Altermedia France-Belgique

En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Minute appelle à frapper fort sur Macron :

Capture d’écran 2017-04-25 à 22.03.24[…] Parmi ceux qui ont voté pour lui dimanche, combien de dupes, combien de naïfs, qui voient en lui un « renouveau », un « hors système » ? Peut-être une majorité. Homme de droite pour la gauche radicale, homme de gauche pour la droite nationale, Macron est une synthèse. Celle du système. Elu, il sera pire que Hollande qui était pire que Sarkozy.

Cette victoire lui semble promise. Les sondages l’annoncent inéluctable. Disons-le tout net : sur le papier, c’est gagné pour lui, c’est perdu pour le peuple. Sur le papier. Car tout dépend des dix jours qui viennent. Tout dépend du peuple. Du populo, comme on disait naguère encore, du populo qui « en a ras la casquette » comme le chantait Jean-Pax Méfret dans Solidarité, en 1982. Tout dépend des Français qui travaillent ou qui voudraient travailler. Des Français qui ont peur et qui voudraient ne plus avoir peur. Encore convient-il de leur parler un langage clair, net, fort.

Un second tour d’élection présidentielle, c’est de la castagne. De l’argumentation, oui, mais au service de l’émotion. Avant d’apaiser, il faut indigner. Il n’y a pas de révolte sans colère.

Aux électeurs de Mélenchon, pour ceux qui ne sont ni des « cités » ni étudiants à Sciences Po, il faut dire et répéter que Macron, c’est l’homme qui vend la France, l’homme qui a bradé Alstom aux Américains. A ceux de Fillon, il faut parler d’Emmanuel Hollande. A tous ceux qui n’ont pas voté ou qui ne se sentent tenus par aucun parti, il faut rappeler et rappeler encore que Macron veut instaurer « une autoroute migratoire entre l’Algérie et la France », qu’il affirme qu’« il n’y a pas de culture française », qu’il accuse la France d’être responsable de « crimes contre l’humanité », qu’il veut faire travailler plus pour gagner moins. Il faut cogner Macron. Il faut faire pleurer le mari de Brigitte. Il faut frapper là où ça fait mal.

Ennemi du peuple. Ennemi de la droite. Ennemi de la gauche. Ennemi de la France. Macron n’est pas un nom, c’est une épitaphe. Sa défaite est possible. Malgré les sondages. Malgré la fatale fatalité. […] »

« Un « mondialiste », Emmanuel Macron, une « patriote », Marine Le Pen. Qu’en est-il de leur vision du monde et de la société, quelles mesures proposent-ils aux Français, quelles positions ont-ils sur les questions famille et société ? Regardons. […]

A propos des sujets sociétaux, Emmanuel Macron ne parle à aucun moment de la famille dans son programme. En revanche, il a fait allégeance la semaine dernière à la LGBTI dans un courrier rendu public : « Je mènerai une lutte intraitable contre la haine envers les LGBTI […] Je souhaite faire avancer encore l’égalité des droits […] Je suis favorable à une loi qui ouvrira la PMA aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires […] Afin de ne pas réitérer les erreurs du passé le calendrier de cette réforme sera soigneusement préparé. Ainsi, j’attendrai que le Comité consultatif national d’éthique ait rendu son avis, prévu pour la fin du printemps, pour construire un consensus le plus large possible. Cette question importante mérite un débat serein, préservé des insultes et des attaques qui blessent les couples de même sexe et leur famille […] Je m’engage à ce que les enfants issus de la GPA nés à l’étranger voient leur filiation reconnue à l’état-civil français […] Vous l’avez compris, ma priorité sera la lutte implacable contre les anti-LGBTI dans toutes leurs dimensions […] Car sur ces sujets qui touchent à des projets de vie, à l’amour, à l’intime, je ne veux plus que notre pays soit coupé en deux ! ». Continuer la lecture

Les résultats du premier tour de la présidentielle ont des côtés positifs.

