’infrastructure militaire, les lignes de communication et les lieux de concentration des troupes de deuxième échelon. Ils effectuent également des missions de reconnaissance.
Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Vladikavkaz (Altermedia)

Au cours de sa conférence de presse, le général Alexander Nagovitsin a déclaré que plus de 800 soldats géorgiens et 11 tonnes d’équipements avaient déjà été acheminés d’Irak en Géorgie par des appareils de transports de l’armée américaine.

La Russie sera donc contrainte de prendre des mesures adéquates comme le renforcement de ses effectifs dans la région.

Au total se sont près de 2000 soldats géorgiens qui seront rapatriés d’Irak. Ces derniers, jusqu’à présent, servaient docilement les intérêts américains au Proche Orient.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Moscou (Altermedia)

Le directeur du FSB (service de renseignement russe), Alexander Bortnikov, vient de déclarer que 9 agents des services spéciaux géorgiens avaient été arrêtés sur le territoire de la Fédération de Russie.

Ils avaient pour mission de préparer des attaques terroristes destinées à déstabiliser Moscou. Les neuf protagonistes ont tous avoué.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Moscou (Altermedia)

Environ 9.000 soldats russes doivent être déployés dans la république d’Abkhazie, a annoncé aujourd’hui Alexandre Novitski, du commandement russe.

Par ailleurs, selon l’agence interfax, les forces russes ont adressé un ultimatum aux soldats géorgiens toujours dans cette même région d’Abkhazie, leur ordonnant de leur « remettre leurs armes » ce matin.

Les autorités géorgiennes ont quant à elles fait savoir que plus de 50 avions des forces russes ont survolé en début de matinée le territoire géorgien et Tbilissi, la capitale. Des bombes auraient été larguées sur différentes cibles militaires. L’aviation russe mène des frappes chirurgicales et évite autant que possible de toucher les populations civiles.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Moscou (Altermedia)

Selon le site lenta.ru, citant des officiels, il a été rapporté que les citoyens russes présents en Géorgie lors du déclenchement des hostilités avaient été arrêtés par la police géorgienne alors qu’ils souhaitaient quitter le pays.

Bien qu’ils s’agissent de civils présents en raison des vacances ou pour affaires, les autorités géorgiennes comptent probablement les utiliser comme bouclier humain.

Le ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov a exprimé ses plus vives inquiétudes à ce sujet et compte bien aborder cette question avec les principales organisations internationales.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Vladikavkaz (Altermedia)

Le ministère russe de la défense a annoncé que l’un de ses croiseurs avait coulé un navire lance missile géorgien.

Ce dernier faisait partie d’une flotte de sept bâtiment ayant mené deux attaques plus tôt dans la journée. Cette information a été confirmée par l’assistant de la flotte russe Igor Dygalo qui a en outre déclaré que « trois autres bâtiments ont fui en direction du port de Poti » en Géorgie.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Vladikavkaz (Altermedia)

Les troupes russes ont annoncé à l’agence Izvestia avoir capturé un groupe de géorgiens en train de poser des mines près du village de Zare dont un américain, supposé être un instructeur de l’OTAN. Ce dernier, étant d’origine afro-américaine, pouvait difficilement se camoufler au sein de la population locale.

Par ailleurs, un officiel russe, Dmitri Medoyev, a déclaré que plusieurs corps d’hommes noirs ont été retrouvés parmi les soldats géorgiens tués lors des combats, ce qui laisse supposer la participation d’un pays tiers aux hostilités.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

L’Ossétie du Sud est prête à lancer une mobilisation générale et un recrutement de volontaires dans tout le Caucase du Nord, a déclaré le président de cette république autoproclamée, Edouard Kokoïty.

Les échanges de tirs survenus dans la zone du conflit osséto-géorgien ont fait six morts et 15 blessés sud-ossètes dans la nuit de vendredi à samedi. Selon Vladimir Ivanov, commandant adjoint des Forces mixtes de maintien de la paix dans la région (SSPM), l’affrontement a été provoqué par la partie géorgienne.
Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

La Géorgie, valet des Etats-Unis et candidat déclaré à l’intégration à l’OTAN, n’hésite pas à faire preuve de zèle dans sa servilité en caressant le vague espoir de faire tomber les positions pro-russes ossétes.

C’est ainsi que dans la nuit de lundi à mardi, les forces géorgiennes ont ouvert le feu sur les villages de Sarabouk et d’Andis (région de Tskhinvali) en réponse au renforcement des ouvrages défensifs sud-ossètes dans la zone du conflit osséto-géorgien, a déclaré le président de la république d’Ossétie du Sud Edouard Kokoïty.

