En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Archives quotidiennes : mai 22, 2012

Il y a deux ans, nous avions le plaisir de recevoir, lors de notre 4e journée de Synthèse nationale (c’était le 11 novembre 2010), une délégation de militants nationalistes venue d’Ukraine.

Il y a quelques mois, ces mêmes camarades ukrainiens prenaient contact avec notre revue pour m’inviter à Kiev pour faire une conférence sur le mouvement traditionaliste et l’idée monarchiste en France. Sincèrement, mes compétences étant des plus limitées dans ces domaines, j’ai suggéré à nos amis d’inviter le jeune écrivain catholique et royaliste Franck Abed qui est sans doute, de loin, beaucoup plus apte que moi pour traiter ces sujets.

Franck Abed s’est donc rendu en Ukraine au début du mois de mai. Il nous raconte ici son beau voyage et nous présente le combat des traditionalistes ukrainiens (cliquez ici).

Roland Hélie


Franck ABED bilan de la visite à KIEV par GENERATIONFA


Franck ABED à Kiev – Conférence par GENERATIONFA

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

Lire l’entretien avec Pierre-Louis Mériguet, de Vox Populi Turone,

publié sur le site Nouvelles de France cliquez ici

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button


Centré sur le thème de la famille, le pèlerinage Paris-Chartres de Notre-Dame de Chrétienté est d’actualité.

• Samedi 26 mai : L’Eglise, modèle de la famille sous le patronage de saint Joseph
• Dimanche 27 mai : La famille, chemin de sainteté sous le patronage des Bienheureux Beltrame-Quatrocci
• Lundi 28 mai : La famille missionnaire sous le patronage de sainte Jeanne d’Arc

Pour les inscriptions et informations:

Le Pèlerinage de Tradition marchera cette année non pas de Chartres à Paris, mais de Chartres à Orléans. Ce changement est du au 600e anniversaire de la naissance de Ste Jeanne d’Arc.

•Samedi : Grand-Messe solennelle dans les jardins de l’Evêché, 7h45.
•Samedi : Regroupement du Chapitre-enfants à Chartres (selon horaires de train)
•Samedi : Veillée au bivouac Saint-Georges, près de Rambouillet, à 20h15 pour les Enfants et 21h15 pour les Adultes
•Dimanche : Grand-Messe pontificale à 18h00 à Grand’Maisons (Villepreux)
•Lundi : Départ des pèlerins de Villepreux vers Orléans (Latingy ou Chécy), à partir de 05h30.
•Lundi : Entrée dans Orléans, au Quai du Roi à l’angle de la rue Jousselin, vers 14h00.
•Lundi : Grand-Messe solennelle à L’ILE CHARLEMAGNE, à 15h30.
Il est possible de rejoindre l’Ile Charlemagne depuis la gare du Centre Ville par la ligne 7 (Arrêt « Ile Charlemagne »)

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button


Samedi soir, Alain Escada était l’un des invités de l’émission « Revu et Corrigé » animée par Paul Amar et diffusée en direct à partir de 19h sur France 5. Alain Escada, président de Civitas, intervenait face à Nicolas Gougain, porte-parole de l’Inter-LGBT, dans un débat sur le « mariage homosexuel ».

Lors de ce débat, Alain Escada mettait en garde. Le mariage fait l’objet de deux importantes conditions. La première, c’est qu’il s’agit de l’union de deux personnes. La deuxième, c’est que ces deux personnes doivent être un homme et une femme. A partir du moment où la deuxième condition est remise en cause, la première peut l’être également. Accepter le mariage homosexuel, c’est aussi ouvrir la voie à la polygamie. Certains y pensent déjà. Lionel Labosse, enseignant et écrivain, plaide en faveur du « polyamour » (contorsion sémantique moins effrayante que le terme « polygamie »), vante le « ménage à trois » et ose écrire : « Un contrat universel à trois ou quatre constituerait un cadre idéal pour ce qu’on appelle l’homoparentalité ».

Quant à Dominique Bertinotti, en charge de la famille dans le gouvernement Ayrault, elle a défini sa fonction comme « ministre de toutes les familles ». Sur RCJ (la Radio de la Communauté juive), le maire PS du IVe arrondissement de Paris, proche de Ségolène Royal, s’exprimait dimanche, à propos du mariage homosexuel, la promesse de campagne de François Hollande : « Si l’on reconnaît aujourd’hui qu’il y a différents types de familles et que l’on a toujours l’institution du mariage, eh bien, tout type de couple à droit à l’institution du mariage », a-t-elle affirmé.

« La réflexion commencera à l’automne, au mois de septembre, l’idée étant que cela débouche sur une loi au milieu de l’année 2013 », a encore déclaré Mme Bertinotti.

Dans quelques jours, CIVITAS lancera le début de la campagne : « NON au mariage homosexuel« .

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button

IRIB-Nous tirons des avertissements lancés contre une agression américaine de l’Iran par le député à la Douma russe,..