– Le clivage bidon gauche-droite explose car les deux « partis de gouvernement », qui nous ont joué la comédie de l’alternance pendant des décennies, sont KO debout. Le PS est en miettes, les Républicains sont d’autant plus déboussolés qu’ils se voyaient, il n’y a pas si longtemps, au pouvoir et que l’heure des règlements de compte, au sein du panier de crabes, a sonné. Jouissons du spectacle.

Les masques tombent : Hollande, Hamon, Fillon, Juppé, Baroin, Raffarin, Estrosi, Kosciusko-Morizet, Cazeneuve, Ayrault, Valls, Cécile Duflot, Aubry, Montebourg, Michel Barnier appellent à voter Macron. Jacques Attali, Bernard-Henri Lévy, Cohn-Bendit boivent du petit lait, tout comme le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. Bref, ils sont venus, ils sont tous là : la grande famille du Système affiche son unité, unanime qu’elle est pour installer au pouvoir Macron, l’homme du capitalisme intégral et du libéralisme fou, l’homme de la grande banque et des groupes de pression mondialistes, mandaté par ceux qui l’ont fabriqué de toutes pièces pour achever la besogne de désintégration des peuples qui a commencé il y a bien longtemps. Avec la bénédiction de la sacristie, de la synagogue, de la mosquée et des loges.

– Tout est donc simple et clair : d’un côté l’Anti-France, de l’autre la partie restée saine d’un peuple qui ne veut pas subir, qui ne veut pas mourir. Continuer la lecture

COMMUNIQUE SUITE AU PREMIER TOUR PRESIDENTIELLES 23/4/2017

Il y a aujourd’hui en France plus de 1000 associations existantes opposées à des projets d’implantation éoliens.

Celles-ci représentent entre 500 000 et 1 500 000 personnes proches participant au combat contre l’aberration de l’énergie intermittente du vent présentée de façon mensongère comme « propre et gratuite ».

Je m’adresse aux responsables de ces associations, à leurs proches, à tous ceux qui les soutiennent, à tous ceux qui partagent ce combat contre l’éolien, une illustration parmi d’autres de la décadence française :

Le 7 mai prochain, vous aurez à choisir le camp de la France et celui de l’étranger. Ne jugez qu’aux actes et aux faits, pas aux analyses de médias aux ordres du mondialisme.

EMMANUEL MACRON :

. A fait allégeance à Merkel avant le premier tour, à Berlin, elle qui supervise le dépouillement de la France souveraine et encourage l’implantation des consortiums éoliens allemands dans notre pays pour mieux contrôler notre énergie.

. S’est allié à François de Rugy, l’opportuniste des écologistes, qui déclara le 18 janvier 2017 : « Nous visons une électricité issue à 100% d’énergie renouvelable en 2050 ». Ceci signifie la construction d’environ 50 000 éoliennes en France c’est-à-dire la défiguration du pays, la souffrance insupportable des riverains, le ralentissement économique de toutes les régions et la dépréciation immobilière considérable qui en résultera, un coût prohibitif de l’électricité produite et payée par chaque français, enfin, au plus grand bonheur des investisseurs étrangers qui se cachent derrière ce scandale d’Etat.

. Voue enfin à l’Europe une dévotion sans borne comme au mondialisme dont il souhaite être pour la France le grand-prêtre.

MARINE LE PEN :

Le 23 mars 2017, la candidate a déclaré : (…) je considère les éoliennes -terrestres et offshores- comme « une vraie pollution visuelle » et m’inquiète des éventuels effets que cette source d’énergie propre peut avoir sur la santé des riverains. « Certaines entreprises ont été très heureuses de nous les vendre. Je crois que nous découvrirons dans le futur les conséquences de cela sur la santé des habitants qui vivent autour » a-t-elle précisé.

La candidate porte une vision stratégique intelligente du « mix énergétique » nécessaire à la France.

