En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Calais

Floriane Jeannin nous présente un reportage sur Calais, ou plus précisément sur l’après Calais. Les migrants de la jungle sont aujourd’hui éparpillés à travers la France près de chez vous.

Une bonne raison pour s’intéresser aux 100 000 habitants du Calaisis qui ont eu à vivre avec près de 12 000 immigrés illégaux. La jungle de Calais a été régulièrement citée dans les médias, mais jamais ces derniers n’ont parlé vraiment des habitants de Calais, qui ont vécu au quotidien, près de cet enfer migratoire.

Ces habitants qui n’ont rien demandé à personne subissent au quotidien et dans leur travail, la présence de ces migrants clandestins non loin de chez eux. Ni les barbelés, ni les murs, ni les policiers aux abord de la jungle, ne les protègent des nuisances et même des violences des clandestins… Riverains, syndicalistes, bénévoles de quartier, ce sont leurs témoignages que nous avons recueillis et que nous vous proposons aujourd’hui de regarder.

Calais était certainement un simple avant goût de ce qui se passe déjà dans les communes de France qui ont reçu des migrants issus du démantèlement de la jungle. Personne ne pourra dire qu’il ne savait pas… 

http://www.tvlibertes.com

https://www.facebook.com/tvlibertes

https://twitter.com/tvlofficiel

Les « belles âmes », au premier rang desquelles s’affichent Mme Angela Merkel et le Pape François, veulent nous persuader que nous devons accueillir à bras ouverts tous les migrants africains qui fuient le pays de leurs ancêtres, pour toutes sortes de raisons dont la principale est la recherche utopique d’un « paradis sur terre ».
Et tous, bien qu’étant pour la plupart de religion musulmane, veulent venir en Europe, seul continent où les « mécréants » sont en majorité, mais aucun d’eux ne manifeste l’intention de se diriger vers un pays musulman du Moyen-Orient ou d’Asie.
Qu’est-ce à dire ?
L’explication de cette étrangeté est assez simple. On oublie que les migrants ou les candidats à l’émigration, où qu’ils soient, regardent la télévision comme tout le monde. Et que voient-ils ? De charmantes vieilles dames catholiques ou de non moins charmantes jeunes filles socialistes (à moins que ce ne soit le contraire) auxquelles s’ajoutent quelques septuagénaires masculins jamais sortis de l’adolescence, qui, regroupés en associations charitables, humanistes, altruistes, universalistes, etc. consacrent toute leur énergie à réunir vêtements et nourriture pour que les migrants survivent malgré tout et puissent même faire des enfants. Et ça marche, puisque certains expatriés occupent depuis plusieurs années la « jungle » de Calais, où les femmes enceintes sont nombreuses ainsi que les familles avec jeunes enfants. Continuer la lecture

Réservation obligatoire : secretariat@civitas-institut.com 

Merci de mentionner dans votre courriel :

- le nombre de places demandées ;
- l’identité de tous les participants (pas de pseudonyme) ;
- un numéro de téléphone portable. L’adresse exacte vous sera envoyée le matin même.

Entrée : 5 € à payer sur place‎.

Réservation obligatoire : secretariat@civitas-institut.com 

Merci de mentionner dans votre courriel :

- le nombre de places demandées ;
- l’identité de tous les participants (pas de pseudonyme) ;
- un numéro de téléphone portable. L’adresse exacte vous sera envoyée le matin même.

Entrée : 5 € à payer sur place‎.

Continuer la lecture

Alexandre Gabriac vient de rejoindre les rangs de Civitas. Pour sa première action en tant que Civitas, il est venu soutenir les habitants de la petite commune d’Allex, dans la Drôme, qui s’opposent, derrière leur maire à l’invasion du magnifique chateau de Pergaud par un camp de migrants déplacés de la jungle de Calais.


Bienvenue pour ce nouveau numéro de Réinfo, journal d’information bimensuel du Parti de la France, du 12 septembre 2016.
Au sommaire de ce numéro :

• 10 000 migrants à Calais. Répartis dans la jungle de Calais mais aussi dans d’autres camps plus ou moins sauvages, les migrants s’organisent en véritables mafias. Le gouvernement n’a rien trouvé de mieux que de les disperser sur tout le territoire français.
• Cadeau fiscal d’un milliard. Attention les élections arrivent et c’est le moment des promesses qui n’engagent que ceux qui y croient. La réalité à ne pas oublier, c’est que tout ce qui est donné d’un côté, est repris de l’autre.
• Nouvelle stratégie turque. Les évènements de cet été en Turquie donnent un nouvel éclairage sur la situation géopolitique de cette région. Les cartes sont rebattues et une stratégie semble se mettre en place, avec la Russie, obligeant les américains et les européens à revoir leur copie.
• Nouveau succès pour l’AFD. Le dernier venu de la scène politique allemande vient d’infliger une correction électorale au parti d’Angela Merkel. Les élections régionales en Allemagne ont vu se confirmer la montée de la contestation des politiques européennes, au sein même de l’Union.

