En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

La plus longue grève de son histoire, les journalistes unanimes qui se la jouent solidaires, un silence respectueux entoure les évènements qui secouent la rédaction du quotidien Libération. Alors que l’occasion s’y prête à merveille, personne n’ose la critique envers ce QG suprême de la pensée de gauche, ni même l’interrogation envers les problèmes de financement et encore moins le constat devant l’hémorragie de lecteurs. Sous des dehors militants, Libération a des manières de grande muette.

En ce qui nous concerne, outre le fait que le capital soit en train d’avoir la peau des camarades nous amuse un peu, nous aurions apprécié que les grévistes se livrent à la traditionnelle autocritique et considère l’ouvrage abattu depuis toutes ces années. Nous ne ferons pas ce travail fastidieux à leur place, mais nous permettrons de rappeler à July et à sa clique qu’il y a deux-trois petites choses sur l’ardoise qui n’ont pas été réglées.

Il y en a une, principalement, qui nous reste en travers de la gorge, le soutien ouvert à la pédophilie dans les années 70-80.

Souvenons-nous: Mai 68 a sonné le tocsin puis le glas de l’ »ordre moral », le vieux monde est condamné, la libération sexuelle balaie tout sur son passage, tout même les enfants, les nourissons, Libération se fera le moteur premier de la « révolution sexuelle » et le porte-voix de mouvements tels que le ‘Front de libération des pédophiles‘:

En effet, mai 1977 (republié: Libération 01.03.1979), on lit ceci dans Libération:

« Naissance du « front de libération des pédophiles »
Un nouveau groupe vient de naître: le FLIP (Front de libération des Pédophiles) dont vous pourrez lire ci-dessous la plate-forme constitutive. Qui sont-ils ? Pour l’essentiel, des lecteurs de Libération qui à la suite d’une « lettre ouverte aux pédophiles dans notre édition du 9/2/77 nous firent parvenir un courrier abondant – nous en rapportions quelques-unes dans une double page le 24 mars 77 intitulée: Relations Adultes-Enfants. Le deux avril dernier se tenait à Jussieu une première réunion regroupant une trentaine de personnes. Simple prise de contact. Sans doute, peut-on regretter que l’essentiel des préoccupations ait été d’ordre judiciaire. Il ne fut en effet question que de répression, de défense et de poursuite des pédophiles. Sans méconnaître ces dures réalités, un tel groupe a tout à gagner s’il élargit son champ de réflexions.

Le FLIP (Front de libération des Pédophiles) est né. Quelques objectifs essentiels ont déjà pu être lancés:

— Combattre l’injustice pénale et mener une réflexion critique sur la famille et l’école, fondée sur une analyse politique de la sexualité entre mineurs et adultes.

— S’associer à la lutte des enfants qui veulent changer leur mode de vie et de tout groupe politique qui vise à l’établissement d’une société radicalement nouvelle où la pédérastie existera librement.

— Développer une culture pédérastique qui s’exprime par un mode de vie nouveau, et l’émergence d’un art nouveau.
— Prendre la parole dans des organes d’information qui lui en donnent les moyens et par les voies qui s’imposent.

— Manifester sa solidarité avec les pédophiles emprisonnés ou victimes de la psychiatrie officielle.

La « tyrannie bourgeoise » fait de l’amoureux des enfants un monstre de légende qui croque les chaumières. Nous casserons ensemble monstres et chaumières.

Pour joindre le FLIP, écrivez à Jean-Louis Burckhardt, BP N°361, 75 Paris cédex 02 (ne pas mentionner FLIP sur l’enveloppe, joindre un timbre pour la réponse) ».

Libé définit la pédophilie comme une culture (Libération 10.04.1979) qui cherche à briser la « tyrannie bourgeoise qui fait de l’amoureux des enfants un monstre de légende » (Libération 07-08.05.1977). La rédaction affirme vouloir tout simplement « traiter des relations entre les gens comme des faits de société (…) et ne pas les ghettoïser, en circuits fermés et cinémas spécialisés » (Libération 01.03.1979).

Le 10 avril 1979, le quotidien publiera le plaidoyer de Gabriel Matzneff et Tony Duvert en faveur des « amours minoritaires » (article titré: « Année de l’enfance »…) mais c’est deux mois plus tôt que l’horreur absolue a été atteinte, avec l’interview pleine page, sur deux jours, de Jacques Dugué, violeur d’enfants, et de ses propres enfants, que le journal ne manque pas de louer pour « sa franchise quant à la sodomie ». « Pourquoi un homme n’aurait-il pas le droit d’aimer un enfant? », interroge Dugué qui prend un malin plaisir à se répandre en descriptions obscènes: « Un enfant qui aime un adulte, sait très bien qu’il ne peut pas encore donner, aussi, il comprend et il accepte très bien de recevoir. C’est un acte d’amour. C’est une de ses façons d’aimer et de le prouver. Ce fut le comportement avec moi des quelques garçons que j’ai sodomisés.
Et puis disons les choses comme elles se passent. Il aime ressentir dans son corps, le membre viril de celui qu’il aime, d’être uni à lui, par la chair. Cela donne de grandes satisfactions.
Il a aussi la satisfaction d’être agréable à celui qui le sodomise qui jouit en lui. Cela lui procure aussi une grande joie, car aimer c’est aussi bien donner que recevoir.
Cela peut-être dur à admettre pour des profanes, mais c’est la réalité »; dans un quotidien d’audience nationale… (Libération 25-26.01.1979)

