En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

fregateLa France a décidé le déploiement « immédiat » de l’une de ses frégates dans les eaux internationales, au large de Gaza, pour participer à la lutte contre la contrebande d’armes, en « pleine coopération avec l’Egypte et Israël », a annoncé l’Elysée vendredi soir.

Ce déploiement, « demandé » par le président Nicolas Sarkozy à ses ministres des Affaires étrangères et de la Défense Bernard Kouchner et Hervé Morin, participe « d’actions immédiates pour lutter contre la contrebande des armes vers Gaza », a souligné la présidence dans un communiqué.

L’état-major des armées a précisé que cette frégate porte-hélicoptère, le Germinal, « a été distraite de sa mission au sein de la Finul maritime au large du Liban » et devait rejoindre sa nouvelle zone de patrouille « dans les heures qui viennent ».

Elle agira à la manière d’une « tour de contrôle maritime qui détecte tous les bateaux à portée de ses radars et permet de suivre leurs mouvements dans un rayon de plusieurs dizaine de kilomètres », a expliqué le capitaine de vaisseau Christophe Prazuck, de l’état-major.

Quant à son hélicoptère de bord, il permettra de recueillir des informations précises sur l’identité et les caractéristiques des bateaux croisant à distance.

L’Elysée a souligné que le chef de l’Etat restait « déterminé à poursuivre ses efforts pour la paix, en liaison avec l’ensemble de ses partenaires » après « deux déplacements au Proche-Orient, qui ont permis de mettre en oeuvre une initiative franco-égyptienne de cessez-le-feu et de retrait israélien de Gaza ».

L’urgence « est de consolider l’actuel cessez-le-feu, ce qui passe par l’action humanitaire, l’arrêt total du trafic d’armes vers Gaza, la réouverture durable des points de passage, la reconstruction et la réconciliation inter-palestinienne », poursuit-il.

La présidence française évoque aussi l’« engagement sans délai d’une coordination étroite avec les Etats-Unis et les partenaires européens pour proposer des actions complémentaires dans la lutte contre la contrebande des armes par voie maritime et terrestre ».

Ces actions, selon Paris « doivent s’accompagner d’une réouverture totale et permanente des points de passage vers Gaza ».

« C’est pourquoi le président de la République a rappelé son souhait d’une réactivation rapide sous supervision européenne du point de contrôle de Rafah, à laquelle la France prendra toute sa part », dit encore l’Elysée.

« 2009 doit être l’année de la signature de l’accord de paix », conclut la présidence.

Au sein de la Finul navale, composante maritime de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL), le Germinal effectuait une mission similaire de surveillance visant à empêcher les livraisons illégales d’armes par la mer sur le sol libanais.

Lancé en 1993, le Germinal est une frégate de surveillance maritime de 93,5 mètres de long servie par un équipage d’une centaine d’hommes et armée de missiles Exocet et d’un canon de 100mm, notamment. Elle embarque un hélicoptère Panther.

Les « actions de surveillance » évoquées par l’Elysée laissent entendre que l’équipage du Germinal verra son rôle limité à la simple surveillance visuel à distance et n’aura pas de mandat d’intervention pour effectuer des visites à bords d’éventuels navires suspect.

Quant à la coopération avec Israël et l’Egypte, elle suppose l’échange des renseignements recueillis par le Germinal avec les autorités de ces deux pays, souveraines pour intervenir dans leurs eaux territoriales.

Source: AFP

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

36 réponses à Gaza: la France dépêche une frégate pour lutter contre le trafic d'armes

  • La France devrait se tenir a l’ecart d’un conflit qui ne la touche pas et qui risque de mal tourner.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • En résumé, Sarkozy se plie aux consignes des stratèges sionistes et la marine française devient un instrument au service de la sécurité exclusive israélienne. No comment.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Qui paie ça ?????

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • L’entité sioniste peut donc recevoir toutes les armes US ( principalement, mais pas seulement… ) et aussi 2 sous-marins vendus par l’Allemagne ( ce qui explique les déclarations serviles de la grosse parpaillotte de Saxe) afin d’écraser démocratiquement les civils palestiniens en en massacrant allégrement et indistinctement les mères les pères et les gosses à bout portant, ceci serait donc légal du point de vue des droits de l’ hommistes.
    Par contre, les résistants palestiniens qui reçoivent quelques pétoires dont on a pu voir la redoutable efficacité contre les blindés et avions de l’armée juive ( armes légales comme on le sait ) seraient donc les vilains qu’il conviendrait d’empêcher d’être ravitaillé.

    Curieuse démonstration du nabot élyséen dont il ne faut pas oublier qu’en son temps il fut l’objet d’un timbre à son effigie de l’administration sioniste, ceci explique sans doute cela…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Sarkozy et l’ONU sentinelles d’Israël . Pourquoi une frégate française et non pas grecque , espagnole ou turque ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Et l’Afghanistan, et l’Egypte, et Israël, et le Sénégal, et la Géorgie !
    La marine française, les médecins français, les soldats français, les ingénieurs français, en France !
    Les vrais métiers de Français de sang français, en France ! Les entreprises françaises, en France !
    Les poules seront mieux gardées, les vaches donneront de meilleur lait, les insolents en seront pour leurs frais !
    Mangeons des pommes en automne, des cerises en juin.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Depuis François Ier, il y a toujours eu une constante dans la politique française en méditerranée : défendre ses intérêts, y compris en s’alliant (éventuellement) avec les musulmans (François Ier, Henri II, Louis XIV, Napoléon, De Gaulle, Chirac, etc). Donc le principe premier : défendre ses intérêts supérieurs.

    Avec Sarkozy, on est entré (ça avait commencé avec Mitterand…d’ou le fait de ne pas être étonné de voir tant de sionistes anciens « mittérandistes » changer de camp et être « sarkozystes ») dans une nouvelle phase : la France n’est plus la France. Elle ne défend plus ses intérêts, mais ceux des autres (des Atlanto-sionistes pour faire rapide).

    Il n’est don pas étonnant que « Sarko » envoie des frégates défendre les « Hébreux » (sic) : ils font partie de la même équipe, voire même du même peuple.

    On a stigmatisé, à juste titre, les militaires « Français » d’origine maghrébine, qui refusaient d’aller combattre en Afghanistan, au prétexte que c’est contraire à l’Islam qui empêche un musulman d’en combattre un autre (surtout si c’est pour servir des non-musulmans).
    Là, on est dans le même schema : Sarko le sioniste, Sarko le juif, envoie des militaires FRANCAIS de souche, combattre et mourir pour « Israel » : on est dans le communautarisme le plus vil, le plus insupportable.

    Il y aura encore des incultes et des abrutis pour dénoncer les « tenants du mythe du lobby sioniste ».

    Pourtant c’est bien de cela qu’il s’agit. Le lobby sioniste a bien travaillé : il va servir l’intérêt du sionisme international, en versant le sang de Français de souche.

    Il y aura aussi des incultes et des abrutis, des COCUS, pour crier : « ni kippa ni keffieh », « un conflit qui ne nous concerne pas », « c’est loin bla bla » : le réel leur donne encore tort.
    C’est un conflit qui nous concerne TOUS : la France étant dirigée par les « alliés » du sionisme international, on est de facto DANS le conflit. Malgré nous, mais on y est.

    Ici « ils » détruisent l’enracinement, favorisent l’immigration et les immigrés, favorisent le relâchement des moeurs, n’ont que les « droits de l’homme à la bouche » pour donner des atours humanistes à leur actions infâmes, etc : là bas, ils édifient un état fondé sur le racisme biologique (maquillé en théocratie), ferme la porte à l’immigration, colonisent une terre qui ne leur a JAMAIS appartenue, tuent à foison des innocents, des enfants, se fichent des « droits de l’homme », etc

    Le sionisme international détient le pouvoir aux USA et dans nombre de pays européens (dont la France) : ce conflit nous concerne donc malgré nous.

    Et voir les affidés de sarko le sioniste, envoyer des frégates défendre les armées suréquipées d’Israel, c’est le summum de l’écoeurement.

    Le France avait déjà perdu son âme sous les coups de boutoir des sionistes d’ici. Maintenant on va carrément aller soumettre nos armées chez les sionistes de là bas. On est des esclaves du sionisme international : maintenant c’est officiel.

    Un rappeur débile et ignare avait vociféré dans une de ses « chansons » (sic) « la France est une garce »…comment lui donner tort quand on voit ce triste spectacle de la France réduite à faire le tapin pour le maquereau sionard ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Lise, tu sais bien que la France n’est plus la France : colonisation par le bas (allogènes maghrébins et africains) que tout le mondé dans la « mouvance natioanle » dénonce. Et colonisation par le haut (allogènes juifs) que personne dans la « mouvance nationale » n’ose dénoncer au prétexte de manger moins bien au dîner… comme si pour mener la résistance on devait d’abord poser ses conditions ! Mentalité de petits-bourgeois !