Et pour finir, l’actualité du parti de la France et les prochains rendez-vous du mouvement.

« Calais outragé… Calais brisé… Calais martyrisé… » Les mots sont forts mais à la hauteur du désarroi et de la colère des manifestants du Grand rassemblement pour le Calaisis. Ce collectif qui regroupe  des entreprises et des commerces de la ville de Calais et de ses environs (Agir ensemble pour sauver le port de Calais, la Fédération maritime du port de Calais, la Fédération nationale des ports et docks CGT-dockers, la Fédération nationale des ports et dock CGT du port de Calais), a défilé à Paris ce lundi 7 mars. Beaucoup arborait un tee-shirt blanc au coeur rouge. Continuer la lecture

L’actualité vue par Bruno Gollnisch

  • Sommet de l’UE des 18 et 19 février : David Cameron grand gagnant ?
  • Amnesty International étrille « l’Europe » sur le dossier des migrants et la France dans sa lutte contre le terrorisme : les droits de l’homme et nos libertés sont-ils menacés ?
  • Calais : l’affaire des généraux Piquemal, Gausserès et Bachelet…
  • La gauche (du PS) tire à boulets rouges sur le couple Valls-Hollande : implosion socialiste à 14 mois de la présidentielle ?
  • L’effigie de Mgr Aillet brûlée à Bayonne : pourquoi tant de haine ?
  • Au pays de Mickey, Donald, Bernie et Hillary : Bruno Gollnisch est-il atteint par la » Trumpmania » ?

« Calais ravagé par les émeutes de migrants. Des calaisiens en pleurs, paniqués et révoltés ! C’est le bilan des 2 nuits d’émeutes qui viennent de se dérouler sur la rocade portuaire de Calais près de la jungle.

Des pavillons pris d’assaut pendant deux nuits, des poubelles volées, des palissades cassées, des calaisiens obligés de se barricader chez eux, des couvertures clouées aux fenêtres, fenêtres fermées, volets fermés.

Quel politique, quel media se soucie des calaisiens et de toutes les victimes collatérales de la « politique de peuplement » irresponsable de Manuel Valls ? Ce silence des media sur ce que doivent vivre les Français dans leur propre pays est insupportable. Il est temps que des politiques se saisissent du problème et prennent des décisions en sens inverse de tout ce qui a été décidé depuis quarante ans… avant que tout ceci dégénère.

Il y a longtemps que les gendarmes mobiles français n’avaient plus arrêté de général français. Le 6 février 2016, le général Christian Piquemal, ancien commandant de la Légion étrangère et ancien président de l’Union nationale des parachutistes, était arrêté à Calais lors d’une manifestation organisée et interdite pour protester contre l’islamisation et l’invasion de la France. Devant, à l’origine, être jugé dès le 8 février en comparution immédiate, il comparaîtra finalement le 12 mai prochain, son état de santé s’étant dégradé. Qui dira que la justice française est lente ?

Le 20 avril 1962, le général Raoul Salan, responsable de l’OAS et officier le plus décoré de l’armée française, était arrêté, à Alger, par les gendarmes du capitaine Laborde. Continuer la lecture

Natatcha Bouchart, maire (LR) de Calais, vice-présidente du conseil régional Nord-Pas-de-Calais-Picardie, ancienne sénatrice puis collaboratrice de son ex-suppléant pour contourner la loi sur le cumul, puis démissionnaire de ce poste sous la pression du scandale :

Image3

Image6

Source: Le Salon Beige

Carl Lang et Le Parti de la France dénoncent la scandaleuse interpellation par les forces de l’ordre du Général Piquemal lors de la manifestation de ce samedi 6 février à Calais.

C’est au moment où il quittait le lieu du rassemblement et à l’issue de l’appel à la dispersion des manifestants qu’il a été brutalement ceinturé et arrêté par les forces de l’ordre.

Alors qu’il y a quelques jours des milliers de migrants en situation irrégulière encadrés par des militants d’extrême gauche défilaient librement dans Calais, le rassemblement à l’appel de l’association Pegida a été interdit par le gouvernement socialiste.

Il est clair qu’une fois de plus la gauche protège les clandestins et persécute les patriotes. La trahison du peuple français règne au sommet de l’Etat.

dimanche 7 février 2016, par Pierre Picace

Pendant qu’une centaine de citoyens réclamant le rétablissement de l’état de droit essayaient de faire entendre leur voix à Calais, à Rennes des casseurs d’extrême gauche saccageaient le centre-ville avec la complicité passive des forces de l’ordre.