Devant l’horreur de ces déclarations, la société, dans un ultime sursaut « réactionnaire », brave la dictature de la pensée unique et ose une protestation. L’indéboulonnable Serge July, rédacteur en chef, persiste et signe: En mars 1979, le journal titre triomphalement sur « les outrages de Libération », où July crie à la censure et publie à nouveau, en guise de provocation, l’ensemble des articles ou illustrations qui, en 19 mois, lui ont valu pas moins de 9 inculpations pour outrages aux bonnes mœurs et incitations à la débauche. Accusation « bourgeoises » et contraires à l’idée qu’il se fait d’une presse « innovante », une presse qui, en l’occurrence, « respecte le mouvement, les mouvements contradictoires et multiples de la vie ». Le monde nouveau que Libération rêvait pour demain devait avoir la pédophilie pour principe…

Parmi ces illustrations, on retrouve cette œuvre du groupe Bazooka reprise de la revue Regards modernes, et montrant une fellation réalisée par une petite fille, sous le titre « apprenons l’amour à nos enfants » (publié le 5-6 /11/1978 dans la page d’annonces « Taules ») ou encore des dessins impliquant des bébés ou une photo mettant en scène de jeunes garçons dans des postures sodomites (Libération 01.03.1977).

En 1981 encore, Libération publie ceci: « Je faisais un cunnilingus à une amie. Sa fille, âgée de cinq ans, paraissait dormir dans son petit lit mitoyen. Quand j’ai eu fini, la petite s’est placée sur le dos en écartant les cuisses et, très sérieusement, me dit « à mon tour, maintenant ». Elle était adorable. Nos rapports se sont poursuivis pendant trois ans ». C’est un homme qui parle. Il s’appelle Benoît. Son interview, titrée « câlins enfantins », est précédée d’une phrase du journaliste: « Quand Benoît parle des enfants, ses yeux sombres de pâtre grec s’embrasent de tendresse ». C’est terrible, illisible, glaçant, et publié dans Libération le 20 juin 1981.

En 1982, Hocquenghem affirme que « La pédophilie n’a jamais été en tant que telle un délit dans le code pénal » (Libération 20.10.1982), elle serait donc licite, en soi…

Tout ça c’est du passé, nous dira-t-on, il y a prescription: Libération – toujours – le 1er mars 2001, publie une apologie de l’éducation pédophile en guise de pétition de soutien au non moins pédophile Daniel Cohn-Bendit:

« Nous sommes les enfants de la révolution sexuelle. Nous avons aujourd’hui des enfants, ou nous espérons en avoir, ou nous en côtoyons et nous disons merci à la génération de nos parents. Nous entendons les médias clouer Cohn-Bendit* au pilori en l’accusant de pédophile. Nous entendons ce qu’il dit, nous entendons ce qu’il décrit et dans ses mots nombre d’entre nous ont l’impression d’entendre et de revoir leurs propres parents. Sommes-nous des enfants de pédophiles?

Nombre d’entre nous ont eu des parents qui se sont promenés nus devant eux, sans doute nous ont-ils laissés toucher leurs seins, leur sexe. Ils ont été heureux quand nous sommes tombés amoureux à la maternelle, quand nous avons embrassé d’autres enfants sur la bouche. Ils nous ont laissés jouer à « touche-pipi ». Que dit Cohn-Bendit? A-t-il évoqué le désir qu’il aurait pu éprouver pour des enfants? A-t-il eu l’intention de les pénétrer? Leur a-t-il demandé des fellations? Non. Ce qu’il raconte, c’est ce que nous ont laissés vivre nos parents -ou que nous aurions aimé que nos parents nous laissent vivre – et c’est ce que nous voulons vivre avec nos enfants. Des enfants qui ont une vie sexuelle – qui l’ignore encore aujourd’hui? – qui éprouvent des désirs, qui ont des questions, des séductions. Bref, non pas des enfants objets pour les adultes, mais bien des enfants sujets dans toute leurs dimensions, y compris celles qui excitent tant les esprits. Les années 70 ont fait des enfants – de nous – des sujets. La révolution sexuelle – y compris dans le domaine de l’enfance – nous a d’abord appris que notre corps nous appartenait. Que nous avions le droit d’en faire ce que nous voulions, avec qui nous voulions. Que, parce que devenus sujets, nous avions le droit de dire « non » à ceux qui désiraient faire autre chose de notre corps et de nos désirs que ce que nous, nous voulions »… Cinq ans après l’affaire Dutroux, Libération n’avait rien oublié, rien appris!

Etc. etc. et encore fait-on grâce des premiers numéro de Gai Pied, des pétitions du FHAR ou des trotskistes, signées par des Fischer, des Jospin, des Lang et autant d’icônes proprettes d’une gauche bien pensante qui doit encore passer à la barre des tribunaux de l’après-guerre sexuelle…

Mais qui a encore besoin de Libération?

