En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

sos-pleureuseL’association xénophile SOS Racisme a imploré aujourd’hui le ministre de l’Immigration Eric Besson à renoncer à son projet d’attribuer des « titres de séjour provisoires » aux immigrés victimes de filières clandestines qui les dénonceraient, se disant « inquiet » face à « une officialisation des pratiques de délation ».

« Si la volonté de lutter contre les filières clandestines relève d’un souci louable, la méthode semble surprenante », déclare l’association dans un communiqué.

« La question des régularisations doit être approchée selon des règles claires et transparentes qui seraient issues d’une réflexion relative aux droits des étrangers et en aucun cas de considérations policières », poursuit SOS Racisme.

« Si l’Etat français décidait d’instituer cette manière de procéder, est-il en situation de garantir la sécurité physique dans les pays d’origine des personnes appartenant à la famille de celles et ceux qui auraient décidé de dénoncer tel ou tel passeur ? », s’interroge l’association.

« Nous ne pouvons qu’être inquiets face à ce qui apparaît comme une officialisation des pratiques de délation », ajoute-t-elle, appelant le ministre à renoncer à son projet et à ne pas « livrer plus longtemps les sans-papiers à un arbitraire administratif et à une complexification du droit ».

Eric Besson a annoncé aujourd’hui sur Europe 1 qu’il signerait demain une circulaire par laquelle le gouvernement allait « donner aux préfets la possibilité d’accorder des titres de séjour provisoires aux clandestins victimes de filières clandestines qui décideraient de les dénoncer ».

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

3 réponses à SOS Racisme s'oppose à la mesurette de Besson

  • On présente comme une innnovation une nouvelle loi qui n’est qu’un fortifiant à une recette sans crédit , laquelle a fait moulte fois fait naufrage depuis 20 ans au fil des informations judiciaires , les clandestins balançant des identités et des localisations imaginaires des « passeurs » dont la plupart du temps , ils ignorent purement et simplement l’identité et la localisation . Ils donnent simplement le change en espérant ainsi éviter la prison et l’expulsion .S’ils sont inculpés , on ne les expulse pas en raison de l’instance judiciaire et s’ils ne le sont pas , le préfet attend généralement la conclusion de l’affaire au plan judiciaire pour statuer ( 18 mois à 2 ans ! )Autrement dit de telles allégations foireuses pourront désormais en vertu de la Loi ne plus tricher mais servir de fondement pour la régularisation immédiate de ces intrus . On n’arrête pas le progrès …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Cela va encore provoquer du trafic et des règlements de comptes entre mafias, aux frais des Français.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • c’est quand même formidable de voir SOS Rat se draper de vertu en dénonçant les risques de délation, alors qu’ils l’encouragent largement dans leurs pratiques de habituelles de faux-culs (testing…etc).
    « la main droite ne sait pas ce que fait la main gauche… »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *

Connexion
Art. récents
novembre 2014
LMaMeJVSD
« oct  
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Archives