    L’ennemi de la France c’est le sionisme international : tant que cet ennemi ne sera pas désigné et combattu en conséquences, JAMAIS rien de bien pour nous ne pourra arriver.

    Tous ceux qui se refusent à pointer le véritable ennemi de la France et à le combattre ne sont que des tartuffes, des « idiots utiles », des résistants en carton.

    On imagine pas les résistants Français des années 40 mener le combat non contre les nazis au pouvoir dans la politique, les médias, les finances etc, mais contre les immigrés Roumains ou Polonais de l’époque !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Ben, va « résister », Serge. Comme ça, quand tu seras en taule, tu ne viendras plus polluer le forum avec tes obsessions antisémites.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Ni keffieh , Ni kippa…et mon cul c’est du poulet

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Serge
    On est d’accord.
    « les nazis au pouvoir dans la politique, les médias, les finances »…
    On a sûrement gagné au change.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • D’accord avec Serge.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=7009 – 71k

    Au moins, la fregate n’aura pas le destin tragique de l’USS Liberty…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • « Ben, va “résister”, Serge. Comme ça, quand tu seras en taule, tu ne viendras plus polluer le forum avec tes obsessions antisémites. »

    Si tu veux la victoire, la prison ou les coups doivent te devenir indifférents.

    Pour ce qui est des « obsessions antisémites », disons que tu fais montre de lâcheté intellectuelle : tu refuses de voir la réalité comme elle est. Ton esprit est colonisé par la doxa en place : tu refuses d’être courageux. C’est ton choix, mais n’accuses pas les autres d’être des « antisémites », ça te ridiculise. Tu ne vaux pas plus que Dray ou Harlem Désir en faisant cela.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • 3, 5 millions de crimes et délits sur le sol français chaque année (chiffres officiels) et Sarkozy envoie des renforts pour la sécurité de l’Etat israelien, cherchez l’arnaque.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Chacun sait que Curtis et Palingenesis se considerent comme les arbitres d’Altermedia.
    Gare a ceux qui n’ont pas les meme opinions!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Nelly

    J’attends les résultats du PSUNE aux élections européennes , tout ensachant qu’il n’aura pas de candidats dans ma région . S’il avait eu une liste , j’aurais certainement voté pour elle considérant leur côté innovateur völkisch européen pour la défense de la race et socialiste anti ploutocrate , mais tus a raison Thor ( Curtis Newton ,héros intersidéral de bandes dessinées obsolètes ) et son hallebardier Palingénésis se posent souvent en doctes sur ce site ( Que sont ils socialement par leurs titres universitaires ? des profs de lycée ? ) Curtiss Newton est incontestablement un homme intellectuellemet baraqué . Il est d’ailleurs secrétaire général du PSUNE . Il est un bon communiquant et ne recourt jamais à l’invective . Palingénésis me donne l’impression d’etre un jeune intecllectuel qui n’a jamais été soldat ( j’entends par là un para sur théâtre d’opération) , ignorant la vraie société faites de « drôles » , qui ronge son frein et manie l’insulte pour réduire l’adversaire . Intéressant mais vite fatiguant … Il doit mûrir et prendre Curtis Newton en exemple ( l’école des rétheurs comme il y a l’école des sorciers avec Harry Potter ) Au fait pourquoi Thor a t il changé son pseudo en prenant un pseudo de bande dessinée à l’américaine totalement périmée ? héros intersidéral US des années 50 à côté du roi des Dieux germaniques , celà sent la paupérisation intellectuelle et le compas au capsur le compromis avec le régime …. Besson a fait pire que lui sans transition … mais pas de pétition de principe contre Thor ( Curtis Newton ) dont les commentaires sont toujours lus avec intérêt .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Phenix,
    Je te remercie d’avoir pris le temps de me repondre..
    J’ai participe aux commentaires d’Altermedia depuis un certain temps. Tout au debut, je lisais attentivement les commentaires de Thor et je pensais que c’etait un defenseur de l’Europe( sans etre socialiste moi meme)
    Puis au fur et a mesure, j’ai compris que cette utopie de remigration ne marcherait jamais. Ce que j’aimerais lire c’est : Fermez les frontieres, mais il n’en est jamais question. Je ne vois pas comment il sera possible de faire retourner chez eux des gens qui sont installes en France et en Europe depuis tant d’annees,
    Quant a Palingenesis, c’est un mal eleve pretentieux qui se croit tout permis, meme d’insulter.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • @ Nellly, si vous êtes paralysée à ce point par vos états d’âme, alors laissez ceux qui ne les partagent pas s’occuper réellement de politique.
    Au passage faites les partager à Kadhafi, ou bien à l’Inde, qui ne semblent pas les connaitres s’agissant de mesures remigratoires…

    Et comme d’habitude, ce coté « instit » insupportable chez vous, qu’on retrouve à merveille chez Ségogolène d’ailleurs. Votre numéro de victime devient lassant.
    Je ne vous ai jamais insultée. En revanche vous m’avez pris à parti à nombreuses reprises, mis en cause, avec bassesse, condescendance, et impolitesse. VOus n’avez même pas eu la courtoisie de vous excuser. De plus, vous avez déformé, caricaturé nos idées, n’hésitant pas même à reprendre des arguments systémiques pour les attaquer. On a pourtant passé temps à vous répondre, à vous expliquer, arguments et exemples à l’appui. Mais vous avez recommencé vos attaques toujours avec les mêmes poncifs, la même mauvaise foi. Et comme si ça ne suffisait pas vous avez cautionné les propos délirants de trolls qui sont venu polluer ce site depuis quelque temps, et dont je tairai le pseudo de l’un deux.
    A la longue , conséquence, l’ensemble de votre oeuvre a valu réaction de ma part.
    Alors ne venez pas vous plaindre après, comme une gamine venant de se faire réprimander parce qu’elle a fait une bêtise.
    Je veux bien être gentil, mais il ne faut pas pousser non plus.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Palingénésis me donne l’impression d’etre un jeune intecllectuel qui n’a jamais été soldat ( j’entends par là un para sur théâtre d’opération) , ignorant la vraie société faites de “drôles” , qui ronge son frein et manie l’insulte pour réduire l’adversaire . Intéressant mais vite fatiguant … Il doit mûrir et prendre Curtis Newton en exemple

    @ Phenix
    Que de spéculations bien hasardeuses sur mon compte…
    Si je n’ai pas été soldat au sens strict, sachez que Curtis Newton non plus… Et quand je vois l’armée d’aujourd’hui, vous me permettrez de douter du bien fondé qu’il y a penser que celle-ci produirait d’excellents hommes. Pas besoin d’elle pour connaitre la nature humaine dans ce qu’elle a de plus crasse. Celle-ci m’en a assez fait bavé personnellement.
    Ou bien tous ceux qui ont fait leurs service national, seraient alors des experts dans ce domaine…
    Vous vous trompez sur mon âge. Je reconnais être plus caustique que Curtis Newton. La mauvaise foi, le mensonge me font horreur.
    Mais à l’âge que j’ai, je doute qu’on me changera maintenant. Sauf quand Atropos coupera le fil évidemment… Je n’ai pas à prendre modèle sur Curtis. Nous ne sommes ni le Front National, ni une secte. Pas de furherprinzip. Je me reconnais dans ses analyses, point. Comme tout membre d’un parti politique se reconnait dans les analyses de son Président ou de son Secrétaire Gal. Et cela ne fait pas de moi un « assistant » pour reprendre le terme inapproprié de Nelly sur mon compte, car nous assimilant à une PME ou je ne sais quoi. Juste un membre et adhérent du PSUNE. Sinon pour répondre à votre point sur les européennes, nous avons une autre différence avec le Front National ou même les groupuscules qui promettent toujours le pouvoir pour demain. Nous ne sommes pas adeptes de la langue de bois. Aussi je ne vous mentirai pas, et vous dirai que pour les Européennes 2009, c’est plutot mal barré.
    Nous avons un plan de bataille, qui est fort enthousiasmant, mais qui est à moyen (2014), et éventuellement long terme. Nous avons des idées, qui méritent d’être formulées sous la forme d’un livre publiable chez un « grand éditeur ». Mais pour reprendre une métaphore maritime que les lepénistes affectionnent particulièrement, nous sommes à quai, parce que nous manquons de marins pour les rames, parce que le capitaine s’est pris les pieds dans l’ancre (on appellera ça le travail), parce qu’il n’y a pas de vent pour les voiles en ce moment.
    Entre les galions mîteux et autres coques trouées, qui eux partent (et finissent dans les bas fonds de l’océan), entre le Paquebot FN qui a déjà commencé à sombrer, et le splendide vaisseau de combat amiral qui reste pour le moment à quai, mais presque vide… Que voulez-vous, manque de moyens. Dans ces conditions il faut encore mieux l’attente dans l’espoir d’une amélioration, qu’une action immédiate mais à échec 100% garantie comme on a pu être tous témoins par le passé.
    Nous devons nous faire connaître d’abord. En premier le site. En second… Et puis non, ce sera la surprise.