* Cohn-Bendit a publié ceci, en 1975, dans Le Grand Bazar: « Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais: « Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi m’avez-vous choisi, moi, et pas les autres gosses? ». Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même »

Source : www.bafweb.com

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

61 réponses à Libé face à son passé pédophile

  • Daniel Cohn-Bendit, Le Grand Bazar, Paris : P. Belfond, 1975. Dans le chapitre IX, « Little big men », on lit :

    « [p. 198] J’ai travaillé pendant deux ans dans ce jardin. Il y avait des gosses entre deux et cinq ans. C’était une expérience fantastique. Si l’on est un peu ouvert, les enfants nous aident beaucoup à comprendre nos propres réactions. […] [p. 199] Mon flirt permanent avec les gosses prenait vite des formes d’érotisme. Je sentais vraiment que les petites filles à cinq ans avaient déjà appris comment m’emmener en bateau, me draguer. C’est incroyable. La plupart du temps j’étais assez désarmé. […] [p. 203] Les conflits avec des parents n’ont pas manqué. Certains enfants avaient souvent vu leurs parents faire l’amour. Un soir, une petite fille va voir sa copine chez elle, et lui demande : « Veux-tu faire l’amour avec moi ?  » Et elle parlait de baisage, de bite, etc. Alors les parents de la copine, qui étaient des catholiques pratiquants, sont venus se plaindre, très, très choqués. Il m’est arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : « Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi vous m’avez choisi, moi, et pas les autres gosses ? » Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même. Alors on m’accusait de « perversion ». Il y a eu une demande au Parlement pour savoir si j’étais payé par la municipalité, toujours au nom de la loi qui interdit aux extrêmistes d’être fonctionnaires. J’avais heureusement un contact direct avec l’association des parents, sans quoi j’aurais été licencié. En tant qu’extrémiste, je n’avais pas le droit d’être avec des enfants. […] Pendant toute une période, je m’étais identifié aux gosses. Mais à partir d’un certain moment, les problèmes des enfants ont [p. 204] commencé à ne plus m’intéresser. Ces gosses venaient d’un milieu social en fin de compte inintéressant. Ce n’était pas un jardin d’enfants normal, et l’expérience n’était pas assez radicale.[…] [p. 209] Reich, c’est la lutte pour la sexualité, et surtout la sexualité des jeunes. Un des problèmes du jardin d’enfants, c’est que les libéraux admettent, à la rigueur, l’existence de la sexualité, alors que nous, on essayait de la développer, d’avoir un comportement qui permette aux enfants de réaliser leur sexualité. »

    À la fin des années 1970, la répression des attentats à la pudeur sur mineurs de moins de quinze ans a été atténuée. La loi 80-1041 du 23 décembre 1980 remplaça le crime d’attentat à la pudeur sans violence sur mineur de moins de quinze ans par un simple délit, punissable d’une peine de 3 à 5 ans d’emprisonnement et d’une amende de 6 000 F à 60 000 F ou de l’une de ces deux peines seulement ; il n’y avait eu, lors des débats, que les parlementaires communistes pour s’opposer à cette indulgence. Le Nouveau Code pénal en vigueur depuis 1993 a encore réduit, à 2 ans d’emprisonnement et 200 000 F d’amende (art. 227-25), la peine encourue pour une telle relation sexuelle. Cette évolution a pu légitimement inspirer la théorie de la « société complice » (déclarations de l’archevêque Jacques Jullien à Ouest-France, 8 août 1997).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • ça me soulève le coeur.
    Je dégoutée et outrée des propos et agissements Cohn-Bendit et plus encore par libé

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Je suis allée parler de tout ça sur la Télé Libre. Je me suis faite virée du site.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Marine Le Pen a remis à sa place l’histrion « allemand » (sic) :

    http://www.dailymotion.com/search/marine+cohn+bendit/video/x5amvr_le-tripoteur_news

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Pardon, je me suis faite virée des commentaires. Mais j’y retournerai d’une autre façon pour en reparler. Non mais !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Mais il est sale ce type! Il aurait mieux fait des rester en Allemagne ou de faire son Alya, la France n’a pas besoin de ces pervers!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Oh, pas touche à l’icône !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Pour les européennes votez malin votez pédophile.
    Le juif allemand aime tellement les slogans ^^

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • les allemands sont moins idiots que nous ils nous l’ont envoyé car il n’en veulent plus. Ce type est malsain, intellectualiser sur ce genre de sujet est une horreur, ces pratiques relèvent de la psychiatrie. Bayrou a eu raison de le remettre à sa place et pourtant je partage pas ses idées

