Altermedia France-Belgique

En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

La pétition, hébergé par la plateforme en ligne citoyenne Change.org appelle à l’organisation d’un nouveau procès pour Christine Lagarde, jugée coupable de «négligence» par la Cour de justice de la République mais dispensée de peine.

«Quelle honte pour notre « démocratie » ! Qu’est-ce donc sinon un tribunal d’exception qui vient d’appliquer une décision incompréhensible et injuste au vu de la gravité des faits reprochés ?», s’indigne Julien Cristofoli, l’initiateur de la pétition mise en ligne sur le site Change.org. Le texte, qui a déjà recueilli plus de 122 000 signatures, est adressée entre autres à François Hollande, Claude Bartolone, président de l’Assemblée et Gérard Larcher, président du Sénat.

La décision de la Cour de justice de la République (CJR) dans l’affaire dite de l’arbitrage Tapie a suscité de nombreuses réactions, notamment une pluie de critiques sur les réseaux sociaux. Nombreux sont ceux qui ont dénoncé une justice d’exception ou un jugement sophistique incompréhensible. Continuer la lecture

La journaliste canadienne qui a critiqué la couverture médiatique de la crise syrienne lors d’un récent sommet de l’ONU, a déclaré à RT que ses rapports avaient été qualifiés de «partiaux» en faveur des gouvernements russe et syrien.

Eva Bartlett, journaliste indépendante et militante des droits de l’homme qui tient un blog sur RT.com, a récemment suscité une polémique en s’exprimant à l’ONU. Lors d’une conférence de presse organisée par la mission syrienne auprès de l’ONU, elle a qualifié d’«erronée» la couverture médiatique occidentale de la guerre en Syrie, affirmant que leurs sources de l’Occident n’étaient «pas crédibles» et même, dans le cas d’Alep, irréelles. Pour la journaliste, qui couvre les événements en Syrie depuis les années d’avant-guerre civile, bien qu’il y ait «certainement des journalistes honnêtes au sein des très corrompus médias d’establishment», nombreux sont ceux qui semblent tout simplement éviter la vérification des faits. La réaction sévère qu’ont rencontré ses critiques était tout à fait illégitime, selon elle.

«Certaines personnes ont contesté ce que j’avais dit parce que je critiquais la plupart des reportages sur la Syrie et, au lieu de digérer ce que j’ai dit et de critiquer en détails ce que j’ai dit, les gens ont opté pour la tactique habituelle, essayant de faire courir des rumeurs sur ce que je suis et de prétendre que je suis un agent de la Syrie ou de la Russie, ou des deux», a déclaré Bartlett, ajoutant qu’il avait été ouvertement dit qu’elle était salariée des gouvernements syrien et russe. Le fait qu’elle contribue activement à la section «opinions» de RT a également été évoqué un peu partout. Continuer la lecture

Alors que l’élection présidentielle ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices pour la candidate d’un Front National obsédé par sa normalisation et la gauchisation de son discours, les hostilités s’affichent au grand jour entre elle-même, son âme damnée Philippot et sa nièce Marion Maréchal-Le Pen qui a l’outrecuidance de ne pas vouloir s’aligner sur tous leurs reniements, notamment dans le domaine sociétal.

Pour le frétillant et ambitieux Philippot, il faut absolument se débarrasser de la nièce qui est une concurrente redoutable en interne, car le garçon a sûrement des objectifs plus élevés que de rester seulement le mentor de sa madone, qu’il sacrifiera en temps voulu. Dans son édition du 14 décembre, le Canard Enchaîné rapporte ses élégants propos à l’égard de Marion Maréchal-Le Pen « On va la dégager, on va lui faire fermer sa gueule, à cette conne ! »

ob_ce1e06_7786181851-marion-marechal-le-pen-et-m Continuer la lecture

Comme l’aime à le dire Laurent Fabius : « Du bon boulot ! »

Le groupe terroriste Front al-Nosra, récemment rebaptisé Front Fatah al-Cham, a revendiqué l’assassinat de l’ambassadeur russe survenu le 19 décembre à Ankara.  Continuer la lecture

Le tribunal de Moscou examine l’affaire sur le coup d’Etat en Ukraine. L’audience s’est tenu hier, le 15 décembre. À l’origine, la plainte déposée par un ancien député ukrainien V. Oliynik. Il affirme que Poroshenko est un président illégitime. Le plaignant insiste que l’ancien chef de la diplomatie française Laurent Fabius, son homologue polonais Radoslaw Sikorski, le ministre des affaires étrangères allemand Frank-Walter Steinmeier et l’ex président ukrainien Victor Ianoukovitch sont aussi des parties concernées. Pourtant, seul l’ex chef d’Etat ukrainien a comparu à titre de témoin.