    Cordialement

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Pourquoi dire ce slogan inepte de « fermez les frontières »… et puis d’abord quelles frontières ? Si on ferme les frontières, ceux qui sont là ne partiront pas. Il faut les ouvrir mais dans l’autre sens, pour la remigration.

    Perso, je suis de formation universitaire, donc plus que le prof de lycée qui à l’issue de trois ans de formation passe le capes… On m’appelle donc « historien ».

    L’utopie ou pas, cela ne m’intéresse pas. Le sieur Thomas More est d’ailleurs l’inventeur du concept, et son utopie avait une vocation formatrice pour son peuple. Donc « utopie »… ce n’est que la forme romancée du combat politique.

    Vous ne croyez pas à la remigration. Donc vous croyez à une submersion accomplie, car il n’y a pas de demi-mesures. C’est tout ou rien, comme souvent dans l’histoire. Les tièdes sont ceux entre l’enclume et le marteau… tant pis pour eux. Prétendre fermer les frontières quand on a déjà des millions d’allogènes électeurs, qui seront toujours une force intéressante pour des politiciens médiocres à mobiliser, qui seront toujours facteur d’un clientélisme qui se traduira toujours par un laxisme migratoire, c’est ça qui est la vraie utopie, le vrai mensonge. Les raisons qui font qu’on en a dix millions seront celles qui feront qu’on en aura vingt millions.

    Il faut prendre le mal à la racine, et ce n’est fermer les frontières qu’il faut, mais leur fermer le monde du travail, leur fermer le monde des aides sociales, leur fermer le monde du vote et des élections, leur fermer le monde des allocs et compagnie. En clair, ce n’est pas le problème de frontières territoriales mais de frontières juridiques !
    D’un côté, le citoyen, qui ne l’est que par son ascendance, ses ancêtres, ses parents.
    D’un autre côté, l’étranger, qui jamais ne pourra devenir citoyen. Voilà la vraie frontière. Elle est intérieure même aux pays et c’est la seule qui ait du sens.

    Vous ne voyez pas comment c’est possible ? Ben nous on le voit et c’est ce qui fonde notre supériorité sur vous, Nelly. N’y voyez aucune arrogance si ce n’est que celui qui ne renonce pas, celui qui ne courbe pas le dos, celui qui combat le réel plutôt que de s’y soumettre, c’est à dire qui agit en titan soulevant le monde et non en nain écrasé par celui-ci, est forcément supérieur à celui qui dit, « ce n’est pas possible » alors que c’est nécessaire.

    Fais ce que dois, le reste suivra.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Le suicide et le martyrat ne sont pas des preuves de courage, Serge, mais de connerie. C’est pourquoi je n’ai aucun respect pour celui qui n’a rien à perdre, ou qui croit ne rien avoir à perdre, et qui se fait sauter en tuant des innocents. Pour moi celui-là est au mieux un lâche, au pire un crétin congénital. D’ailleurs les recruteurs islamistes de terroristes suicidaires prennent des gens paumés.

    La prison, jadis on pouvait en faire un titre de gloire, en retournant le tribunal par exemple par une rhétorique extraordinaire. Cela n’existe plus, cela. La prison c’est la neutralisation définitive. Les coups, on en prend toujours, ils ne me font pas peur. Et encore les coups c’est gentil… quand on dérange, certains choisissent d’autres méthodes.

    Pour moi la judéophobie s’apparente à une névrose obsessionnelle qui pollue complètement l’esprit et salit l’âme. Je ne parle pas des critiques de jadis, de Tacite à Nietzsche, en passant par Suétone, Rutilius Namatianus et Voltaire, sans oublier Proudhon ou Dostoievski. Critiques contextuelles et à vrai dire logiques. Je parle de ceux d’aujourd’hui, qui partage cette haine avec l’extrême-« gauche » la plus puante qui soit. Une extrême-« gauche » qui n’est pas celle de Blanqui, qui serait aujourd’hui traité de racialiste, mais celle de Besancenot et de Soral, jumeaux ennemis sauf pour une seule chose, pour vomir leur haine des j. et étaler leur amour des a.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • @ Phenix

    Nous n’avons pas les sous nécessaires pour le moment mais notre site, par la volonté et le talent d’un jeune et courageux camarade, est désormais resplendissant. C’est un beau début. Je rédige aussi avec le peu de temps que j’ai un ouvrage clé, un manifeste européaniste que j’espère voir faire du bruit à l’avenir.

    Même si je n’ai pas réussi à assez marquer ma différence, et que j’en suis parfois réduit à chercher à recruter dans les terres les plus éloignées de mes idées européanistes, nous sommes une formation jeune et au départ inexpérimentée. Chaque jour, nous murissons politiquement. Il y aura un moment où se fera la rencontre entre le peuple européen et nous.

    Par ailleurs, cher Phenix, vous évoquez ce pseudonyme qui ne fait que rappeler un vieux dessin animé tiré en effet d’un héros comics américain des années 30, et qui a bercé l’enfance de millions d’européens qui aujourd’hui ont 30 ans et plus. Le « capitaine Flam » est une icône de la jeunesse européenne sans commune mesure avec les merdes actuelles (Bob l’éponge et autres dessins animés formatés pour les jeunes cerveaux décérébrés). Pourquoi ? Parce qu’il incarne le culte du héros, le guerrier européen aux cheveux chatains, sa petite amie blonde (Johann)… un souvenir lointain de l’enfance sans doute, mais à une époque où encore nous avions des héros comme modèles pour les enfants. Captain Harlock, Captain Future (alias « Flam ») et quelques autres encore.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Spéciale dédicace à Nelly…
    « Non quia timemus non audemus, sed quia non audemus, timemus » (Sénèque)

    « Ce n’est pas parce que nous avons peur que nous n’osons pas; c’est parce que nous n’osons pas que nous avons peur »

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Palingenesis,
    Cessez vos enfantillages et trouvez autre chose.
    Et puis franchement que vous m’insultiez ou pas , il n’y a que la boue qui salit. Je le prends donc de la part de qui ca vient. si ca vous amuse.. Le bac a sable.. :-)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Curtis Newton,
    Si vous pensez que votre plan sera une reussite, alors bonne chance! Croyez bien que je serai la premiere a m’avouee vaincue.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • @ Nelly, s’agissant d’enfantillages et autres puérilités, n’inversez pas les rôles.
    Non seulement vous refusez de vous remettre en cause, mais vous avez le culot d’en repasser une couche. J’étais pret à entrouvrir une porte, mais vous la refermez brutalement.
    Dans ces conditions, n’esperez aucun changement d’attitude de ma part à votre égard.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Palingenesis, vous citez les exemples de Khadafi ou des Indiens pour expliquer qu’il est possible de renvoyer les allogènes chez eux.

    Or, ces exemples sont fallacieux et contre-productifs : en effet, vous oubliez que ces pays ne sont pas touchés par les virus du progressisme réactionnaire et de l’obscurantisme des droits de l’homme. Ils peuvent se le permettre. Aucun de leurs habitants ne s’émouvra des allogènes expulsés.

    Nous, nous devons compter avec notre propre peuple décadent et dissolu, gagné aux idéaux pervertis des Lumières, droits de l’hommistes, mondialistes, « humanistes »… Si vous décidez de renvoyer les allogènes de masse, vous risquez de faire se lever contre vous des millions de « bons citoyens » (sic) criant l’amour du prochain et des « droits zumains » (comme dirait un électeur boutonneux de la LCR).
    Commencez d’abord par combattre cela, ces maladies intrinsèques à nous-même : le reste -renvoyer les immigrés de masse chez eux- suivra logiquement.
    Mais croire faire l’un sans l’autre ce n’est tout simplement pas sérieux.