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 1.0/5 (1 vote cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Comment ose t-il encore montrer sa sale tronche à la télé? et comment les journalistes peuvent-ils encore l’inviter?
    Tout ce etit monde n’est qu’une vaste mafia.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • (petit )monde biensûr.Ceux qui le défendent,n’ont peut-être pas la conscience tranquille!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • on peut aisément comprendre pourquoi quelques fois les affaires mettent tant de temps à sortir?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Quand on a des enfants, ce genre de propos rend malade. Ce mec m’écoeure, il ne faut pas voter pour lui!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • faut rien exagérer, on sent surtout une grande maladresse et surtout la mentalité libertaire (dans tous les domaines, heureusement recadré aujourd’hui) des années soixante-dix : regardez charlie-hebdo, hara-kiri, qui fleurtent sans cesse avec le socialement incorrect.
    Juger des écrits d’il y a trente ans avec notre expérience et nos réflexions d’aujourd’hui, c’est très facile mais ça n’amène qu’à des jugements hatifs du type « la france n’a pas besoin de ces pervers » ou « il ne faut pas voter pour lui » : y’a pas à dire c’est du débat de fond!
    On peut condamner ces propos provocants mais il ne faut pas crier au loup sans arrêt, sinon on le voit plus quand il sort du bois…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • que pense madame Eva Joly, ancienne magistrate, seconde tête de liste sur la liste écolo des (petits ?) travers sexuels de son leader?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • « la chienlit, c’est lui ! » ou quand le vent nous rapporte en pleine face nos propres slogans…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Pas un seul commentaire depuis mars et soudain une salve de post, sommes nous à ce point des moutons ?..

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • cohn-bendit, votre passé vous rattrappe, dommage….votre fougue et vos propos donnaient envie de vous suivre…..la cause est entendue, je ne voterai pas pour vous…….

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Rolala, réagir ainsi au quart de tour à des propos qui relatent des faits d’ il y a plus de 30 ans, certes choquants, mais à replacer dans un certain contexte idéologique, c’est aberrant ! Bayrou cherchait a discréditer son adversaire de la sorte, c’est chose faite… Bande de moutons ! C’est pour l’idéal européen qu’il faut voter, pas pour des polémiques.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • Vous seriez bien aimables de remplacer partout  (où cela vient de vous) les termes inexacts et quasi affectueux de « pédophile » et « pédophilie » par l’exact et sanglant « pédomane » et « pédomanie » ; quant à l’autre, là, il n’est pas d’autre terme pour le désigner que « rouquin pédomane ».

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bande de crétins , décidément vous avez rien compris.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • C’est surtout dommage de voter pour un homme et non pour des idées à des élections de députés européens. Même si ces propos sont ignobles (bien qu’il faille les remettres dans leur contexte). Ca ne doit pas t’empêcher de voter pour un parti dont les idées semblent être l’avenir de l’Europe et du Monde

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Luc
    Non, demain on vote.
    Mais l’administration du site a fortement ralenti. Quelqu’un de sérieux a dû s’en aller. Il se passe parfois deux jours sans nouvelles ni nouveaux posts.
    C’est décourageant pour les nouveaux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Vous pouvez aller voir ici ce qu’il se passe avec « Libération », et là, pour retrouver les commentaires qu’ils ont supprimés.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • À quoi sert-il de publier mon message « Budelberger // Jun 7, 2009 at 2:12 » si vous en ôtez les deux liens externes ?

    Donc, à lire les quelques messages épars ici, ou la quasi-totalité de « Libération », la pédomanie, pour peu qu’« elle remonte à trente ans », et dans un « tout autre contexte » – celui où on emmerdait pas les rouquins –, trouve grâce et militance auprès des bonnes âmes (de gauche, mais pas que ; voir toute la classe politique dégoûtée par… les propos (que je trouve complaisants) de… Bayrou !).

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • comment est ce possible qu’un porc pareil ait un siege… grace au vote d’un peuple aveugle ou complaisant envers la pédophilie ? je meurs de vivre dans ce pays… c’est abject… tout le monde se fout donc de son passé ? de ce qu’il est ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • je suis outrée

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Quel bel exemple de médiocrité journalistique.
    De la pure diffamation sans aucune remise en contexte!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Je me demandais pourquoi encore aujourd’hui les pédophiles sont si peu punis, en tout cas si peu par rapport à ce que leurs peines devraient être. Je me demande aussi quelles seraient les réactions si un pareil texte revenait à paraître «  »30 années après » »… J’ai l’impression que les mentalités n’ont pas tant changé que ça. Penser que relater ses attirances pédophiles relève d’une « grande maladresse » (L’ermite, le 5 juin) ou bien qu’il faut considérer « le contexte » (Antoine le 5 juin puis Smith le 6 juin) je trouve cela très grave. Les enfants ne savent pas ce qu’est le sexe, on le découvre à l’adolescence. On le sait depuis longtemps. Trente ans auparavant on le savait déjà. Un pédophile est un pédophile et sait qu’il en est un. Il n’y a aucun contexte à considérer.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  • bien que consciente de l’environnement ultra libéral de l’époque et de la jeunesse de Cohn bendit , je m’étonne que la conscience individuelle ne fasse pas barrage à ce type de comportement.C’est aussi l’univers de racisme qui a favorisé l’ellimination des juifs.Heureusement que tout le monde n’a pas suivi le mouvement.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Ce qu’on oublie surtout de vous dire, c’est que ce texte était une provocation à la France bourgeoise, une fiction! Tout est inventé. Un texte qui date d’il y’a 34 ans arrive toujours à choquer la génération « pseudo-intellectuelle » de 2009? C’est intéressant à observer, et déplorable aussi. Comment pouvez-vous imaginer une seule seconde que si Cohn-Bendit avait réellement été pédophile, il l’aurait crié au monde entier? Ces gens-là se planquent. Ils n’immortalisent pas aux yeux de la populace internationale.

