En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Uncategorized

Les récentes interpellations effectuées dans l’affaire Kardashian -le braquage « à domicile » de cette médiatique créature étant assez illustre pour qu’on s’abstienne de revenir dessus-nous éclaire largement, à la fois sur les insuffisances d’un système policier français trop rétroactif et sur la tendance d’une partie de nos médias à faire désormais, en matière de crime, de l’information factice -quand ils ne censurent tout bonnement pas ce qui les défrise. Abordons ces deux points tour à tour.

Ce qu’on apprend sur les auteurs de l’opération Kardashian est sidérant : c’est en effet plus un disparate rapiéçage de voyous qu’un gang redoutablement professionnel. Maghrébins, Gitans… Là dessus, deux-trois complices issus du Milieu juif ; presque tous blanchis sous le harnais criminel… des copines pour faire bonne mesure : c’est la proverbiale armée de Bourbaki [dans le dictionnaire : « groupe hétérogène dépourvu de rigueur »].

Le criminologue sait comment se monte une telle opération : des recéleurs pensent pouvoir « fourguer » les bijoux de Mme Kardashian (vus sur Internet) et recrutent une équipe pour faire le boulot. Orles acteurs de l’agression ne réalisent pas que, toucher à un cheveu de Mme Kardashian, les assure illico d’un planétaire déchainement médiatique-ce qui fait douter de leur lucidité. Ajoutons-y l’oubli que désormais, le recueil d’ADN force tout braqueur à pratiquer une rigoureuse asepsie. Notons enfin leur inconscience, voire leur délire d’impunité: l’icône globale Kardashian est braquée à 500m. du palais de l’Elysée et du ministère de l’Intérieur ! Continuer la lecture

Bienvenue pour ce nouveau numéro de Réinfo, le journal d’information du Parti de la France, du 23 janvier 2017.

Au sommaire de ce numéro : 

• 11e marche pour la vie : Le Parti de la France était mobilisé ce dimanche pour la 11e édition de cette manifestation. Notre équipe a ramené quelques images.

• Le gouvernement Cazeneuve sous dogmatisme idéologique : ce syndic de faillite qui a pris pour cible la famille : le délit d’entrave à l’avortement, le contrôle des écoles libres, l’assouplissement de la classification des films à caractère pornographique ou violent, voilà les derniers objectifs prioritaires du gouvernement Cazeneuve.

• Un nouveau président pour le Parlement européen. C’est Antonio Tajani qui a été élu pour deux ans et demi. Candidat de la droite, il n’est pas celui que le système voulait voir à la tête du PE.

• Donald Trump est le 45e Président des États-Unis. Et il ne lâche rien. Malgré l’attitude des médias américains, de l’establishment et des agences de renseignement américaines et occidentales, il a redonné les grands axes de son mandat, sans concession et il a déjà signé son premier décret, pour la suspension l’Obama-care.

Et pour finir, l’actualité du parti de la France et les prochains rendez-vous du mouvement.

Hélène Grimaldi, présidente du cercle franco-hispanique donnera une conférence sur la Phalange espagnole ce samedi 28 janvier à 18 h. à Dijon. Continuer la lecture

Une marche pour la vie

Ils l’ont appelé « la marche pour la vie ». Ce dimanche 22 janvier 2017, au moins 50.000 personnes se sont rassemblées à Paris. Parti de la place Denfert-Rochereau jusqu’à la place Vauban, le très long cortège composé de jeunes et de parents s’était élancé dans les rues de la capitale afin de protester contre l’interruption volontaire de grossesse. Si la loi Veil a déjà 40 ans d’existence – 223.000 avortements chaque année dans le pays – le sujet reste plus que jamais très sensible à quelques mois du premier tour des élections présidentielles en France. Continuer la lecture

Le spécialiste de la Russie, Xavier Moreau revient sur l’actualité internationale.

Conflit en Syrie, perspectives géopolitiques avec la présidentielle française et l’élection de Donald Trump, le fondateur de Stratpol décrypte les événements qui rythment et rythmeront notre temps. Xavier Moreau revient également sur les accusations de piratages des hackers russes. Un entretien qui met les pendules à l’heure.


Depuis le Parlement européen de Strasbourg, Marie-Christine Arnautu dénonce ces pédagogues prétentieux qui nivellent l’enseignement par le bas et prônent une fausse égalité opposée à l’excellence.

Source: Marie-Christine Arnautu

En décembre dernier, en agressant publiquement Marion Maréchal-Le Pen qualifiée de « personne seule et isolée », Florian Philippot a commis une double faute.