    C’est pour cela que je considère que l’islam ou les immigrés ne sont que des adversaires. Le vrai ennemi est en nous : les virus de la décadence, de la dissolution et de « dévirilisation ».
    C’est nous-même que nous devons combattre : ceux que vous nommez « kollabos » sont des cibles prioritaires. Mais plus que les personnes c’est les idéaux de cette déchéance qu’il faut viser. Le fond.
    Cela passe par l’affirmation des valeurs éternelles et supérieures : famille, travail, humilité, respect de la hiérarchie, frugalité, etc… Donc cela chacun d’entre nous, à l’échelle de sa famille peut le faire : sans brassards, sans crânes rasés, sans croix celtique, sans élections, sans défaitisme, sans discours haineux, sans rien…

    Donner l’exemple : voilà un bon début.

    Curtis,
    « Pour moi la judéophobie s’apparente à une névrose obsessionnelle qui pollue complètement l’esprit et salit l’âme. »

    Je suis d’accord avec ce point. Cependant cela ne signifie en aucun cas donner un chèque en blanc aux sionistes qui mènent une politique qui n’est pas à notre avantage et pire, participe de notre mort lente…
    Ce que vous vous refusez à admettre obstinément.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Palingenesis, vous citez les exemples de Khadafi ou des Indiens pour expliquer qu’il est possible de renvoyer les allogènes chez eux.

    Ces exemples démontrent au contraire que ces mesures sont physiquement possibles contrairement à ce que nous rétorquent habituellement les autoproclamés « réalistes » et autres « sans-couilles » qui nous traitent d’utopistes, pour mieux cacher leur résignation.
    Pourquoi ce qui est possible pour des pays ne disposant pourtant pas de toute l’infrastructure logistique, matérielle, et humaine nécessaire pour entreprendre de telles mesures de manière décente, serait utopique pour l’Europe ?

    Or, ces exemples sont fallacieux et contre-productifs : en effet, vous oubliez que ces pays ne sont pas touchés par les virus du progressisme réactionnaire et de l’obscurantisme des droits de l’homme. Ils peuvent se le permettre. Aucun de leurs habitants ne s’émouvra des allogènes expulsés.

    Aucun rapport. Je doute que les rares enclaves d’autochtones restantes dans les banlieues allogénisées, auraient ce genre de scrupules… A fortiori si leur fait comprendre qu’ils ont plus grande proximité raciale et civilisationnelle avec d’autres européens (eux aussi confrontés aux mêmes maux. Le sentiment d’appartenance à une « Maison Commune » pour reprendre l’expression de Gorbatchev, tend à grandir de façon inversement proportionnelle à celui de tolérance vis-à-vis des Mouloud, Rachid, Tchang, Mamadou…)
    Quant à Kadafi il connait très bien la doxa des droits-de-l-homme puisque il vient pleurnicher sur ce thème à chaque visite en France, pour mieux tenter de nous culpabiliser en tentant de nous faire la morale.

    Nous, nous devons compter avec notre propre peuple décadent et dissolu, gagné aux idéaux pervertis des Lumières, droits de l’hommistes, mondialistes, “humanistes”… Si vous décidez de renvoyer les allogènes de masse, vous risquez de faire se lever contre vous des millions de “bons citoyens” (sic) criant l’amour du prochain et des “droits zumains” (comme dirait un électeur boutonneux de la LCR).

    Sauf qu’à l’époque des Lumières, l’Europe était européenne, et pensée comme telle… Vous adoptez la vision à la Joseph de Maistre et contre-révolutionnaire cléricale des Lumières. Or ce phénomène comme toujours était beaucoup plus complexe que cela… La réhabilitation du Ius Sanguini Republicae ou principe d’appartenance par filiation (Abstimmungsprinzip en allemand), c’est de la Convention de 1790…

    Vous avez des états d’âme de dame catéchiste ? très bien alors laissez faire ce qui en sont dépourvus. Les collabos de l’allogénisation et autres « jaunes » (allusion aux syndicats dits « jaunes » du début du siècle dernier, qui roulaient pour le Patronat), n’ont de représentativité que celle qu’on veut leur accorder.
    La démocratie, c’est le pouvoir du Peuple pour le Peuple, par le Peuple…

    Commencez d’abord par combattre cela, ces maladies intrinsèques à nous-même : le reste -renvoyer les immigrés de masse chez eux- suivra logiquement.
    Mais croire faire l’un sans l’autre ce n’est tout simplement pas sérieux.

    Cela va ensemble, principe de la synergie. Vous oubliez une donnée essentielle. Mieux vaut le réveil que la torpeur. Le « Système » est quoi au final ? Un narcotique et un somnifère puissant. Pour assoir sa domination sur les esprits, endormir les gens est pour lui une méthode bien plus efficace et peu dispendieuse de gros moyens, qu’user de quelconques mesures répréssives.
    Aussi que toute ce qui réveillera de leur torpeur les Européens est bon à prendre, y compris les signaux incomplets ou mal orientés. Les problèmes liés à l’islam par exemple. Celui ci ayant principalement pour vecteur et cause les flux migratoires, si l’islam prosélyte devient trop revendicatif, trop arrogant, trop visible, trop envahissant comme c’est déjà le cas, le peuple ipso facto fera le lien avec la question des flux migratoires. Au- dela de toute considération religieuse ou géopolitique. Bien sûr l’islamophobie, comme je l’ai déjà écrit, est une hémiplégie invalidante pour la reflexion, comme pour la judéophobie d’ailleurs. Mais elle a son utilité politique. Un Wilders, certes très imparfait idéologiquement a son utilité en soulevant de bonnes questions (même s’il apporte de mauvaises réponses), car ces question beaucoup y sont confrontés.

    Cela passe par l’affirmation des valeurs éternelles et supérieures : famille, travail, humilité, respect de la hiérarchie, frugalité, etc… Donc cela chacun d’entre nous, à l’échelle de sa famille peut le faire : sans brassards, sans crânes rasés, sans croix celtique, sans élections, sans défaitisme, sans discours haineux, sans rien…

    Je sens pointer à l’horizion les théories contestables voire fumeuses d’Evola sur le désengagement politique total, et le côté « retraite détachée dans un ashram ou une ile déserte, tout en disant ifo-yaka », qui sont tout sauf politique. Or Maurras (qui pour une fois ne disait pas toujours que des conneries même s’il en a dit beaucoup), disait « Politique d’abord ».

    Je suis d’accord avec ce point. Cependant cela ne signifie en aucun cas donner un chèque en blanc aux sionistes qui mènent une politique qui n’est pas à notre avantage et pire, participe de notre mort lente…
    Ce que vous vous refusez à admettre obstinément.

    Nous n’avons jamais donné de gages aux sionistes. Je suis d’accord avec Le Gallou quand il déclare sur Radio-Courtoisie que les manifestations pro-juifs en plein Paris, sont tout aussi choquantes, que les manifestations pro-arabes. Seulement là encore, il faut être pragmatique et raisonner sur les faits. QUelles sont celles qui sont les plus massives ? Quelles sont celles qui débouchent systématiquement sur des débordements (vitrines cassées, voitures cramées…) ? Quelles sont celles qui nécessitent un fort encadrement et surveillance policiers afin de « limiter la casse » ? QUelles sont celles qui sont récupérées par les gauchistes systématiquement ? Quelles sont celles où de prétendus « nationalistes »ont décidé de se joindre, alors qu’hier ils disaient combattre ceux qu’ils qualifiaient hier comme « envahisseurs », des allocataires » à la démographie galopante » ? Voilà où mène l’antisionisme monomaniaque. Cette fixation pathologique attisée par la présence de fraiche date d’individus peu recommandables (les Soral et Cie), monte à la tête de certains et les amènent non seulement à perdre le sens des priorités, mais aussi à tout simplement à trahir, en allant jusqu’à défiler sous des chants arabes autres des sonorités du désert. C’est inacceptable
    Nous ne sommes ni pro-A, ni pro-B, nous sommes pro-Européens, parce qu’Européens. Ce que vous vous refusez à admettre obstinément.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Palingenesis,
    Maurras disait peut etre des « conneries » mais vous en dites aussi!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Nelly : Ah oui ? Si vous nous démontriez lesquelles au lieu d’asséner !!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Palingenesis,
    En reponse a votre citation, Roosevelt disait: The only thing we have to fear is fear itself »
    S’il vous plait, laissez votre porte entrouverte?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Palingenesis,
    C’etait pour vous faire enrager.. Ben oui, Maurras, le Marechal…Vous n’etes pas tendre avec eux.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • « Pourquoi ce qui est possible pour des pays ne disposant pourtant pas de toute l’infrastructure logistique, matérielle, et humaine nécessaire pour entreprendre de telles mesures de manière décente, serait utopique pour l’Europe ? »

    Parce que justement ces pays ne sont pas soumis aux dogmes sacrés des droits de l’homme, de l’amour du « prochain » (surtout s’il est sans papier, pauvre et noir), du progressisme, de la tolérance et de l’humanisme dévoyés.
    Comme ils ne le sont pas, ils peuvent renvoyer par camions entiers les sans papiers : leurs propres populations les y aide même à le faire.