    Mais continuez, ça illumine ma journée. Merci.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: -1 (from 1 vote)
  • Hé oui !!!!! qui se ressemble s’assemble, et encore personne n’a fait de rapprochement entre Sarko/Cruise et la Scientologie….Bizarre, vous avez dit bizarre……

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • MERCI.
    Nous relayons votre indignation.
    SOS les MAMANS

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Un peu trop facile de justifier ses actes par la provocation. Sur sur le fond c’est pourtant M. BAYROU qui a raison même si s’est fait piéger par l’anarchiste provocateur Dany le rouge qui par opportunisme a changé de couleur depuis 68. J’ai honte d’avoir un député européen avec une telle mentalité.
    http://www.francesoir.fr/politique/2009/06/10/le-grand-bazar-de-daniel-cohn-bendit-toujours-au-c-ur-du-scandale.html

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Sur le lien ci-dessous, DANY le caméléon s’explique tant bien que mal en essayant de se rattraper aux branches. Pas très convaincant tout cela. Il s’agit de son propre livre et non de simples paroles maladroites. Il avait eu tout le temps de peser et de repeser les mots. Ce qui est mal aujourd’hui l’était il me semble tout aussi hier… La seul différence réside dans le fait que ces actes odieux étaientt dissimulés à l’époque.
    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/daniel-cohn-bendit-le-hasch-et-le

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Contexte ou pas contexte, il est des textes fort cons. Sans vouloir faire de la pseudo intellectualité, ce dont je me fiche éperdument, et même si nous savons que les enfants découvrent leur sexe vers l’âge de 5 ans, ils n’ont à découvrir que LEUR anatomie. A ne pas confondre avec la sexualité. C’est à l’adulte de fixer les limites et ce n’est pas à l’adulte d’apprendre à l’enfant la sexualité. On s’en fiche du contexte. Le contexte était à la liberté sexuelle, entre adultes.
    J’aimerais souligner, par la même occasion que le Sénat est en train de discuter sur une loi concernant l’insertion du mot inceste dans le code pénal (entre autres) et que cette loi va être votée fin juin. Merci d’écrire à votre sénateur pour aider à ce que cette loi soit votée. Faites-le au moins pour les enfants. Merci

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Cohn Bendit , c’est la légitimisation de la pédophilie . Cohn Bendith fournira à présent un alibi à tous les pédophiles
    Par le biais du combat des Verts ( qui est de nos jours contre l’écologie ?) il introduit sournoisement , banalise et normalise la pédophilie.
    Un autre homme public aurait été coulé , on sait pourquoi est mis sur un piédestal et est sacralisé
    Le soir des élections toutes les grandes chaînes ( la 1- 2- 3- ) se le disputaient. C’était un héros .
    C’est absolument répugnant ce glissement des moeurs vers la perversion sous une couverture morale .
    Il faut réagir et se battre pour les enfants .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Les passages du livre de Cohn Bendith qui sont proposés ça et là sur internet , et que j’ai pu lire , ne sont pas écrits sur le mode de la provocation comme veut bien le dire Cohn Bendit.
    On dirait plutôt un journal intime où Cohn Bendit se confie et on sent qu’il prend son pied
    Absolument écoeurant !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • A la lecteur du lien ci-dessus on comprend pourquoi libération a soutenu COHN BENDIT Rien ne m’étonne plus dans un pays où un mouvement portant le nom « FLIP » (Front de libération des Pédophiles !!!) ait pu voir le jour
    à PARIS en 1977 EXTRAIT «  » »Un nouveau groupe vient de naître: le F L I P
    (Front de libération des Pédophiles!!!!) (…) Qui sont-ils ? Pour ’essentiel, des lecteurs de Libération qui à la suite d’une « lettre ouverte
    aux pédophiles dans notre édition du 9/2/77 nous firent parvenir un courrier
    abondant – nous en rapportions quelques-unes dans une double page le 24 mars 77 intitulée: Relations Adultes-Enfants. Le deux avril dernier
    se tenait à Jussieu une première réunion regroupant une trentaine de personnes. Simple prise de contact. Sans doute, peut-on regretter que l’essentiel des préoccupations ait été d’ordre judiciaire. Il ne fut en effet question que de répression, de défense et de poursuite des
    pédophiles. Sans méconnaître ces dures réalités, un tel groupe a tout à gagner s’il élargit son champ de réflexions.
    source : http://novusordoseclorum.discutforum.com/affaires-de-pdocriminalit-f9/
    propagande-qui-encourage-la-lgalisation-de-la-pdophile-t1931-15.htm

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Hélas ce n’est pas le seul; ils sont même nombreux … Les puissants lobbies pédophiles expliquent certainement le manque d’informations réelles sur le sujet :
    http://dbminos.club.fr/libreinfo/plaquette03_90.htm

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Décidement je ne comprend pas les gens ! D.C. est un porc, dans ses propos il defend le sexe avec des enfants c’erst évident, si ce n’est pas pédophilie ça ? c’est quoi ? De plus les préférences sexuelles d’une personne restent pour la vie, cela ne se guérit pas, donc aujorurd’hui nous avons un député européen pédophile c’est évident ! et le pire est que tout le monde applaudit !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Faut bien reprocher quelque chose à la gauche, ça vous fait un ose à maché, si on ne peut blanchir l’extreme droite autant salir son concurent ^^

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Bayrou n’a rien à voir la dedans..
    merci de l’en éloigner.

