En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Cosmopolitisme

Par Guillaume Faye

Croyance que le mélange systématique des cultures est préférable à l’identité de chaque culture, fondée sur le préjugé de la nécessité d’une civilisation mondiale.

Etymologiquement, le cosmopolitisme est l’établissement d’une « cité mondiale » dans laquelle tout habitant est citoyen quelle que soit son origine. Le cosmopolitisme est un des piliers de l’idéologie occidentale dominante. L’islam joue habilement du cosmopolitisme occidental pour s’implanter en Europe, mais lui-même ne partage nullement les idéaux cosmopolites, puisqu’il vise à terme à l’hégémonie et au monopole culturels. L’islam est « universaliste », mais non pas cosmopolite.

Le cosmopolitisme n’est qu’un différentialisme raté. Son idéal aboutirait, avec le métissage des cultures, à une culture mondiale unique, d’essence totalitaire. Sous le simulacre de l’hétérogène se dissimule l’uniforme.

La démocratie grecque classique était farouchement opposée au cosmopolitisme, puisqu’elle reposait, depuis Périclès, sur le double droit du sang et l’homogénéité ethno-culturelle des citoyens libres. Ce n’est qu’au XVIIIe siècle, avec la philosophie des Lumières, qu’on associe la démocratie au cosmopolitisme. Les Grecs au contraire voyaient dans le cosmopolitisme un chaos politique s’accordant parfaitement avec la tyrannie.

Le principal argument du cosmopolitisme est que « le mélange et le métissage des cultures est un enrichissement ». Et l’on cite souvent pour exemple la ville de Vienne au XIXe siècle et son bouillonnement culturel. Mais il s’agit là d’un sophisme, car ce prétendu cosmopolitisme n’en était pas un, puisqu’il ne concernait que des peuples et des cultures d’origine européenne, et donc reliés par une proximité de substrat.

Le discours cosmopolite actuel en Europe insiste lourdement sur une nécessaire africanisation culturelle, présentée comme une aubaine.

En réalité la richesse culturelle de l’Europe doit moins de choses qu’on le dit à des apports extra-européens, en dépit des vulgates officielles. Le cosmopolitisme d’aujourd’hui ne vise qu’à dissoudre l’originalité et la spécificité européenne dans un capharnaüm culturel mondial. Ce dernier d’ailleurs n’a aucun avenir. Il n’y aura jamais de « culture mondiale ». Seule l’Europe est victime de la propagande cosmopolite d’un futur « monde métissé », alors que partout se renforcent les identités et les blocs ethniques.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

9 réponses à Cosmopolitisme

  • Puisque G. Faye reprend l’exemple du « bouillonnement » viennois, on peut aussi se souvenir que, dans les troupes « autrichiennes » au XVIIIe (les « Kaizerlichs »), les commandements devaient être donnés en quelque chose comme 17 langues. Bel exemple d’efficacité, qui devait évidemment laisser à l’adversaire tout le temps d’ajuster son premier feu de salve… :-)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Une simple question à Mr Faye (ou à qui veut bien répondre) : les Kouchner, Sarkozy, Lelouche, Klarsfeld et j’en passe, font-ils partie de la culture européenne et de notre substrat ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Excellente question vae victis ;)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Pierrelermitte

    N’exagère pas trop . Les régiments autriciens roulaient par nationalité et étaient commandés dans leur langue : allemand , hongrois , croate , français ( pour les wallons : régiment de Mérode ou du Prince de Ligne ) italien . L’allemand était la langue par défaut dans certains régiments mixtes .

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Ben oui Phénix, j’imagine que, dans la mesure du possible, on devait les regrouper par nationalités ou régime linguistique. Mais tu imagines le bordel pour coordonner tout ça ou essayer d’appliquer un changement de tactique dans le feu de l’action!
    J’avais sans doute envoyé le bouchon un peu loin, mais tout de même…
    Enfin, tout ça pour dire que le cosmopolitisme, c’est vraiment pas la panacée. Heureusement qu’aujourd’hui, dans l’optique d’un Wehrwolf européen, on pourrait peut-être se débrouiller avec l’anglais : sera toujours bien temps après de se mettre à l’indo-européen… :-)

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • @ vae victis : ce sont des ethniquement des Européens, de confessions juive surtout pour Kouchner… Mais on peut mettre dans le même sac des Gayssot, Pleven, Parisot, Seillière, Besancenot… Qui eux ne sont pas Juifs que je sache…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • S’ils (les Parisotte, Besancenot…) ne sont pas (…) par mariage d’affaires comme Blair, ils le sont par allégeance intéressée.
    Intéressée dans le sens bancaire, bien sûr, en passant par la case politique.
    On remarquera que G. Faye se garde bien de répondre à la question.
    Chat échaudé… ?
    Question tabou ?
    Car enfin, en dépit de ses visibles origines européennes, qu’est-ce que M. Kushner au nom si gaulois a de commun avec le peuple français ?
    L’éthique médicale ? C’est louche, cette affaire de l’arche de Zoé.
    L’amour du substrat européen ?
    Il ne copine qu’avec les (…) les Turcs et les sous-Turcs et méprise ouvertement les Slaves, les Germains et les Celtes que ces derniers soient français ou irlandais. Il affirme d’ailleurs sans la moindre gêne dans une interview où vont ses sympathies, où se trouve son grand coeur humanitaire.
    Toutes les personnes citées par Vae Victis méprisent ouvertement les intérêts français et soutiennent tout aussi ouvertement les intérêts usraéliens.
    Ils ne parlent jamais de la France, mais de la République.
    Alors on attend la réponse.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Moi j’ai un bel exemple, l’interview du député UMP Roland Blum qui explique qu’il votera non à la réforme Sarkozy à cause de la suppression du référendum sur la Turquie… puisqu’il explique dans Le Monde d’aujourd’hui qu’il est farouchement opposé à l’intégration turque, pays non européen selon lui. A tout exemple, un contre-exemple, et au final cela ne démontre rien.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  • Ah ! Merci monsieur Roland Blum !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Connexion
Art. récents
avril 2014
LMaMeJVSD
« mar  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930 
Archives