Altermedia France-Belgique

En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Chaque jeudi à 8 h 3o, retrouvez notre ami  sur Radio Libertés en compagnie d’Arnaud Menu, pour commenter les faits saillants de la semaine en matière de politique étrangère dans sa chronique intitulée « Et pourtant, elle tourne »…

La matinale (7 h 00 – 9 h 00) :  cliquez ici Continuer la lecture

Il a fallu se rendre à l’évidence. Avec une telle impopularité, le seul choix était se barrer ou se barrer.

Il ne se représentera pas. Un président qui ne brigue pas un second mandat, cela ne s’était jamais vu sous la Vème république.

Il a fallu se rendre à l’évidence. Avec une telle impopularité, le seul choix était se barrer ou se barrer. Tel Paul Deschanel en pyjama, un peu hagard, ne sachant trop où il habite, il descend donc du train dans lequel il n’aurait jamais dû monter. La vérité est qu’il a été élu sur deux malentendus, qui ont nom Sarko et Nafissatou Dialo. La deuxième a évincé le favori, le premier a fédéré contre lui. Les Français détestant leur hyper-président charismatique et bling-bling, ont cru un instant aimer cette promesse d’hypo-président, discret, mal fagoté, mélange de Bouvard et Pécuchet.

L’illusion est vite passée. 

François Hollande, dans ce costume trop grand pour lui, a traversé son quinquennat avec, sur les lèvres, l’éternel sourire béat de celui qui a gagné au loto et qui n’y croit toujours pas.  Continuer la lecture

Henri de Castries, ancien PDG d’AXA, rejoint l’équipe de François Fillon, ce qui crée une certaine effervescence et le fait voir comme un potentiel ministre si François Fillon devenait président de la république en 2017. Or, Henri de Castries est aussi depuis 2011 le président du Club Bilderberg, l’une des plus influentes officines mondialistes.

Continuer la lecture

Le Général Didier Tauzin est interviewé par Armel Joubert des Ouches

Depuis des mois on ne parle que de François Fillon, de Juppé, de Sarkozy… Alors que la désinformation bat son plein, alors que les médias tels TF1, BFMTV, France 2, RTL, France Info ou Europe 1 choisissent d’orienter le vote des Français en ne focalisant leur attention que sur les candidats du système, reinformation.tv a choisi au contraire de parler de ceux dont on ne parle jamais. Un exemple ? Le Général Didier Tauzin. Agé de 66 ans, le Général Tauzin a décidé de se présenter à l’élection présidentielle de mai 2017. Pourquoi ? Parce qu’en 2013 lors des manifestations contre « le mariage pour tous », « on a commencé à entendre parler en France, de possible guerre civile ».

Les mécanismes de la guerre civile se mettent en place

« Il y a une seule chose pire que la guerre, c’est la guerre civile. La guerre civile coupe les familles en deux, les nations en deux… ». Ancien patron du prestigieux Rpima, le Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine, le Général Didier Tauzin sait de quoi il parle. En tant que soldat, il a en effet connu quatre guerres civiles : le Liban, la Somalie, le Rwanda et la Yougoslavie.

 Les partis ? Une dictature sur la vie politique française »

« On ne peut plus rien faire en dehors des partis politiques ». Le Général Tauzin affirme que les partis, ensemble, ont installé une dictature sur la vie politique française. Sur un plan géopolitique, Didier Tauzin, catholique, estime que « la vraie source de nos problèmes, ça n’est pas Daech, ce n’est pas l’Europe, la vraie source du problème, elle est chez nous » ajoutant qu’il existe « une véritable collusion entre certains médias, certains partis, certaines banques. C’est l’une des raisons du silence qui m’entoure… »

 Je sais ce que c’est que de commander »

« J’ai une vie professionnelle derrière moi. Contrairement à un Dupont-Aignan, un Asselineau, une Marine Le Pen. J’ai risqué autre chose que l’argent du contribuable. Je me suis fais tiré dessus, j’ai ramené certains de « mes garçons » entre quatre planches malheureusement… ». Le Général Tauzin juge consternant le fait que ceux qui accèdent ou qui cherchent à accéder au pouvoir « n’aient jamais eu de véritables responsabilités ».

Dans cet entretien qu’il accorde à Armel Joubert des Ouches, correspondant pour reinformation.tv, Didier Tauzin affirme enfin que:

 la France ne possède plus de politique, ni en matière économique, ni en matière sociale, ni même en matière sécurité intérieure. Il y a forcément des gens qui complotent contre notre pays ».