    Quelle est encore cette machination médiaticopostrectum?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • L’histoire de daniel cohn bendit, fait beaucoup parler. Certe la pédophilie et les agissements de cohn bendit sont, de nos jours, perturbante et écœurante. Mais il faut remettre ce histoire dans sont contexte et sont époque.
    Et pour répondre a un des commentaire, cohn bendit ne se cache pas derrière son partis écolo. c’est totalement ridicule de lancer ce genre d’accusation.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Benjamin,
    Il vous a fallu tout ce temps pour nous sortir ca?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • « J’ai envoyé mon âme à travers l’invisible, déchiffrer quelque élément de cet au-delà, et mon âme finit par me revenir, et rapporta que je suis moi- même le ciel et l’enfer »En regardant vieillir Serge july et cohn Bendit, je pense au portrait de Dorian Gray. Les stigmates de leurs turpitudes intérieures apparaissent désormais, jours après jours sur leur visage. En fait, je m’asseois et j’attends.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Dans un monde décadent, un Cohn-Bendit n’est ni en taule, ni en hôpital psychiatrique, mais au Parlement Européen !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Quand je lis les citations tirés des livres de cohn- bendit, je suis mal a l’aise c’est vraiment malsain.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Quel contexte? Comment vous pouvez parler de contexte!!! La pedophilie reste la pedophilie, il n’y a pas de contexte: est-ce que vous insinue que chaque personne ayant vecu dans ces annees la avaient ce genres de pensees et de comportements immondes?! Les rapports humains, le respect humain n’est que question de mode et de contexte c’est ca?! Donc tout est excusable, explicable. Plus aucun comportement ne peut etre juge malsain, plus aucun condanable ce n’est qu’une question de courant de pensee, d’epoque. Il faut remettre aussi ce qu’a fait Hitler dans son contexte non? Il avait ses raisons lui aussi et chacun les trouvait appropriees a l’epoque. De toute facon le contexte a change et les idees de ce cher Monsieur reste les memes. Lui n’a prit aucun recul a ce sujet. Nous devrions en prendre?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Quel contexte? Comment vous pouvez parler de contexte!!! La pedophilie reste la pedophilie, il n’y a pas de contexte: est-ce que vous insinue que chaque personne ayant vecu dans ces annees la avaient ce genres de pensees et de comportements immondes?! Les rapports humains, le respect humain n’est que question de mode et de contexte c’est ca?! Donc tout est excusable, explicable. Plus aucun comportement ne peut etre juge malsain, plus aucun condanable ce n’est qu’une question de courant de pensee, d’epoque. Il faut remettre aussi ce qu’a fait Hitler dans son contexte non? Il avait ses raisons lui aussi et chacun les trouvait appropriees a l’epoque. De toute facon le contexte a change et les idees de ce cher Monsieur reste les memes. Lui n’a prit aucun recul a ce sujet. Nous devrions en prendre?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • J’ai l’âge d’avoir eu 20 ans en 1974 … et à cette époque j’ai été effarée des positions de libération, du monde etc etc etc … de l’affaire dugé jacques, de l’affaire coral … il faut dire que je suis catholique … lol … et pourtant je peux dire que j’ai une sexualité libérée …

    Nous catholiques sommes insultés régulièrement sur les sites de gauche ! j’ai dû quitter post.fr entre autre !

    Mais je préfère quant à moi mon combat de toujours contre le viol et la pédophilie … c’est classique et bourgeois je sais … lol

    Lais je n’aurais jamais signé la pétition de 1977 demandant la suppression de la majorité sexuelle !!! lang, kouchner, jospin, althusser, foucault, sartre, de beauvoir, dolto …. etc etc etc

    Quelle époque épouvantable les années de 1970 à 1990 qui encensaient la pédophilie et qui insultaient des gens comme moi …

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Je suis un homme de gauche dans chaque atome composant mon être!
    J’ai vu la vidéo du passage de Cohn-Bendit chez Pivot et un abîme s’est ouvert sous mes pieds dans lequel je suis tombé et me suis fracassé.
    G eut envie de rendre et G rendu!
    J’ai voulu en savoir plus et j’ai cherché sur le net depuis 30minutes…
    Depuis 30minutes,de site en site, je côtoie l’HORREUR SAN NOM!!! : J.Lang et « l’AFFAIRE CORAL-LIEU DE VIE », D.Cohn-Bendit et la vidéo de son passage à Apostrophes chez Bernard Pivot en 1982 que vous trouverez sans aucun problème sur Google,mais attention,C dur à entendre et à regarder,âmes sensibles s’abstenir…, Libération et sa pétition en faveur des pédophiles (pétition signée par : André Glucksmann, Sarthre,Philippe sollers, Kouchner,Lang…) le philosophe RENÉ SCHERER (frère cadet du cinéaste Eric Rohmer) inculpé pour « EXCITATION DE MINEURS A LA DÉBAUCHE » dans « l’affaire Coral », Jacques Dugué (qui a publié au moment de son arrestation une TRIBUNE LIBRE FAISANT L’APOLOGIE DE LA SODOMISATION D’ENFANTS ,TRIBUNE LIBRE PUBLIÉE DANS LE TORCHON QUI A MES YEUX DÉSORMAIS FAIT HONTE AUX POUBELLES!!! G NOMMÉ « LIBERATION »)…
    On va s’arrêter la, je suis (et ceux qui liront cela aussi) à nouveau sur le point de RENDRE!