    « Aucun rapport. Je doute que les rares enclaves d’autochtones restantes dans les banlieues allogénisées, auraient ce genre de scrupules… »

    Les « rares enclaves d’autochtones restantes dans les banlieures allogénisées » peut-être. Mais les millions de gugus des villes ou des campagnes soumis aux bobos et à la tolérance dévoyée oui.

    « Quant à Kadafi il connait très bien la doxa des droits-de-l-homme puisque il vient pleurnicher sur ce thème à chaque visite en France, pour mieux tenter de nous culpabiliser en tentant de nous faire la morale. »

    Vous confondez esprit politique machiavélique et « droits de l’homisme » : aucun rapport.
    Khadafi est un politicien malin qui a compris qu’en jouant la victime il touche le jackpot.

     » Sauf qu’à l’époque des Lumières, l’Europe était européenne, et pensée comme telle… »

    Quel rapport ?
    Décidément la politique vous la réduisez toujours à cette même lubie d’un peuple européen uni, frère et solidaire…
    Résumer l’histoire de l’Europe avec cette grille de lecture est très vite vouée à l’échec. Ce n’est pas sérieux.

    « Vous adoptez la vision à la Joseph de Maistre et contre-révolutionnaire cléricale des Lumières. Or ce phénomène comme toujours était beaucoup plus complexe que cela… »

    Je suis loin de De Maistre, même si quelques-uns de ses principes (notamment sa réfutation en bloc point par point des idées égalitaristes rousseauistes) trouvent mes faveurs.

    Que ces phénomènes (comme d’autres) soient complexes, j’approuve !
    Tout est plus complexe quand on gratte un peu.

    « La démocratie, c’est le pouvoir du Peuple pour le Peuple, par le Peuple… »

    La démocratie au suffrage universel c’est le gouvernement des médiocres, de la plèbe la plus crasse. J’en suis resté pour ma part à la lecture (réjouissante !) de Gomez Davila à ce propos.
    La démocratie authentique, grecque, n’a rien à voir avec la démocratie au suffrage universel ou socialiste.

    Le gouvernement des meilleurs, suivant un socle de valeurs aristocratiques, viriles et frugales, c’est le meilleur possible. Solidaires avec la plèbe sans avoir besoin de légiférer en ce sens. Chacun à sa place. Le meilleur parmi la plèbe pourra gravir les échelons.

    « Le “Système” est quoi au final ? Un narcotique et un somnifère puissant. Pour assoir sa domination sur les esprits, endormir les gens est pour lui une méthode bien plus efficace et peu dispendieuse de gros moyens, qu’user de quelconques mesures répréssives. »

    Je souscris totalement.
    Cela est le fruit de valeurs inférieures, médiocres, prosaiques qui favorisent la sénilité et l’atavisme. Il faut combattre cela.

     » Je sens pointer à l’horizion les théories contestables voire fumeuses d’Evola sur le désengagement politique total, et le côté “retraite détachée dans un ashram ou une ile déserte, tout en disant ifo-yaka”, qui sont tout sauf politique. Or Maurras (qui pour une fois ne disait pas toujours que des conneries même s’il en a dit beaucoup), disait “Politique d’abord”. »

    Je disais surtout que le combat ne doit pas être politique : la classe politique (formée de ploutocrates) dans une démocratie au suffrage universel ne peut être riche que des médiocres.

    C’est le communautarisme « européen » qu’il faut privilégier. En famille. Le social (qui doit échapper à l’emprise de l’état), voilà le salut.
    Les « soupes au cochons » ou autres sont par exemples un bon moyen de créer du communautarisme.
    Nul besoin de parler d’Arès ou Boticelli, le peuple ne les connaît pas.
    Le peuple il faut répondre à ses attentes prosaiques : cela l’état, ce monstre froid, n’a que faire. Il privilégiera toujours les allogènes et les collabos : telle est son hubris.
    Il faut au contraire créer un communautarisme européen, avec une vie sociale, des manifestations culturelles, etc. Et rejeter en bloc la mainmise de l’état. Et surtout la mainmise et la nuisance du mondialisme, et ses valeurs.

    « QUelles sont celles qui sont les plus massives ? Quelles sont celles qui débouchent systématiquement sur des débordements (vitrines cassées, voitures cramées…) ? Quelles sont celles qui nécessitent un fort encadrement et surveillance policiers afin de “limiter la casse” ? QUelles sont celles qui sont récupérées par les gauchistes systématiquement ? Quelles sont celles où de prétendus “nationalistes”ont décidé de se joindre, alors qu’hier ils disaient combattre ceux qu’ils qualifiaient hier comme “envahisseurs”, des allocataires” à la démographie galopante” ? »

    Quels sont ceux qui tiennent les médias, les banques, la politique, la culture etc ?
    Tant que vous vous soustrairez à ces questions on ne pourra pas vous suivre dans votre combat légitime contre l’allogénisation de masse.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Parce que justement ces pays ne sont pas soumis aux dogmes sacrés des droits de l’homme, de l’amour du “prochain” (surtout s’il est sans papier, pauvre et noir), du progressisme, de la tolérance et de l’humanisme dévoyés.
    Comme ils ne le sont pas, ils peuvent renvoyer par camions entiers les sans papiers : leurs propres populations les y aide même à le faire.

    Donc c’est possible, CQFD. D’autant plus que nous mettrons à plat les traités et textes iniques comme la Charte des Droits fondamentaux, la DUDH de 1948…
    Et nous ont le fera en mieux, parce que l’Europe a les moyens techniques et logistiques. Parce que cela ne concernera pas que les clandestins (que le « Système » et ses nervis gauchistes, appelle scandaleusement « sans-papiers », comme vous ! Le combat contre le « système » passe aussi par la tabula rasa au niveau de la sémantique. Quand on reprend les mêmes termes que l’adversaire, c’est quon ne vaut guere mieux que lui…)
    Avec l’assentiment du Peuple, qui aura été préalablement consulté sur cette question, chose qui n’a jamais été faite en 40 ans.

    Les “rares enclaves d’autochtones restantes dans les banlieures allogénisées” peut-être. Mais les millions de gugus des villes ou des campagnes soumis aux bobos et à la tolérance dévoyée oui.

    Les bobos sont essentiellement urbains, et d’un. Quant aux campagnes elles commencent à êtres elles-aussi victimes de l’allogénisation. Votre discours est déjà celui d’un défaitiste…

    Vous confondez esprit politique machiavélique et “droits de l’homisme” : aucun rapport.
    Khadafi est un politicien malin qui a compris qu’en jouant la victime il touche le jackpot.

    Que Kadhafi joue ce jeu, parce qu’il sait qui il a en face, une Europe dont les défenses immunitaires sont affaiblies depuis des siècles par le SIDA chrétien, je n’ai pas dit le contraire. Seulement face à plus fort que lui, il s’écrasera. Après son bombardement en 1986 par les Américains, il n’a plus fait parlé de lui sur la scène internationale pendant 20 ans (sauf pour quelques NR tarés qui sont allés le voir au début des années 90)… Etrange… Un Europe puissante et souveraine qui se fasse respecter ? On est là pour cela, comme l’ont bien compris nos adversaires, et leurs idiots utiles comme vous.

    Quel rapport ?
    Décidément la politique vous la réduisez toujours à cette même lubie d’un peuple européen uni, frère et solidaire…
    Résumer l’histoire de l’Europe avec cette grille de lecture est très vite vouée à l’échec. Ce n’est pas sérieux.

    Vous n’avez rien compris, nous dénonçons le « Système » sur les fondements sur lesquels il s’appuie, chose que vous ne faites pas. En 1789, Combien d’allogènes en Europe ? probablement 0,0… %
    A l’évidence vous n’avez aucune notion de psychologie de groupe, liée à un sentiment d’appartenance…

    Certaines études de psychologie sociale montrent une corrélation forte entre l’identification à l’Europe et la xénophobie ; et il est probable que plus l’identité se construit par opposition, plus elle comporte un potentiel d’exclusion. Si ces hypothèses se vérifiaient, l’effet paradoxal de la consolidation d’une identification à l’Union serait de réduire la tolérance à l’égard des non-Européens, y compris en son sein.
    « Le régime politique de l’Union Européenne », Paul MAGNETTE, Sciences Po Les Presses, 2006, page 284

    La démocratie au suffrage universel c’est le gouvernement des médiocres, de la plèbe la plus crasse. J’en suis resté pour ma part à la lecture (réjouissante !) de Gomez Davila à ce propos.