Il a d’abord attiré l’attention des médias et de l’opinion sur les divergences internes au FN.

Et, par effet boomerang, c’est lui qui apparaît comme isolé.

Un sondage IFOP réalisé pour Le Figaro révèle que 52 % des sympathisants du FN se sentent « plus proches des idées défendues par Marion Maréchal-Le Pen » et seulement 29 % plus proches de Florian Philippot (19 % se sentant aussi proches de l’une que de l’autre).  Continuer la lecture

  • élection d’un nouveau président du Parlement européen
  • Trump : premiers résultats avant même l’investiture
  • primaire de la gauche : théâtre, soufflet et meeting de rue
  • après qui court Macron ?
  • l’île de Tromelin reste française : quel intérêt ?
  • épidémie de grippe : quelle politique sanitaire ?
  • le froid fait son retour : étonnant ?
  • natalité en baisse : le désamour des Français ?
  • Juvisy : peur sur la ville
  • galettes des rois aux quatre coins de France

Dans son dernier ouvrage, Église et immigration : le grand malaiseLaurent Dandrieu revient sur l’histoire de l’Église catholique vis-à-vis de l’immigration. Un livre qui, selon l’auteur, a pour vocation de créer l’électrochoc qui permettra l’ouverture d’un débat sur la notion même de charité. Explications.


Source: Boulevard Voltaire

Dimanche 22 janvier, quelques jours après le vote à l’assemblée du fameux délit d’entrave, aura lieu la Marche pour la vie. Son porte-parole Nicolas Sevillia appelle les lecteurs de Boulevard Voltaire à s’y rendre en masse !

Rendez-vous à 13h30, place Denfert Rochereau.

Source: boulevard voltaire

Carlo Liberati, archevêque de Pompéi, tient des propos très iconoclastes contre la politique d’immigration européenne.

Dans une interview au journal La Fede Quotidiana, le 9 janvier, Carlo Liberati, archevêque de Pompéi, tient des propos très iconoclastes contre la politique d’immigration européenne.

Il s’indigne que l’on oublie les « pauvres vieux Italiens qui cherchent à manger dans les poubelles et ne peuvent pas se soigner, pendant que les enfants sont partis à la plage », et de voir « des migrants jeter leur repas ». Il estime que « la Pologne et la Hongrie ont raison quand elles veulent se protéger contre un flux incontrôlé, une invasion qui pourrait mettre en danger les traditions et les valeurs religieuses ». Continuer la lecture

36000 foyers sans électricité, à cause de la tempête Egon. La vague de froid qui va s‘abattre sur la France la semaine prochaine entraînera, de facto, des délestages – c’est à dire des coupures générales – sur plusieurs régions de France… C’est un des scandales liés à la production énergétique en France.

Le premier réside dans le fait qu’après la tempête de 1999, alors que tout était à refaire, aucun réseau n’a été enterré. Les Français ont payé des augmentations musclées sur leurs factures d’électricité et d’assurance. Pour refaire des réseaux aériens, qui sous le vent, sous le poids de la glace ou parce qu’un alcoolique embrasse un poteau, sont fragilisés. À chaque tempête, même scénario. Destruction, reconstruction, factures alourdies. Si la France avait alors fait l’effort d’enterrer ses réseaux, non seulement ils survivraient aux épisodes venteux ou neigeux, mais la fibre optique aurait pu être déployée à vitesse grand V sur l’ensemble du territoire. Continuer la lecture

« Et vous ne me ferez pas rentrer dans la pensée unique »

En l’espace de deux minutes, la réalisatrice Fanny Ardant – venue présenter son nouveau film Le Divan de Staline (avec Gérard Depardieu) sur le plateau de l’émission 28 minutes sur Arte – a envoyé ruer dans les brancards du conformisme et du politiquement correct le petit commissaire politique Thomas Legrand, éditorialiste de France Inter, sous les yeux médusés de l’inusable Élisabeth Quin.

Une petite démonstration d’indépendance dans le monde aseptisé du culturo-mondain, pour lequel l’usage de la carte « reductio ad hitlerum » semble de moins en moins efficace.

Je vous vois venir ! Quand on est à court d’argument, on dit : « Vous êtes pour Hitler ». Vous ne me ferez pas rentrer dans la pensée unique !

 

Connexion
Com. récents
Art. récents
janvier 2017
MTWTFSS
« Dec  
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 
Archives