Un petit flash back

En 2014, Laurent Fabius, Frank-Walter Steinmeier et Radoslaw Sikorski, les trois ministres des affaires étrangères dépêchés par l’Union Européenne, se sont entretenus pendant plusieurs heures avec Viktor Ianoukovitch afin de négocier un plan de sortie de crise.
Le 21 février 2014, les deux parties ukrainiennes qui s’affrontaient et les Ministres des Affaires Etrangères des pays européens qui se trouvaient à Kiev (dont Laurent Fabius) ont signé un accord prévoyant une solution politique incluant toutes les parties – et pas seulement, comme c’est le cas depuis, les oppositions à Ianoukovitch. Or, les représentants européens ont garanti le respect de l’accord. Néanmoins, selon Oliynik, l’opposition l’a violé presque le même jour. Maintenant l’ex député accuse les leadeurs européens d’être impliqués dans le coup d’Etat en Ukraine. Continuer la lecture

La Croix a recueilli le témoignage de femmes ayant avorté et revenant sur l’itinéraire humain et spirituel qui les a conduites à sortir de leur « prison intérieure ».

Hélène (1), 46 ans, n’aurait jamais pensé que cela pourrait lui arriver. Il y a dix ans, cette catholique pratiquante a avorté. « J’ai passé des nuits impossibles. Je me souviens de ce matin où, réveillée par l’angoisse, je priais : “Seigneur, je sais ce qui va m’arriver, mais je n’ai pas d’autre choix”. » Hélène avait bien songé aux conséquences. Mais cela restait pour cette célibataire « théorique » et elle n’imaginait surtout pas le « cataclysme » qui allait suivre. Cet « effondrement complet », la sensation d’y « avoir laissé (sa) peau » : « J’ignore lequel de nous deux est le plus mort, si c’est l’enfant ou si c’est moi. »

Prendre conscience de condition humaine

Pour Natacha, tomber enceinte à 22 ans, au faîte de ses études, était tout simplement inenvisageable, même si elle était amoureuse. « Cela s’est fait de manière très naturelle » et la vie a repris son cours pour cette jeune artiste élevée dans une famille juive non croyante.

Mais un an et demi plus tard, alors qu’une amie regardait la photo de son passeport dans le métro, cette pensée lui est venue, comme un « coup de poing »« Tiens, à l’époque de cette photo, j’étais enceinte. » Âgée aujourd’hui de 43 ans, Natacha raconte avoir plongé dans une longue dépression, tourmentée par cette « soudaine prise de conscience » de sa « condition humaine » : « Je n’avais pas arrêté une vie, mais celles peut-être de dizaines, de centaines de personnes, enfants, petits-enfants… »
Continuer la lecture

Défendre la langue, c’est aussi défendre la pensée, la vérité, la liberté de penser contre la bien-pensance.

L’auteur du Testament français, né en Sibérie, est arrivé en France en 1987 en tant que réfugié politique de la Russie soviétique. Il a fait, ce 15 décembre, son entrée à l’Académie française.

Il faut lire son discours de réception. Son verbe précis et exigeant est au service d’une analyse lucide, inquiète, mais subtile de ce qu’est la France à la lumière de ce qu’elle fut.

Sa mission à l’Institut sera de « promouvoir la langue française. C’est-à-dire la défendre, la protéger. » Contre « la chasse systématique aux traditions » que constituent la réforme de l’orthographe aussi bien que le mépris de certains écrivains pour la langue « classique », telle Marie Darrieussecq qui « [veut] donner des coups de pied à la langue française ». Plus généralement, il fustige une France où les langues anciennes sont désormais « considérées […] comme un archaïsme élitiste », et dénonce « l’arrivée [de] gouvernants qui revendiquent, avec une arrogance éhontée, leur inculture ». Continuer la lecture

01:35 Politique / La Belle Alliance prend déjà l’eau
08:04 Social / 7 000 fonctionnaires en plus en 2015
10:06 International / Alep : Capitale de la propagande occidentale
14:14 Société / Pas de vidéosurveillance dans les abattoirs
16:31 L’actualité en bref
22:56 La France de Campagnole

http://www.tvlibertes.com

Le moins que l’on puisse dire c’est que la corruption, les prises illégales d’intérêt et les comportements illégaux touchent désormais toutes les professions qui ont un lien avec un projet de centrale éolienne.