… Dimitri Rogozine, -lequel est ambassadeur de la Fédération de Russie auprès de l’OTAN- une série de leçons :

La querelle U.S. –Iran n’est point une affaire de mésentente entre deux Etats, pour des raisons idéologiques, et accessoirement de contrôle énergétique, mais le détail d’un ensemble plus vaste dont le but, annoncé par le géopoliticien Bzrezinski est bien l’encerclement de la Russie, et de son allié chinois.Le mouvement afro- moyen-oriental englobé sous le concept générique de « printemps arabe » est, pour les stratèges U.S. une neutralisation par des mouvements terroristes animés par eux, de tout ce qui pourrait entraver leur coalition d’étranglement.Le rôle assigné à l’OTAN (donc à la Turquie militaire) est d’assister l’offensive U.S. dont le poids, essentiellement maritime, porte sur le Golfe persique et l’Asie méridionale,Dans cette perspective l’entité sioniste voit son adversité palestinienne, sinon diminuée, du moins neutralisée par la soumission de tous les régimes arabes sauf la Syrie indépendante aux conditions de survie dictées par les Etats-Unis, de la Tunisie à l’Egypte.Un rapprochement stratégique entre l’Arabie saoudite et l’OTAN se traduit par l’extension du système de défense anti-missile qui fait que le frontière de l’Europe n’et pas seulement sur l’Indo-Kouch, selon le mot d’un ministre allemand, mais sur les rives du golfe Persique.

Dans cette perspective, la Géorgie reprend son rôle de boute-feu, et l’Arménie se trouve engagée stratégiquement aux côtés de la Russie : l’on fait état du rapatriement des familles russes, aux alentours de la base arménienne.Enfin le dernier, mais non des moindres éléments d’inquiétude mondiale, si l’on pet dire, est le refus russe d’assister au congrès du G.8, tout comme l’annulation d’exercices antiterroristes russo-américains annoncés. Ce sont là des faits patents et non des bruits, mais peut-on avancer dans une sorte d’induction qui nous élèverait jusqu’à l’hypothèse d’une stratégie à court terme que nous verrions se dérouler par étapes ?

Ces sept points établis, l’on peut constater qu’un front brûle chaque jour davantage, par le seul fait de l’engagement subversif des agents impérialistes, celui de Syrie. Ce sont des dizaines de soldats qui sont fauchés par une action méthodique de terreur, et qui ressemble, toute proportion gardée, au rôle des bombardements terroristes de population civile que le dernière guerre mondiale a fait entrer dans les mœurs, et sont donc un élément de la morale militaire !

Il ne s’agit plus en Syrie d’une lutte politico-militaire, d’une guerre civile toujours emportée, comme l’Histoire le prouve, par le parti d’union nationale contre les forces de désagrégation, par les forces centripètes, à parler physique, contre les tendances centrifuges ! C’est ce qui a fait triompher le communisme en Russie, même impopulaire et antireligieux, après la guerre civile et les interventions étrangères, le nationalisme en Espagne, et le communisme en Chine et au Viêt-Nam, avec l’appui nécessaire de forces conservatrices !

Le tableau nouveau de l’Orient est celui d’un continent en proie à des forces terroristes de démembrement : nous l’avons vu à l’œuvre dans les attentats d’Iran, et il alarme le Pakistan, et naturellement l’Afghanistan qui y voit l’objection principale au maintien de l’occupation otanienne.

L’Irak est dans la même situation, devant la transformation de son Kurdistan en zone de surveillance étrangère décidée à enrayer toute indépendance du pays, à l’affaiblir suffisamment pour discréditer toute initiative géopolitique de sa part ; en somme pour continuer d’une certaine manière l’affrontement irano-irakien, par impossibilité d’accorder deux politiques destinées pourtant à devoir défendre mutuellement leur existence.

Nous pouvons distinguer l’hypothétique de l’acquis ; il n’est pas raisonnable de se moquer des propos du député et patriote Dimitri Rogozine quand il annonce que les U.S.A. ont décidé une frappe estivale sur l’Iran, et que les forces russes se tiennent en alerte pour secourir un « voisin ».

Il est clair qu’il y a une devoir d’assistance des voisins, et que l’Histoire passée est faite – jusqu’à la période mongole- de l’assistance faite à l’Iran et à l’Irak par ses voisins ! Que l’on sache, ni la Grande-Bretagne, ni son ancienne colonie américaine devenue sa gouvernante n’ont ce statut ; elles n’ont que celui d’intrus, comme elles l’ont été, ce fameux été 1941, quand les Anglais voulaient, par ce biais, suivis par les Américains, participer à la guerre germano-russe, en pesant sur les destinées de la Russie d’après-guerre, autant et plus que sur l’Iran.

Avoir en tête ce jeu impérialiste est une leçon utile à nous tous qui seront ballotés de menaces en menaces jusqu’à ce que nous jugions l’agression contre l’Iran inévitable. C’est à cette guerre des nerfs que se livre le monstre otanien, avec les réticences, comme il a été ici rappelé par l’IRIB, de la neutralité autrichienne condamnant le rôle provocateur du belliqueux sionisme, Mais chacun sait que l’Autriche, ici, parle non seulement allemand, mais au nom aussi de l’Allemagne voisine qui a intérêt au maintien de la paix. A cet égard, un éclat militaire U.S. ou sioniste –ce qui semble improbable à cause de l’habitude du régime de Tel-Aviv de faire battre ses alliés pour lui- ébranlerait la citadelle européenne de l’OTAN et causerait une surprise désagréable au locataire de la Maison Blanche ! Et renforcerait la détermination d’une bonne partie du Pentagone de ne pas se lancer dans une aventure où même les intérêts U.S. ne seraient plus très visibles.

Est-ce la signification de l’absence de M. Poutine au G.8 ? Le sommet de l’OTAN va-t-il se ressentir de l’avertissement russe, et de façon plus large le triangle défensif irano-russo-chinois sera –t-il suffisant pour disperser, comme une tempête, les éléments de la puissante Armada en Asie ? Le temps que l’Histoire donne sa réponse la Syrie sera martyrisée, et la Palestine de même, mais leur combat n’est plus isolé dans un monde menacé par leurs propres ennemis de toujours.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Share Button
Connexion
Art. récents
mai 2012
LMaMeJVSD
« avr juin »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Archives