Il a fait savoir que les premiers coups de feu ont été tirés sur les villages de Sarabouk et d’Andis à 01h15 heure de Moscou (21h15 GMT). Puis, les tirs ont repris à 04h25 heure de Moscou (01h25 GMT). Cela dit, ces incidents ont été enregistrés par les observateurs de l’OSCE.
Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Les navires, les unités de fusiliers marins et l’aviation de la Flotte russe de la mer Noire mèneront une opération d’entraînement en vue d’appuyer les troupes de la Région militaire du Caucase du Nord qui mènent les vastes exercices antiterroristes Caucase 2008, a annoncé vendredi un porte-parole de la flotte.

« Au cours de cette opération, la flotte réalisera un débarquement dans la zone conventionnelle des opérations, sous le couvert d’un feu mené depuis des navires qui réaliseront plus tard des tirs d’artillerie contre des cibles navales, aériennes et terrestres, et s’entraînera également à prévenir la piraterie, le braconnage et la contrebande en mer », a noté l’interlocuteur de l’agence.

Les mesures préparatoires ont eu lieu du 7 au 12 juillet à la base navale de Novorossiïsk, a-t-il précisé. « Actuellement, les unités de la flotte en sont au stade pratique des exercices », a-t-il ajouté.
Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Des avions russes ont survolé mercredi 9 juillet le territoire de l’Ossétie du Sud pour préciser la situation dans la zone du conflit osséto-géorgien où la menace d’invasion d’unités géorgiennes se maintenait, a annoncé jeudi le ministère russe des Affaires étrangères (MID).

« La situation dans la zone du conflit osséto-géorgien s’est sérieusement dégradée le 9 juillet. Une information sur une éventuelle invasion d’unités géorgiennes, prétextant la libération de quatre militaires géorgiens interpellés par les forces de l’ordre sud-ossètes, nous est parvenue, notamment depuis le commandement de la Force de la paix », a annoncé le MID dans un communiqué.
Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice est arrivée ce soir en Géorgie, devenue un allié-clef des Etats-Unis qui ont appelé Moscou à la « neutralité » dans la crise opposant Tbilissi à ses territoires séparatistes.

« La Russie a fortement augmenté ses pressions politiques et militaires sur la Géorgie », a déclaré un haut responsable du département d’Etat aux journalistes voyageant avec Mme Rice, dans une allusion aux renforts militaires récemment envoyés par Moscou en Abkhazie dans le cadre d’une force de maintien de la paix.
Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

La capitale de l’Ossétie du Sud Tskhinvali a été pilonnée dans la nuit de jeudi à vendredi depuis des villages géorgiens au lance-roquettes et au lance-grenades, selon un nouveau monitorage effectué par les officiers de la Force collective de maintien de la paix (FCMP) dans la zone du conflit osséto-géorgien, a fait savoir vendredi à RIA Novosti l’assistant du commandant de la FCPM Vladimir Ivanov.

Selon le responsable, vendredi entre 9h40 et 14h20, heure de Moscou, un groupe d’observateurs militaires russes et nord-ossètes de la FCMP comprenant également des représentants de l’OSCE – sans participation de la partie géorgienne vu son absence sur le terrain – ont réalisé un nouveau monitorage des conséquences du pilonnage de Tskhinvali dans la nuit du 3 au 4 juillet 2008.
Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

La tactique des unités géorgiennes atteste le caractère prémédité de l’action lancée contre l’Ossétie du Sud dont la capitale a été bombardée dans la nuit de jeudi à vendredi, lit-on dans un communiqué publié à l’occasion de la visite du secrétaire d’Etat et vice-ministre russe des Affaires étrangères Grigori Karassine en Géorgie.

« Les 3 et 4 juillet, le secrétaire d’Etat et vice-ministre russe des Affaires étrangères Grigori Karassine a effectué une visite de travail à Tbilissi [...] Commentant les événements survenus les 3 et 4 juillet en Ossétie du Sud, la partie russe a déclaré que la logique et l’ampleur des démarches entreprises par les unités militaires géorgiennes témoignaient du caractère planifié de cette action agressive. Cet incident a sérieusement compromis les chances de progrès dans le règlement des conflits en Ossétie du Sud et en Abkhazie », indique le communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Il existe des forces concrètes qui ont pour objectif de déstabiliser la situation dans les républiques russes de Tchétchénie, d’Ingouchie et du Daghestan (Caucase du Nord), a annoncé lundi le directeur adjoint du FSB (services secrets russes), le général Vladimir Pronitchev.

« Tout ce qui se passe actuellement dans ces républiques découle des agissements de certaines forces visant à renverser notre Etat en déstabilisant de la situation politique et sociale dans la région du Sud », a souligné le général avant le début d’exercices entre le 30 juin et le 5 juillet, auxquels les gardes-frontières, ainsi que les militaires du Caucase du Nord et des policiers du commandement du Caucase du Nord du ministère russe de l’Intérieur prendront part.

Selon le général, les exercices ont pout but de « déterminer les capacités et les moyens d’action face aux menaces pesant sur la sécurité du pays ».
Continuer la lecture

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button
Connexion
Art. récents
juillet 2014
LMaMeJVSD
« juin  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Archives