Après le notaire qui a caché aux acheteurs d’un haras l’existence d’un parc éolien, le commissaire enquêteur qui était également prestataire d’une filiale d’un promoteur éolien, voici le géomètre expert judiciaire qui intervient professionnellement pour le promoteur qui installe un parc éolien sur la commune dont il est … le maire. On arrête plus le progrès dans les conflits d’intérêt et l’éolien. Et malheureusement ces affaires qui se multiplient ne sont que la partie immergée de l’iceberg tant la corruption est généralisée dans l’éolien.

Cette fois, le dossier est tout de même assez exceptionnel. Le Tribunal correctionnel de Saumur vient en effet de condamner à une amende de 5.000 euros Benoit Onillon le maire de Tigné dans le Maine et Loire reconnu coupable de prise illégale d’intérêt. Le procureur compte tenu de la gravité des faits avait requis 45.000 euros d’amende contre ce dernier. C’est dire que la condamnation est somme toute assez légère pour des faits parfaitement inacceptables.  Continuer la lecture

Depuis la chute du mur de Berlin et la fin de la guerre froide, nous voyons se mettre en place l’échiquier géopolitique que l’impérialisme hégémoniste du « Nouvel Ordre Mondial » entend nous imposer.

L’encerclement de plus en plus précis se confirme concernant la stratégie d’isolement de la Russie et de la Chine son allié.

Les forces de l’OTAN sont aux frontières directes de la Russie et les USA ont organisé leur présence militaire, à portée de la Chine, par l’Ouest, le Sud et l’Est de ce pays. Déjà les provocations en mer de Chine ont obligé les Chinois à prendre position pour y défendre leurs intérêts…

Les quarts de finale et les demi-finales sont terminés, nous en sommes désormais à la finale de ce jeu d’échec qui prend les allures d’une roulette russe.

Les Grands Prêtres du Nouvel Ordre Mondial n’hésitent pas à prendre des risques, puisque ce sont les Européens qui ont le canon sur la tempe !

Rappelons-nous que l’idéologie se cachant derrière la stratégie offensive des USA reste le PNAC (Plan for a New American Century) concocté par Wolfowitz, inspiré lui-même par Léo Strauss, pour l’avènement du NOM (Nouvel Ordre Mondial)…

Continuer la lecture

La Fraternité Saint-Vincent-Ferrier, dont le couvent se situe à Chémeré-le-Roi, en Mayenne, est une communauté religieuse d’inspiration dominicaine. Disciples de saint Thomas d’Aquin, les Frères sont avant tout des apôtres, dont la prédication est orientée vers le « salut des âmes par la lumière » (sainte Catherine de Sienne)

La courtoisie est une vieille tradition française. La politesse fait son grand retour, elle est pleine d’avenir.

Le Figaro nous apprend que la politesse est redevenue une vertu refuge pour les Français. Une vraie bonne nouvelle, en ces temps où elles sont plutôt rares !

L’autre jour, je sors mon véhicule de mon garage. Un motard, trouvant mes manœuvres trop longues à son goût, commence à m’invectiver. J’ouvre ma portière et lui dis simplement : « Y a-t-il quelque chose pour votre service, Monsieur ? » Il démarra en trombe sans demander son reste.

Je me souviens d’un conducteur sortant de son véhicule et allant trouver un suiveur peu aimable en lui disant : « Monsieur veut-il que je lui enseigne la courtoisie française ? » Là encore, le mal embouché prit la fuite. Continuer la lecture

Progressivement, les réticences tombent, y compris dans les bastions de gauche.

Ne nous méprenons pas : présenter l’uniforme comme synthèse d’une réforme scolaire en profondeur serait purement utopique et même grotesque. L’école républicaine est si malade qu’invoquer un bout de tissu serait dérisoire à côté de l’ampleur de la tâche. Il faudra bien plus que changer la forme pour mettre en branle les chantiers quinquagénaires de la déconstruction. Ces derniers ayant ratissé largement, on imagine mal pallier aussi facilement le phénomène.

Pourtant, il serait tout aussi impétueux de l’expédier au cagibi des vieilleries sans valeur. François Fillon, à juste titre, lui fit honneur dans sa campagne, et on constate de plus en plus son plébiscite chaque fois qu’on l’évoque (un récent sondage du Figaro montre que 6 Français sur 10 y sont favorables). Progressivement, les réticences tombent et l’emblème de la vieille époque résiste, y compris dans les bastions de gauche, là même où on s’attache à le discréditer.  Continuer la lecture


Les Éveilleurs d’espérance accueillaient, mardi soir à Versailles, dans une salle comble, Philippe de Villiers venu présenter son dernier livre.

Avec de nombreuses personnalités présentes pour l’écouter et l’applaudir, au premier rang desquelles… Marion Maréchal-Le Pen !

Reportage de Boulevard Voltaire

Connexion

Art. récents

janvier 2017
MTWTFSS
« Dec  
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Archives