Qualifiée de « xénophobe » et de militant « d’extrême-droite » par le gouvernement et la presse, la centaine de personnes venues faire entendre leur ras-le-bol devant la situation était attendue par un impressionnant déploiement policier. Vingt personnes ont été interpellées devant la gare de Calais, dont le général Piquemal dénoncé par le procureur de la République comme étant l’instigateur présumé de la manifestation. L’ancien patron de la Légion étrangère doit comparaître lundi en comparution immédiate. La justice qui ne craint pas les amalgames dans certains cas, le fera comparaître en compagnie de quatre autres personnes interpellées, elles, en marge du cortège citoyen pour détention « d’armes ».

A Rennes, un défilé carnavalesque organisé par l’extrême-gauche pour protester à la fois contre l’état d’urgence et le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes a tourné au saccage du centre-ville par les bandes de casseurs habituels. Comme toujours, la manifestation a été présentée par les médias et le préfet comme devant être pacifique contrairement à celles de l’extrême-droite dite xénophobe qui sont, elles, de nature à troubler l’ordre public.

La manifestation a été déclarée, il était prévu qu’elle soit conviviale et festive, a indiqué le préfet. « J’avais mis en place un dispositif qui devait assurer une présence dissuasive » 


Selon les riverains, les casseurs s’en sont donné à cœur joie malgré la forte présence policière chargée avant tout de protéger les bâtiments officiels et l’hôtel de ville.

Selon la préfecture, au moins cinq personnes « qui jetaient des projectiles sur les forces de l’ordre », ont été interpellées. Trois véhicules de police ont été dégradés et un officier de police légèrement blessé à la tête après le jet d’une canette, a ajouté le préfet Patrick Strzoda sur BFM TV.

Et aucune comparution immédiate.

Source : national-hebdo.net

Le Syndicat de Défense des Policiers Municipaux (SDPM) a décidé de saisir la justice après la publication par RT France d’une vidéo montrant le moment de l’arrestation du général Piquemal lors d’une manifestation anti-migrants ce samedi à Calais.

Dans une vidéo diffusée sur la chaîne YouTube de RT France, le SDPM a aperçu à la 20ème seconde «un agent équipé de matériels de maintien de l’ordre, en uniforme réglementaire d’agent de Police Municipale, alors qu’un mouvement de foule est visible», lit-on dans le communiqué publié sur le site du syndicat.

Cependant, comme le rappelle le SDPM, la loi interdit d’affecter des agents de la police municipale à des missions de maintien de l’ordre, qui relèvent de l’autorité préfectorale et sont déployées lors d’événements de grande ampleur présentant un risque de dégénérer. Ces agents ne participent normalement qu’aux opérations de «surveillance du bon ordre», un dispositif applicable aux grands rassemblements pacifiques tels que marchés, foires etc.

«Estimant que les Policiers Municipaux, ne doivent pas participer à ce type de dispositif auxquels ils ne sont pas formés, le SDPM décide de saisir la Justice. La mairie de Calais devra s’expliquer sur cette affaire», a annoncé le syndicat, qui a saisi également le Défenseur des droits.

«Si les faits sont établis, ceci constitue une mise en danger des agents de Police Municipale que le Syndicat condamne très fermement», conclut le document.

Lire aussi : L’arrestation du général Piquemal fait un grand buzz sur Internet

Les faits en question ont eu lieu le 6 février à Calais, lors d’une manifestation du mouvement d’extrême-droite Pegida contre l’immigration, qui a été maintenue par les organisateurs malgré une interdiction du ministère de l’Intérieur. Lors de ce rassemblement qui se déroulait sous haute sécurité, une vingtaine de personnes ont été interpellés par la police, dont le général Piquemal, ancien commandant de la légion étrangère. Cette arrestation a suscité une tempête de réaction sur les réseaux sociaux, une grande partie des internautes l’ayant fermement condamné.

Source: RT France

Entretien de Daniel Conversano

David et Gaël, symbole de la résistance autochtone à Calais face à l’afflux massif de migrants hostiles, ont été attaqué samedi par une troupe disparate composée de clandestins et d’antifascistes.
Je suis allé leur demander leur version des faits.

Pour aider cette brave famille de bons français, le lien est ici :
https://www.leetchi.com/c/solidarite-…
chaque euro compte, nous devons montrer que nous sommes solidaires et organisés, face à un adversaire pugnace et impitoyable.

Une autre page qui motive les troupes plus généralement :
https://www.facebook.com/lesbabtousso…

A Calais, la crise des migrants continue ! Ne les laissons pas seuls, mettons la pression sur les gouvernants, jusqu’à ce que ça change !


Les transporteurs routiers connaissent de grandes difficultés dans leur travail avec la présence de migrants.
Les mesures de sécurité supplémentaires, les dégradations et le fort ralentissement du passage dans le tunnel font perdre beaucoup d’argent aux professionnels.

Connexion
Art. récents
août 2017
MTWTFSS
« Jul  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Archives