Source: reinformation.tv

A l’issue de la discussion générale sur l’extension du délit d’entrave à l’avortement, Jacques Bompard, en plus de ses 53 amendements, a prononcé un discours dans lequel il rappelait que les députés seraient tous jugés.
Continuer la lecture

Mourir dans la dignité : quel est le rôle du droit et de la politique lorsqu’il s’agit de construire une culture valorisant la vie à chaque instant? Le 28 novembre, le bureau bruxellois d’ADF International a lancé la campagne « Affirmer la dignité » ou #AffirmingDignity. Plusieurs vidéos de court métrage traitent de cette question de société et demandent un nouveau débat sur ce qu’est la mort dans la dignité. Sophia Kuby, responsable du bureau bruxellois d’ADF International, indique :

 Une société humaine et juste prend soin de ses membres les plus fragiles. Les exemples de la Belgique et des Pays-Bas montrent que la légalisation de l’euthanasie nous entraîne forcement sur une pente glissante. Une fois ouvertes les portes de la mise à mort intentionnelle, l’effet d’engrenage ne s’arrêtera plus. Si la catégorie subjective d’une ‘souffrance insupportable’ justifie de prendre la vie de quelqu’un, la culture prend inévitablement le chemin de la suppression de ceux qui sont âgés, malades, psychologiquement fragiles, handicapés».

« Jamais autant de personnes ne sont mortes de l’euthanasie en Belgique qu’en 2015En 14 ans, les cas d’euthanasie ont centuplé. Devant une telle augmentation, il faut un débat public franc et sérieux. Les lois existantes doivent être réformées. Beaucoup de pays regardent la Belgique et les Pays-Bas. Nos vidéos donnent le message suivant : « Choisissez un meilleur chemin et évitez cette catastrophe culturelle qu’est l’euthanasie légalisée ».

En Belgique et aux Pays-Bas, l’euthanasie n’est pas seulement légalisée en cas de maladie terminale. La loi permet également aux personnes dans une situation non terminale, dépressives ou atteintes d’une autre souffrance psychologique de recourir à l’euthanasie. L’euthanasie sans limite d’âge est légale en Belgique et a été dépénalisée pour les mineurs de plus de 12 ans aux Pays-Bas. Le documentaire produit par ADF International présente des experts, du personnel médical et des proches des victimes de l’euthanasie. Ils partagent la manière dont ils vivent personnellement la libéralisation en cours des lois sur l’euthanasie en Belgique et aux Pays-Bas et mettent en garde contre ses effets dangereux pour leur société. Robert Clarke, directeur du plaidoyer européen pour ADF International, ajoute :

 Là où l’euthanasie a été légalisée, elle est devenue tôt ou tard hors de contrôle ». « Les soins médicaux modernes permettent aux patients de vivre les derniers instants de leur vie dans une véritable dignité. Les soins palliatifs peuvent contrôler les douleurs physiques les plus pénibles. Les patients ont de meilleures options que l’euthanasie et celles-ci devraient leur être garanties. »

Et cela n’en finit plus ! Semaines après semaines, les usines ferment et les sociétés baissent le rideau. Douwe Egberts, MS Mode, Crelan, KBC, ajoutent leurs plans de restructuration aux licenciements collectifs ou aux mises à la retraite anticipée. Décidément, l’image de « plus d’Europe, encore plus d’Europe » chère à Jacques Delors, Manuel Baroso et Jean-Claude Juncker se trouve pour le moins très dégradée.

Souvenons-nous : en mars 1997, la fermeture brutale de l’usine Renault à Vilvoorde en Belgique avait vu se profiler le consensus politique du lobby mondialiste. Depuis, Général Motors, Ford, Peugeot-Citroën ou Renault ont multiplié les fermetures de sites de fabrication et ce n’est pas terminé. Pour les élites politiques, il ne s’agit pas de vilipender la fermeture d’une usine, mais bien de stigmatiser hypocritement la manière inélégante des patrons de l’automobile ou de grandes sociétés, lors de décisions économicos-financières.