    Vous confondez démocratie avec la démo-ploutocratie actuelle, de type oligarchique. Là encore vous maîtrisez mal le vocabulaire et les définitions…
    Démocratie, littéralement c’est le pouvoir des dèmes, c’est-à-dire des quartiers. En outre le terme fait allusion à une communauté dont les membres ont la même ascendance : l’ ETHNOS…

    La démocratie authentique, grecque, n’a rien à voir avec la démocratie au suffrage universel ou socialiste.

    Exact et c’est bien pour cela que vous entretenez confusion volontaire, exactement comme le fait le « Système » d’ailleurs pour mieux noyer le poisson…

    Le gouvernement des meilleurs, suivant un socle de valeurs aristocratiques, viriles et frugales, c’est le meilleur possible. Solidaires avec la plèbe sans avoir besoin de légiférer en ce sens. Chacun à sa place. Le meilleur parmi la plèbe pourra gravir les échelons.

    Virilité, frugalité, arrêtez avec ça, de toutes façons vous ne croyez pas vous-même une seule seconde à ce que vous écrivez. Si vous étiez si « viril » que cela vous n’idolatreriez pas à ce point le monde musulman, comme une femelle ! Syndrome de Stockholm… Je suis sûr que vous êtes de ceux qui trouvent désormais par exemple un « Djamel Labouse », ou un Sami Nacéri comme la quintescence même de la virilité masculine dans le cinéma français…

    Je disais surtout que le combat ne doit pas être politique : la classe politique (formée de ploutocrates) dans une démocratie au suffrage universel ne peut être riche que des médiocres.

    Vision évolienne réactionnaire qui ne correspond pas à la réalité historique. Les Indo-Européens originels n’étaient pas ces aristocrates autains et détachés du monde, qui vous font tant fantasmer. Ils étaient au contraire pour un socialisme communautaire, impliqué dans la vie de la Cité, socialisme qu’on retrouve dans la Démocratie athénienne, la République Romaine pré-impériale, dans le thème du Citoyen-Paysan-Soldat. Un tryptique matriciel que Dumézil a parfaitement expiqué.

    C’est le communautarisme “européen” qu’il faut privilégier. En famille. Le social (qui doit échapper à l’emprise de l’état), voilà le salut.
    Les “soupes au cochons” ou autres sont par exemples un bon moyen de créer du communautarisme.

    Tiens, dans un autre fil vous conchiez littéralement les Identitaires et leurs initiatives, et à présent vous les approuvez… De la même manière après avoir loué le modèle assimiationniste français dans un autre fil, modèle défendu par Soral, voilà que vous encensez le communautarisme… Et puis vous nous parlez de communautarisme européen à présent, alors que vous nous disiez naguère que pour vous il n’y a pas de peuple européen…
    Preuve là encore que vous êtes là pour dire n’importe quoi, ou vous ne savez même plus ce que vous écrivez, ce qui est pire… Pensée déstructurée, incohérente, donc pas d’analyse.
    Il faut dire aussi que les « NR » partagent aussi avec vous ce polymorphisme des idées, des concepts…

    Nul besoin de parler d’Arès ou Boticelli, le peuple ne les connaît pas.
    Le peuple il faut répondre à ses attentes prosaiques : cela l’état, ce monstre froid, n’a que faire. Il privilégiera toujours les allogènes et les collabos : telle est son hubris.

    Plutôt que vous gargariser de lectures coraniques et autres proses d’illuminés, relisez vos classiques. Cherchez la définition du mot « démopédie »… C’est sûr, je vous accorde le fait que ce n’est pas dans l’Education nationale française actuelle qu’on trouvera un bon exemple…

    Il faut au contraire créer un communautarisme européen, avec une vie sociale, des manifestations culturelles, etc. Et rejeter en bloc la mainmise de l’état. Et surtout la mainmise et la nuisance du mondialisme, et ses valeurs.

    Vous mélangez tout. Et nouvelle défense maintenant du communautarisme… A partir du moment qu’il n’y a plus qu’une seule communauté, la communauté originelle sur sa terre d’origine, il n’y a plus de communauté. Il y a une nation.
    L’Etat doit intervenir au contraire sur des questions essentielles qui touchent l’avenir du peuple, la santé, etc… Aristote avait compris 2500 ans avant l’anthropologue Arnold Ghelen, 2 500 vous (qui n’avez toujours pas compris), que l’Homme est un Zoon Politikon. A la naissance, il n’est pas achevé, plus encore que les autres animaux, il a besoin d’etre éduqué. Pendant les 20 premières années de sa vie, il aura besoin d’un fort encadrement pour le guider, encadrement qui commence par la famille et qui doit être complété par l’école, dans le role de transmission, pour en faire un Kalos Kagatos, l’Honnête Homme de Montaigne… Dans ce processus, l’Etat a son rôle a jouer, même s’il n’est pas exclusif. Et aujourd’hui, il ne le joue plus.

    Quels sont ceux qui tiennent les médias, les banques, la politique, la culture etc ?

    Et nous voilà reparti dans le complot judéo-roswellien… De Chavanne, Cavada, Chazal, PPDA et son successeur Roselmack, et j’en oublie ne sont pas juifs que je sache…Zemmour, Finkielkraut et quelques autres, sont en train de converger vers une réconciliation, mais les uns comme les autres ne représentent essentiellement qu’eux-mêmes. Les origines des seconds ne les préservent en rien des critiques féroces de la plupart de ceux qui ont une origine proche (voir le clash en direct Amar/Zemmour par exemple…).
    Certains commencent à comprendre que leur sort, leur survie même est peut-être bien lié à celle de l’Europe. Ils se réveillent très tardivement, mais doit-on s’en plaindre ?
    Surement pas.
    Quand les forts meurent à la guerre, les faibles restant à l’arrière sont ceux qui ont les femmes. L’appauvrissement génétique en plus de la destruction de toutes les valeurs héroïques, salies par des guerres aussi sanguinaires qu’inutiles et suicidaires, et voilà le résultat, point de complot là-dedans.
    Une évolution connue donc, à savoir que la division en nations, comme celle de la Grèce en cités, et les guerres qui résultent de cette division, affaiblissent une civilisation sans besoin d’explications tordues.
    Par ailleurs, l’immigration afro-maghrébine et asiatique concerne pleinement un état comme Israël, qui en plus d’avoir donné sa citoyenneté à de nombreux Arabes (25% des citoyens israéliens sont arabes), ouvre ses frontières à l’immigration chinoise, indienne, noire chrétienne… et… Sachez aussi que la dénatalité concerne toute l’Europe mais aussi ceux de cette confession.
    Le capitalisme n’a ni le visage d’une race ni d’une religion, il est véritablement international. Lakshmi Mittal et ses amis, qui rachète l’acier Arcelor pour un bol de riz, en délocalisant, en licenciant les travailleurs européens parce que « trop coûteux », la voilà la véritable internationale…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • « Donc c’est possible, CQFD. D’autant plus que nous mettrons à plat les traités et textes iniques comme la Charte des Droits fondamentaux, la DUDH de 1948… »

    Oui c’est largement possible si les valeurs dominantes, celles qui font les Hommes ne sont plus celles actuelles. Mais cela n’est pas aussi facile : depuis des siècles de grands penseurs font ce constat et rien ne se passe. Rien ne s’est passé. Donc cela ne se fera pas en claquant des doigts : la maladie est profonde, et une aspirine ou un suppositoire par -ci par-là ne suffiront pas à en faire un corps sain. Voyez comment sont « morts » des civilisations qui semblaient ne jamais devoir mourir : Athènes, Rome, Costantinople, etc… Aucune de ces civilisations n’a connu de « mort brutale » : personne n’a été étonné quand elles ont disparues. Cela se fait lentement. Naturellement.

    Quand le temps est venue, la mort d’une civilisation se fait lente et douce, d’elle-même… Saint-Augustin a écrit de jolies choses là-dessus.

    « Les bobos sont essentiellement urbains, et d’un. Quant aux campagnes elles commencent à êtres elles-aussi victimes de l’allogénisation. Votre discours est déjà celui d’un défaitiste… »

    Je ne parlais pas des « bobos » mais des « soumis aux bobos » (autrement dit soumis au mondialisme) : c’est-à-dire les téléspectateurs de tf1 ou m6, qui se comptent en millions. Ceux qui votent Sarkozy, Ségolène, Besancenot, etc… Comptez-les : ils sont la majorité.