Elle renoue avec la tradition nationale de troisième voie et d’opposition à l’Europe des marchands, dont Continuer la lecture

Le second tour de l’élection présidentielle 2017 pourrait bien atteindre un taux d’abstention record.

Des partisans de Jean-Luc Mélenchon aux électeurs LR, ils sont nombreux à refuser de soutenir l’un des deux candidats finalistes.

Dernière illustration en date, l’intervention du député LR Henri Guaino sur LCI ce mardi matin:

 Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron. Je suis en désaccord avec tout, je me bats depuis des années en politique contre ce qu’il incarne, contre ce qu’il représente, contre ce qu’il fait. »

 Henri Guaino : « Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron »

 

Marine Le Pen a accusé François Fillon de «trahison» envers ses électeurs pour son appel à voter Macron au second tour de l’élection présidentielle.

«J’ai quand même une petite pensée pour les électeurs de François Fillon», «Voilà des gens qui ont défendu leur candidat dans des conditions extrêmement difficiles, qui sont restés fidèles jusqu’au bout, et qui se sont fait récompenser en écoutant à 20h02 leur candidat dire : « il faut voter pour Emmanuel Macron »

«Est-ce que vous vous rendez compte, quelque part, de la trahison dont ces gens sont victimes ? Je pense que c’est un manque de respect total de la part de François Fillon à l’égard de ceux qui l’ont soutenu contre vents et marées, qui sont restés fidèles jusqu’au bout et qui se trouvent trahis par leur chef de la pire des manières», a déploré, à l’adresse de la presse, Marine Le Pen à l’issue d’une visite matinale à l’immense marché alimentaire de Rungis. Continuer la lecture

Le système gouverne mal mais se défend bien. Emmanuel Macron s’est imposé en tête du premier tour de la présidentielle devant Marine Le Pen, avec 23,75 % contre 21,53.

TV Libertés l’avait prévu… les magiciens du système sont parvenus à propulser le produit marketing en orbite…

La fusée Macron a réussi son décollage. Le jeune loup de la finance s’est imposé, pour le plus grand plaisir de la bourse, qui a ouvert en hausse de 4 points ce lundi matin… Pas de quoi s’étonner. L’ancien de chez Rothschild prend donc la route de l’Elysée pour succéder à son père spirituel, François Hollande, malgré la catastrophe de ce quinquennat…

Emmanuel Macron, ancien ministre de l’économie et ancien secrétaire général de l’Elysée a réalisé l’impensable : faire croire en un renouveau ! Partie prenante de la finance, ancien énarque, le symbole de l’élite mondialiste a magistralement usurpé les foules pour se faire passer pour un homme politique d’un genre nouveau. Une véritable prouesse qui pourrait coûter cher à la France. Immigrationniste, ultralibérale, la politique d’Emmanuel Macron pourrait bien creuser plus profondément la tombe déjà entamée par François Hollande, réjouit d’avoir mené à bien ses plans en plaçant son poulain… Une unique réussite pour son quinquennat calamiteux. Continuer la lecture

L’équipe d’E&R Lille accueillera Marion Sigaut le samedi 29 avril 2017 à 15h pour une conférence intitulée « Le plan mondialiste de destruction de l’enfance et de la famille ».

 

Réservations : reservation.erlille@outlook.fr

Entrée : 5 euros.

 

Découvrez la bande-annonce de l’événement en vidéo :

 

Depuis des mois, Emmanuel Macron multiplie les déclarations en faveur de l’immigration massive de musulmans en Europe.

Ainsi, alors que les attentats musulmans se multiplient en France et à travers toute l’Europe, Macron soutient l’immigration massive de musulmans dans notre pays !

Avec Macron, la France serait submergée par des millions de musulmans !

Avec Macron, l’islamisation et la destruction de notre pays s’aggraveraient encore !

Connexion

Art. récents

avril 2017
MTWTFSS
« Mar  
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Archives