N’oublions pas que depuis de très nombreuses années, les chefs d’Etat ou de gouvernement, les Chirac, Dehaene, Prodi, Zapatero, Kohl, leurs copains de la Commission Européenne et leurs successeurs, ont été les complices d’une politique d’ensemble qui s’est traduite par de larges et drastiques suppressions d’emplois, ainsi que par une atomisation des marchés nationaux au sein d’une conjoncture mondiale toujours plus contraignante. Mais ce que ces valets du Nouvel Ordre Mondial ont réussi à nous cacher pendant des décennies, éclate au nez et à la figure des peuples européens depuis que la Crise affecte profondément les familles et les structures de nos économies : le village mondial est une chimère et l’Organisation Mondiale du Commerce (ex-Gatt) n’est que l’instrument du bradage de produits de mauvaise qualité vendus à vil prix…dont le résultat est le chômage en Europe ! Et ne parlons pas du CETA en cours de signature, ni du TAFTA toujours en négociation.  Continuer la lecture

Pour réussir une campagne politique, il faut entrer en résonance avec l’esprit du temps et les préoccupations des électeurs. Trois tendances majeures surplombent aujourd’hui l’opinion : la critique de la mondialisation financière, l’inquiétude suscitée par l’invasion migratoire et l’islamisation, le retour en force du conservatisme et des valeurs traditionnelles.

Marine Le Pen serait la mieux à même d’y répondre. Mais elle est handicapée par les anachronismes de la ligne Philippot. Jean-Yves Le Gallou décrypte.


La société française va dans un sens, la ligne Philippot dans… l’autre

1 – La société française évolue à droite : sur l’identité, la sécurité, les valeurs. C’est le moment choisi par Philippot pour gauchir le discours du FN.

2 – Les forces de rupture avec le politiquement correct sont nombreuses : mouvements d’inspiration catholique, mouvements d’inspiration identitaire, mouvements entrepreneuriaux, mouvements militants pour le changement scolaire. Les « collectifs » philippotistes chargés de préparer le programme présidentiel de 2017 en sont totalement déconnectés. Ce qui fait courir un double risque : sur le fond, être à côté de la plaque ; électoralement, se priver de tout relais efficace.

 3.- Le plus grand mouvement social depuis 1968, c’est la Manif pour tous (LMPT) : plus d’un million de personnes dans la rue, 3 ans de manifestations, la constitution d’une nouvelle génération militante, la génération 2013. Ce puissant mouvement social, Philippot ne l’a pas vu venir.  Continuer la lecture

Jeudi 1er décembre, sera discutée au Parlement français la proposition de loi « relative à l’extension du délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse »
La Famille Missionnaire l’Evangile de la Vie appelle à une journée de prière et de jeûne, jeudi 1er décembre. Une journée appelant la bénédiction de Dieu sur nos familles et non la malédiction par cette loi qui se prépare. Demandons pardon pour les avortements commis cette année : confessons-nous ! Demandons la Nourriture dont nous avons besoin pour ce combat en faveur de la vie et de la famille : allons à la Messe. Repoussons le Mal de manière déterminée : « Va t-en Satan » ; rejoignons tant de femmes, d’hommes qui sont dans la détresse, l’abandon, la souffrance face à l’avortement : nous jeûnerons. Pour que l’Espérance leur soit rendue, à travers un regard de Miséricorde, la Vérité, sans compromis.
Signez également une pétition ICI

Continuer la lecture

Floriane Jeannin nous présente un reportage sur Calais, ou plus précisément sur l’après Calais. Les migrants de la jungle sont aujourd’hui éparpillés à travers la France près de chez vous.

Une bonne raison pour s’intéresser aux 100 000 habitants du Calaisis qui ont eu à vivre avec près de 12 000 immigrés illégaux. La jungle de Calais a été régulièrement citée dans les médias, mais jamais ces derniers n’ont parlé vraiment des habitants de Calais, qui ont vécu au quotidien, près de cet enfer migratoire.

Ces habitants qui n’ont rien demandé à personne subissent au quotidien et dans leur travail, la présence de ces migrants clandestins non loin de chez eux. Ni les barbelés, ni les murs, ni les policiers aux abord de la jungle, ne les protègent des nuisances et même des violences des clandestins… Riverains, syndicalistes, bénévoles de quartier, ce sont leurs témoignages que nous avons recueillis et que nous vous proposons aujourd’hui de regarder.