    « Vous n’avez rien compris, nous dénonçons le “Système” sur les fondements sur lesquels il s’appuie, chose que vous ne faites pas. En 1789, Combien d’allogènes en Europe ? probablement 0,0… %
    A l’évidence vous n’avez aucune notion de psychologie de groupe, liée à un sentiment d’appartenance… »

    Vous pointez-vous même la maladie mais ne la voyez pas !
    Vous dites qu’en 1789 il y avait 0,0 % d’allogènes ?
    Et je réponds que 1789 est un des moments décisifs de la décadence ! Le moment ou cette décadence remporte une victoire qui fait date dans le malheur de l’ « Oxydent » !
    Et on n’a pas eu besoin des allogènes pour nous tuer nous-mêmes !
    Donc, suivant cela : on n’a pas besoin des allogènes pour nous réveiller. Il faut lutter contre l’héritage des Lumières, 1789, et toute forme de décadence. Toutes nos idéologies (libéralisme, marxisme, féminisme, égalitarisme, droits de l’homme, tolérance, etc), qui nous écrasent et créent un Homme moyen, médiocre et veule, sont filles de 1789 ; 1789, elle-même sécularisation et perversion des évangiles.

    « Vous confondez démocratie avec la démo-ploutocratie actuelle, de type oligarchique. Là encore vous maîtrisez mal le vocabulaire et les définitions…
    Démocratie, littéralement c’est le pouvoir des dèmes, c’est-à-dire des quartiers. En outre le terme fait allusion à une communauté dont les membres ont la même ascendance : l’ ETHNOS… »

    Je ne confonds rien du tout. La démocratie c’est « le peuple pour le peuple et par le peuple » : cela signifie l’égalitarisme. Un médiocre, un raté, devient l’égal d’un noble, d’un être supérieur.
    La démocratie porte en elle la maladie : la démocratie grecque antique ou américaine des pères fondateurs ont pu avoir des résultats positifs car ils avaient au sein même de la société les esclaves, les métèques et les Indiens (non citoyens) sur qui rejeter les médiocrités et la bassesse. On se devait d’avoir des valeurs hautes pour ne pas « leur ressembler ».
    Si tous sont égaux (sans classe inférieure), alors cela signifie qu’il n’y a plus de hiérarchie : les ratés et les médiocres prennent le dessus, car ce sont les plus nombreux.
    Suffit de regarder toutes les démocraties à travers l’histoire. Rien de positif. Le pouvoir s’aligne sur ses électeurs.

    « (sauf pour quelques NR tarés qui sont allés le voir au début des années 90)…Etrange… »

    Veuillez arrêter avec cette obsession des « NR » ou des « Soraliens » : je ne suis ni l’un ni l’autre. Et j’ai des raisons politiques et philosophiques à cela.

    « Un Europe puissante et souveraine qui se fasse respecter ? On est là pour cela, comme l’ont bien compris nos adversaires, et leurs idiots utiles comme vous. »

    Votre Europe-puissance, ne sera qu’une puissance économique et rien d’autre. Suffit de voir les réponses que vous apportez pour comprendre que l’Europe ne peut pas devenir une puissance ; vous appelez à voter UE. Or cette dernière n’est rien. Un monstre froid, une machine. Si vous voulez être gouverné par un pouvoir orwellien, tant mieux.

    « Virilité, frugalité, arrêtez avec ça, de toutes façons vous ne croyez pas vous-même une seule seconde à ce que vous écrivez. Si vous étiez si “viril” que cela vous n’idolatreriez pas à ce point le monde musulman, comme une femelle ! Syndrome de Stockholm… Je suis sûr que vous êtes de ceux qui trouvent désormais par exemple un “Djamel Labouse”, ou un Sami Nacéri comme la quintescence même de la virilité masculine dans le cinéma français… »

    Non, je n’arrêterais pas avec ces notions élitistes. Sans elles, aucune civilisation supérieure n’a pu naître. Sans elles votre Europe, ne sera jamais rien d’autre qu’un espace économique. Cela ne s’invente pas. Les valeurs supérieurs sont à la base de tout ce qui est grand (sophisme, certes).

    Je n’idolâtre pas les Musulmans, je les respecte, nuance. Comme je respecte tous les peuples qui sont debout. Qui cultivent des vertus remarquables. Je pourrais dire la même chose des Chinois ou des Japonais. De la Russie des Grands-ducs ou de l’Europe du 17e bien aussi.

    « Je suis sûr que vous êtes de ceux qui trouvent désormais par exemple un “Djamel Labouse”, ou un Sami Nacéri comme la quintescence même de la virilité masculine dans le cinéma français… »

    Djamel Debbouze ou Sami Nacéri sont des « kollabeurs » : cooptés par le pouvoir. Des gens méprisables à souhait. Et chez eux, je ne vois aucune virilité. La virilité impose une attitude noble et sage : Nacéri est un voyou.
    Cependant, si vous l’appelez pour aller combattre, ce « sauvage » se portera candidat. Pas sur que vos « Boréens » chéris y aillent !
    Toutes les civilisations sont nées avec des gens qui étaient prêts à mourir pour quelque chose de supérieur : la naissance de Rome, du christianisme, de l’islam etc : toujours pareil.
    En Europe, peu de gens sont prêts à mourir pour un canapé, pour le « pouvoir d’achat » ou un lecteur dvd-vidéo-télé-bar intégrés.
    Quand vous aurez des êtres prêts à mourir, prêts à combattre par millions pour l’Europe ou un idéal du même type, alors vous pourrez penser à la victoire. Sinon, ce n’est que des spéculations sans lendemains.

    « Les Indo-Européens originels n’étaient pas ces aristocrates autains et détachés du monde, qui vous font tant fantasmer. Ils étaient au contraire pour un socialisme communautaire, impliqué dans la vie de la Cité, socialisme qu’on retrouve dans la Démocratie athénienne, la République Romaine pré-impériale, dans le thème du Citoyen-Paysan-Soldat. Un tryptique matriciel que Dumézil a parfaitement expiqué. »

    Vous ne connaissez pas les notions d’aristocratie, socialisme ou Antiquité.
    Vous confondez égalitarisme et socialisme.

    Quand je dis « chacun sa place » : cela signifie une solidarité active mais une hiérarchie. Une division de classes (avec éventuellement mépris naturel du supérieur pour l’inférieur). Les classes aristocratiques ayant cependant une responsabilité envers la plèbe. Ce qui n’existe pas dans l’égalitarisme.

    Le « communautarisme » n’existait pas à l’époque de l’ancien régime ! Peut-être un « régionalisme », mais pas de communautarisme.

    C’est une invention moderne : la nation.
    A l’époque, dans les monarchies il y avait des sujets. De toutes « origines » (comprendre, de toutes régions).
    Dans la république romaine, il y avait la plèbe (discriminée) et l’aristocratie des citoyens. Au fur et à mesure que la plèbe s’organise et prend le pouvoir, la république s’effondre. Le « communautarisme » se faisait par classe sociale :
    JAMAIS un citoyen Romain ne se serait rabaissé à aller « taper la discute » avec un non-citoyen ou à épouser une plébéienne. La communauté n’était pas racial mais sociale, politique.

    Au moyen-âge idem : un noble protège les paysans certes (c’est le « contrat »), mais ne les considère jamais comme ses égaux, même s’ils sont « blancs ».
    La division se fait par classe.

    Aujourd’hui la division se fait aussi par classe sociale, malgré l’égalité revendiquée, c’est le triomphe de la bourgeoisie et des petits-bourgeois : un riche blanc Français préfère aller trainer avec un riche Israelien ou un riche Saoudien qu’avec un Français pauvre, pourtant blanc comme lui.

    « Tiens, dans un autre fil vous conchiez littéralement les Identitaires et leurs initiatives, et à présent vous les approuvez… »

    Les identitaires sont des tartufes : ils s’attaquent aux conséquences mais jamais aux causes. Ils seront au mieux des pions que jouera le pouvoir capitaliste quand il s’agira de lutter contre les revendications des allogènes qui voudront du pouvoir politique ou économique (cela a déjà commencé).

    Pas besoin des « identitaires » ou d’un parti politique : le « béaba » c’est la famille et les valeurs familiales. Chacun chez lui peut faire cela.