    Quand je vous disais que depuis 30 minutes je côtoie l’HORREUR SANS NOM,je ne vous avais pas menti!!! J’aurais aimé que tout cela ne soit qu’un mensonge,cela serait moins douloureux,malheureusement il n’en n’est rien…

    En cet instant j’ai Honte d’être de GAUCHE et FRANÇAIS!!! Et C ultra ultra douloureux,croyez-moi…

    STOP!!! A LA COMPLAISANCE A QUELQUES NIVEAUX QUE CE SOIT AVEC LA PÉDOPHILIE!!!
    LA PÉDOPHILIE EST UN CRIME CONTRE L’HUMANITÉ A TOUT JAMAIS ET SANS APPEL!!!
    S’IL FALLAIT FAIRE EN FRANCE UNE MARCHE BLANCHE CONTRE LA PÉDOPHILIE ET CEUX QUI LA SOUTIENNENT A QUELQUES NIVEAUX QUE CE SOIT !(POLITIQUES, INTELLECTUELS,JOURNALISTES, PERSONNALITÉS MÉDIATIQUES…) ET BIEN,DESCENDONS TOUS DANS LA RUE!
    ECRIVEZ 0 VOS DÉPUTÉS ET SÉNATEURS,FAITES LEUR SAVOIR COMBIEN VOUS CONDAMNEZ LA PÉDOPHILIE,LES PÉDOPHILES ET CEUX QUI CAUTIONNENT MÊME D’INFINIMENT LOIN…
    TROP C TROP!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Nay,
    Remettez-vous un peu ! Je comprends que le choc ait été brutal pour vous .
    Il y a bien longtemps que j’ai compris .
    Ils ne sont ni de gauche , ni de droite non plus . Ce sont là des drapeaux qui ne servent qu’à nous diviser . Ils nous trompent pour nous asservir et nous maintenir dans l’état d’ilotes .
    La démocratie , la distribution périodique de bulletins de vote , cela ne sert qu’à nous duper .
    Ils nous divisent pour mieux nous dominer .
    Sur le fond – et là je crains que vous ne me suiviez pas – ils réalisent un totalitarisme bien plus efficace que celui jadis en vigueur dans les pays communistes .
    Et pour achever de vous ôter vos illusions , je vous soutiens que les entreprises de la gauche dès la  » Révolution française , ont été crées et soutenues par la finance apatride – le plus bel exemple en étant la prétendue  » révolution russe de novembre 1917 , financée par des banquiers juifs des USA .
    Il est bon de savoir remettre en cause certaines croyances .
    La droite et la gauche , ce sont des étiquettes qui ne servent qu’à duper les esprits simples .
    L’entreprise de démolition des sociétés par la gauche est soutenue par la finance cosmopolite . Elle préfigure le totalitarisme qui s’installe progreessivement en Occident
    addendum : le totalitarisme n’est pas en Chine , en Corée du Nord , en Iran , en Syrie ou dans un autre pays dénoncé par la prétendue  » communauté internationale  » , il est à la City de Londres et à Wall Street ( ou à la Bourse de Chicago )

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Moi ce qui me dérange c’est le manque d’objectivité des masses, fascinées par ces sujets, prompt aux amalgammes et aux jugements sans appel. Le puritanisme est de retour.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Accuser la France de puritanisme c’est plutot rigolo! :-)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • honte d’etre francais