Calais était certainement un simple avant goût de ce qui se passe déjà dans les communes de France qui ont reçu des migrants issus du démantèlement de la jungle. Personne ne pourra dire qu’il ne savait pas… 

http://www.tvlibertes.com

https://www.facebook.com/tvlibertes

https://twitter.com/tvlofficiel

Enquête des internautes, puisque le FBI ne bouge pas le petit doigt

« PizzaGate » est le nom donné par des internautes à une potentielle affaire de pédocriminalité en réseau impliquant des personnalités très influentes du clan Clinton. Malgré quelques erreurs [1] et des lacunes [2], la vidéo suivante propose un résumé intéressant de l’enquête menée sur Internet. On appréciera particulièrement les photos de l’appartement de Tony Podesta (à partir de 11’44), qui montrent des tableaux au goût très… éloquent.

 

(Pour activer les sous-titres, utiliser l’icône en bas à droite dans la barre de contrôle de la vidéo.)

Mise à jour du 28/11/2016

Des internautes ont également signalé l’existence d’un tweet d’Andrew Breitbart, journaliste fondateur de Breitbart News (dont Stephen Bannon, qui a intégré l’équipe du président élu Donald Trump, fut également un membre fondateur). Le tweet, daté du 4 février 2011, peut être traduit ainsi :

Comment le gourou progressiste John Podesta peut ne pas être connu comme le grand dissimulateur d’une opération mondiale d’esclavage sexuel d’enfants et comme le gardien de secrets inavouables m’échappe. »

En complément, la vidéo ci-dessous traduit d’autres propos musclés d’Andrew Breitbart à propos de John Podesta, tenus en 2011 :

Notes
[1] Par exemple, la photo d’Obama jouant au ping-pong n’a pas été prise à la pizzeria Comet Ping Pong mais à la Maison Blanche.

[2] Pour plus d’informations sur la pizzeria Comet Ping Pong et son propriétaire, James Alefantis, voir notre article

Source: E&R

L’association Culture Populaire recevra Sébastien JeanJean-Claude Lozac’hmeur et Karl Van der Eyken le dimanche 11 décembre 2016 à 16h à Nice pour une conférence intitulée « Illuminés de Bavière et franc-maçonnerie ».

Sébastien Jean, essayiste sur les Illuminés de Bavière, démystifiera la figure des Illuminati dont le nom est galvaudé, et dévoilera leurs rapports avec la franc-maçonnerie.

Jean-Claude Lozac’hmeur, auteur de Fils de la Veuve et Les origines occultistes de la franc-maçonnerie, historien et professeur émérite (Université de Rennes) nous rendra intelligible sa finalité à travers son secret auquel de nombreux mythes font référence.

Karl Van der Eyken, ancien Vénérable Maître de la Grande Triade (Grande Loge de France) dans laquelle il a passé 22 ans, nous apportera son précieux témoignage et expliquera, notamment, l’escroquerie de la maçonnerie dite « chrétienne et traditionaliste » s’opposant à celle dite « laïque et progressiste ».

3 heures de conférence, une séance de questions/réponses et de dédicaces d’ouvrages avec un entracte permettant au public de se rafraîchir à la buvette prévue à cet effet.

Entrée : 10 euros.

Réservations : cultpop.fr

Emplacement : Nice – Centre ville

Continuer la lecture

L’actualité de la semaine vue par Bruno Gollnisch :
– Qui est le vrai Fillon ?
– Délit d’entrave à l’avortement : un nouveau projet de loi liberticide
– Vignette auto à Paris : haro sur l’automobiliste
– La dernière usine à cigarette de France continentale fermerait en 2017 : près de 300 personnes au chômage
– Classement européen des élèves de CM1 : la France classée 22e sur 22 en maths, 21e en sciences…
– Votes dimanche prochain en Italie et en Autriche : vers une revanche des peuples et des patriotes ?
– Directives sur les armes à feu : les honnêtes gens pris en otage

Comme je n’ai pas Facebook, j’essaie de me faire des amis en  dehors du vrai Facebook tout en appliquant les mêmes principes. 

Alors tous les jours, je descends dans la rue et j’explique aux passants ce que j’ai mangé, comment je me sens, ce que j’ai fait la veille, 

ce que je suis en train de faire, ce que je vais faire demain, je leur donne des photos de ma femme, de mes enfants, 

du chien que j’ai déjà eu, de moi en train de laver ma voiture, et de ma femme en train de coudre.

J’écoute aussi les conversations des gens et je leur dis «j’aime !».

Et ça marche : actuellement j’ai déjà 4 personnes qui me suivent :

2 policiers, un psychiatre et un psychologue !internet-privacy-620x330 Continuer la lecture

Connexion

Art. récents

décembre 2016
MTWTFSS
« Nov  
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Archives