    « De la même manière après avoir loué le modèle assimiationniste français dans un autre fil, modèle défendu par Soral, voilà que vous encensez le communautarisme… »

    Si nous sommes « Français », c’est-à-dire héritiers de 1789, de la révolution, alors je suis assimilationniste : mais assimilationniste par le haut. Avec des critères stricts.
    Cela suppose d’avoir une République respectable, forte, avec l’égalité des droits (pas l’égalitarisme), mais hiérarchie naturelle (sélection par l’école) comme celle célébrée par Péguy, celle des « hussards noirs de la République ». Celle de la fin du 19e. Celle-là peut avoir des bons côtés : exaltation de la solidarité, de la culture, du savoir, etc. On assimile quelques étrangers qui apportent avec eux quelque chose de positif.

    La république d’aujourd’hui est une épave. Elle s’est reniée elle-même et les millions (!) d’étrangers que l’on veut y faire entrer sont naturellement « inintégrables » : aujourd’hui l’attitude dominante des Français « blancs » c’est de cracher sur la France, sa langue, son histoire, sa culture classique, etc.
    On demande donc aux immigrés d’être subversifs ! D’aller à contre-courant de l’idéologie dominante et d’aimer ce pays, son histoire, sa langue, etc…
    C’est une folie : le modèle républicain Français est victime de sa propre nature maladive.

    Je pense que peu d’immigrés Maghrébins ou Africains, dans un modèle républicain comme celui des années 10, auraient été assimilés parfaitement et pour le bonheur de la France.
    Pas les millions actuels dans une république corrompue et décadente.

    « Et puis vous nous parlez de communautarisme européen à présent, alors que vous nous disiez naguère que pour vous il n’y a pas de peuple européen… »

    J’ai dit qu’il fallait créer du « communatarisme européen » par commodité de langage : je ne suis pas « nationaliste ». Peut-être monarchiste : mais cela c’est dépassé et inactuel.

    Les « Français égaux » sont une invention de la nation française.
    Je ne suis pas du tout partisan de la Révolution : donc difficile pour moi de croire en la nation française, sauf par défaut. Mais de nos jours, ou le mondialisme détruit toute identité, c’est criminel d’être anti-français. C’est entrer dans le jeu des ennemis du genre humain.

    Je ne crois pas du tout en « un peuple » européen. Il y a « des » peuples européens. Ce qui les réunit c’est un ensemble de choses : mais ils sont différents les uns des autres. Ils ont longtemps été unis sous la bannière de la religion chrétienne. Celle-ci n’est plus là.

    Je crois à la tribu : d’abord privilégier sa famille, sa « caste », puis son village, puis sa ville, puis sa région, etc…

    Les Corses sont un bel exemple pour moi.

    « Preuve là encore que vous êtes là pour dire n’importe quoi, ou vous ne savez même plus ce que vous écrivez, ce qui est pire… Pensée déstructurée, incohérente, donc pas d’analyse. »

    Au contraire je suis fidèle à mes idées. Je ne les cache pas d’ailleurs : anti-révolutionnaire par essence ; anti-Lumières, anti-démocrate ; anti-égalitariste ; anti-féministe ; homophobe ; pour la hiérarchie ; avec des principes aristocratiques, des valeurs supérieures comme modèles ; un amour de la culture classique etc.
    Avec ce socle d’idées, je réagis à l’actualité, politique ou autre.

    Dans un monde en ruine comme le monde actuel, difficile d’évoluer et d’agir ; mais j’essaie tant bien que mal.

    « C’est sûr, je vous accorde le fait que ce n’est pas dans l’Education nationale française actuelle qu’on trouvera un bon exemple… »

    Je suis bien d’accord !
    Je n’ai rien appris à l’école : une usine à créer des ratés et médiocres.
    Je n’ai eu que 2 professeurs admirables durant toute ma scolarité : un prof de lettres de terminale d’origine Croate qui ne faisait que 10 mn de cours en 2 h et passait le reste du temps à parler de Dante, Aristote, Ptolémée ou Clément Rosset ! Inutile de dire que tous les autres élèves le détestaient car « il ne prépare pas au bac » (sic). Mais moi je buvais ses paroles.
    Et un prof d’histoire de terminale aussi, Gaulliste convaincu, déplorant la France moderne, qui admirait la Rome antique : traité de « facho » par les autres élèves incultes.
    En dehors de ces 2 professeurs remarquables, ce n’étaient que bobos, humanistes niais et égalitaristes fanatiques. Des caricatures de 68tards.

    Donc, oui, naturellement !, « ce n’est pas dans l’Education nationale française actuelle qu’on trouvera un bon exemple… »

    « Vous mélangez tout. Et nouvelle défense maintenant du communautarisme… A partir du moment qu’il n’y a plus qu’une seule communauté, la communauté originelle sur sa terre d’origine, il n’y a plus de communauté. Il y a une nation. »

    Je ne suis pas pour la nation.

    « L’Etat doit intervenir au contraire sur des questions essentielles qui touchent l’avenir du peuple, la santé, etc… »

    L’état c’est un monstre dont il faut minimiser le plus possible le pouvoir.
    Être un « animal politique » signifie que la lutte est inscrite dans le gêne humain : cela ne veut pas dire qu’il doit s’en remettre à l’état pour assurer son salut ou son bonheur. Être libre c’est agir par soi-même : sans l’aide de l’état. Ou une aide indirecte. Un moyen et non une fin.

    « Pendant les 20 premières années de sa vie, il aura besoin d’un fort encadrement pour le guider, encadrement qui commence par la famille et qui doit être complété par l’école, dans le role de transmission, pour en faire un Kalos Kagatos, l’Honnête Homme de Montaigne… Dans ce processus, l’Etat a son rôle a jouer, même s’il n’est pas exclusif. Et aujourd’hui, il ne le joue plus. »

    Je suis bien évidemment d’accord. La famille, l’école, la solidarité etc, tout cela a explosé : pour diverses raisons.

    « Et nous voilà reparti dans le complot judéo-roswellien… De Chavanne, Cavada, Chazal, PPDA et son successeur Roselmack, et j’en oublie ne sont pas juifs que je sache… »

    Non pas complot : regardez les noms de ceux qui tiennent ces groupes (les patrons, pas les animateurs, qui ne sont que des exécutants).

    « (voir le clash en direct Amar/Zemmour par exemple…). »

    Quand il n’y a que « nous » à la télé, il faut bien qu’il y ait controverse. On peut bien se crêper le chignon, tant qu’on reste en famille.
    Si les Arabes ou les Noirs avaient autant de pouvoir médiatique que les Juifs, vous auriez aussi des « clash » entre Mustapha et Rachid par exemple.

    « L’appauvrissement génétique en plus de la destruction de toutes les valeurs héroïques, salies par des guerres aussi sanguinaires qu’inutiles et suicidaires, et voilà le résultat, point de complot là-dedans. »

    C’est l’histoire même du monde que vous résumez et refusez. Les guerres ne sont jamais « inutiles » ou « stupides ».
    Si elles sont inutiles pour vous, elles ne le sont pour d’autres.
    La guerre d’Iraq actuelle est peut-être inutile pour les Américains ou pour les Occidentaux, qui préfèrent consommer et jouir de leur « bonheur » (sic) sans « se prendre la tête avec cette guerre sale » (sic) mais pas pour les Musulmans.

    « Par ailleurs, l’immigration afro-maghrébine et asiatique concerne pleinement un état comme Israël, qui en plus d’avoir donné sa citoyenneté à de nombreux Arabes (25% des citoyens israéliens sont arabes), ouvre ses frontières à l’immigration chinoise, indienne, noire chrétienne… »

    Israel est un état fantoche. Il n’existe pas pour moi : le jour ou il sera détruit j’exulterai.

    « Sachez aussi que la dénatalité concerne toute l’Europe mais aussi ceux de cette confession. »

    Pas tout à fait vrai : même si leur natalité baisse en venant en Europe, elle reste largement supérieure à celle des Européens.
    Et comme, ils se marient majoritairement avec une femme ou un homme de « là bas », ils augmentent constamment les effectifs. Avec la crise, nul doute qu’ils feront plus d’enfants. Surtout si les allocations leur sont donnés « généreusement » comme c’est le cas actuellement.

    « Le capitalisme n’a ni le visage d’une race ni d’une religion, il est véritablement international. Lakshmi Mittal et ses amis, qui rachète l’acier Arcelor pour un bol de riz, en délocalisant, en licenciant les travailleurs européens parce que “trop coûteux”, la voilà la véritable internationale… »

    Je suis entièrement d’accord. Mais poussez la logique jusqu’au bout : l’ennemi principal est donc le capitalisme et non les immigrés. C’est le capitalisme qui les a fait venir.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current ye@r *

Connexion
Art. récents
décembre 2014
LMaMeJVSD
« nov  
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 
Archives