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Aucune complaisance pour ces ordures malfaisantes, et dire qu’on les voit encore dans les médias, la politique, dans l’élite nationale…C’est la pire honte de la France, je suis ecoeurée des Lang, Kouchner, Sollers, Cohn bendit etc… amateurs de nos enfants ou défenseurs des plus abjects personnages, ce sont des ignobles, des monstres! Puisque nos ne pouvons rien attendre de nos gouvernants et des hautes instances judiciaires (combien font partie du complot…), qu’attendons-nous pour nous révolter, pour défendre l’innocence de nos petits, pour refuser toute forme de tolérance vis à vis des ces déchets soit disant humains? J’ai suivi nombres d’affaires de dutroux à corral en passant par les mamounias de Marrackech , n’est-ce pas mr LANG?, et je vois encore ces chiens à la télé, protégés, admirés, ovationnés. Ils méritent la castration physique avant la mort!!! Pas de repentis, pas de récidive, celui qui touche une seule fois à nos enfants doit etre emprisonné à vie ou périr, ce qui changerait la donne dans les hautes instances nationales et évacurait nombre d’ordures malsaines… Pauvres enfants, pauvres petits etres innocents, violés, torturés, tués pour le plaisir immonde de ces pourritures ou pour quel qu’autre complot au gout de souffre… Réagissons, nos enfants sont leur matière première, leur chair fraiche, leur puit sans fond, quant à nous, nous fermons les yeux devant l’ignoble et nous nous prosternons devant l’élite, les plus grands bourreaux…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Alexa,
    Ces immondes personnages ont bien tisse la toile autour d’eux, ils sont intouchables. Et ils resteront ! Si ce n’est pas eux, ce sera encore un des leurs. Ils sont partout avec leur poison. Revoltez-vous et ils emploieront les qualificatifs usuels: Anti-semite et raciste.
    Si vous leur rappelez leur penchant degoutant pour les enfants , ce sera : diffamation, car rien a ete prouve… Et pour cause, la justice leur appartient aussi.
    Je ne vois , pour ma part qu’une seule issue pacifique et c’est le rassemblement autour de Marine Le Pen, seule qui ait assez d’envergure pour representer les identitaires,les nationalistes et tout les revoltes du systeme. Meme si le Front National n’est pas votre tasse de the, on ne peux etre trop difficile , vu les temps qui courent.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Candide,
    Je n’ai aucune confiance aux politiques, qu’ils soient de droite de gauche d’extreme ou du centre. Je les crois corrompus ou complotistes et si, quelques uns d’entre eux sont honnêtes, leur pouvoir me semble bien trop limité pour leur accorder mon vote. Les polititiens font partie du rouage d’un système impénétrable pour le commun de la masse, ils sont eux meme manipulés par plus puissants, plus fortunés qui en veulent plus, encore et encore… Comme je l »ai dit précédemment, nos enfants sont leur matière première et nous aussi pour assouvir leur soif de pouvoir, d’argent et de perversion. Je ne crois plus aux belles paroles, aux promesses maintes fois réitérées, au soit disant bel avenir que nous aurions si nous votions l’un ou l’autre. Tout ce que je vois c’est qu’ils nous ont tous divisés, plus personne ne s’accepte, tout le monde se suspecte comme si l’autre était un tueur potentiel caché au coin de notre rue! A leur grande joie, nous somme devenus des paranos ayant peur de nos ombres. Ils nous ont inondés d’images salaces et de vulgarité jusqu’a ce que nos enfants n’en soient nullement choqués, trouvent cela normal et perdent ainsi malgré eux, nos plus belles valeurs. Ils nous ont endettés par une surconsommation inacceptable mais si tentante et si facile d’accès, ils exilent nos emplois afin de faire de meilleurs profits sur le dos de pauvres gosses asiatiques ou africains payés à coups de baton, ils ont le droit d’inquisition, pouvant intervenir ou ils veulent, quand ils veulent dans nos demeures ou dans notre intimité sous couverture de délinquance ou de terrorisme  » notre parano aidant bien sur « , ils nous ont endormis et superbement manipulés digne de Machaviel, diviser pour mieux regner; la fin justifie les moyens! Je ne voterais pas pour ces soit disant représentants du peuple, l’élite enarque pour la plupart, qui cotoie le peuple uniquement pour obtenir son vote et qui n’a aucune idée ni aucune considération, à part leur belles paroles, pour ce que beaucoup d’entre nous subit. Je n’ai aucune espérance quant à l’avenir et je suis terriblement chagrinée de ce que nous léguons à nos enfants : un monde capitaliste, matérialiste, sinistré, pervertit, xénophobe et haineux ou nous ne sommes que des pions ignares et aveugles.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • C’est très pessimiste ce que tu dis Alexa ! Tu as raisons sur les faits c’est ainsi que les choses se passent. Mais tu emplois un ton résigné comme si t’avais rendu les armes. Ils existent au sein même de l’élites, des résistants qui placent leurs pions discrètement pour changer les choses. Mais ceci ne suffira pas si la population est résignée. Il faut continuer à publier des articles comme celui ci dans les réseaux de partage, malgré la peur du regard des gens conformistes et de notre entourage. Éveiller les consciences dans nos cercles intimes familial et amical malgré la peur de passer pour quelqu’un de chiant. Ou développer une manière d’aborder ces sujets de manière ludique et cool. Éduquer nos enfants dans des valeurs solides d’enracinement, de tradition respective et développer chez eux un esprit critique sur la société en leur privilégiant des lectures ou des films intelligent et non abrutissant (j’en ai si vous voulez). Enfin toujours se mettre au courant de l’actualité qu’elle soit alternative sur internet ou officiel sur la TV pour s’orienter au mieux lors de crise. Toutes ces démarches nécessite un peu d’optimisme malgré des temps sombre ou incertain. C’est ça la résistance du 21em siècle. Le système ne se changera plus d’un seul coup par la force ou un coup d’état. Il se changera malgré des crises plus forte pt être par des initiatives individuelles comme celle ci. Et pour finir une pensée du jour :
    Lorsque les gens ordinaires souhaiteront adapter le système à l’homme, il leur sera répondu que c’est l’homme qui doit s’adapter au système. Restez dans le coup, adaptez vous à la réalité, sans cesse changeante. Refusez l’enracinement, le prévisible, le fixe. Émancipez vous et apprenez « à parler « fluently » le nouveau langage du marketing et de la communication », en disant « oui à l’ère de l’imprévisible : celui du 21ème siècle. »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion
Art. récents
septembre 2014
LMaMeJVSD
« août  
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930 
Archives